L’écriture se situe
Entre réalisation et fiction.
Entre limitation et libération.
Entre répulsion et attraction.
Ecrire est avant tout un Je, ou plutôt un jeu.
Mais que serait ce jeu sans partenaire ?
Les mots sont les serviteurs de la pensée, de l’auteur, de l’émotion du lecteur.
Placer des phrases sur une page blanche, avancer ses idées comme des pions. Continuer l’histoire, au fil des paragraphes, des chapitres. Éliminer toute friction, pour que fluide, limpide, se déroule le fil de l’action. Créer des sensations, poser des illusions et pourquoi pas des hallucinations ? Bien des palpitations plus tard. Le Je (eux) est fini pour l’auteure.
Le lecteur, entre, alors, en scène.
À lui d’éprouver la tentation, de prendre possession du sujet, de le faire vivre au gré de son imagination. Et pourquoi pas de céder à la perdition ?
Entre une auteure et ses lecteurs, l’écriture est un jeu d’intention, d’interprétation, de séduction.
Jouons ensemble, voulez-vous ?

Statistiques
2
histoires
publiées
1
commentaire
reçu
13
commentaires
laissés

Vous aimerez aussi...

Seja a mis au point un algorithme télépathique : vous trouverez ci-après une sélection scientifiquement basée sur vos besoins et vos désirs les plus refoulés. La réponse à toutes vos questions existentielles est juste là. Acceptez votre destin.
Autre
Printemps
par LeMytheDeLecrit
3
113
71
1
6