XP et points de vie

Notes de l’auteur : Bonne lecture !

Eloann s’était matérialisé sur une route au milieu d’une forêt. L’adresse lo.eu menait au jeu lords of... auquel il avait l’habitude de jouer lorsqu’il était un peu plus jeune, avant d'entrer à l'Université. En suivant ce lien, il ne savait pas ce qu’il adviendrait de lui. Personne ne se téléchargeait jamais dans ce genre de jeu de rôle ni même sur ce genre de site. C’était bien trop dangereux. À peine eut-il formulé cette pensée qu’un objet passa à côté de son oreille en sifflant et vint se ficher dans le sol dans un bruit sourd : une flèche. 

Sans prendre le temps d’observer l’endroit d’où venait l’arme, Eloann se carapata dans le sens opposé. Il avait assez joué pour reconnaître au premier coup d’œil la flèche d’un elfe voleur. Un voyageur seul était une proie idéale pour lui. Ce que son poursuivant ignorait, c'était qu'il ne pourrait rien lui voler. Le jeune homme était un joueur confirmé mais il en était ainsi, il était désavantagé : pas de carte pour le guider, pas d’armes, pas de possibilité de chater avec les autres joueurs. Il n’avait que ses cinq sens.

L’elfe courait derrière lui et se rapprochait. Il l’entendait. Il le rattraperait, c'était certain. Les elfes étaient bien plus rapides que les humains. Eloann prit le parti de s’arrêter et de lever les bras en faisant signe qu’il se rendait. 

« Je n’ai pas d’arme ! Mes poches sont vides. »

L’elfe s’arrêta devant lui et le dévisagea. 

« Comment peux-tu ne pas posséder d’arme ? Tu es niveau 1 ? Même les niveaux 1 ont une massue et quelques pièces. »

La voix de l’elfe était mécanique. C’était un robot qui prononçait ce que le joueur lui écrivait sur le chat. Cela expliquait pourquoi l'elfe s'arrêtait entre deux phrases pour lui faire de drôles de têtes. Ça devait être la traduction des smileys.  Eloann était rassuré sur ce point, il pouvait au moins communiquer avec les autres utilisateurs.

« Je suis un humain téléchargé.

– T’es un grand malade ! T’as envie de mourir pour un jeu ? Comment tu vas sortir maintenant ?  Je comprends mieux ta tenue...»

L’elfe ricana, lui fit quelques grimaces qui devaient correspondre au smiley :o , fit volte face et repartit surveiller sa route, attendant que d’autres voyageurs aventureux y passent pour les détrousser. Eloann courait en effet un grave danger. À n'importe quel moment, il pouvait être victime d'une mort violente et douloureuse. Il n’avait aucune idée des possibilités qui s’offraient pas lui pour sortir de cet endroit. Il avait traité les problèmes au fur et à mesure qu’ils se présentaient. Il n’avait pas de quoi se défendre ni de quoi acheter des armes, aucune pièce d'or au fond de sa poche. Pour autant, il ne pouvait pas se terrer indéfiniment dans cette forêt. La solution n’allait pas tomber d’un arbre et il risquait de se faire attaquer par un animal ou pire un monstre. Dans les forêts du jeu, il n’était pas rare de croiser quelques bébêtes pas très sympa tel que des loups ou des araignées géantes ou même quelques trolls pour les moins chanceux. C’était contre ce type d’ennemi que les joueurs des premiers niveaux se faisaient la main avant d’aller se frotter aux boss que l’on pouvait trouver dans les donjons ou au fond des grottes. 

Sans même un couteau suisse, le jeune homme n'irait pas loin. Parfois, en ville, les joueurs de plus hauts niveaux déposaient leurs armes les plus faibles pour faire de la place dans leurs inventaires qui disposaient d'un nombre de cases limités dans lesquelles pouvaient être stockées des armes.

Les détails de la carte lui étaient sortis de la tête depuis longtemps. Il ignorait tout de sa localisation mais s'il y avait une route, ce n'était pas pour relier un pré à un lac. Il y aurait forcément une ville au bout.

C'est alors qu'il était plein de joie et d'optimisme qu'il tomba sur cet ogre énorme.

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
Vous lisez