Prologue: Algaesias

Notes de l’auteur : Temps de lecture: En silence -> ~ 3.30min / A haute voix -> ~ 6min

« Je ne peux pas te laisser diriger Eden. Tu es faible, et tu restes à la botte de Caelis. Je dois te tuer toi et ta descendance, et je serais le roi légitime de ce monde. Je pourrais alors entamer ma guerre contre les Eternels ».

Algaesias parlait de sa voix sifflante, presque un supplice à écouter. Il était vêtu d’une cape noire, elle recouvrait tout son corps. Son visage restait à découvert. Il souhaitait que les gens plongent leur regard dans le sien en mourant. Qu’ils éprouvent la peur avant de s’éteindre. L’un des nombreux sentiments devenus intenses ces derniers temps. Il voulait que Caelis ressente cette peur en récupérant leurs âmes. Ce stupide arbre lui avait tout pris et il en paierait le prix, même s’il devait détruire Eden tout entier pour ça. Il n'avait plus rien à perdre. Il avait survécu trop longuement. Vue de nombreuses existences s'achever devant lui. Des vies auxquelles il tenait. Des âmes que Caelis récupéra pour nourrir ce monde faible. Il avait enduré plus que n’importe quel être vivant devrait avoir à supporter. Désormais, il se sentait proche de son but. Et assassiner ce roi serait le premier pas vers une nouvelle ère.

– Qu’es-tu devenu Algaesias.. ? Suffoqua la victime.

C’était un homme bon. Si l’on oubliait le fait qu’il avait lui-même tué le précédent roi. Mais à ce moment précis, il ne saisit pas l’ironie de la situation. Il restait plongé dans le regard de son bourreau. Il avait peur, mais ce n’était pas le sentiment qui dominait. Le désespoir l’éclipsait sans problème. La tristesse de tout ce qu’avait subit Algaesias. Malgré sa foi et sa combativité, il avait finalement succombé. Caelis lui avait pris l’âme de trop. Cette lutte mènerait Eden à sa perte. En dépit de ce regard glacial, il savait qu’un retour en arrière restait possible. Il pouvait encore être sauvé. Et s’il échouait, quelqu’un d’autre y arriverait peut-être. Après tout, il fut un temps ou lui-même était un être abject, égoïste et avare. Mais une seule personne parvint à le changer et à faire de lui un roi bon et saint pour tout le peuple d’Eden. Il détourna finalement son regard du mage pour le porter sur une femme, magnifique.. Qu’est-ce qu’elle était belle, son diadème mettait en valeur sa longue chevelure brune, et malgré ses sanglots, ses yeux bleus invitaient à voler parmi les nuages et les rêves. Et c'est ce qu'il fit toute sa vie, avec elle, depuis qu’il avait fait sa rencontre. Ses larmes glissaient doucement sur ses pommettes et sa cicatrice, signe d’une ancienne combattante, et s’écrasèrent sur un enfant, que ses bras enlaçaient. Un petit ange, né depuis peu de temps, quelques cycles à peine. Il contemplait sa maman, souriant, la caressa au visage tout en emportant avec lui quelques gouttes qui perlaient. L’innocence est une chance, un cadeau. Il ne méritait pas de mourir, pas plus que sa mère.

– Épargne-les, je t’en supplie.

Algaesias jeta un regard vers la femme et l’enfant. Pendant cet instant, le roi vit cette lumière dans ses yeux. Une hésitation, de l’espoir. Peut-être qu’il avait raison, peut-être n’était-il pas perdu, peut être pouvait-il encore être sauvé.

– Tu es quelqu’un de bien Algaesias. Ne commet pas l’irréparable, je t’en supplie.. Tenta-t-il de le convaincre.

Le regard du mage changea à nouveau avant de revenir vers le roi.

– De commettre l’irréparable ? Imagines-tu seulement ce que j’ai fait pour acquérir ces pouvoirs ? Sais-tu ce que j’ai sacrifié ? Caelis est un jeune Éternel qui va plonger notre cher Eden dans le chaos. Si je dois brûler mon âme pour l’anéantir, ainsi soit-il. 

Algaesias releva subitement une de ses manches, découvrant devant les yeux terrifiés du roi, une marque sur tout son avant-bras. Elle se mouvait comme si elle vivait, elle grandissait à vue d’œil, petit à petit.

– Cette marque, qu’as-tu fait ? bégaya-t-il en reculant jusqu’à s’écraser contre le mur.

– Je ne suis plus un simple Yagus mon bon souverain, siffla-t-il en approchant son visage jusqu’à murmurer à l’oreille de son interlocuteur. Je suis un monstre qui ne possède plus rien.

Il se releva lentement pour se diriger vers la femme et l’enfant.

Sous les cris d’effroi du roi et de la reine, Algaesias arracha le nouveau-né de ses bras, le pris à la gorge de sa main gauche et le leva aussi haut qu’il le pouvait. Il jubilait en entendant tout ces pleures, ces hurlements de douleurs, de détresses, c’était lui maintenant, ce serait ce qu’il aimerait désormais. Le désespoir. Une dague s’incarna entre ses griffes.

– Regarde Caelis, je t’envoie d’autres âmes pour nourrir ce monde ! Tu me remercieras plus tard, lança-t-il en abattant lame sur l’enfant.

Une lumière blanche entoura le petit innocent, empêchant la dague de l’éventrer. La mère profita de l’ébahissement du mage pour sauter sur son fils et disparaître.

– NOOOOON !! hurla le bourreau. TU N’ES PAS CENSÉ INTERVENIR CAELIS !!! TU N’AS PAS LE DROIT !!!

Il se tourna vers le roi qui riait aux éclats. Il savait qu’il allait mourir, mais il restait étonnement heureux. Sa femme et son enfant allaient vivre. Ils demeuraient désormais à Ignis, un monde sans merci, mais au moins, ils se trouvaient loin de ce monstre.

– Parmis le peu de Sicario toujours qui ont survécut, il a fallu que ta douce moitié en soit une.

– Ne sous-estime pas Caelis. Elle connaît certainement ton futur et a sûrement vu ta fin plusieurs fois, dans diverses possibilités. Peu importe le pouvoir que tu acquiers. Tu ne seras jamais l’égal d’un Éternel. C’est une guerre que tu ne peux gagner.

– Je construis mon propre avenir, et je détruirais ce stupide arbre même si je dois tout ravager sur mon passage pour ça !! beugla-t-il en abattant sa lame directement sur le crâne

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
Emejie
Posté le 31/01/2020
Salut Sontarien,
je viens de lire les premiers commentaires et j'essaie de ne pas faire de redite.
Je trouve aussi cette entrée en matière très dense, mais quitte à la relire plusieurs fois, ça me plaît plutôt d'entrer dans un bouleversement dès le début. Par contre, je "plussoie" la nécessité de "nettoyer" ton texte pour le rendre plus agréable à lire.
Sur le plan de la conjugaison, fais attention aux futurs : à la première personne du singulier, il n'y a pas de S : je serai, je pourrai ...
Je te recommande aussi de revoir les concordances de temps.

Pour ma part, j'ai très envie de découvrir ton monde, je veux bien t'aider à progresser en orthographe et conjugaison en faisant des petits commentaires. Trop me décourageront de continuer car ça fera obstacle à ma compréhension et au plaisir de lire.

Scribouilleusement !
Sontariens
Posté le 31/01/2020
Mmh j'utilise "Antidote" comme Logiciel, du coup j'avoue corriger ce qu'il me donne comme fautes sans vérifier plus. Je ferais plus attention a l'avenir, il y certaines choses qu'il ne détecte surement pas. Merci du conseil en tout cas.
lepidoptera
Posté le 30/01/2020
Ta couverture est magnifique !
Je trouve ça très intéressant d'entreprendre d'écrire une histoire sur Eden en revisitant l'histoire. C'est cependant assez casse-gueule je pense, car c'est déjà très complexe alors le faire comprendre en modifiant le déroulé de certains passages me semble compliqué mais c'est un défi qui donne envie de voir comment tu vas gérer tout cela ! :)
En tout cas ton écriture est agréable, même si je trouve que parfois tes phrases sont trop courtes et cassent un peu la fluidité du reste.
Hâte de lire la suite
Sontariens
Posté le 31/01/2020
Merci beaucoup!
Il faut vraiment pas le voir comme un monde biblique, c'est vraiment un monde complètement inventé. Evidemment, j'ai fais des raccords avec notre monde comme le bannissement d'Adam et Eve et d'autres choses mais ça s'arrête la. En tout cas, ravie tu trouves ça agréable, et merci pour le conseil sur les phrases courtes, j'y ferais attention.
Merci de ta lecture et ton commentaire :)
Envoleelo
Posté le 30/12/2019
Hello !

Je suis venue découvrir ton histoire grâce à ta couverture, que je trouve très belle. Ce prologue est à la fois agréable et assez frustrant en ce qui me concerne. Il y a beaucoup d'informations et je m'y perds un peu. En fait, je pense que ce qui me bloque, c'est que je ne comprends pas ce que fait l'arbre, quel est son rôle dans le royaume. Une sorte de dieu ? Que fait-il lorsqu'il "prend des âmes" ? J'ai l'impression que tu gagnerais à clarifier tout ça.

J'ai aussi repéré de nombreuses coquilles et fautes d'orthographe et grammaire. Je ne sais pas si tu utilises Antidote mais c'est un très bon logiciel de correction, ça te permettrait de présenter une version plus "propre" et du coup tes lecteurs se concentreraient plus sur ton histoire que sur les fautes.

"Il avait peur, mais ce n'était pas le sentiment qui dominait. La tristesse éclipsait la peur sans problème. La tristesse de tout ce qu'avait subit Algaesias." > J'ai trouvé qu'il y avait beaucoup de répétitions dans ce passage, "peur" et "tristesse" apparaissent beaucoup et du coup je trouve qu'on perd des nuances.

"- Qu'es-tu devenue Algaesias.. ? Suffoqua le roi." > À ce moment-là, je croyais qu'Algaesias était une femme, la faute à l'accord "devenue". C'est la preuve que quelques fautes, même mineures, peuvent se révéler assez problématiques pour la compréhension de l'histoire.

"Ses yeux étaient normal!" > Normaux

Je n'ai relevé que celles-ci mais en réalité il y en a beaucoup plus.

Bref. À part ça on ne peut pas te reprocher que ce prologue manque d'action ! Je reviendrai lire la suite parce que je suis curieuse de ce que tu vas mettre en place.
Sontariens
Posté le 30/12/2019
Bonjour et merci pour ton attention!
Alors en ce qui concerne Caelis, tout sera expliqué par la suite. C'est tout un monde que j'ai imaginé et je vais publié (surement dans la journée) le lexique et la map, afin que ce soit plus clair. J'ai déjà 8 chapitre d'écris et beaucoup de choses sont expliqué.

En ce qui concerne l’orthographe, j'avoue écrire sans y faire attention, mais je vais essayer le logiciel que tu me conseil du coup, et de faire plus attention, merci!
Flammy
Posté le 27/12/2019
Coucou !

Tout d'abord, bien venu sur PA, j'espère que tu te plairas par ici ^^

J'ai été intriguée par le résumé, donc me voilà ! Le prologue est plutôt efficace, ça pose pas mal de chose, on comprend bien que la situation est loin d'être joyeuse et l'univers à l'air plutôt complexe avec des références à pas mal de choses, c'est plutôt cool ! Surtout que globalement, malgré tout ça, je ne me suis pas sentie perdue. Le seul truc qui m'a un peu perturbé, c'est Caelis, je comprenais pas trop si c'était un arbre ou une personne x)

Donc sur le fond, c'est bien, mais il faut faire attention niveau grammaire, ya pas mal de fautes d'accord, c'est vraiment dommage ^^" J'ai relevé au début pour t'aider, mais yen a dans tous le chapitre :

"Il voulait que les gens plongent leur regard dans le siens" sien

"L'un des nombreux sentiments devenue intense" devenus intenses

"Il voulait que Caelis ressentent cette peur en récupérant leurs âmes" ressente // leur âme

"Ce stupide arbre lui avait tout prit" pris

"Il n'avait plus rien a perdre." à

"Il avait vécut trop longtemps" vécu

"ses yeux bleu nous invitait à voler parmi les nuages et les rêves" le "nous" m'a fait un peu bizarre à la lecture, il fait référence à qui ?

Bref, c'est pas toujours évident de voir ses propres fautes, je suis la première à en faire, mais là faudrait peut-être relire un peu plus, ou trouver un logiciel qui pourrait t'aider ? Il me semble que maintenant, il y a des correcteurs plutôt cools sur la grammaire aussi ^^

Bon courage pour la suite =D

Pluchouille zoubouille !
Sontariens
Posté le 30/12/2019
Bonjour et merci pour ton commentaire!

Du coup, comme j'ai dis plus haut, le fait de se sentir perdu avec Caelis, est totalement voulut. Evidemment, ce sera expliqué. Le but étant que le lecteur découvre l'univers, le monde que j'ai créé en même temps que mon personnage principal. Je vais publier mon lexique et ma map dans la journée pour que ce soit un peu plus clair.

En effet, désolé pour les fautes, c'est quelque chose à laquelle je devrais faire beaucoup plus attention. Je vais corriger ce que tu as relevé et je ferais plus attention avant de publier les autres. Merci en tout cas :)
Vous lisez