Prologue

Le Guerrier flottait.

Son corps était dans un parfait équilibre. Comme enveloppé d’une brume épaisse et douce à la fois. Qui semblait effleurer chacun de ses membres meurtris, sans qu’aucun contact ait réellement lieu.

Il flottait.

Autour de lui, l’univers était étrange. Immense et uniforme. À la fois terne et chargé de reflets colorés. Qui pulsaient régulièrement, à la cadence d’une musique assourdie. D’un battement.

Le battement de son cœur.

Où suis-je ?

Il n’avait qu’une vague conscience de son corps. Comme si une lourde enveloppe le figeait, le privant du moindre mouvement. Sa poitrine se soulevait difficilement, au rythme de sa respiration irrégulière. Rauque.

C’était désagréable. Très désagréable, même.

Qui suis-je ?

Il s’enfonça davantage. Lentement. Autour de lui, la brume s’était épaissie. Aligner deux pensées était d’une incroyable complexité.

Puis, soudain, il eut conscience de quelque chose d’autre. Une présence. Il lui semblait même que… oui ! Quelqu’un lui tenait le bras. Si loin de lui. Et si proche à la fois.

Une aiguille s’enfonça dans son bras. Et aussitôt, un feu se déversa dans ses veines. Brûlant. Incandescent.

La douleur explosa. Lui vrilla le cerveau avec une force hallucinante. Il voulut hurler, mais sa bouche restait close. Il voulut pleurer, mais ses yeux restaient fermés.

Son corps était en feu. Chaque particule de son être hurlait sa propre souffrance.

Il crut mourir. Plusieurs fois. Mais la douleur était toujours là, plus terrible encore qu’auparavant.

Des flèches enflammées se plantaient en lui avec une violence inouïe. Des souvenirs.

Un lac. Une ville. Une grotte.

Des éclairs. Des yeux verts.

Ils défilaient devant lui, à une vitesse effrayante. En un tourbillon incessant. Sans qu’il ait même la volonté d’en retenir un.

Et d’un coup, la douleur s’estompa. Aussi brusquement qu’elle était arrivée. Le feu dans ses veines et les flèches disparurent également.

Tout devint calme.

L’homme était exténué, sa conscience lui échappait lentement. Il sombrait.

Dormir.

Une fatigue irrépressible saisit tous ses membres. Ses idées se brouillèrent. Il lâcha prise et perdit connaissance. Avant de sombrer complètement, il crut apercevoir un visage terrorisé, en larmes. Qui le fixait.

Deux yeux bruns.

 

« Courage ».

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
ModesteContesse
Posté le 17/03/2021
Bonjour :)

J'aime beaucoup ta façon rythmée, presque musicale d'écrire ! Des phrases courtes et percutantes qui s'enchaînent toutes très bien comme si elles étaient faites pour se suivre.
Ça donne l'impression que chaque phrase est un battement de cœur ou une respiration saccadée du narrateur, l'effet est efficace !

À bientôt pour la suite ;)
Pétrichor
Posté le 22/03/2021
Salut ModesteContesse !

Merci beaucoup pour ton commentarie, ça fait très plaisir. Je suis content que ce prologue t'ait plu !

À bientôt !
Louison-
Posté le 27/02/2021
Bonne entrée en matière ! Un prologue qui d'emblée pose beaucoup de questions et installe une ambiance d'une grande intensité :) Le style aussi n'y est pas pour rien, j'aime la façon dont tu manies les phrases en donnant de la profondeur au texte :)
Pétrichor
Posté le 28/02/2021
Salut Louison !

Merci beaucoup de ton commentaire, c'est trop cool !
Je suis content que ça te plaise ! J'ai le défaut de passer bcp de temps pour reformer une phrase jusqu'à ce qu'elle me convienne...
À bientôt !

Pétrichor.
Klyfire
Posté le 27/02/2021
Oh mon dieu c'est génial ! Je sais pas quoi dire d'autre, alors voilà...

Non, je rigole ! C'est un prologue vraiment bien écrit et, je le répète mais : Mon dieu, j'adore ton style d'écriture ! Je ne retrouve pas ça souvent chez les autres auteurs, mais l'enchaînement de tes phrases est vraiment bien réfléchi, c'est hyper agréable à lire, bravo !

J'ai déjà pleins de questions qui se bousculent dans ma tête, alors je vais de ce pas lire la suite !

Klyfire
Pétrichor
Posté le 28/02/2021
Salut Klyfire !

Trop content que tu lises mon livre ! Et encore plus heureux que tu aimes !
Merci, ça me touche vraiment ! Je me demande souvent si mon style convient, si c'est assez percutant, si c'est assez immersif, ect ect...
Donc merci beaucoup !

Pétrichor.
Blanche Koltien
Posté le 12/02/2021
Wouah!! Un prologue qui claque, vraiment!

Franchement, j'aime énormément! Le style, l'enchaînement fluide... Tout! Les tournures de phrases un peu synthétiques, qui claquent, sont parfaites pour un prologue, dans lequel on sent déjà la tension et le mystère!
On a qu'une hâte, lire la suite!

Les différents flashback de l'homme sont aussi très bien faits, et donnent une réelle dynamique au récit!

Bravo!!

Blanche
Pétrichor
Posté le 12/02/2021
Merciii Blanche ! Trop cool de lire tes commentaires !
Vous lisez