Rencontre

Par Fy_
Notes de l’auteur : J'ai tenté un style d'écriture un peu différent de celui de d'habitude, avec des phrases plus courtes et plus percutantes. Bonne lecture ! :)

  Elle marche. Les gens sont nombreux, se croisent, se bousculent. Bleu. Vert. Marron. Elle se fraie un chemin, tête baissée, regard rivé sur ses chaussures. Le ciel est gris. Pluie. Les nuages, menaçants, ne tarderont pas à se déverser. La rue est une marrée humaine. Bleu. Marron. Elle, la naufragée, tentant de ne pas couler. Noir. Son coeur se serre. Plus rien n'a d'importance. L'espoir est parti comme se coucherait le soleil, envolé comme un oiseau dans le ciel. Elle a compris. Compris que rien ne sert plus d'attendre. Elle n'est pas spécialement belle, n'a pas un sourire éclatant, ne s'habille pas "joliment" ni à la mode, ne parle pas souvent. Elle est elle. Naturelle. Terre à terre. Silencieuse. Pourtant, elle aurait eu des choses à dire. Mais le temps a effacé sa volonté, sa patience, ses paroles, ses espoirs, elle. Le temps l'a effacée. Alors elle se contente de sa place à l'ombre, de vivre de ses pensées.

    Des images défilent dans sa tête. Des couleurs. Ternes. Des questions aussi... Sans réponses. "Qui veut de moi ?"

    Une voix interpelle son attention. Elle sonne différemment. Jaune. C'est la couleur qu'elle évoque. Jaune, lumière. C'est rare, le jaune dans une foule. Souvent, les gens donnent du marron, du bleu, ou encore du vert... Un peu de rouge parfois. Mais du jaune ? Elle lève la tête. Là bas, droit devant, c'est de là que provient le jaune. Elle accélère le pas, sort de la foule. Yeux fermés, elle se laisse guider par l'intuition. Jaune. La couleur s'accentue, elle approche. Et elle le voit. Jaune, c'est de lui que provient cette couleur, elle voit défiler devant ses yeux les nuances lumineuses qui ne s'arrêtent plus. Elle s'approche encore, et, d'un coup, il se retourne. Nez à nez avec lui. Jaune, croisements de regards. Ses yeux sont noisette. Ses lèvres fines et délicates. Il a l'air perdu, lui aussi. Peut être pas autant qu'elle... Ils se toisent. Une émotion passe. Instant fugitif. Tension électrique. Jaune. Son aura rayonne. Ils ne bougent plus. Au milieu de la foule, figés, hors du temps. Les gens s'affairent, passent, les contournent, telle une vague se fendant en deux sur un rocher. Dans leur regard passe tout les non dits. Elle sait qu'il comprend. Il sait qu'elle comprend. Plus rien ne pourra les séparer. Ça aussi, elle l'a compris.

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
Oly.vier
Posté le 19/11/2020
WOW, wow, wow ! Voilà ce qui me vient en tête à la lecture de ce texte !
C'est haletant, coloré, bien sûr, et si criant de vérité ! Une aquarelle qui vient de défiler sous les yeux. Je n'ai jamais autant aimé la peinture que maintenant. Plein les mirettes et les méninges retournés. Car oui.
Cette finalité, kiffante, interpelle.!
Fy_
Posté le 19/11/2020
Merci beaucoup !
C'était justement mon but, de me baser sur les couleurs et les images qui défilent, je suis contente de savoir que j'ai réussi ^^

Ton commentaire me fait plaisir, merci d'être passé par là :)
Fy
Osewalt
Posté le 18/10/2020
Je me suis laissée porter par cette vague de couleurs, parfois j'ai trébuché, mais c'était infime. La phrase du milieu, je pense, qui m'a sortie hors de la marée colorée. J'ai adoré cette impression d'un tableau impressionniste, et ce mouvement que rien ne semble pouvoir arrêter. Je découvre tes mots pour m'y perdre.
Fy_
Posté le 21/10/2020
Je suis contente d'avoir pu te faire ressentir toutes ces couleurs ^^
Je vais voir pu retravailler la phrase du milieu, merci pour ta remarque :)

Merci à toi pour ton commentaire, il m'a fait très plaisir !
Bonne suite,
Fy
joamika
Posté le 26/09/2020
Bonjour, et avant tout merci d'avoir ajouté BLEU COBALT à ta pile à lire :)
J'adore ce premier chapitre, et tu verras en lisant BLEU COBALT que c'est parce que j'adore les couleurs ! Le jaune est d'ailleurs ma préférée. J'aime beaucoup le rythme du récit, les sonorités et les liens avec les couleurs. C'est joli, bref et doux.
Fy_
Posté le 27/09/2020
J'adore les couleurs moi aussi ! Je les trouve fascinantes, déjà rien que par le fait que l'on ne peut les décrire oralement sans citer leur nom ^^

Merci à toi pour ton gentil commentaire, il fait plaisir :)
(et bienvenue sur PA aussi ;)

Au plaisir de te lire,
Fy
_julie_
Posté le 11/09/2020
Oh, c'est absolument magnifique. Vraiment. Tu as su concilier dynamisme et efficacité dans ton écriture avec poésie (un exercice pas toujours évident). Les mots coulent, s'enchaînent, avec une facilité telle que les yeux glissent sur le papier. J'ai adoré la métaphore des couleurs, ça rend le texte visuellement attrayant (je ne sais pas si tu vois ce que je veux dire !). Et ça donne terriblement envie de lire la suite ! Félicitations pour ce merveilleux travail !
ps : juste une petite remarque en passant : pour "Nuages menaçants ne tarderont pas à se déverser" je dirais plutôt "DES nuages menaçants (...)" mais bon ce n'est que mon avis !
Fy_
Posté le 11/09/2020
Merci !
je ne m'attendais pas du tout à un commentaire de ta part, c'est drôle parce que justement, j'ai appelé mes personnages Julie et Hugo ;)

Cette histoire m'est venue comme ça, de nulle part... Une couleur : Jaune. J'ignore d'où, et comment, mais en tout cas j'ai suivi cette idée sans prévoir et ça a donné cette histoire ^^

je suis d'accord avec ta remarque, en effet ça fait mieux "des nuages" :)

Merci beaucoup pour ton gentil commentaire :)
Fy
Fy_
Posté le 11/09/2020
En fait j'ai mis "les" ^^
Vous lisez