Prologue : Sous une nuit enneigée

Par Melo

Emmitouflée dans quelques misérables haillons, une petite fille, les cheveux courts et le visage blême, mendiait depuis des heures dans le froid. L'hiver était particulièrement rude cette année-là et les gens pressaient le pas pour profiter de la chaleur de leur foyer. Voir une gamine supplier pour de la nourriture ne leur provoquait pas la moindre empathie. En vérité, c'était chose de plus en plus courante. Les orphelinats accueillaient plus qu'ils ne le pouvaient, alors, dès qu'un petit avait appris à marcher, on le jetait dehors pour libérer de la place. Les citadins n'appréciaient pas les enfants des rues. Ils les considéraient comme de petits voleurs, condamnés à vivre de larcins et de misère.

La tête dans les bras, la jeune fille tentait de se couvrir comme elle le pouvait du froid qui se faisait de plus en plus mordant. Elle se recroquevilla davantage sur elle-même tentant de protéger ses pieds gelés abrités sous une simple paire de chaussures faite de vieux cuir troué d'où ses orteils dépassaient. 

Un souffle glacé s'échappa de ses lèvres gercées quand elle releva la tête en quête d'un moyen de se réchauffer. Elle aperçut au loin, au sommet d'une falaise escarpée, l'immense Académie des Paladins. Durant un court instant, les pensées de la petite fille l'amenèrent à s'imaginer au chaud parmi les soldats à déguster un immense festin à l'issue d'un long entraînement. Un bruyant gémissement provenant des tréfonds de son estomac lui rappela la douloureuse réalité.

Un lourd craquement attira son attention et lui fit tourner la tête. Une charrette, dont les roues se cognaient contre les pavés qui ornaient la grande rue de la ville, s'approchait doucement.

Lentement, une effluve de pain frais se faufila jusqu'à ses narines. L'enfant ignorait si cette odeur provenait réellement de la charrette ou s'il s'agissait du fruit de son imagination, mais une chose était sûre : cela avait attisé encore plus sa faim. Et telle une créature absurde grossissant à mesure de l'absence de nourriture, ce besoin la dévorait littéralement de l'intérieur, s'accaparait lentement de son esprit et ne cessait de lui répéter un unique ordre en boucle : manger. Guidée par cet appel de plus en plus oppressant, elle se leva, non sans difficulté, et se précipita pour s'emparer d'un peu de nourriture. Pourtant, à peine eut-elle l'occasion de se saisir de quelques morceaux que le propriétaire s'en aperçut et se mit à lui hurler dessus.

Les cris du marchand avertirent un garde. Ce dernier prit en chasse la petite, qui, les bras enserrant le peu de nourriture qu'elle était parvenue à voler, tenta de prendre la fuite. Le soldat, qui passait bien trop de temps à la taverne, avait du mal à rattraper l'enfant. Alors que la fille espérait lui échapper, son pied glissa sur un pavé gelé. Le garde l'attrapa et lui asséna quelques coups de pied tout en la traitant de vaurienne. Satisfait, il lui cracha dessus, reprit les trois pains et s'éloigna.

Le visage contre le sol et endolori par le froid, la piètre voleuse passa sa main sur ses côtes, puis, se retourna de sorte à regarder le ciel. De fins flocons de neige tombaient de nouveau et commençaient déjà à recouvrir son visage. La totalité de ses muscles la tiraillaient et le moindre mouvement était devenu une épreuve. Pourtant, elle le savait, si elle voulait survivre, elle devait se relever ou un linceul d'un blanc glacé ne tarderait pas à se déposer de tout son long sur son frêle corps pour finir par l'enterrer.

Après être restée allongée quelques minutes, elle prit une profonde inspiration et s'arma du peu de courage qui lui restait pour se remettre en position assise. Elle tenta de se lever, mais ses jambes blessées et engourdies par le froid refusèrent de lui obéir.

Avec les blessures infligées par le garde, elle ne pouvait plus courir pour tenter de voler quoi que ce soit et se contenta de presser ses mains sur son ventre, pour tenter désespérément de faire taire les grognements de son estomac, et d'oublier la faim qui l'accablait.

Brisant la mélodie langoureuse que jouait malgré elle ce besoin, des pas, dont le bruit était presque imperceptible avec la neige, s'approchèrent et l'ombre d'un inconnu la recouvrit. Le nouveau venu s'accroupit à sa hauteur et arbora un visage se voulant souriant et chaleureux. D'abord méfiante, la petite fille fut stupéfaite quand l'homme lui tendit une pomme.

Elle ne le savait pas encore, mais dès cet instant, sa vie n'était déjà plus la même.

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
Laure Imésio
Posté le 16/07/2021
Bonjour Melo,
Nous ressentons grâce à tes mots la précarité, le froid, la douleur du personnage et puis tes dernières phrases nous proposent habilement un nouvel horizon de lecture. Que d'hypothèses nous ébauchons quant à l'homme et à sa pomme ! Bravo !
Le reptile
Posté le 21/04/2021
Hello :)

Tes mots m'ont plongée dans une atmosphère sombre et un instant je me suis crue aux côtés de cette pauvre mendiante.
Tu ne fais pas dans l'excès et raconte avec une terrible justesse la vie d'une enfant des rues… Il faut définitivement que je continue ma lecture ! :)
C.R Le Calvez
Posté le 09/03/2021
Coucou Melo,

je viens de lire ce prologue qui m'a déchiré le coeur...!! Pauvre enfant!

Ton écriture est fluide et tes descriptions nous permettent d'imaginer facilement cet environnement hostile.

On imagine également la faim qui tiraille l'estomac de cette petite fille. On ne peut s'empêcher de ressentir de l'empathie pour elle et une folle envie de giffler (pour rester ploi) ce garde cruel!

En tout cas bravo! Hâte d'en lire plus :)
ModesteContesse
Posté le 21/02/2021
Un prologue à la fois poétique et cruel, qui ne peut que réveiller notre empathie pour cette jeune fille.
J'aime ton écriture descriptive, qui prend son temps pour tout nous faire imaginer, nous faire ressentir l'atmosphère et le froid. Ça marche toujours très bien chez moi ça ^^
L'homme de la fin titille notre curiosité, je ne peux m'empêcher de me demander pourquoi il lui offre à manger, s'il a peut-être une arrière-pensée ou un but précis derrière la tête ?
Hâte de lire la suite, en espérant avoir la réponse ;)
Hastur
Posté le 18/02/2021
Hello ! Je confesse que je suis venu ici pour le titre intriguant et la superbe couverture !

Mais maintenant, je sais que je vais rester pour l'histoire en elle-même.

J'ai beaucoup aimé ce prologue qui nous implique très fortement dès les premières lignes. Il y a un mélange de tristesse et de beauté avec le paysage enneigé de l'hiver que j'ai imaginé par tes mots.

Ton écriture m'a beaucoup plu :).

Je reviendrai très rapidement pour la suite !

A bientôt !
Melo
Posté le 20/02/2021
Merci pour le compliment concernant la couverture ! OwO J'avoue que mes compétence dans l'illustration sont assez limitées alors j'ai essayé de me débrouiller ^^'.

Merci encore plus pour le reste des compliments ! J'espère que la suite continuera de te plaire ! Prend ton temps ^^
Melo
Posté le 20/02/2021
Merci pour le compliment concernant la couverture ! OwO J'avoue que mes compétence dans l'illustration sont assez limitées alors j'ai essayé de me débrouiller ^^'.

Merci encore plus pour le reste des compliments ! J'espère que la suite continuera de te plaire ! Prend ton temps ^^
Belara
Posté le 31/01/2021
Hello ! Je suis ravie de trouver enfin le temps de te lire, avoir avoir salivé devant ton résumé.
J’ai beaucoup aimé ce prologue. Tu ne ménages pas tes persos et ça, j’adore. Je trouve tes descriptions vraiment parlantes. Couplé avec ton rythme et ta fluidité, ça donne un texte très agréable à lire ! J’ai hâte de découvrir la suite :)
Melo
Posté le 31/01/2021
Oh merci ! Ravie d'avoir attiré ton attention 😁.

Merci beaucoup pour ce commentaire ! Ça me touche beaucoup ! J'espère que la suite te plaira !
DocteurK
Posté le 29/01/2021
Salut, Melo !
J'aime beaucoup ton prologue ! Il est court, mais efficace. On s'attache vite à cette fillette et ta façon d'écrire fait que je m'immerge vite dans l'ambiance. :D
Melo
Posté le 30/01/2021
Coucou DocteurK ! Je suis surprise de te voir mais ça me fait énormément plaisir ! Je suis heureuse que le prologue t'ai plu ! J'espère que ce sera de même pour la suite ! ^^

(Je voulais savoir rien à voir mais comme je t'ai sous la main : quelle histoire souhaites-tu que je lise de mon coté ? J'ai vu que tu étais en demande de retours, autant que ce soit sur une histoire qui en à le plus besoin ^^)
DocteurK
Posté le 30/01/2021
Ah bon, t'es surprise ? ^^

J'en ai deux que j'ai commencé : ma fantasy et une deuxième histoire que je qualifierais de thriller/drame. Deux genres que je ne maîtrise pas du tout. Stv je t'envoie les premiers chapitres par mail. Même s'ils sont pas finis. :3
Melo
Posté le 30/01/2021
Je suis plutôt Fantasy niveau lecture donc je veux bien lire celle-ci (oui je suis toujours surprise de voir qqn de la communauté venir me lire ils se lisent souvent entre eux ^^')
DocteurK
Posté le 31/01/2021
Très bien, je t'enverrai le début du chapitre un ! :D
Je te comprends... Si tu te sens à part/exclue, on est deux. On se soutiendra ! ^^'
Nyubinette
Posté le 28/01/2021
J’ai eu tellement faim dans les premiers paragraphes. Note à moi-même : manger avant de lire ! J’avais presque l’odeur du pain dans les narines, quel plaisir ! Je trouve presque dommage la scène du vol de ne pas « entendre » la marchande. En rajoutant du dialogue tu nous plongerais encore plus vite dans ton texte et ça augmenterait le rythme pour nous stresser ! Après comme c’est un prologue c’est peut-être voulu ? En tout cas les descrptions sont ultra précises et me permettent vraiment d’avoir une bonne vision de chaque scène.
Merci de partager ton histoire avec nous  j’ai hâte de découvrir la suite.
Melo
Posté le 30/01/2021
Alors si je parviens à te donner faim, c'est une véritable victoire ! Quel compliment fantastique !

Oui c'est voulu qu'il n'y ai pas de paroles dans le prologue. Ça donne une ambiance étrange j'en ai conscience, mais c'est volontaire ^^'.

Je suis ravie que tu décides de commencer la lecture de mon histoire ! J'espère que la suite te plaira ! ^^
Melo
Posté le 30/01/2021
Alors si je parviens à te donner faim, c'est une véritable victoire ! Quel compliment fantastique !

Oui c'est voulu qu'il n'y ai pas de paroles dans le prologue. Ça donne une ambiance étrange j'en ai conscience, mais c'est volontaire ^^'.

Je suis ravie que tu décides de commencer la lecture de mon histoire ! J'espère que la suite te plaira ! ^^
Siocbo
Posté le 22/01/2021
Joli prologue,

l'atmosphère est au rendez-vous et on sent le froid nous geler les doigts ainsi que la lente agonie de la protagoniste. Voyons ce que donne la suite !
Melo
Posté le 24/01/2021
Merci ! Je suis ravie que l'atmosphère te convienne ! ^^
Blanche Koltien
Posté le 13/01/2021
Salut Melo!

J'aime beaucoup ce prologue, très prometteur! Les descriptions sont super bien faites, et on imagine aisément l'atmosphère ambiante! De quoi donner envie de lire la suite!
Bref, je ne regrette pas d'avoir ajouté ce texte à ma PAL, et j'ai hâte de savoir la suite!
Melo
Posté le 13/01/2021
Salut ! Ton commentaire me touche énormément ! Je suis ravie que l'histoire te plaise pour le moment ! ^^
Gabhany
Posté le 05/01/2021
Coucou Melo !
Brrr, un prologue qui fait froid dans le dos (haha). Non, sérieusement, je trouve que tu dépeins vraiment bien l'ambiance et la précarité de la situation de la petite fille. Ca donne envie de continuer !
Quelques coquilles :
*un effluve de pain frais*
*accaparait lentement son esprit*
Dans cette phrase, surtout la deuxième partie, je rajouterais des virgules :*Pourtant, elle le savait, si elle voulait survivre, elle devait se relever ou un linceul d'un blanc glacé ne tarderait pas à se déposer de tout son long sur son frêle corps pour finir par l'enterrer*, entre son corps et pour finir par exemple.
A bientôt pour la suite !
Melo
Posté le 05/01/2021
Salut ! Merci beaucoup pour ton passage ! Surtout vu à quel point tu écris bien !

Merci beaucoup pour tes corrections ! Juste concernant Effluve c'est bien une dans le cas d'une odeur. Au masculin cela se réfère à l'émanation d'un corps ^^.

Je suis totalement d'accord pour les virgules. C'est clairement mon gros point faible TwT.

Merci encore !
Melo
Posté le 06/01/2021
Salut ! Merci beaucoup pour ton passage ! Surtout vu à quel point tu écris bien !

Merci beaucoup pour tes corrections ! Juste concernant Effluve c'est bien une dans le cas d'une odeur. Au masculin cela se réfère à l'émanation d'un corps ^^.

Je suis totalement d'accord pour les virgules. C'est clairement mon gros point faible TwT.

Merci encore !
sothisismyworld
Posté le 31/12/2020
un jolie début, j'ai même eu des frissons à travers tes descriptions. un petit mot qui m'a dérangé au début: "voir une gamine", un peu trop familié à mon goût. à part cette petite remarque, le tout était superbe, et il me tarde de découvrir la suite!
Melo
Posté le 31/12/2020
Merci énormément pour ce commentaire ! Il me touche beaucoup. Je comprend tout à fait ta remarque et je vais revenir dessus. :)
Amélie Marion
Posté le 31/12/2020
Bon début et jolie plume. Je poursuis et mets cette histoire dans la pile à lire.
Le résumé et le titre m'ont attirés. Dès la fin de ce prologue l'intrigue et le mystère planent. Alors vivement la suite.
Melo
Posté le 31/12/2020
Merci beaucoup ! Ravie que le titre ait attisé ta curiosité ! Je vais publier la suite le plus rapidement possible :).
Vous lisez