Rêve

C’est le silence qui me tire du sommeil. Par la fenêtre, la lueur blafarde de la nuit se déverse sur mes draps. Les rideaux grands ouverts frémissent sous le souffle du vent. Au-delà, la nuit étend ses bras parsemés de myriades de perles brillantes, et la lune trône parmi elles, reine parmi ses sujets. Ronde, parfaite, cette nuit-là, elle a ôté ses chastes voiles de nuages. Elle m’a réveillé pour que je la voie.

Alors, obéissant, je me tire du lit tiédi par la chaleur de mon propre corps. Le vent qui fait danser les rideaux frôle ma peau découverte sous la fine étoffe de soie.

Quand je franchis le pas qui sépare ma chambre du balcon, les rayons de la lune m’accueillent d’une tendre caresse.

Elle sourit sans rien dire. Le silence est son unique langage. Gracieuse et inaccessible, quand bien même les hauteurs de ma tour me rapprochent d’elle autant qu’il est possible. Certaines fois, il me semble que je n’aurais qu’à tendre la main pour lui rendre ses caresses ; mais d’autres, je me désespère à parvenir à seulement l’atteindre en rêve.

Mon souffle se fait court. Le vent glacial coule dans ma gorge, et pourtant ma peau brûle. Un sentiment d’urgence monte dans ma poitrine comme un poing serré. La lumière lactée vers laquelle je lève le visage m’aveugle, mais je suis incapable de m’en détourner.

Mon esprit déborde, s’écoule autour de moi comme la cire d’une bougie consumée. Les fils des mots informulés tombent jusqu’à mes pieds sous la froideur blême. Je ne sens plus le vent, je n’entends plus le silence. Ma voix s’échappe d’entre mes lèvres.

Les yeux levés vers la lune, je ne vois plus rien d’autre – plus rien du palais en contrebas, plus rien de la ville et de la terre, car je vole en pensées vers le ciel.

Je rêve.

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
Fauchelevent
Posté le 16/01/2021
Je ne suis jamais très à l'aise pour commenter et n'ai malheureusement pas suffisamment de temps pour lire tout ce qui est dans ma PAL, mais je voulais juste déposer quelques mots ici pour saluer ce prologue. Ca fait un moment maintenant que j'ai découvert le résumé de ton histoire, ça m'interpellait fort, et ce tout début ne m'a pas déçue. Je ne m'attendais pas à une sensualité si appuyée, et je trouve cette idée de relation tissée entre le narrateur et la lune, quasi charnelle, particulièrement bien pensée. Peut-être est-ce dû à mon goût habituel pour les arrêts, pour les moments, ou les détails... Ton style en est riche, et je trouve ça vraiment plaisant. C'est court mais c'est, je trouve, très bien dosé, bien rythmé.
Pour le reste... Tout a probablement déjà été dit avant moi. :)
UnePasseMiroir
Posté le 17/01/2021
Coucou ! Je suis d'autant plus ravie que tu t'arrêtes ici alors !
Merci beaucoup <3
Aline Prov
Posté le 23/12/2020
Salut !

Je suis une grande fan des prologues oniriques et énigmatiques comme celui-ci ! C'est le meilleur moyen de me donner envie de lire la suite. L'impression persistente de la lumière est exprimée avec beaucoup de finesse. C'est un prologue à l'atmosphère à la fois apaisante (avec cette nuit extraordinaire) et inquiétante (avec ce sursaut final). J'ai presque l'impression de lire dans ce rêve un présage (bon ou mauvais ?), et je brûle de comprendre le lien qu'il peut avoir avec la suite de l'histoire (même si je sais que les prologues comme celui-ci peuvent mettre un peu de temps à s'emboîter dans le reste de l'histoire, donc promis je serai patiente !).

Bonne continuation, et on se retrouve probablement sur d'autres de tes chapitres !
UnePasseMiroir
Posté le 23/12/2020
Coucou ! Ravie que ce genre de prologue te plaise alors, moi aussi j'adore ça <3 Le fait qu'on ne puisse pas tout de suite le raccrocher au reste de l'histoire en gêne certains, mais si ça te va c'est super xD Bonne lecture si je te recroise par ici alors !
L.S. Redley
Posté le 06/12/2020
Je suis bluffée par ton écriture. Si bien que je n'ai rien à redire. Rien d'autre que des compliments ! C'est fluide, les mots sont joliment choisis, l'ambiance transporte et le mystère qui plane est bien maîtrisé. Je ne peux rien faire d'autre que de continuer à te lire.
UnePasseMiroir
Posté le 06/12/2020
Coucou ! Merci beaucoup, et ravie que ce début te plaise <3
Poissond'Argent
Posté le 01/12/2020
Je pensais tomber sur de la géopolitique d'après le résumé et me voici sur un rêve sensuel de toute beauté.
C'est aussi inattendu qu'intrigant, je vais devoir enchainer sur le premier chapitre.
UnePasseMiroir
Posté le 02/12/2020
Ahah oui la transition du prologue déconcerte en général ^^ ravie que ce début te plaise !
MélanieDeLune
Posté le 29/11/2020
Coucou !
Très jolie plume ! Ça donne envie de poursuivre :). Tu arrives à créer une ambiance en quelques phrases, c'est réussi !
Je commence de ce pas le premier chapitre
UnePasseMiroir
Posté le 29/11/2020
Coucou, bienvenue par ici ^^ heureuse que ce début te plaise !
DraikoPinpix
Posté le 25/11/2020
Coucou !
Enfin je commence ton histoire après l'avoir guettée sur Insta' !
J'aime ce début, il est si poétique et mystérieux. J'ai envie d'en savoir plus. La lune est si jolie sous tes mots !
A bientôt !
UnePasseMiroir
Posté le 26/11/2020
Coucou ! Ravie de te voir par ici alors xD Merci beaucoup en tout cas ! ^^
Envoleelo
Posté le 19/11/2020
Eeeeet me voilà, les HO sont une bonne occasion de découvrir cette histoire dont je suis la progression sur Instagram.

J'aime bien ce prologue, il en dit peu sur l'histoire, et donne envie de lire la suite. Il pose beaucoup de questions, d'une manière très onirique. Je suis curieuse de voir comment il se rattache à l'histoire !

Je pinaille sur deux petites choses :

"Par la fenêtre, la lueur blafarde de la nuit se déverse lascivement sur mes draps." => J'enlèverais l'adverbe "lascivement", je trouve qu'il dilue le propos et alourdit les sonorités de ce début de prologue.

"Mon esprit déborde lentement, s’écoulant autour de moi comme la cire d’une bougie consumée." => Ici aussi, je ferais sans l'adverbe, je ne trouve pas qu'il apporte grand-chose.
UnePasseMiroir
Posté le 20/11/2020
Coucou toi ^^ ravie que ce prologue te plaise !

Aaaah les adverbes... ma plaie et mon gros défaut xD Merci !
Envoleelo
Posté le 20/11/2020
Oh je pense que les adverbes sont la plaie de beaucoup d'écrivains ! En tout cas je trouve qu'il est toujours difficile de trouver le bon équilibre.
mfbellamy
Posté le 22/10/2020
« Par la fenêtre, la lueur blafarde de la nuit se déverse lascivement sur mes draps. Les rideaux grands ouverts frémissent sous le souffle du vent. Au-delà, la nuit étend ses bras parsemés de myriades de perles brillantes, et la lune trône parmi elles, reine parmi ses sujets. Ronde, parfaite, cette nuit-là, elle a ôté ses chastes voiles de nuages. »

On commence fort avec une magnifique description ! C’est beau, très beau, et vraiment onirique. J’adore !

« Mon esprit déborde lentement, s’écoulant autour de moi comme la cire d’une bougie consumée. »

L’image est puissante ! *_*
UnePasseMiroir
Posté le 22/10/2020
Koukouuu ! je sais que t'as continué sur Wattpad mais je réponds là sinon ça va me stresser : merciii <333
Kevin GALLOT
Posté le 22/09/2020
Salut, joli prologue, j'ai lu les coms précédents tout à déjà été dit, pour moi l'immersion a été totale, sans heurts, et toutes ces métaphores m'ont bien plu. Evidemment on ne devine presque rien de l'intrigue à venir, après tout c'est un prologue, mais on se pose mille questions. Merci et à bientôt pour la suite
UnePasseMiroir
Posté le 23/09/2020
Coucou ! Dans ce cas, ravie que ça te plaise même si l'intrigue est, c'est vrai, carrément floue à ce stade ^^ Merci pour ton passage, à bientôt j'espère !
deb3083
Posté le 07/09/2020
La fantasy n’est pas ce que je lis habituellement mais le résumé m’a attiré donc je me lance. Je fais mes commentaires au fil de ma lecture, je poste tout d’une traite (vu qu’on ne peut pas faire un commentaire par paragraphe). Donc peut-être que des interrogations de ma part auront des réponses plus tard au fil du chapitre 😉 mais je note tout.
Bon pour ce prologue, je n’ai rien à ajouter que ce qui a déjà été dit 😉
La lecture est très agréable, c’est poétique, c’est doux comme entrée en matière, c’est intriguant et ça donne envie de découvrir la suite
UnePasseMiroir
Posté le 07/09/2020
Coucou toi, ravie de te voir débarquer par ici !
Oui le système de commentaire est différent de wattpad ou scribay mais bon on s'y fait ! ;)
Bref moi je n'ai qu'à filer répondre à tes autres comm ;) et ton passage me rappelle que toutes tes histoires me font de l'oeil, mais je sais pas par laquelle commencer xDDD
deb3083
Posté le 08/09/2020
pour ce qui est de mes romans, j'ai vu que tu as ajouté Paragraphe 175 à ta PAL. Il vaut mieux commencer par Le journal de mon grand oncle Werner qui est le premier roman. Paragraphe 175 est un spin off et il me semble plus cohérent de d'abord lire l'histoire de Werner pour mieux le cerner. De fait, dans l'autre roman je m'attarde forcément moins sur lui.
Sinon, bah j'ai du thriller et un roman humoristique donc ça dépend le style que tu aimes ;-)
C. Kean
Posté le 30/08/2020
Et donc me voilà.
PA ne se prête pas trop à des retours pointilleux, aussi je vais me donner la peine ici, et si cela t'intéresse comme lecture je continuerai. Sinon, j'économiserai mes efforts.

La première phrase est classe, j'avais peur que tu t'en contentes et qu'on en reste là, mais tu la reprends dès la fin du paragraphe en nouant le silence au langage de la lune, et c'est très fin.

"Par la fenêtre, la lueur blafarde de la nuit se déverse lascivement sur mes draps. Les rideaux grands ouverts frémissent légèrement sous le souffle du vent. Au-delà, la nuit étend ses bras parsemés de myriades de perles brillantes, et la lune trône parmi elles, comme une reine parmi ses sujets."
Plusieurs remarques : d'abord la récurrence du son -an alourdit inutilement ces phrases et caricature presque la langueur du tableau que tu déposes. C'est presque ronflant. L'adverbe "lascivement" me paraît inutile, et je ferai également sauter le "comme" pour ne laisser que "reine parmi ses sujets".

"Le vent qui fait danser les rideaux frôle ma peau découverte sous la fine étoffe de soie."
Soit la peau est découverte et elle n'est pas sous la fine étoffe, soit la fine étoffe c'est en réalité les rideaux auquel cas ça n'a pas de sens de le repréciser. En l'état c'est très maladroitement exposé.

"Je lève les yeux vers elle."
C'est un peu une convention : le narrateur regardait déjà la lune vu qu'il a pu nous la décrire.

"quand bien même les hauteurs de ma tour me rapprochent d’elle autant qu’il était possible."
Pourquoi cet imparfait au milieu de ton présent ?

"La lumière lactée vers laquelle je lève le visage m’aveugle"
lumière laiteuse puis maintenant lactée. Deux fois l'idée du lait, ça s'appauvrit.

"je n’entends plus le silence"
Joli !

J'ai d'ailleurs retenu ça, la façon dont tu parles du silence, dont tu l’arrimes à la lune, et comme elle le tire en marée.
On est ici dans la sensibilité du rêve, dans le déshabillé du somnambulisme, quand on ne sait plus trop si c'est un voile ou un couteau que la nuit jette sur la conscience. Je me suis sentie au bord d'une folie en haut de cette tour, et j'ai apprécié malgré les quelques petites remarques au fil de ma lecture.

A bientôt pour la suite ~
UnePasseMiroir
Posté le 30/08/2020
Waw, j'avoue que je ne m'attendais pas à une telle dissection pour un prologue de 300 mots ! Pour les commentaires, si jamais tu poursuis, je pense que c'est comme tu le sens. ça doit te prendre pas mal de temps et avec des chapitres longs ça peut devenir chronophage, non ? donc à ta guise, je prend ce que tu veux me donner !

Ahlàlà toutes tes remarques me donnent envie de me plonger tout de suite dans la réécriture xD en tout cas tu pointes d'entrée mes deux tics d'écriture, les "comme" et les adverbes. L'histoire entière est encore au stade de premier jet, c'est quelque chose qu'il faudra vraiment que je corrige.

Enfin ça me soulage que tu ait pu apprécier même avec tous ces petits trucs à rectifier ! Merci beaucoup de ton passage et ton commentaire en tout cas !!!
Prune
Posté le 22/07/2020
Quelle belle plume ! Lyrique, elle coule entre mes doigts comme de la lumière de lune. On a presque le tournis aussi, comme le personnage aveuglé par la lune.
Cela donne très envie de découvrir cette histoire !
UnePasseMiroir
Posté le 22/07/2020
Coucou ! Bienvenue par ici et ravie que ce début te plaise !
A bientôt j'espère ;)
Lili-Delice
Posté le 21/07/2020
Hey ! Je suis tombée par hasard sur ton histoire et je suis tombée amoureuse de ta plume lyrique et douce ! Wahou ! C'est emplis de douceur, de sensualité ! Bravo à toi !
UnePasseMiroir
Posté le 21/07/2020
Coucou ! Merci pour tes mots gentils, ça me fait très plaisir que ce début t'ai plu <3
Murtagh Ilian
Posté le 25/06/2020
Bonjour,

Je viens de tomber sur ton histoire et le côté très poétique de ce prologue est vraiment fantastique. C'est extrêmement beau et j'avais l'impression de vivre ce rêve en même temps que le narrateur.
Je rejoins cependant les précédents commentaires : ces visions sont très abstraites et j'ai du mal à accrocher ce rêve à une histoire. Peut-être que la suite m'aidera pour cela. En tout cas je compte bien te lire !
UnePasseMiroir
Posté le 25/06/2020
COucou ! Merci beaucoup, vraiment heureuse que ça t'ai plu ^^ et oui, en fait c'est volontaire si c'est détaché du reste de l'histoire... le lien se fait après.

Merci encore de ton passage !
maryanne.stern
Posté le 17/06/2020
J'écris ce commentaire à la volée, alors que je me lance enfin dans la lecture de ton texte, après avoir longuement lorgné sur tes magnifiques moodboards !

Certaines choses je te les ai déjà dites, mais je les développe ici avec plaisir.
Ce prologue est enchanteur ; il m'a immédiatement plongée dans ton univers. Ta plume - divine - dépeint ce monde avec finesse et élégance.
Le résultat est très onirique, on a l'impression de flotter dans un songe et on se laisse aisément transporter.

J'ai beaucoup aimé l'idée d'une narration au présent. Ça crée, de mon point de vue, un lien intime avec le protagoniste. Les descriptions participent à renforcer ce sentiment : on se lève avec lui, on ressent la tiédeur des draps, on admire la nuit, on baigne dans la lueur de la lune.

C'est une entrée en matière qui me donne clairement envie de poursuivre ma lecture, ce que je m'en vais faire de ce pas !
UnePasseMiroir
Posté le 17/06/2020
Coucou ! Ravie de te voir par ici ;) et merci pour ce joli commentaire !

Oui, avant je l'écrivais à la première personne et au passé mais je voulais un contraste plus marquant avec la narration de Caraghon, et effectivement le présent rapproche plus le lecteur du personnage ! Ravie que ça te plaise, vraiment !!! <3

Et merci pour ton passage ;) à bientôt j'espère !
Kavanaugh
Posté le 15/06/2020
J'ai beaucoup aimé le côté berceuse de ce prologue : l'ambiance très onirique et douce rend la lecture agréable, on se laisse porter. D'autant plus que tu maîtrises très bien ton écriture.

Cependant, ce côté très éthéré manque, à mon sens, d'un élément un peu plus concret qui permettrait de bien accrocher la curiosité des lecteur·rices et d'engager la suite du récit.

Cependant, cela ne va pas m'empêcher d'aller découvrir le chapitre 1 avec plaisir !

"Parfois, il me semble que je n’aurais qu’à tendre la main pour lui rendre ses caresses ; mais d’autres, je me désespère à parvenir à seulement l’atteindre en rêve."
Le "d'autres" me gêne même si je sais qu'il fait référence à "Parfois". Peut-être que si tu remplaces "parfois" par "Certaines fois", cela fonctionnerait mieux;

"Je ne sens plus le vent, je n’entends plus le silence."
Très jolie phrase * _ *
UnePasseMiroir
Posté le 15/06/2020
Ravie que tu aime bien ^^ oui je sais que ça manque d'un truc "concret" comme tu dis, en un sens c'est volontaire. J'hésite même à appeler cet extrait un prologue, pour moi ce n'est pas le rôle qu'il remplit, et je préfère le laisser détaché du récit principal, au début du moins.

Je prend ta suggestion, effectivement cette phrase me gênait un peu, je remplace ça tout de suite ^^

Merci pour ton passage en tout cas, et à bientôt peut-être !
Natsunokaze
Posté le 11/05/2020
Coucou !

Je me demande bien qui est le narrateur de ce prologue. Le fameux prince lune du titre ? Je suis curieuse. En tout cas, cette mise en bouche est très joliment écrit, plein de délicatesse et de poésie et tout en fluidité. J'aime beaucoup.

Le narrateur se conduit presque comme un amant avec cette lune lointaine qu'il ne peut atteindre, peu importe combien il le désire.

Maintenant, ça reste très flou et, perso, c'est ce qui me donne envie d'aller lire la suite. Dans l'espoir d'avoir quelques réponses à mes questions : Qui est-ce ? Pourquoi est-il tant attiré par la lune ? Qu'est-ce que ça cache ?

Sur ce, je me hâte sur la suite !

A tout de suite !
UnePasseMiroir
Posté le 11/05/2020
Hello ! Ahah, heureuse que le prologue te plaise et t'intrigue... Je file répondre à tes autres commentaire !
_HP_
Posté le 10/05/2020
Coucou !

Ce prologue est doux, poétique et intriguant, j'aime beaucoup ^^
Il donne envie de regarder la lune (même à 13h), de l'observer tel que ton personnage le fait ^^
J'ai hâte de découvrir la suite !
UnePasseMiroir
Posté le 10/05/2020
Salut ! Merci beaucoup ^^
Lyra
Posté le 10/05/2020
Waw.
Que dire qui n'a pas été déjà dit?
Un prologue magnifique, très poétique mais aussi très intriguant.
Tu manie la poésie des mots aussi bien qu'un certain mystère qui donne envie d'en lire plus ! C'est fluide, comme un nuage passant , toutes mes félicitations !^^
Bisous !
UnePasseMiroir
Posté le 10/05/2020
Et voici un commentaire tout aussi poétique ^^ merci à toi !!!
Lyra
Posté le 10/05/2020
Je m'attaque à la suite bientôt, là je suis rattrapée par les devoirs>.< (TT)
En tout cas c'est déjà trooop bien !
UnePasseMiroir
Posté le 10/05/2020
Ahah tkt je comprend, moi aussi je galère bien XD merci encore !
ludivinecrtx
Posté le 09/05/2020
Coucou, comme promis !

je m'attendais pas à ce genre de prologue mais il est très joli !! On dirait un poème. On dirait presque les paroles d'une chanson, une invitation au rêve. On a envie de toucher la lune, elle nous appelle en tout cas tout comme ton perso.

Très bien écrit qui plus est ;)
UnePasseMiroir
Posté le 09/05/2020
Yo toi ! Oui c'est pas la même ambiance que le premier chapitre ^^ Merciii !!!
NM Lysias
Posté le 09/05/2020
Salutation.
Ce prologue est hymne récité pour atteindre la beauté d'une lune inatteignable.
Il est doux, sensuel.
Il invite au rêve.
C'est un bon début. Une jolie promesse d'aventure, aussi !!!
UnePasseMiroir
Posté le 09/05/2020
Yo ! Merci beaucoup de ton passage, contente que tu aie aimé ;)
Shangaï
Posté le 09/05/2020
Un très joli prologue et un bel hommage à la lune :)

J'avoue par contre que ça manque un peu de mystère pour bien piquer la curiosité du lecteur... C'est cependant très bien écrit et donc agréable :)
UnePasseMiroir
Posté le 09/05/2020
Salut ! Oui je comptais retravailler ce prologue, je l'ai un peu écrit sur un bout de table donc il faudra que je revoie pour le rendre plus "mystérieux"... merci de ton passage ;)
Vous lisez