Prologue

Notes de l’auteur : Merci de lire la NdA !

Cette histoire parle de romance entre deux hommes :)

Elle est classée Fantaisie - Romance - YA, et contient de l'inclusif :)
(si ce n'est pas compréhensible, tu peux me le signaler pour que je mette des infos complémentaires !)

Elle est classé M car il y a une scène de sexe, qui sera signalée. Elle n'est pas explicite, mais je préfère classé en M :)

Cette romance se fait entre un humain et un Dragon (avec une forme humanoïde), qui a donc des attributs de Dragon ; écailles, crocs, etc. Merci d'en tenir compte avant de commencer à lire ^^

Je fais des fautes, et mon correcteur n'est pas un professionnel ; nous ne sommes pas à l'abri de coquilles et autres fautes, malgré nos chasses respectives... n'hésite pas à me les signaler pour que je les corrige ;)

N'hésite pas non plus à me donner tes impressions, avis et autres :)

Merci à toi et bonne lecture,

Haydn
PS : je publierais un chapitre par semaine le jeudi :)

* * *

 

Le clocher du village voisin sonnait la sixième heure du jour dans le calme ambiant, tandis que le soleil levant baignait les blés d'un orange flamboyant. Les champs en face de moi étaient presque incandescents, les pâtures s'éveillaient lentement çà et là, de même que la ville qui me faisait face, à quelques kilomètres de là.

Aereth abritait environ trente mille âmes, dont les plus précieuses de notre Royaume ; notre roi Aindreas, le prince héritier Ailex ainsi que ses deux frères cadets, le prince Jemes et le prince Griffith.

Aereth était aussi réputée pour ses inventeur·ices, ses ingénieur·es, son avancée technologique par rapport à ses voisins – et cela se ressentait à chaque coin de rue. Pour autant, les vieilles pierres de la cité étaient toujours égales à elle-même, et ce depuis des siècles...

Pour ma part, je trouvais la cité fascinante, avec ses petites rues typiques, animées par les commerçants, les saltimbanques ; où résonnait le dynamisme de la vie, les jeux des enfants et les négoces diverses... Ah, le nombre d'heures que j'avais pu perdre à flâner par-ci par-là, explorant les endroits cachés, jusqu'à en connaître les moindres recoins ! C'était sans doute ce que je préférais faire quand j'étais plus jeune.

Aujourd'hui, mes balades avaient perdu un peu de leur saveur ; je connaissais les entrailles d'Aereth par cœur et mes déplacements me faisaient toujours souffrir atrocement.

Ceci expliquait sans doute pourquoi je m'étais réinstallé sur les terres familiales, à quelques kilomètres de là. Loin de l'agitation, des tentations, quelles qu'elles soient... Je possédais une ferme, quelques terres cultivables par les paysans du coin, des parcelles de forêt à proximité, en plus d'un patrimoine familial conséquent. Ce qui était amplement suffisant pour vivre.

J'aimais les plaisirs simples comme contempler l'immensité du Royaume, la caresse de la brise fraîche du matin et du soleil levant, partager un bon repas avec mes ami·es, parcourir la forêt ou les environs à dos de cheval, à défaut de pouvoir le faire à pied.

Cependant, mon moment préféré était sans doute celui-ci, où j'admirais la vue avec les mêmes yeux émerveillés que l'enfant que j'avais été... Je le gardais jalousement pour moi seul, ne désirant le partager avec personne sur cette terre – du moins, personne de vivant.

Je frissonnai soudainement.

Les températures se rafraîchissaient sérieusement ces derniers jours ; peu à peu la saison du soleil laissait place à la saison des neiges. Même si les courants d'air de ma vieille ferme allaient sans doute réveiller une douleur particulièrement sensible dans ma jambe, j'appréciais la saison froide.

Surtout depuis que je n'étais plus Dragonnier, que je n'avais plus à parcourir les cieux ou monter la garde par ce froid glacial ! La retraite avait ses bons côtés – parfois.

Je soupirai.

Si je devais être totalement honnête, je devrais avouer que je m'ennuyais à mourir. J'étais jeune – vingt-cinq ans à peine – j'imaginais que c'était normal...

En moi brûlait l'envie de relever des défis, de trouver quelque chose pour canaliser cette énergie vigoureuse – mais elle était aussitôt refroidie par la dure réalité ; physiquement, je ne suivais plus.

Puis j'estimais amplement mériter cette prison physique.

Ma carrière de Dragonnier avait pris fin quatre ans auparavant, brutalement, sans que je ne sois préparé à cela... Ni aux circonstances dans lesquelles cela s'était passé.

Penser à cela me peinait, me faisait me sentir coupable. Naïvement, je pensais qu'avec le temps, le poids serait moins lourd à porter, que ça passerait... Mais ce genre de blessure ne guérit jamais vraiment, peu importe que l'on lutte contre.

Alors, doucement, mais sûrement, Elioth Le Rouge s'était laissé embourbé dans la routine déprimante, sans même s'en rendre compte...

Tout le monde voyait en moi le fils de Dragonnier·es de Légende, décoré·es pour avoir sauvé le Royaume lors de la dernière bataille en date – en réalité, j'étais juste un fantôme mélancolique inutile qui essayait de garder la tête hors de l'eau, de vivre avec son passé, sans y parvenir...

 

* * *

 

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
A.W. Zephyrus
Posté le 09/05/2021
"Ah, le nombre d'heures que j'avais pu perdre à flâner par-ci par-là, explorant les endroits cachés, jusqu'à en connaître les moindres recoins !"

Bonjour ! Alors, je démarre la lecture de "Dragonniers", et je pense que "perdre", dans le passage ci-dessus, n'est pas le terme le plus adéquat. En effet, il s'utiliserai selon moi, plutôt si flâner dans les rues de la ville était une activité barbante pour le personnage, au sens stricte du terme "une perte de temps". Or ici c'est tout à fait le contraire donc je me serai contenté de "passer".

Sinon, tout comme SybelRFox, c'est le tercet : couverture, synopsis, romance MxM qui m'a amené ici (plus un bonus dragonnoïde 8D).
SybelRFox
Posté le 06/05/2021
Je t'avoue que c'est la couverture qui a attiré mon attention, et je ne regrette pas d'avoir cliqué ! Ton synopsis m'a intriguée, et c'est sans compter la romance M/M. Je trouve que tu as une très belle plume et que que tu poses un rythme doux à ton récit qui est très agréable à lire. Tu sais entraîner le lecteur, je vais de ce pas lire la suite !
Lullaby84
Posté le 15/04/2021
Je suis arrivée, attirée par la romance M/M fantasy ! Le prologue donne tout de suite envie d'aller plus loin, tu poses ton héros, son regret d'être si jeune retiré des Dragonnier(e)s, sa jambe, son envie de bouger... le premier paragraphe comporte beaucoup de mots avec des sonorités en "ant"/"ent", je ne sais pas si c'est voulu mais le rendu donne une rythmique agréable, comme le début d'un conte ou d'une légende oubliée. J'aime beaucoup !
Lily Lilith
Posté le 08/04/2021
Pour tout dire j'ai cliquer de suite en voyant dragon et mxm ! et je peut dire que je ne suis pas déçues ! On veut savoir ce qui s'est passer et comment va évoluer notre petit elioth, que ce soit en bien ou mal.
Haydn_sh
Posté le 09/04/2021
J'espère que la suite te plaira aussi 🤭 x)
MariKy
Posté le 04/04/2021
Une histoire de dragons, un récit inclusif... Forcément, ça a attiré mon attention ! D'autant que l'intrigue est alléchante : je ne suis pas habituée aux romances en fantasy, je trouve l'idée fort originale :)
Ce prologue a le mérite de planter le décor et d'introduire le héros, qui semble bien mélancolique!
Sur le style n'hésite pas à nous plonger à fond dans le ressenti de ton personnage, la manière dont tu racontes les choses peut parfois sembler détachée. Par exemple sur "Tout le monde voyait en moi le fils de Dragonnier·es de Légende", pourquoi ne pas insérer un dialogue direct avec un habitant de la ville pour nous montrer la manière dont on s'adresse à ton personnage ?
"mes déplacements me faisaient toujours souffrir atrocement" : c'est une douleur physique ? J'ai eu un moment de doute, il pourrait être intéressant de détailler davantage ce qu'il ressent.
"C'était sans doute ce que je préférai faire quand j'étais plus jeune." : juste une petite coquille ici, "préférais" avec un s puisqu'il s'agit plutôt d'un imparfait.

En tout cas, vivement les dragons :D
Haydn_sh
Posté le 08/04/2021
Hello !

Merci pour ton retour, je vais corriger la faute x)

Ces éléments viennent dans l'histoire à proprement parler et pas forcément dans le prologue x)

Tu me diras si tu continue de lire en tout cas :)

Haydn
Vous lisez