Prologue : La soirée

Par Mary

    Dans un bruissement de robe, je trouve enfin refuge dans un recoin de la salle, près d’une grande fenêtre encadrée de lourds rideaux verts. L’obscurité enveloppe Londres dans un brouillard abstrait qui dissimule les étoiles. Quelle triste nuit, vraiment. 
    Mère court dans tous les sens et se répand en ronds de jambe près de toute personne susceptible d’avoir encore un fils célibataire, désespérée de voir mon carnet de bal si vide pour la dernière réception de la saison. En arrivant, je l’ai soupçonnée de préparer quelque vilaine entrevue avec John Ravencourt, le fils d’un des associés du cabinet notarial. Celui-ci me détaille maintenant de bas en haut et je comprends que j’ai visé juste. Le jeune homme en question personnifie l’expression d’âge ingrat, mais cela ne serait pas gênant s’il n’était pas abject à tous les niveaux. 
    Il marche vers moi comme un explorateur en terrain conquis, persuadé que mon air exaspéré n’a pour cause que l’absence de galant à mon bras — alors que la seule chose qui me tient vraiment à cœur est de trouver une excuse valable pour mettre fin à cette soirée ridicule. 
    — Chère Miss Langley, me lance-t-il en levant sa coupe de champagne, j’espère ne pas vous avoir fait trop attendre. 
    Sûrement pas, vu que nous n’avions pas rendez-vous. 
    Je souris bêtement pour faire semblant d’être polie : 
    — Pas le moins du monde. 
    — Vous savez que vous êtes parmi les jeunes filles les plus inaccessibles de cette soirée. On raconte que vous éconduisez tous vos prétendants. Rassurez-vous, vous ne craignez rien avec moi, je ne vous courtiserai pas comme ce goujat de Stratington. Le pauvre, qui ne s’intéresse qu’à sa médecine…
    Tout d’un coup, Stratington, tout goujat qu’il soit, remonte dans mon estime. 
    — J’ai tout de suite un profil plus attrayant, vous en conviendrez, surtout que nos parents sont amis. Pour vous comme pour moi, nous ferions une affaire. 
    — Je ne suis pas certaine de vous suivre. 
    Contiens-toi, contiens-toi. 
    — Allons ma chère, ne prenez pas ces airs de vierge effarouchée. Vous êtes toujours plongée dans vos livres. Des romans d’amour, je présume. Remarquez, je n’ai pas besoin de lire pour de vrai. Pour reprendre la part du cabinet notarial, il suffit seulement de se limiter aux additions et aux soustractions. 
    Et parfaitement idiot, avec ça. 
    Il rit d’ailleurs comme le dernier des imbéciles, trop heureux d’étaler son ignorance. Voyant que je ne réponds pas, il enchaîne : 
    — J’ose espérer que nos parents n’organisent pas le mariage dans notre dos, au moins ? 
    Avec lui ? Plutôt mourir. 
    — Je ne crois pas. Pas du tout. Veuillez m’excuser, j’ai d’autres engagements.
    Il m’attrape le bras alors que je tente de m’éloigner. 
    — Restez donc. Vous n’avez pas d’autres engagements, vous n’en avez jamais. Je ne vous fais pas peur, au moins ?
    — Non, vous me faites pitié. 
    Voilà, je recommence. Le problème, c’est qu’une fois lancée, je ne m’arrête plus. 
    — Vous êtes comme tous les autres, sans une once de bienséance, sans culture et avec le niveau d’éducation d’un enfant de huit ans. Vous n’êtes même pas assez intelligent pour constater la vacuité de votre propre esprit. Vous ne m’intéressez pas, Monsieur. 
    Autant dire que cela jette un froid. Mère est à deux doigts de s’évanouir, Père sue à grosses gouttes. Au moins, j’ai involontairement atteint mon but. 
    Nous serons partis d’ici dix minutes. 

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
Lady Crystal
Posté le 03/07/2020
Super début ! J’aime beaucoup l’époque où se situe le récit et le caractère bien trempé de l’héroïne me plaît bien ^^
J’aime bien ta plume; c’est franc, sans fioritures.
Au prochain chapitre
Elf
Posté le 23/06/2020
Ça donne envie de lire la suite ! J'aime bien l'ambiance du 19ème et comment tu la retranscris dans ce premier chapitre ! Je commence déjà à apprécier ce personnage principal qui n'a pas l'air de se laisser faire XD Enfin une pour remettre à leur place ces goujats prétentieux et présomptueux !
A bientôt dans les comm (car je sens que je vais en éparpiller dans ton roman :)
Peace :)
Mary
Posté le 23/06/2020
Coucou et bienvenue par ici Elf !

Ah non, Agathe est pas du genre à se laisser marcher sur les pieds XD

À bientôt et merci pour ton commentaire !
Pluma Atramenta
Posté le 20/06/2020
Et voilà un superbe début qui me donne immédiatement envie de cliquer sur "suivant" ! (Mais j'écris ce commentaire entre deux) :)
Adorant les romans historiques avec des jeunes femmes aristocratiques rebelles dont la langue mal éduquée... Je pense que je vais me régaler ! Hâte de lire la suite !

Que l'inspiration soit avec toi !
Pluma.
Mary
Posté le 20/06/2020
Coucou et bienvenue par ici Pluma !

Heureuse que ça te plaise et que ça te donne envie d'avoir la suite.

À bientôt j'espère et merci pour ton joli commentaire <3
Paige
Posté le 11/06/2020
Ouch ! Elle n'a pas la langue dans sa poche en tout cas ! En même temps l'autre était bien pompeux.
Le ton est donné :)
Elle me fait penser à Alise dans la saga de Robin Hobb.
Mary
Posté le 11/06/2020
Haha oui, parfois le tact c'est pas son truc.
Je n'ai jamais lu Robin Hoob, pourtant j'en entends tellement parler ^^
Merci d'être passée par là !
Jenny28130
Posté le 30/05/2020
Je prends enfin le temps de pouvoir te lire. Ton livre attendait patiemment dans ma pile à lire.
Alors je suis contente d'avoir pris ce temps. J'adore Miss Langley. J'adore son caractère trempé même si ça ne doit pas être facile tous les jours surtout à son époque. J'ai hâte de lire la suite.
Mary
Posté le 30/05/2020
Bonjour et bienvenue ici :) Ca me fait bien plaisir !

Ah non, son tempérament lui facilite pas la vie, c'est le moins qu'on puisse dire !
À bientôt pour la suite !
Cléo
Posté le 04/05/2020
Quelle entrée en matière ! Cette Miss Langley me plait bien (contrairement à ce Ravencourt). Pauvres parents qui tentent simplement d'assurer l'avenir de leur fille !

J'aime beaucoup comment tu écris. C'est vif et précis, plein de verve ! Juste une remarque pour la première phrase du second paragraphe : je me demande si l'expression n'est pas "faire des ronds de jambe auprès de...", mais je peux me tromper. Ou bien tu peux préférer ta formulation ^^.

Sur ces bonnes paroles, je m'en vais dévorer le second chapitre.
Mary
Posté le 05/05/2020
Bonjour et bienvenue par ici !
Rho merci pour les compliments :D
Il semble en effet que l'expression de référence soit "faire des ronds de jambes" - mais je vais laisser comme ça je crois bien XD
À bientôt pour la suite :)
Cléo
Posté le 05/05/2020
Hey ! merci pour les mots de bienvenue !
Pour l'expression, je parlais des mots "près de" et "auprès de". Mais de toute façon, ce n'est pas bien grave haha.
Patatou
Posté le 03/05/2020
Salut, j'aime beaucoup ce début, particulièrement le personnage principal, on sent qu'elle a du caractère sans être hautaine, l'exemple typique des femmes qui luttent contre un système mit en place par et pour les hommes.
D'un autre côté contrairement à beaucoup d'autres, j'ai vraiment apprécié ce courtisant maladroit, bon d'accord il est un peu bête mais je pense qu'à travers lui est représenté le mode de pensée de la société de l'époque. En fait ce n'est qu'une petite brebis qui suit les règles sans se pauser de question, il est juste dans le moule et je pense que l'évolution d'un tel personnage serait intéressante à exploiter (peut-être un changement par une remise en question de ce moule grâce à l'intervention du personnage principal) en espérant qu'il soit mit en valeur par la suite.
J'ai aussi beaucoup aimé le style d'écriture, et surtout le contraste entre un langage soutenu et respectueux avec des pensées presque familières du type "contiens-toi, contiens-toi"
Cette différence permet de nous rapprocher du personnage principal et de l'apprécier encore plus.
Hâte de lire la suite
Mary
Posté le 03/05/2020
Hello !
Ah oui, Ravencourt est tout à fait représentatif de son époque ! On ne le recroisera pas (vraiment), il est juste là pour mettre Agathe en situation dans son monde (qu'elle n'aime pas) - et il est fait pour ne pas être aimé avec notre regard moderne, bien évidemment.
Merci pour ton retour, j'ai vu que tu avais aussi commenté le deuxième chapitre, je m'en vais y répondre : D
Patatou
Posté le 03/05/2020
Oh dommage il aurait pu être un personnage intéressant, même si je me doutais un peu qu'il était là pour introduire la personnalité d'Agathe, qui est d'ailleurs un excellent personnage.
Eryn
Posté le 27/04/2020
Salut !
Bon c'est marrant ce début d'histoire. J'aime bien le côté introspection de la fille, qui a force de penser que les gens qui l'entourent sont des abrutis, finit par le leur laisser comprendre...
Je ne sais pas ce qui est prévu par la suite, mais on a envie de la voir apprendre à apprécier/respecter les gens, parce-que peut-être qu'elle l'apprécierait ce garçon si elle le connaissait un peu. D'un côté, elle a l'air plus intelligente et sans doute plus mature que les autres, mais de l'autre, elle semble solitaire, et sans doute un peu hautaine. Non ?
Après techniquement un gars qui me sort "ne prenez pas ces airs de vierge effarouchée" est potentiellement un parfait crétin doublé d'un boulet de classe internationale, nous sommes bien d'accord...
Mary
Posté le 27/04/2020
Salut ! Apparemment j'ai réussi mon effet, tu as tout à fait raison au sujet d'Agathe. Elle est effectivement très seule, même si elle ne le dit jamais, et en a tellement bavé que par défaut elle va vite repousser les gens. Le but de son personnage est aussi d'évoluer là-dessus, développer son empathie et réfléchir avant de parler - ce qui ne veut pas dire qu'elle va apprendre à se taire XD
Merci de ton retour et à bientôt pour la suite si l'envie t'en prend !
stellala
Posté le 26/04/2020
Salut!
Je viens de reprendre goût à la lecture il y a peu et je n'avait jamais lu de romans sur le net, mais je doit dire que ce premier chapitre m'a bien accrochée! Je sens que je vais dévorer la suite :) merci de partager cette super histoire et merci à Luposlipaphobya qui me l'a fait découvrir dans son live d'hier!

Bonne continuation :D
Mary
Posté le 26/04/2020
Bonjour et bienvenue !
Ça me fait plaisir, si tu savais ! Je suis heureuse que ça te plaise, surtout si tu t'es remise à la lecture il n'y a pas longtemps.
À très bientôt et bonne lecture !
Gégé
Posté le 14/04/2020
Le prologue est super dynamique, il pose parfaitement le caractère de l'héroïne. Et l'écriture est fluide, j'aime beaucoup !
On a envie d'avoir plus de détails, ce qui est bien le but du prologue !
Mary
Posté le 14/04/2020
Bonjour ! C'est effectivement là tout l'intérêt du prologue ;) À très vite pour la suite et merci de votre retour !
Lutetia
Posté le 12/04/2020
Bonsoir,

Ta plume est très fluide, c'est un plaisir de te lire !
Je n'ai pas pour habitude de tomber sur des récits à la première personne et j'avoue que parfois ça me rebute un peu mais ton personnage a de telles réflexions que ça en devient tout de suite amusant et même dynamique !
Miss Langley n'a pas l'air d'avoir sa langue dans sa poche et ça me plaît bien.

Hâte de voir ce qu'il va lui arriver par la suite après avoir lâché ces paroles (les regrette-t-elle ? Pas sûr..).
Mary
Posté le 12/04/2020
Hello et bienvenue par ici !
Je te comprends très bien, parce que d'ordinaire, je ne suis pas fan non plus de la première personne. Pourtant, elle s'est imposée sur ce roman-ci dès le début. J'ai bien essayé d'écrire avec du passé simple (parce que j'adore le passé simple) mais définitivement, le ton du roman ne se prêtait qu'à la première personne avec du présent.
C'est le moins qu'on puisse dire, pour Agathe - et, huù, ...je suis pas sûre qu'elle regrette non XD
À bientôt!
Alice_Lath
Posté le 02/04/2020
Eh ben, quand on connaît l'époque, avec un caractère pareil, elle a de la (mal)chance d'être encore invitée à un bal haha En même temps, je la comprends, les ronds de jambe, c'est clairement pas le fun absolu. Tu me diras, après une sortie pareille, elle devrait avoir la paix quelques temps encore hahaha. Et puis le mec en question, quel fat, pas étonnant qu'elle l'envoie bouler, elle a bien raison hahahaha
Mary
Posté le 02/04/2020
Disons que répondre de cette façon, c'est plutôt normal qu'elle ait pas spécialement la cote XD Le mec est un parfait crétin et elle ne se fait pas prier pour lui préciser !
Merci de ton commentaire, je m'en vais de ce pas répondre aux suivants :)
SalynaCushing-P
Posté le 01/04/2020
HAHAHAHAHA BOUMMM
Pardon.
J'adore ce déjà ce personnage féminin. Un prologue plein de punch et qui décris une triste réalité des femmes à cette époque. Destinée à un mariage avec un imbécile ! Je vais découvrir la suite avec impatience !
Mary
Posté le 01/04/2020
Oui, globalement c'était pas tellement la joie - et encore, c'était déjà mieux qu'en plein coeur de l'époque victorienne.
Agathe a pas vraiment la langue dans sa poche, oui, et ça va pas forcément aller en s'arrangeant XD À bientôt pour la suite !
Cocochoup
Posté le 30/03/2020
Mais quel temperament de feu! Ça donne envie d'en savoir un peu plus sur elle, sur ses envies... Et surtout de l'aider à s'échapper de cette soirée piège !
Je découvre ta plume ici et je suis très séduite !
Mary
Posté le 30/03/2020
Merci Coco !
Oui, Agathe a un sacré tempérament et hum, ses parents ne sont pas forcément ravis, héhé.
C'est la première fois que j'écris comme ça, mon premier roman, le Lotus Noir, n'avais (je trouve) rien à voir.

À bientôt et merci de ton commentaire !
Isapass
Posté le 29/03/2020
Oh ! Ce prologue campe à merveille la personnalité de ton héroïne et les quelques éléments qui permettent de situer le contexte. A la différence d'Eulalie, les détails "pour l'ambiance" ne m'ont pas manqué. Certes, ils auraient pu aider à situer l'époque, le milieu social et cie plus précisément, mais je suis une lectrice disciplinée : je ne doute pas que ça viendra plus tard ;) Le dialogue, entrecoupé des pensées de l'héroïne, est à la fois drôle et édifiant. Très efficace, il met parfaitement en valeur le côté tête à claque du garçon, et surtout le caractère du personnage principal : un bon sens critique, un côté rebelle qu'elle tente de dompter mais qui finit immanquablement par déborder, au grand dam de ses parents dont elle aura sûrement du mal à se faire des alliés par la suite !
Rien à dire sur la forme, c'est nickel et ta plume est toujours très agréable à lire.
Très prometteur !
Mary
Posté le 29/03/2020
Oooh ! Ca me fait plaisir que tu aimes !
Oui, j'ai toujours pensé Noctis comme étant plus drôle que le Lotus (oui bon, c'est pas très difficile non plus ^^) Tu as parfaitement résumé Agathe haha. Merci pour ta remarque sur la forme, ça fait toujours un peu bizarre de changer de forme narrative. À bientôt pour la suite !
Wasabix
Posté le 24/03/2020
J'adore, le titre simple mais efficace donne tout de suite envie de lire. Et quand on lit on est pas déçu! Ce que je hais le plus ce sont les clichés, que tu arrive brillamment à éviter. Merci! Go voir la suite!
Mary
Posté le 24/03/2020
Merci beaucoup ! Autant que faire se peut, j'aime bien les déconstruire ^^ À bientôt pour la suite !
Eulalie
Posté le 19/03/2020
Holàlà Mary ! J'attendais Noctis avec tellement d'impatience !
C'est encore mieux que ce que j'imaginais.
Les personnages, le milieu et le ton me rappellent celui de Jane Austen (avec peut-être un décalage d'époque, je place ton roman plutôt au XIXe jusque là).
Je trouve que l'échange entre les deux jeunes gens est délicieusement bien tourné, le ton est juste et le choix des mots qui reste dans l'époque.
J'aurais aimé avoir un peu plus de détails concernant le bal en lui-même : nombre de convives, hôte, musique, décors, tenues, implications politiques et sociales. Même si je comprends parfaitement que ce ne soit pas le centre d'intérêt de Miss Langley, les quelques détails que j'ai m'ont permis de la situer socialement c'est déjà ça (fille de notaire aisé, classe grand-bourgeoise ou petite noblesse). Je conclus aussi qu'elle est fille unique, ou aînée, qu'elle a 16 ans au moins (mais je pense plus).
Côté intrigue, ses parents cherchent à la caser, un symptôme de l'époque qui j'imagine va aller à l'encontre de sa personnalité libre. Mais je me doute, comme on est dans le prologue (et aussi que j'ai lu ton JdB), que ce n'est pas l'intrigue principale.
Côté style, j'aime toujours autant te lire, je trouve ça vraiment agréable quand le choix des mots et des expressions correspond à l'époque dans laquelle se situe le récit. J'aime particulièrement ton choix de la première personne qui permet d'avoir en italiques son point de vue en aparté. Cela donne une seconde dimension à la narration que je trouve très immersive.
Tu peux compter sur ma lecture assidue !
Merci encore pour ce bout d'évasion.
Mary
Posté le 19/03/2020
Oooh ça me fait tellement plaisir ! Tu as tout bon, on est fin XIX ème, je n'ai pas encore choisi la date exacte. Agathe a 19 ans (je le dis au début du prochain chapitre et oui petite noblesse. Elle a une grande sœur, mais pareil, j'en parle rapidement. Je ne me suis pas attardée sur les détails du bal vu que ce n'est pas le principal propos du prologue, mais cela fait effectivement peu en termes d'ambiance... Il est sans doute possible de rajouter au moins un peu de musique ou de précisions de ce style-là. Je vais réfléchir :D
Prudence
Posté le 18/03/2020
Coucou !

La narratrice m'apparaît comme une femme forte à fort caractère (c'est le moins qu'on puisse dire !) ; j'adore ! C'est très bien écrit, il y a du vocabulaire, un langage soutenu qui s'accorde parfaitement à l'époque. L'ambiance est bien mise en place ! C'est vraiment bien d'avoir écrit les pensées de l'héroïne ! ^^

Hâte de découvrir le premier chapitre de ce roman !
Mary
Posté le 18/03/2020
Hello ! Merci beaucoup :D C'est la première fois que je m'essaye à la première personne, mon premier roman était en POV 3ème personne, ça fait tout bizarre du coup !
Oui, Agathe a un sacré caractère XD
À bientôt pour le premier chapitre !
Vous lisez