Une drôle de coïncidence.

Par Ezylae

 

Ekateryna se réveilla en sursaut, en sueur et en proie à une panique incontrôlable. « Ce rire et ces yeux … Ils n’étaient pas réels mais en même temps, ils étaient là, tout autour de moi. » C’est en tremblant qu’elle se dirigea vers sa cuisine et qu’elle commença à faire chauffer de l’eau. Pendant ce temps, elle alla à la salle de bain et se regarda longuement dans le miroir, pour se rassurer. Depuis quelques temps, ses cauchemars la tétanisaient de peur et elle sentait que quelque chose d’apocalyptique allait se passer. Elle passa de l’eau sur son visage et ses yeux ambres pétillèrent, à leur habitude. « Bien mieux, Ekat’. Le surmenage altère ton état mental, accorde-toi une pause. » La bouilloire sifflotait et elle prit son thé tandis que l’arrière-goût amer de sa nuit se fit remplacer par la douceur des rayons de soleil émanant de sa baie vitrée. Elle sourit et décida de ne pas aller travailler mais de retourner dans ce parc. Elle ne se l’avouerait pas, mais son but n’était pas que de prendre du bon temps. La jeune femme de la dernière fois l’obsédait ; elle devait la revoir.

 

Le temps était propice à un pique-nique alors elle prépara une Thermos de thé, une bonne bouteille de vin blanc et un sandwich avec du jambon cru et du brocciu. Plus elle se rapprochait du parc, plus un froid soudain l’envahit. Elle frissonna et au premier étourdissement, elle trouva dans l’urgence d’avoir un endroit où s’asseoir. Elle rentra dans un salon de thé et se précipita, haletante sur la première banquette qu’elle vit.

« Cette place n’est pas occupée, allez-y, ne vous gênez pas pour moi, dit une voix chaude au ton sarcastique.

– Je … J’avais juste besoin de m’asseoir. Plus qu’un besoin, c’était une nécessité, sûrement une crise d’hypoglycémie et j’aurais bien voulu ne pas m’évanouir dans la rue, bégaya Ekateryna.

– Peu m’importe votre histoire, répondit la voix qui était devenue enjôleuse.

– Que votre indifférence vous étouffe », grommela t-elle, soudainement énervée. Puis levant les yeux, ce fut elle qui manqua de s’étouffer. L’inconnue du parc … Au même moment, la serveuse vint prendre commande et Sélène commanda deux thés à la menthe poivrée avec des donuts. Ekateryna leva les yeux vers la femme en face d’elle et ce qui la frappa fut ses yeux. Ils étaient ambres, comme les siens. Et ils dégageaient tellement d’émotions indistinctes que soutenir son regard était compliqué.

« Il me semble vous avoir vue, récemment, dans le parc juste en face, dirent les deux femmes en même temps.

– Je vous ai aperçue en effet, vous aviez l’air … triste, déclara Ekateryna.

– Triste n’était pas le bon terme. Une de mes amies les plus proches venait de … disparaître et ce fut un choc.

– Les gens ne se volatilisent pas comme ça, vous avez appelé la police ?

– Ils ne m’auraient pas cru. Et puis son heure était venue. Je ne m’y étais juste pas préparée. »

 

La serveuse apporta leur commande, Sélène glissa les donuts vers Ekateryna et partit, son thé encore fumant.

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
EmiLucie
Posté le 18/05/2021
J'ai trouvé la rencontre entre les 2 femmes un peu plate. Pour quelqu'un en hypo, Ekat' n'a pas l'air d'être gêner pour parler et j'ai trouvé le comportement de Séléné un peu bizarre notamment son explication sur la disparition d'une amie.
Dans la phrase "la tétanisaient de peur ", tétaniser suffit pas besoin de rajouter "de peur".
Ezylae
Posté le 02/08/2021
Je note, merci !
Abbyleplume
Posté le 13/05/2021
Aaaaaaaaaaaaah la rencontre ! La fameuse ! Et je ne suis pas déçue !
C'est très énigmatique tout ça, on en apprend juste assez pour être interloquée mais pas assez pour ne pas tout révéler. En tout cas j'ai hâte d'en savoir plus sur le pourquoi elles ont ce sentiment de vouloir se revoir.

→ Par contre j'ai trouvé confus la réaction de Sélène, pourquoi est-elle enjoleuse ? Ce terme m'a troublé parce que je n'ai pas compris son utilisation dans cette situation.

Après le tout reste encore très mystérieux, j'ai hâte que tu nous balances un peu plus d'éléments pour entrer pleinement dans les différentes intrigues !
Ezylae
Posté le 02/08/2021
C'est pas leur dernière rencontre en tout cas. :3
Vous lisez