Vide

Vide

 

Le temps se pavane

Devant et derrière toi

Dans l'infini, silencieux miroir

Ton reflet t'afflige

 

Dans tes yeux

Le feu se consume

Pulsions incontrôlables ; des cris

Aux échos mornes

 

Qu'es-tu donc ?

Chair fragile

Animée de folles envies

Vouée au rien

 

Tu désires l'éternité

Comme l'on désire une catin

Tu la veux tout entière

Sans la connaître

 

Qu'es-tu donc ?

Si ce n'est le vide ?

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
Fanderomance
Posté le 15/09/2021
Beau poème,
On sent l'émotion qui se faufile à travers les phrases,
J'aime beaucoup ton style d'écriture et je te souhaite une bonne continuation, Au plaisir de te lire ensuite,
Fanderomance
Tia
Posté le 12/09/2021
Haloooaa,
J'aime beaucoup ton poème, il est très bien exprimé et finit joliment !
J'espère que je pourrais continuer te lire ^^ Continue sur cette voix !
Jolie soirée :)
AntonJakaro
Posté le 12/09/2021
Merci beaucoup Tia,

Ce genre de message est encourageant. Il y en aura d'autres.

Bonne soirée
Edouard PArle
Posté le 12/09/2021
Hey !
Joli poème, tu as décidément une écriture assez crue, ce n'est pas pour me déplaire.
La conclusion est très belle et bien amenée. Les vers très courts donnent un rythme.
Je vais suivre tes prochains écrits avec attention (=
Bien à toi !
AntonJakaro
Posté le 12/09/2021
Merci beaucoup Edouard, ça me fait plaisir.

Oui on m'a déjà dit que mon style pouvait parfois être "dérangeant", je pense que certains aimeront et d'autres pas. Ainsi vont les choses.

Au plaisir de relire tes commentaires.
Vous lisez