Vintargente

Savez-vous ce qu’est une vintargente ? Non ? Vraiment ? Mais enfin, où est passée la culture que l’on avait autrefois ? Bon, passons... Au moins, certains savent ce qu’est un centaure. Une créature mi-cheval, mi-homme. Mais une vintargente, c’est encore plus spécial. Ce sont toujours des sujets féminins. Elle vous apparaît soit transparente avec des paillettes, soit en « effet miroir », c’est-à-dire qu’elle devient votre sosie, votre double. Son apparence peut parfois aussi prendre la forme de ce qui est la plus belle chose au monde pour vous.

 

Les gens vont bientôt les connaître puisque je vais faire un reportage sur elles. Seulement, elles n’existent que sur la 3ème planète de la galaxie Dream de la 1ère constellation du Monde fantaisique. Alors, vous pensez bien que tout le monde n’a pas la chance de s’y rendre… Mais moi, journaliste, exploratrice et écrivaine 333 fois diplômée de l’ordre de Célesta, récompensée de la baguette magique d’alliage de métaux et de pierres précieuses et d’amour, je vais faire un reportage génial sur elles et en rapporter quelques-unes ici ( je dois bien ça au jury, non ? ).

 

Le voyage étant préparé par mon fidèle robot, je peux partir tout de suite. J’arrive sur la planète désirée et j’atterris près d’un lac magnifique, d’un bleu transparent. Un grand saule pleureur se dresse là. Ses racines sont couvertes de fleurs qu’on n’a jamais vues, mais qui valent la peine d’être vues… Il y a une bande de sable fin et chaud, des coquillages et des galets et une belle pelouse bien verte décorée des même fleurs que celles que j’avais vues près de l’arbre.

 

Soudain, j’en vois une !!! Une forme couverte de paillettes s’approche lentement de moi… Un chant mélodieux résonne de plus en plus fort… Une pluie de paillettes tombe sur moi ! Elle me parle :

« -Liemorose Rosinette ineto sianette gupie ederoise nuisebore genifia feminelle santiagome. (Bonjour, je m’appelle Rosinette. Mais quelle créature êtes-vous ? Diable ou ange ?)

 

- Je suis une simple humaine, moi ! Mais je ne suis pas un diable, si ça peut vous rassurer…

 

-Uka yen sakura vutimine hydemmin re hu stigmerfenne ya nulcarotelle hunequoupe tlaou keju pazerty. (Oh, je sais, vous êtes un de ces touristes qui viennent ici à chaque nouveau millénaire ! Bienvenue ! )

 

-Merci… (En moi-même, je ne peux m’empêcher de penser : « Pauvre Rosinette, si elle savait que je vais la capturer… ») Dites-moi, est-ce là que vous habitez ?

 

-Olahamaro la djinn vélanelle si elfouille miréa do calon singi plaide futime Dream xu dionla fy (Hum, non, pas tout à fait… Ici, nous sommes sur la 5ème planète de la galaxie Dream du Monde fantaisique…)

 

-Hein ? Oh non, j’ai dû oublier de recharger mon robot !!! m’écrié-je. Mais, attendez…dis-je en réfléchissant. Pourquoi êtes-vous là, alors ? Puis-je le savoir ? ajouté-je en tapotant le sol du pied.

 

-Tout simplement parce que je voyage ! J’ai le droit de voyager, que je sache ! Ce n’est pas interdit, Monsieur !  s’exclame-t-elle tout en crachant des cerises, des fleurs de cerisiers, des pétales de roses, des perles, des bijoux et des fioles contenant de l’amour, de l’amitié et des valeurs. Mais ce qui était le plus extraordinaire, c’est que dans un petit flacon, il y avait une minuscule clef sans doute magique elle aussi puisqu’elle changeait sans cesse d’apparence.

 

-Heu, je suis une fille… Non, mais, je le dis au cas où ça ne se verrait pas… 

 

(Vous avez vu ? Jamais timide, même devant un si majestueux, beau et royal animal ! Il faut toujours s’affirmer !) Je profite de ma baguette magique pour ramasser tous ces trésors et ouvrir une fiole de l’amitié. Soudain, je ne sens plus du tout l’envie de continuer à me chamailler avec elle et je pense que c’est réciproque.

 

-Je vous présente mes plus plates excuses, Madame. Comme je vous le disais, je voyage sur toutes les planètes, c’est un vrai plaisir !

 

-Oh oui, c’est vrai. Moi aussi, j’aime les voyages. C’est passionnant, on explore et on découvre toutes sortes de choses géniales... Comme vous…ajouté-je en la regardant d’un air fou.

 

-Non, non, je vous retourne le compliment… C’est vous qui êtes si étrange et merveilleuse…

J’aimerais… Je voudrais… »

 

Et elle souffle, souffle et souffle si fort qu’une bulle de louiserise m’enveloppe. (La louiserise est une matière magique). Je lui demande, affolée :

 

« - Ah, mais qu’est-ce que vous faites ?!

 

- Je vous emmène. Je crois me souvenir que vous aimez voyager, non ? Eh bien, voilà. Je veux vous montrer au monde, comme les humains l’ont fait, avec toutes sortes d’animaux, de créatures, d’humains habitant d’autres continents. Vous les avez mis au zoo, comme s’ils n’étaient que de vulgaires bêtes. Qui vous en a donné le droit ? Vous-mêmes. Alors, si cela ne vous choque guère, ce que je fais ne doit pas vous choquer.

 

-Mais enfin, vous savez bien que je suis à 200 % d’accord avec vous ! Puisque c’est moi qui écris l’histoire et qui vous fais dire ça !

 

-Hum, pas faux… Mais, je veux quand même vous emmener dans mon pays. Cela ne vous dérange pas ?

 

-Pas le moins du monde, au contraire, j’en serais ravie ! Je ne vous ai pas dit, mais je rêve de faire un reportage sur vous ! Donc, vous pensez bien que cela m’arrange ! Des centaines de vintargentes ! Le paradis !

 

-Très bien, l’affaire est conclue ! »

 

Et c’est ainsi qu’elle m’a montré son pays, encore plus magnifique que la 5ème. Et si, c’est possible !

 

Tout compte fait, je renonce à faire un reportage sur les vintargentes… C’est vrai, quoi ! Elles ont le droit de vivre dans leur intimité. Et je n’en rapporterai pas sur Terre. Je ne peux pas les séparer et de leurs semblables et de leur magnifique habitat… Les gens me doivent bien ça, non ?

 

En plus, sachez que je ne compte pas revenir sur Terre. Je préfère mille fois cet endroit à la planète bleue ! Cependant, ma famille et mes amis me manquent. Alors, j’ai décidé que ma famille viendrait sur la 3ème planète avec moi et que je retournerai quelquefois sur Terre pour voir mes amis. Rosinette me montre à tous les habitants de sa planète et ne cesse de répéter : « Quelle étrange créature... ». Elle sera bientôt au comble de la joie car mes parents et mes proches seront là. Elle veut absolument voir d’autres humains. Voilà, je crois que j’ai tout dit.

                                                    FIN (Ah non)

 

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
Elodie
Posté le 28/10/2020
Bonjour,
J'ai beaucoup apprécié l'humour et la fraicheur de ce texte! J'aime bien l'idée de me faire apostropher par cette journaliste espiègle qui m'a même mis le doute sur l'existence des vintargentes (il faut dire que j'ai découvert bon nombres de créatures fantastiques à travers ce concours!). Bravo pour cette histoire!
RoseRose
Posté le 28/10/2020
Merci pour ton message, Elodie ! Je suis comme toi : maintenant je reste sur mes gardes et, au moindre bruit, je me retourne pour vérifier si je ne suis pas suivie par un dragon, une harpie, un "Gentil" ou encore un "Grand Méchant"...
A très vite, j'espère !
Elodie
Posté le 28/10/2020
;-)
Nascana
Posté le 28/10/2020
Quelle creature intéressante! J'ai beaucoup apprécié le fait qu'elle craché une fiole d'amitié. Il y a plein de bonnes idées dans ton texte. Par contre, je trouve que le texte manque un peu de cadre pour s'y retrouver.
Bravo pour ta participation.
RoseRose
Posté le 28/10/2020
Merci pour ton avis,
bonne journée et à bientôt,
RoseRose
Isapass
Posté le 26/10/2020
Ta nouvelle est la dernière que je lis pour le concours, et je dois dire que je ne m'attendais pas à ce déluge de paillettes, de nuages magiques et de rencontres pétillantes. Au début, je me suis dit que tu t'étais autorisé un bon délire, mais en y regardant plus attentivement, c'est quand même très bien structuré et tu abordes un thème pas si facile, sous cette forme un peu extravagante !
Bravo pour les répliques en langue vintargente ! Et bravo pour le retournement de situation à la fois drôle et ironique à la fin !
Et une mention spéciale pour la louiserise (je crois que je vais utiliser ça chez moi : ma fille s'appelle Louise et je crois qu'elle aussi, elle utilise un peu la magie ;) )
RoseRose
Posté le 27/10/2020
Coucou Isapass,
voilà mon univers : j'adore la magie et les paillettes mais j'aime aussi prendre parti pour défendre les êtres sans défense injustement traités.
J'ai inventé la "louiserise" en pensant aux prénoms Louise et Cerise que j'aime beaucoup. Tu connais la BD "Les carnets de Cerise" ?
Merci pour ton commentaire très sympa et ta "mention spéciale".
A bientôt
RoseRose
Tac
Posté le 25/10/2020
Yo Roserose !
Quelle nouvelle ! J'ai tour à tour pris une brassée de paillettes, puis une claque, puis une brassée de paillettes... Je trouve que tu as réussi à aborder des thèmes pas aisés (l'enfermement de créatures pour les observer ,les arracher à leur habitat naturel, etc) avec un parti pris de narration très pétillante. J'ai trouvé que c'était un mélange réussi, qui permettait une certaine légèreté mais aussi une façon savamment abrupte et frontale d'aborder lesdites thématiques. Donc, chapeau !
Mention spéciale pour le twist final, qui retourne la situation, mais en cassant un peu l'aspect terrible que la chose aurait pu avoir, puisque la journaliste y trouve aussi son compte.
Plein de bisous !
RoseRose
Posté le 27/10/2020
Hello Tac,
je te remercie pour tes chouettes compliments qui me mettent des paillettes dans les yeux...

La journaliste ne s'attendait certainement pas à devenir la créature fantaisique de Rosinette. Les rôles se sont inversés et je pense que c'est plutôt une bonne chose. Pourquoi ce devrait être toujours les mêmes qui subiraient l'oppression ? La magie, c'est bien sûr les paillettes et les îles merveilleuses mais c'est également pouvoir rendre justice (comme le font les super héros).
Rien n'est figé, tout le monde peut reprendre son destin en main puisque la journaliste refuse de poser un point final à son article.

Plein de bisous à toi aussi !
Fantaisie et paillettes...
RoseRose
Rena
Posté le 14/10/2020
Que dire, si ce n'est que cette nouvelle est un concentré de tant de choses ! J'ai aimé la journaliste, Rosinette, tout l'imaginaire qui entoure l'histoire, le fait que tu brises le 4e mur, le ton pétillant et humoristique, le retournement de situation à la fin... tout ça ! C'était un vrai plaisir de te lire, merci d'avoir partagé ça :)
RoseRose
Posté le 27/10/2020
C'est un vrai plaisir de lire ton commentaire également ! J'ai écrit cette nouvelle en suivant les idées qui me venaient en tête. Tout s'est enchaîné et voilà !
Merci encore et à bientôt !!
VavaOmete
Posté le 11/10/2020
Pour répondre à ton interrogation Roserose, tu as le droit de modifier ton texte si les modifications concernent la correction de fautes d'orthographe, de grammaire ou de tournure de phrase, mais pas si cela change le fond de l'histoire ou la forme entière d'un paragraphe.

Pour revenir à ta nouvelle en elle-même... je l'ai tout simplement trouvé géniale ! J'ai souris, puis ris, puis souris de nouveau en la lisant. J'aime beaucoup le ton humoristique, l'esprit pétillant de ta journaliste comme de ta vintargente, tout comme le fait que tu brises avec fluidité le 4e mur en faisant s'adresser ta journaliste directement aux lecteurs et lectrices de la nouvelle et non pas aux lecteurs et lectrices de son journal.
Je l'ai trouvé très rafraichissante et drôle !
Merci pour cette belle production !
RoseRose
Posté le 12/10/2020
Merci pour ton commentaire VavaOmete ! Cela m'encourage à écrire de nouveaux textes ! Je suis contente si ma nouvelle t'a fait rire et sourire. C'était le but !


Merci également pour les réponses que tu m'apportes concernant la correction de mon texte. Je m'en vais de ce pas le corriger !
Bonne soirée et à bientôt,
RoseRose
Kevin GALLOT
Posté le 09/10/2020
Salut Roserose, ça on peut dire que c'est inattendu !
Bravo, tout est très original et bien écrit, avec en prime la dénonciation du spécisme des humains ! La chute/retournement de situation est éblouissant.
Séduit, charmé, envouté ! Merci A+
RoseRose
Posté le 12/10/2020
Merci Kevin pour ces compliments !

C'est vrai que je me sens concernée par la cause des animaux, quels qu'ils soient (sauf les poux, les moustiques... Les parasites, quoi !). Je me révolte même contre ma mère qui s'obstine à mettre du papier collant dans le placard pour chasser les mites alimentaires et contre mon père qui installe des tapettes à souris.

J'aurais bien voulu lire ta nouvelle mais elle est interdite au moins de 12 ans...
Je te souhaite une bonne soirée,
RoseRose
Kevin GALLOT
Posté le 12/10/2020
Salut ! Hugo l'a lue et a 11 ans :D
franchement j'ai levé la barre de l'âge un peu haute, juste pour un détail dans l'histoire (un détail sanglant mais c'est tout) surtout que ma nouvelle est plutot bienveillante. Donc comme tu veux :)
RoseRose
Posté le 13/10/2020
Oh, dans ce cas, je me dépêche d'aller la lire ! ; )
Luna
Posté le 07/10/2020
Salut RoseRose !

Je suis épatée par la qualité de ton texte pour une écrivaine en herbe si jeune, franchement un grand bravo ! Et cette manière de jouer avec le lecteur et de brouiller les frontières normalement établies est vraiment impressionnante. J'ai été surprise et tu m'as fait sourire plus d'une fois durant ma lecture, ce qui fait que j'ai passé un très agréable moment :)
RoseRose
Posté le 07/10/2020
Merci pour ton commentaire, Luna ! Depuis toujours, j'aime beaucoup faire des blagues. Roald Dahl est un de mes auteurs préférés. C'est sans doute de lui que je m'inspire...
RoseRose
Belisade
Posté le 05/10/2020
Bonjour RoseRose,
Un vent de fraîcheur dans cette histoire, plutôt une brise légère, des bulles, des paillettes ! En même temps on voyage, on perd les pédales du monde réel, une autre planète, une créature fantaisique ! je crois bien que ce mot plairait à l'académie française, il est plein de poésie !
Le dialogue est courtois entre les deux protagonistes, aérien, cosmique ! comme le reste on est dans l'espièglerie, on ne se prend pas au sérieux et pourtant on l'est pour aborder le thème des animaux emprisonnés ... c'est même l'objectif du voyage ... mais il en faut peu pour retourner la situation, et puis la créature avait la même idée ! alors ça s'enroule et on change d'avis, rien n'est figé, c'est roserose ! Bravo et merci pour ton univers si particulier, très jolie histoire.
RoseRose
Posté le 07/10/2020
Non, non, merci à toi d'avoir écrit un commentaire si gentil ! Je suis super contente si elle te plaît. Tu me fais très plaisir !
Fannie
Posté le 05/10/2020
Coucou RoseRose,
Ce texte est charmant et rafraîchissant, à la fois humoristique et poétique. La narratrice, un peu espiègle, nous promet un reportage… qu’elle ne nous livre pas. [Remboursé ! ;-)]
La critique des humains qui traitent les animaux de manière indigne (et qui en feraient certainement tout autant avec des extraterrestres) est une belle idée. Le regard en miroir qui renvoie la bizarrerie aux humains et la proposition d’inverser les rôles sont excellents.
Bravo pour cette participation et merci pour cet instant de bonheur !
Coquilles et remarques : (Ne t’inquiète pas : je fais ça à tout le monde.)
Tu as un bon niveau de français pour ton âge.
— En français, les noms et adjectifs ordinaux s’abrègent comme ceci : 1er ou 1re, 3e, 5e, etc.
— L’expression « sur terre » s’écrit sans majuscule, même si ça veut dire sur la planète Terre. Voir ici : http://bdl.oqlf.gouv.qc.ca/bdl/gabarit_bdl.asp?t1=1&id=1302.
— je vais faire un reportage génial sur elles et en rapporter quelques une ici [quelques-unes]
— des coquillages et des galets et une belle pelouse bien verte décorée des même fleurs [des mêmes / Pour éviter la répétition de « et », je propose « ainsi qu’une belle pelouse ».]
— de l’amour, de l’amitié et des valeurs [« valeurs » me semble vague ; s’agit-il de principes moraux, de qualités, de vertus ? ou au contraire d’objets de valeur ?]
— C’est passionant, on explore et on découvre [passionnant]
— C’est vrai quoi, elles ont le droit de vivre dans leur intimité. [Ponctuation. Je propose : « C’est vrai, quoi : elles ont le droit de vivre dans leur intimité. » ou « C’est vrai, quoi ! Elles ont le droit de vivre dans leur intimité ».]
RoseRose
Posté le 07/10/2020
Coucou Fannie,

merci pour ton commentaire, mon texte est très heureux d'avoir pu t'offrir un instant de bonheur ! Merci aussi pour les remarques et coquilles, je corrige ça au plus vite mais je me demande si on a le droit de modifier son texte après l'avoir publié pour le concours... Je vais voir le règlement.
RoseRose
SalynaCushing-P
Posté le 03/10/2020
Bonjour RoseRose !
Nouvelle un brin poétique et j'avais que j'ai souris en la lisant. J'ai ce côté décalé et vraiment fantastique au sens propre du terme.
RoseRose
Posté le 05/10/2020
Merci d'être passée par là ! Je suis contente que l'histoire te plaise.
Prudence
Posté le 03/10/2020
Bonjour !

J'ai passé un super moment en lisant cette nouvelle, et j'ai ri pas mal. L'idée est très originale. Elle donne de l'inspiration et de la bonne humeur à ceux qui te lisent. ❤

Hâte de lire d'autres de tes écrits !
RoseRose
Posté le 05/10/2020
Oh merci ! Tu me fais extrêmement plaisir !
Bonne continuation
Zig
Posté le 02/10/2020
Coucou !

J'ai mis un temps fou à essayer de comprendre la logique derrière le langage de la Vintargente, mais je suis trop faible, j'ai abandonné ! Ca ne m'a pas empêché d'apprécier la musicalité des mots nouveaux.

J'aime beaucoup ce petit personnage original, avec cette narratrice très attachante ! Et le petit "Fin (ah non)", m'a fait rire.

Merci pour ce moment de lecture bien sympa ♥
RoseRose
Posté le 03/10/2020
Ah, ça me fait plaisir que tu ai aimé le petit "(ah non)", j'était sûre que ça serait drôle ! En fait, pour le langage de la vintargente, j'ai simplement pris les mots qui me passaient par la tête.
Merci de me lire !
Sissi84
Posté le 02/10/2020
L'idée de la vintargente qui crache « des cerises, des fleurs de cerisiers, des pétales de roses, des perles, des bijoux et des fioles contenant de l’amour, de l’amitié et des valeurs » j'avoue que j'ai trouvé ça très original (mot qui semble banal pour le coup) ha, ha !
Sinon j'apprécie tes valeurs concernant la capture et l'emprisonnement des êtres vivants. Je pense qu'en avoir une si belle conscience à ton âge est un signe de grande maturité.
Merci pour ce bon moment passé en compagnie de la vintergente :D
RoseRose
Posté le 02/10/2020
Merci, pour ton commentaire ! Il me va droit au coeur !
Herbe Rouge
Posté le 02/10/2020
Bonjour,

Ta plume est très belle, il y a de bonnes idées, de belles tournures de phrases.

Le texte manque un peu de cohésion et les discussions avec le lecteur c'est difficile à faire, mais franchement, c'est très impressionnant que tu écrives déjà aussi bien à ton âge.

Bref, félicitations pour cette nouvelle ! :)
RoseRose
Posté le 02/10/2020
Merci pour tes compliments ! C'est la 2ème fois que je participe à un concours. Le premier, c'était sur Sergent Major et j'avais proposé "Un temps bien nuageux" mais je n'ai pas eu de réponse. Je suis très contente d'avoir été sélectionnée.
Bonne chance pour "Octobre Imaginaire" !
Herbe Rouge
Posté le 02/10/2020
Merci ! Les concours c'est souvent compliqué, il y a beaucoup de personnes talentueuses :)
Le Saltimbanque
Posté le 02/10/2020
ÇA, c'est que ce j'appelle un texte imprévisible.

Faux-reportage, discussion avec une langue extra-terrestre, dénonciation sur la détention des animaux, défonçage en règle du quatrième mur puis terminé sur une fin très paisible, j'avoue que j'étais tout le temps surpris.

Ce qui est à la fois un avantage et un inconvénient. Avantage car mon dieu on ne peut s'ennuyer tant il y a des retournements majeurs, et aussi cela donne une certaine folie à ton texte qui est assez délicieuse. Inconvénient car à TROP retourner sans cesse le sens du récit il y a un peu l'impression d'inconsistance. On a plus l'impression de lire un gros trip sous acide plutôt qu'un récit réellement cohérent. On est plus souvent perdu qu'on devrait être happé par le texte.

Cela dit, cela est rattrapé par des trouvailles d'écritures (la langue de cet animal), l'humour (le nom improbable de la galaxie) et la vintargente en soi (parler en crachant des roses, des perles et des cerises, c'est pas banal) qui vaut le détour à elle-seule.

Un grand bravo ! Bonne chance pour le concours !
RoseRose
Posté le 02/10/2020
C'est gentil, merci !
Esiolle Liac
Posté le 01/10/2020
Merci pour ce partage !
J'ai apprécié que la vintargente ait un langage bien à elle, ça donne un aspect chantant et lumineux à sa façon de s'exprimer. Comment as-tu créé cette langue ? En utilisant une appli qui mélange les lettres d'une phrase pour créer de nouveaux mots ? Ou est-ce de ta propre création ?
RoseRose
Posté le 02/10/2020
Merci à toi, au contraire ! Non, ces drôles de mots, je les ai inventés, je prenais ceux qui me passaient par la tête. Bon, après, je n'avais plus d'idées, alors j'ai arrêté.
Vous lisez