Sans titre

Par Emejie

Nous bâtirons nos routes sur l’asphalte brisée de nos anciens trajets. Trottineuses furtives, nous nous faufilerons dans les failles fragiles de nos incohérences, passées, pour y inscrire la trace de nos nouveaux passages, rêvés.

Nous trouverons des voies justes sous notre nez, pourtant inexplorées ; nous y engouffrerons avec obstination, confiantes en la vie que nous savons porter.

Sur ces sentiers sans fin la Terre refleurira, nourrice généreuse pour qui tient dans ses bras.

 

J’entrevois joies et peines fondues en  un souffle de vie et, au terme, nos chairs, humbles, enfouies dans l’humus du chemin.

 

Et l’esprit ? Hein, l’esprit ?

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
Vous lisez