Altaïr

Tel un Hemingway je me voyais tourmentée et solitaire, un verre à la main, le regard couleur de pierre transperçant l’horizon d’une rage intérieure, laissant l’inspiration aller et venir au rythme des vagues.

Puis, un jour que je contemplais la brume s’élever lentement du fleuve au loin, mon reflet dans la vitre m’a rappelée à ce que je suis : un brin de femme aux yeux couleur châtaigne, les mains blotties autour d’une tasse d’infusion, essayant de mettre de l’ordre dans ses idées.

Nous voilà en hiver, cela tombe bien, cette saison se prête à merveille à la contemplation et au rangement. C’est décidé, je vais brûler mes vieilles idées et en garder les cendres pour fertiliser les nouvelles.

Statistiques
3
histoires
publiées
31
commentaires
reçus
91
commentaires
laissés

Vous aimerez aussi...

Seja a mis au point un algorithme télépathique : vous trouverez ci-après une sélection scientifiquement basée sur vos besoins et vos désirs les plus refoulés. La réponse à toutes vos questions existentielles est juste là. Acceptez votre destin.