Un ninja sur le toit

Par Zlaw
Notes de l’auteur : PAtober 2022 - 3 Octobre - Tuile

Du ciel, de l'eau tombe, en trombes. Elle serpente sur les charpentes, puis s'évacue jusqu'à la rue, par l'intermédiaire de longues gouttières. Sous cette pluie battante, et malgré la nuit tombante, une silhouette se profile tout de même au-dessus de la ville. Le pied adroit, un jeune homme file, de toit en toit, de tuile en tuile. Ici un bon agile, là une pirouette subtile, il fait fi des intempéries et se faufile, sans bruit, sur les sommets des maisons aux habitants les moins vigiles.

Juste avant que ne sonne l'heure pile, il atteint un jardin entouré d'un péristyle.

- Mais qu'est-ce que vous faites, là, sur le faîte de ce toit ? l'interpelle soudain une voix venue d'en bas.

À l'abri d'une ombrelle en papier, celle qu'il espérait l'a repéré.

- Comme chaque fois, j'attends que tu arrives, toi, en contrebas, il réplique avec joie.

Tout en souplesse, il rejoint sa princesse. Bien qu'il soit aussi trempé que les pavés, elle le laisse l'enlacer.

- Tu devrais faire plus attention, elle l'enjoint après un pas à reculons, peu rassurée par ses téméraires ascensions.

- Allons, prudence est mon second prénom ! il répond, fanfaron.

- Méfie-toi. Je ne suis pas tranquille. Un seul faux-pas et... ce serait la tuile.

Un silence apparaît, durant lequel il dévisage la jeune femme d'un air atterré, tandis qu'elle, de son côté, contient vaillamment son hilarité.

- Tu es bien protégée par l'affection qui t'es portée, répond-t-il finalement à sa dulcinée, acceptant dignement d'avoir été ainsi taquiné.

Alors qu'il secoue la tête à son facétieux et factice adage, elle laisse éclore son sourire sur son visage. Même s'il était vexé, ce n'est rien qu'un baiser ne saurait lui faire oublier.

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
Mnémosyne
Posté le 05/01/2023
Magnifique texte tout en allitérations et en rimes internes. Le rythme fait que l'on bondit en même temps que le ninja et que l'on est happés par les mots qui s'enchaînent de manière très fluide ! J'adore !
Zlaw
Posté le 06/01/2023
Merci beaucoup Mnémosyne de ton passage par ici ! J’utilise ce « style » (si on peut appeler ça comme ça ^^) depuis le lycée, mais avec grande parcimonie. Je suis néanmoins toujours contente quand il plaît. Le thème « Tuile » a tout de suite fait écho dans mon esprit, et tout est parti de là. =)
Altaïr
Posté le 30/11/2022
Très réussie ta prose poétique, ou poésie en prose !
Il y a probablement un terme dédié aux figures de style de ton texte mais les cours de poésie c'était pas mon truc, je préfère les lire sans me poser de questions.
C'est beau en tout cas.
Zlaw
Posté le 30/11/2022
Je ne vais pas prétendre avoir sciemment fait usage de quelque figure de style normée (comme certains ont fait avec des sonnets, des alexandrins, et des haïkus), mais si elle existe, je serai curieuse de la connaître, tiens ! Quoi qu'il en soit, j'ai "découvert" ce mode de fausses rimes au lycée lors de rédactions, et depuis je l'utilise de temps en temps. J'aime bien l'effet que ça peut donner, mais n'en abuse pas, quoi. En l'occurrence, le mot "tuile" m'a tout de suite inspirée des rimes, alors je suis partie là-dessus. Une autre nouvelle de ce recueil est sur ce modèle, et qui sait, peut-être d'autre à l'avenir ! =D
Vous lisez