Prologue

Notes de l’auteur : TW — Incendie

« Sentir, dans son coeur vif, l'air, le feu et le sang. 

Tourbillonner ainsi que le vent sur la terre.

 S'élever au réel et pencher au mystère,

Être le jour qui monte et l'ombre qui descend. »

— La vie profonde, Anna de Noailles

 

La bâtisse semblait sortir du temps. Excentrée du reste de la ville, elle se reposait, à la fois basse et imposante. Ses briques d’un rouge cardinal seulement visible en pleine journée apparaissaient désormais brunes. Tout autour, une clôture gardait précieusement en son sein un jardin verdoyant, dont les fleurs se dressaient avec fierté. Leur parfum subtil montait dans une danse agréable vers le ciel étoilé. Un homme faisait face à ce spectacle nocturne. Il observait attentivement les pavés de pierre se frayer un chemin du portail jusqu’à la porte d’entrée. Celle-ci laissait place à une vitre en son centre qui, éclairée par la lune, renvoyait une gamme bleutée, proche du cobalt. Il avançait, accompagné du chant des criquets. Au loin, le son emblématique d’un cours d’eau lui parvenait, mais il aurait été incapable de dire s’il s’agissait d’une rivière ou d’un ruisseau. Il s’infiltra dans la propriété et son ombre disparut dans l’obscurité de la maison. 

À l’intérieur, un calme serein régnait. La chaumière était inconsciente du danger qui allait s'emparer d’elle et l’anéantir. On n’entendait rien d’autre que le grincement du bois et le vent contre les volets. On ne voyait rien. On ne distinguait rien. Le silence rôdait dans le noir.

Ses pas effleurèrent le sol jusqu’au centre de la pièce. L’homme s’y camouflait tel un spectre. Du bout de ses doigts fantomatiques, il attrapa un paquet d’allumettes. Quand il en craqua une, un bruit sec ainsi qu’une petite flamme éclatèrent. Il l’observa quelques secondes. Assez pour admirer sa danse fluide, ses mouvements magnifiques, sa dangerosité mortelle. Ses yeux se posèrent sur la salle. La source de lumière peinait à éclairer le liquide qu’il venait de répandre sur le sol.

Il prit une grande inspiration. La chaleur léchait son visage alors qu’il se concentrait sur le crépitement irrégulier du soufre. Il jeta l’allumette à plusieurs mètres de lui. En quelques secondes à peine, le feu déflagra. L’homme recula et releva le menton alors que l’habitation reflétait déjà l’enfer. Une odeur d’essence lui parvint. De l’endroit où il se tenait, il voyait déjà un mur de fumée noire se sculpter dans l’air. Celle-ci tenta de s’immiscer dans ses poumons mais fut arrêté bien avant grâce au masque qui lui mangeait le bas du visage.

En observant le bois noircir, et la brume épaisse boucher l’espace, il imaginait déjà les ruines et les cendres que deviendrait cette maison. Il anticipait les informations dans les journaux et les banderoles tout autour de la propriété. Il s'empêcha d’humer l’air, évitant ainsi de se brûler l’intérieur de l’œsophage puis tourna les talons. Derrière lui, le feu dévorait le salon et la cuisine, montait à travers les poutres, s’emparait des bases de la maison. Pourtant, avant de sortir, un obstacle se dressa. Il jaugea vaguement la silhouette enfantine qui l’observait de ses grands yeux clairs et globuleux. L’enfant ne dit rien ni ne fit de bruit. Il se contenta de couler son regard de l’intrus au feu, et du feu à l’intrus. La chaleur montait de plus en plus, rougissant la peau du nouvel arrivant. Très vite, elle s'emparerait de toute la demeure et emporterait dans sa danse les corps endormis à l’étage. L’enfant ouvrit la bouche, la referma, et une quinte de toux rauque s’empara de son petit corps. On lui tendit la main. Il hésita, s’en empara puis alors que la bâtisse s'effondrait dans un fracas effroyable, ils partirent.

On n’y retrouva que des cendres, des lambeaux de tissu, quelques morceaux de pierre, de bois et de céramique. Personne n’avait réchappé à ce tragique accident. Malgré l’enquête mise en place, on classa le dossier de l’incendie sans suite.

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
Jali
Posté le 28/02/2021
Sombre, énigmatique… j'ai bien apprécié ce prologue ! L'homme m'intrigue beaucoup ainsi que l'enfant, hâte de voir si on en saura plus à leur sujet par la suite :) l'ambiance est très bien décrite, le suspens doucement ficelé, bref c'est un prologue joliment exécuté !

Je n'ai relevé que "Au loin, le son emblématique d’un cours d’eau lui parvenait" où personnellement j'aurai mis quelque chose de plus précis que "son", comme "murmure" par exemple, mais ce n'est qu'un détail et "son" fonctionne bien aussi :)
drawmeamoon
Posté le 03/03/2021
Heyaa !
Merci beaucoup pour ton retour, il nous fait super super plaisir et un autre graaand merci pour ta proposition qu'on trouve toustes les deux super bien T-T <3
En espérant que la suite continue à te plaire ! Bye ~
JuneZero
Posté le 06/02/2021
Belle entrée en matière !
J'étais curieuse de lire une écriture à plusieurs mains, bah c'est plutôt une belle réussite. Le résumé m'avait pas donné envie de lire plus que ça mais le fait de mettre des TW j'ai trouvé ça cool du coup je me suis dit "allez je test" et je regrette pas. C'est super bien écrit, on ressent bien l'ambiance, la lueur dansante de l'allumette dans l'obscurité, je sais pas si c'est moi ou si c'est voulu mais j'ai éprouvé une certaine fascination pour cette flamme prête à se changer en incendie dévorant.

Hop, dans ma PAL !
drawmeamoon
Posté le 03/03/2021
BONJOUR !
Désolæs du temps de rep, on est un peu long'ues, oups
Tout d'abord merci beaucoup pour ton retour, on est heureuxses que notre prologue te plaise ! Et on espère que la suite continuera à te plaire !
Par rapport au résumé merci de nous le dire, mais est-ce que c'est totalement subjectif ou il y a quelque chose de mauvais dedans ? On aimerait savoir pour s'améliorer si tu es d'accord de nous dire ce que tu n'as pas aimé dedans !
Encore merci, et peut-être à bientôt sous les prochains chapitres ~
Licia
Posté le 31/01/2021
Ah ben vous avez pas menti quand vous disiez que le fluff était pas là. Il me tarde de lire la suite, ce prologue est vachement prenant! Au départ je me perdait un peu dans les descriptions, certes très belles mais peut-être un peu lourde? Je sais pas comment dire exactement. Mais fiouf dès qu'on arrive au feu on est de suite accroché, le stress monte et on a qu'une envie c'est d'en savoir plus! (ce que je m'en vais faire de ce pas d'ailleurs)
drawmeamoon
Posté le 03/02/2021
Coucou Lici !!! On est mega heureux'ses de te trouver sous notre potit prologue et encore plus de savoir que tu as aimé !
Pour les descriptions merci de nous faire part du faite que tu les trouves un peu lourdes, on en discutera avec Clem pour une future réécriture !!
(Et oui non, on mentait pas à propos du fluff mdrrr)
Merci pour ton retour, il nous touche !!
EmelineDony
Posté le 19/01/2021
Coucou,
Je commence enfin votre histoire, depuis le temps que je dois m’y mettre !

Je suis temps intriguée qu’époustouflée par votre prologue : les descriptions sont vraiment super, on a l’impression de vivre la scène tellement elles sont détaillées. Malgré ce qui s’y passe, je trouve la scène très chaleureuse (c’est le cas de le dire, ça brûle quand même hein) et très poétique ! La description de la danse du feu est la partie qui me plaît le plus. Vous avez bien joué avec le suspense à la fin, ce petit garçon pique la curiosité.

J’ai hâte de lire la suite, je pense que je vais dévorer les chapitres suivants !
akasdraawr
Posté le 19/01/2021
Coucou Demy !
Heureuse de te voir sur notre histoire ~ 

Merci pour ce retour, on est très content•es de te donner cette impression de chaleur !

On espère que la suite te plaira tout autant !
Aline Prov
Posté le 14/01/2021
Hello !

Cette histoire me faisait de l'oeil depuis un moment, et je me lance enfin dedans ! J'aime énormément ce prologue, et notamment l'aspect extrêmement poétique des descriptions. Vu le résumé et l'ambiance générale qui se dégage de l'histoire, je pense que je vais adorer.

Bonne continuation ! On se revoit sur d'autres chapitres quand j'aurai le temps de les lire :)
drawmeamoon
Posté le 15/01/2021
Heyaaa !

Merci énormément pour ton retour, on est très contentes si notre façon d'écrire te plait et que notre histoire t'intrigue
Ton commentaire nous fait très très plaisir <3

On espère de tout coeur que la suite te plaira si jamais tu la lis !
À bientôt !!
Charlie L
Posté le 20/12/2020
Wooooooooh

J'ai relu ce prologue plusieurs fois (j'oublie ce que je lis d'une fois à l'autre 😅), et à chaque fois je suis soufflé par la qualité des descriptions. C'est absolument génial, super bien fait, je suis fan!

J'ai hâte d'attaquer la suite! (et rip les gens qui dormaient paisiblement :') )

Et encore bravo 💛
drawmeamoon
Posté le 12/01/2021
COUCOU
Désolée d'avoir mis vingt temps à te répondre mais sache que ce commentaire comme tous les autres nous ont fait super super plaisir ;; <3 Merci beaucoup T-T <3
Et ui, rip les gens qui dormaient xD
FleurdeViolette
Posté le 12/11/2020
J'aime beaucoup le jeu de couleur, entre le froid de la nuit et le chaud du feu. On se pose plein de questions (qui, pourquoi ?) Et en même temps c'est très beau !
akasdraawr
Posté le 13/11/2020
Merci beaucoup Violette ! Ça nous fait plaisir de te voir sur notre histoire, on espère que la suite te plaira si tu décides d'y jeter un œil !
Et oui, le jeu visuel des couleurs, c'est un truc que Moon adore faire x) (On est pas en arts plastiques pour rien je crois bien)
koya1709
Posté le 28/10/2020
Une première approche qui soulève de nombreuses interrogations ! Ta plume est magnifique et nous plonge directement dans l'ambiance sombre de ton roman !
akasdraawr
Posté le 13/11/2020
Merci beaucoup Koya ! Nous sommes deux autrices pour le coup, mais c'est intéressant de voir que nos écritures soient assez liées pour que tu ne le remarques pas (dans la suite de tes commentaires!)
Merci pour ce commentaire et à bientôt !
ldnatu
Posté le 08/10/2020
Ce prologue est hyper intéressant . On rentre tout de suite dans le ton de l'histoire et j'ai vraiment envie de savoir qui se cache derrière le pyromane et l'enfant. Vous avez une plume très agréable à lire et j'ai vraiment hâte de savoir la suite ^^
akasdraawr
Posté le 13/11/2020
Merci beaucoup Idnatu !
J'espère que la suite saura te plaire tout autant, merci !
Joxan
Posté le 22/09/2020
Coucou !

Maintenant que j'ai bien plus de temps pour lire, je m'attaque à ce que je veux lire depuis un moment 😁 et cette histoire en fait partie, même si elle n'était pas dans ma PAL et que je vient de m'en rendre compte.

Bref. 💙

Ce prologue est vraiment bien construit, la mise en place du scénario a un bon rythme. Ça me donne envie lire la suite, et surtout avec la musique 😍
drawmeamoon
Posté le 30/09/2020
Coucou Jox !!

Merci beaucoup pour ton commentaire, il nous touche beaucoup <3 On espère que la suite continuera à te plaire !
Kevin GALLOT
Posté le 15/09/2020
Salut !
Excellent début, intriguant, très bien écrit !
Rien à dire si ce n'est que je vais lire la suite avec plaisir. Effectivement on se pose plein de questions !
A bientot
drawmeamoon
Posté le 15/09/2020
Bonjour bonjour !!

Merci beaucoup pour ce retour il nous fait super plaisir et on espère que la suite continuera à te plaire 🥰🧡

À bientôt ! ~
Ally-Zë
Posté le 01/09/2020
Un prologue super engageant ! Il se lit avec une telle facilité et nous plonge facilement dans l'ambiance. Votre plume nous aide facilement à voir des images se dresser à travers le texte, et c'est toujours quelque chose de sympa à vivre. Vous nous laissez aussi avec des questions -- Qui est l'homme ? Et l'enfant ? Est-il réel ? Pourquoi n'a-t-'il pas crié? Pourquoi l'homme l'a-t'il emmené avec lui ? Est-ce une métaphore ? (oui, l'enfant m'intrigue) -- qui nous donnent juste une envie : lire la suite !
drawmeamoon
Posté le 03/09/2020
Bonjouur !
Merci beaucoup beaucoup pour ton commentaire il est adorable et on est vraiment super heureuse de savoir que notre prologue te plait et qu'il te donne envie de lire la suite ~

Merci encore ! <3
AnaisQsn
Posté le 27/07/2020
Hello !!

J'ai lu ce prologue il y a quelques jours déjà, mais je n'avais pas eu le temps d'y laisser un petit commentaire... Eh bien comme ça, ça m'a donné l'occasion de le relire une seconde fois avant de me lancer ^^

À la première lecture, votre plume remplie d'adjectifs et de figures de style m'a un peu désorientée. C'est néanmoins très poétique et très visuel, vous dressez de magnifiques tableaux, j'avais l'impression d'y être :)

Je suppose que l'on a affaire à la naissance de la fameuse Rose ? Alala, ça m'intrigue, tout ça. Pourquoi cette maison ? Qui est cette famille, cet homme mystérieux ? Qu'adviendra-t-il de cette enfant ? J'ai vraiment hâte d'entrer dans le vif du sujet et d'en apprendre plus !!

À bientôt, et félicitations à vous deux pour ce qui s'annonce comme une histoire bien sympathique ;) xox
akasdraawr
Posté le 27/07/2020
Hello ! Merci pour ce commentaire :3
On est très heureuses de pouvoir te donner une impression de vivant dans nos descriptions, merci beaucoup !

Et pour les réponses à tes questions, ce sera dans la suite ;)

Encore merci d'avoir pris le temps de rédiger un commentaire ! On espère que la suite te plaira !
drawmeamoon
Posté le 27/07/2020
Heya !!
Merci pour ton très beau commentaire, j'ai pas envie de répéter ce qu'akasdraawr à déjà dit mais il nous fait très très plaisir, merci ! (Et je plussoie tout ce qu'elle a dit !)

Et très très heureuse de te susciter tant d'interrogations, on espère de tout coeur que la suite te plaira autant !! ~
mikawritesbooks
Posté le 24/07/2020
Salut !

Après avoir vu tant de tweets à propos de ce projet, je suis vraiment content-e d'enfin pouvoir le lire et, maintenant que j'en ai lu le prologue, vraiment impatient-e de lire la suite.

Je tiens dans un premier temps à complimenter cette couverture qui est simplement su-perbe. Même sans regarder le résumé, je me suis dit : "Non, je m'en fiche de quoi ça parle, je veux lire ce roman." (Bon, j'ai quand même lu le résumé, au final.)
Ce n'est pas mon genre de prédilection, pour être honnête. Je lis très très peu de romans policiers et thrillers et, paradoxalement, ça me rend très pointilleux-se. J'ai l'impression que toutes les histoires se ressemblent !

Néanmoins, votre prologue m'a donné envie de poursuivre. Même s'il reste dans les bornes du début classique d'un roman policier (avec la présentation d'un crime), il m'a davantage intrigué-e plutôt que fait lever les yeux au ciel en me disant "oh non, pas encore".

Je crois que c'est cette phrase d'ouverture qui m'a vraiment frappé-e. Je ne m'attendais pas à un tel commencement et cette métaphore, "sortir du temps", ça a retenu mon attention. J'espère simplement que ça n'était pas juste une expression utilisée comme ça, pour faire joli (même si ça ne me dérangerait pas, au final, parce que ça aurait rempli son objectif !). Seule remarque : je serais revenu-e à la ligne ensuite, histoire de la faire ressortir encore plus !
À part ce mini bémol qui n'en est pas tellement un, j'ai bien aimé le rythme de votre plume. Ça donne déjà une certaine tension à l'histoire - présage, je l'espère, de ce que celle-ci nous réserve.

En revanche, la fin du prologue m'a un peu fait tiquer. Elle n'a rien de mauvaise, en soit, mais terminer le prologue sur ce paragraphe, comme ça... Ce sont ces deux dernières phrases qui me semblent de trop. J'aurais bien aimé terminer ma lecture sur "On n’y retrouva que des cendres, des lambeaux de tissu, quelques morceaux de pierre, de bois et de céramique."
Je comprends cependant qu'il est important de préciser que l'enquête a été abandonnée. Du coup, peut-être l'écrire avant ? Un peu dans ce genre : "Personne n'avait réchappé à ce tragique incident. Une enquête fut mise en place mais, bien vite, le dossier de l'incendie fut classé sans suite. Tout ce qu'il en resta, au-delà de souvenirs, fut des cendres, des lambeaux de tissu, quelques morceaux de pierre, de bois et de céramique." (Bien sûr, je ne cherche pas à modifier votre texte mais simplement à le reformuler comme moi, personnellement, j'aurais aimé le lire / l'aurais écrit !)

Une autre chose qui m'a vraiment intrigué-e, c'est l'inclusion de cet enfant ! Je me demande s'il va jouer un rôle dans la suite, et si oui lequel. Rejoindra-t-il le criminel dans ses petites affaires ? ou au contraire, va-t-il reprendre l'enquête bien des années plus tard, alors même qu'elle a été classée sans suite ? Ce sont toutes ces questions qui me tournent en tête depuis que j'ai terminé ma lecture et qui me donnent désespérément envie de lire le premier chapitre.

En conclusion, j'ai beaucoup aimé votre prologue et, même si les romans policiers ne sont pas parmi mes favoris et encore moins parmi mes lectures habituelles, j'ai très hâte de lire le vôtre !

Merci de partager vos mots. xx
akasdraawr
Posté le 25/07/2020
Coucou ! Merci pour ton message !
On est super contentes que la couverture te plaise à ce point (c'est @drawmeamoon qui l'a dessinée et j'avoue que je suis toujours subjuguée devant moi aussi mdr !)

Merci pour tes critiques, tes conseils et tes mots à toi ! On a hâte d'entendre tes prochaines théories pour la suite !
drawmeamoon
Posté le 25/07/2020
Coucou !

Alors wow : ton commentaire nous fait si plaisir ! C'est juste génial si on a réussi a te plaire comme ça, on est vraiment heureuses, merci à toi !

Je sais même pas quoi te dire pour te transcrire l'excitation et le " aaaahdsdskjskksksk" qui me passe par la tête quand je lis ton commentaire ! Merci d'avoir envie de lire notre suite, c'est juste si génial qu'on puisse s'intéresser à notre histoire !

Merci pour la couverture, @akasdraawr me donne tous les mérites mais elle s'est occupé de la typographie, et elle serait pas pareil si j'avais pas eu ses conseils d'expertes ! Mais merci merci merci ;;

Merci pour tes retours et tes critiques, la phrase que tu nous proposes pour la fin est super belle, on aime beaucoup et on la garde dans un coin de notre tête pour une réécriture ! Merciii

Et encore woaw, on est ravies de te faire aimer un genre que tu ne lis pas en général !

On espère de tout coeur que tu aimeras la suite !
Knaaki
Posté le 24/07/2020
Hello, c’est la méchante saucisse qui entre dans la place !

J’ai assez bien aimé ce prologue dans son ensemble. Il fonctionne bien (je ne compte plus le nombre de prologues que je lis qui n’ont pas de sens, ahah), et le ton global donné marque tout de suite l’atmosphère qu’on va trouver par la suite, notamment dans les moments de tensions.

Après, je dois bien avouer que le style m’a pas mal fait buter dans ma lecture, notamment à plusieurs endroits. Mais je vais regrouper dans en idées générales pour être plus claire dans ce que je raconte, parce que je m’exprime pas toujours bien.

Je vais commencer par le subjectif : la première phrase de narration, la phrase d’accroche, fonctionne bien, mais je trouve sa formulation un peu lourde. Je trouve l’allitération en t/d de « sortir du temps » très dure, « rêche » si l’on peut dire, au contraire de l’ambiance assez douce et féérique du paragraphe dans lequel elle se trouve. Le côté hors du temps a, pour moi, ce côté intangible, lointain et proche à la fois, immobile, et ne peut de fait pas être dur dans sa prononciation.

Vous voyez le genre de casse-couilles sur lequel vous êtes tombées ? Hé… hé hé… vous pourrez me frapper à la fin de mon commentaire sans problème, j’assumerai. Je suis une lectrice chiante au possible ☹

Je vais enchaîner sur des aspects plus objectifs, si l’on peut dire (il est possible qu’ils soient subjectifs sans que je m’en rende compte), plus théoriques disons, qui m’ont gênée dans ma lecture. J’ai listé ça par thématique pour être le plus claire possible, ahah :

Rythme et monotonie du texte :
• Structure sujet+verbe+complément : c’est quelque chose qu’on retrouve beaucoup chez vous, mais le problème de ce genre de structure est que, répétée, elle en devient prévisible, et surtout monotone. Un lecteur qui anticipe la structure d’une phrase est un lecteur qui s’ennuie. Avec ce type de structure répétée sur de grandes portions de texte – ça concerne plus le début de prologue que la fin d’ailleurs –, on rentre dans un schéma descriptif redondant qui ne passionne pas vraiment. Hésitez donc pas à varier plus la structure, en passant le complément en premier, par exemple (L’homme s’y camouflait tel un spectre => Tel un spectre, l’homme s’y camouflait). Vous gagnerez en dynamisme, en « surprise structurelle », et il sera plus facile d’immerger votre lecteur.
• Longueurs de phrases semblables : une seconde habitude qu’on observe, notamment dans les passages descriptifs. L’impression de monotonie est d’autant plus présente si les phrases sont de la même longueur. Hésitez pas à plus varier les longueurs, surtout pour les descriptions.
• Systématisme de style : une troisième habitude de rythme que vous avez, c’est que vous avez tendance à utiliser une sorte de structure « un sur deux » pour vos descriptions. C’est plus flagrant dans le premier paragraphe, même si on le retrouve après. En gros, pour le premier paragraphe, on est sur une structure comme ça : (qualification d’objet)/(position dans l’espace)/(qualification d’objet)/(Position dans l’espace)/(qualification d’objet)/(position dans l’espace)/(action)/(position dans l’espace)/(action)/(position dans l’espace)/(action). Une fois sur deux, on positionne un corps dans l’espace. Ce systématisme rend prévisible la nature de la description et, de nouveau, accentue la monotonie dans la lecture. Mais ce point est directement lié au suivant.
• Hiérarchie des idées et des structures : de ce que j’ai pu analyser du texte, je pense que ce problème de systématique et de structure vient du fait que les idées et structures sont mal hiérarchisées et connectées. Ce qu’il se passe, c’est que vos idées sont toutes mises sur le même plan hiérarchique, c’est-à-dire avec la même importance dans la phrase et dans le paragraphe. Par exemple, premier paragraphe, les sujets principaux de vos idées sont : la bâtisse, la clôture, les fleurs, l’homme, la porte d’entrée et le son du cours. On voit une intention d’appuyer les sens mais qui, pourtant, perdent l’idée originale d’un homme qui avance vers une habitation. Ici, la vue, le mouvement, le son et l’odeur sont mis sur le même plan hiérarchique, alors que le corps concentre le plus souvent son attention sur la vue et le mouvement, et raccordent les autres sens à cette position dans l’espace. Je sais pas si je suis très claire, c’est un truc qu’on apprend en architecture… Ce que j’essaie de dire, c’est que l’odorat, l’ouïe et les éléments de décors sans importance devraient davantage être mis au second plan dans la structure des phrases pour ne pas perturber la lecture de la description. « On voit une maison d’un aspect particulier, et on s’avancer vers elle. Alors qu’on marche, on commence à sentir des odeurs, à entendre un cours d’eau, jusqu’à passer la porte ». Cette ligne structurelle résume la description avec la seule idée que l’homme avance jusque dans une maison, contrairement à la ligne actuelle qui ressemble plutôt à « Un homme est devant une maison particulière, avec des odeurs particulières, et quand il s’avance, le sol est particulier. Quand il s’avance encore, il entend un cours. Et quand il passe enfin la porte, il entend plus rien ». Je sais pas si vous voyez xD C’est super difficile à expliquer…

Lourdeur du texte :
• Redondance de l’idée du temps, au début : L’idée du temps est très présente au début, et si l’intention est comprise, sa traduction peut devenir lourde en raison des très nombreuses références au jour et à la nuit. Je pense que varier les références pourrait alléger la lecture, comme avec l’idée d’immobilité de certains objets, pas forcément associé au ciel justement, et une empreinte plus atemporelle dans le texte. Après, il faut dire que l’idée de base est déjà forte : une maison hors du temps, dans la nuit. C’est suffisant à ce que le décor soit posé et perceptible.
• Figures de style : ça va être le plus gros point noir du texte. Vous avez beaucoup, beaucoup, beaauucouuup de figures de style dans ce prologue, qui n’est pourtant pas long. Les personnifications, c’est bien, mais si elles sont trop présentes, on s’y perd. La rationalité impose qu’on ait un regard sur un objet inerte… artificiel. Il n’est pas humain. Trop humaniser les choses en rappelant qu’elles sont inertes crée certaines lourdeurs et intentions qu’on ne saisit pas toujours.
• Systématisme du complément : vous utilisez beaucoup le complément, qu’il soit un adjectif ou un groupe nominal, et ce presque systématisme tend à beaucoup alourdir vos phrases.
• Utilisation de la phrase nominale : il n’y en a qu’une, mais elle saute aux yeux. « Il l’observa quelques secondes. Assez pour admirer sa danse fluide, ses mouvements magnifiques, sa dangerosité mortelle ». Le point entre « secondes » et « Assez » fait perdre tout l’intensité et la qualité de l’énumération. On parle d’une danse, une danse qui envoûte, hypnotise, empoisonne. L’effet hypnotique fonctionne très bien avec l’énumération, mais il fonctionne encore mieux dans la longueur de la phrase. Les virgules deviennent un changement de position, les mots un mouvement, et plus ça dure, plus on entre dedans. La durée permet de se plonger dans l’envoûtement, et la règle de trois le qualifie super bien ! Doooonc… ne coupez pas cette merveilleuse phrase s’il-vous-plaît, elle est trop jolie pour être amputée ☹
• Utilisation des démonstratifs et pronoms réfléchis : « Celle-ci », « celui-ci », « se » sont des mots vraiments pas beaux dans la narration, et qui ne parlent pas bien de l’intention que vous avez. Ils rendent floues et lourdes vos formulations (pour le « se », je parle surtout pour les verbes qui n’ont pas l’habitude d’être accompagnés par des pronoms réfléchis, comme « sculpter »

Sens, pertinence et nuances :
• Nuance des verbes : j’ai trouvé pas mal de verbes mal utilisés, ou disons dont le sens n’était pas tout à fait celui qui aurait convenu à la phrase – la clôture gardait (« garder » a un sens assez neutre et dur pour l’idée douce dépeinte en début de premier paragraphe), le parfum montait (« monter » a un côté linéaire et physique pas forcément approprié pour parler d’une odeur dans un espace non-clos), gamme bleutée (oups, pas un verbe, mais juste pour dire que « gamme » est un terme technique, neutre et impliquant d’être une partie dans un tout qui ne convient pas forcément pour parler d’une lumière ou d’une couleur, non quantifiable et déterminée), […] une petite flamme éclatèrent (« éclater » n’est pas adapté pour parler du feu), le masque mangeait (« manger » contraire à l’idée qu’il protège l’homme de la fumée, les idées sont contraires). Vous avez une tendance à utiliser des verbes assez neutres pour parler de mouvement ou d’actes précis qui peut perturber la compréhension exacte de certains passages !
• Choix des adjectifs : même chose que pour les verbes. Je l’ai surtout vu dans ma phrase chérie « Il l’observa quelques secondes. Assez pour admirer sa danse fluide, ses mouvements magnifiques, sa dangerosité mortelle » où le terme « magnifique » n’a pas grand-chose à voir avec l’idée d’hypnotique, d’envoûtant, etc. Il est trop neutre et mélioratif là où la phrase laisse plutôt penser à une teinte grise qui n’a pas de bonnes intentions. Je l’ai aussi vu dans « à la fois basse et imposante » où l’opposition n’est pas correcte (« imposant » implique la hauteur, la largeur et la profondeur, « basse » implique juste la hauteur).
• Structure de description : c’est un peu ce que je disais plus haut dans l’idée de hiérarchiser ses idées. Une description sensorielle s’appuie sur la perception que le corps a de l’espace. Décrire tout ce qu’il y a autour n’a pas tellement de pertinence si ce n’est pas dirigé par une intention. Ça peut perdre le lecteur et rendre la lecture ennuyante, floue. Mieux vaut suivre une ligne directrice (le fameux « un homme s’avance vers une maison »), et c’est ce que je conseillerais dans le paragraphe de l’allumette. La description semble devoir se diriger vers la flaque au sol (la chute le détermine), mais la description se concentre sur le feu. Si la description doit être dirigée vers le feu, il faut suivre la flamme jusqu’au sol, donc ne pas préciser que la flaque est là dans ce paragraphe mais dire qu’il lance l’allumette sur la flaque dans le paragraphe d’après. Ainsi, on reste sur une idée directrice qui interagit avec de petits paramètres extérieurs, et la lecture a plus de sens et de tenue.
• Incohérences : Deux petites incohérences relevées : l’air ne va pas dans l’œsophage et, pendant un incendie, la pierre ne se consume pas, donc parler de morceaux après l’incendie est étrange. Une un peu plus grosse : pourquoi l’essence est déjà sur le sol quand il entre ? rien n’est dit sur le fait qu’il mette l’essence lorsqu’il arrive.

Bon, j’avoue m’être étalée sur le négatif, parce que je préfère expliquer mon point de vue sur la chose plutôt que de dire quelque chose qui paraîtra bête et méchant, mais j’ai quand même apprécié ma lecture !
Je trouve que le texte est très imagé, très visuel, ce qui fait qu’on n’a pas de mal à voir la scène précisément. On voit les éléments du décor, le mouvement des personnages, comment ils se déplacent, et, de fait, on a aucune difficulté à comprendre le déroulement de l’intrigue.
Les descriptions aident pas mal, je pense. J’avoue avoir été surprise qu’elles aient été aussi riches, et, du coup, elles parlent bien au lecteur et aident beaucoup à l’immersion. Les différents détails disséminés ajoutent de la matière et du réalisme qui pourrait manquer si elles étaient moins nombreuses.
J’apprécie aussi énormément le mystère entretenu tout au long de l’intrigue sur les personnages, notamment sur la fin où quelque chose de vraiment particulier se dégage du départ des deux protagonistes. On sent quelque chose de doux et pesant à la fois qui, je trouve, fonctionne vraiment bien, et donne au texte un côté doux et amer au poil ♥
Enfin, j’aime beaucoup le parallèle entre le côté féérique (peut-être que je suis la seule à l’avoir interprété de cette façon, maintenant que j’y pense, mdr) de la maison au début, et l’atrocité de la scène de fin. On se prend une jolie claque dans la gueule, et en même temps, elle paraît douce. C’est vraiment le paradoxe qu’instaure ce chapitre, chaque, et franchement, j’aime vraiment bien xD

Voilà, c’est tout pour ce looong commentaire. J’ai essayé d’être la plus claire possible sur mes positions, mais faut pas tenir compte de la taille :3 J’suis une grande chipoteuse dans l’âme, et mes commentaires sont un peu beaucoup mastocks parce que j’aime m’étaler. J’ai en tout cas bien aimé cette première partie, à voir comment l’intrigue va évoluer par la suite !

La méchante saucisse qui semble bien porter son nom ~
akasdraawr
Posté le 24/07/2020
MERCI SAUCISSE POUR CE COMMENTAIRE ! On réussira à en tirer le meilleur, encore merci d'être chipoteuse et de nous aider à nous améliorer !

drawmeamoon
Posté le 25/07/2020
Woaw Saucisse, alors j'avoue avoir eu peur d'abord mais en fait j'a-dore ton commentaire hihi

Avoir des points remis en questions comme ça mais que tu nous dise que tu aimes quand même ça fais plaisir et on note tout dans un coin de notre tête pour nous améliorer pour la suite et quand on réécrira le roman.

Alors : merci beaucoup beaucoup <3

Je suis heureuse que le côté doux-amer ressorte bien et que ça te donne envie de lire la suite, ca veut dire que notre prologue remplie son rôle et ça fait plaisir !

Merci pour ton chipotage krkr <3
Howlett
Posté le 24/07/2020
Coucou !
J'aime beaucoup ce prologue et l'ambiance qui s'en dégage, très froide malgré l'incendie qui ravage la maison. C'est super agréable à lire et ça nous plonge bien dedans. Gros coup de cœur pour la description de l'incendie aussi, la fan de feu que je suis ne peux que valider. Le côté très "visuel" permet de parfaitement voir les actions, les mouvements et la scène, de la petite allumette à la naissance de cet incendie destructeur qui dévore tout sur son passage.

Le côté super mystérieux est maîtrisé à mort : je ne savais pas dans quoi je m'embarquais en lisant et j'ai pourtant envie de touuuut savoir des personnages, de l'homme, de l'enfant, du reste.

Je suis arrivée ici parce que j'ai beaucoup aimé le résumé mais je ne savais pas du tout à quoi m'attendre, et je dois dire que je ne suis pas déçue. J'ai hâte de découvrir la suite de votre histoire. ♥
akasdraawr
Posté le 24/07/2020
Coucou Lola ! Ça nous fait super plaisir que tu aies été attirée par le résumé et que ça t'ait plu ! C'est vrai que le ton est en décalage complet avec le résumé, mais c'est aussi ça qui nous plait dans ce prologue krkr !

Merci pour avoir pris le temps de commenter ! On espère que la suite te plaira !
drawmeamoon
Posté le 25/07/2020
Le feu c'est le bien, mais ça on le sait déjà !

Merci beaucoup pour ton commentaire encourageant, ça nous touche beaucoup ! Et je suis trop heureuse que ça te plaise !

Et on a hâte que tu découvre la suite ! <3
Ophelia_Yeti
Posté le 24/07/2020
Vraiment j'aime toujours autant votre prologue notamment parce qu'il surprend : on ne s'attend pas à une telle entrée quand on nous annonce une enquête policière et un thriller et c'est ce qui pique la curiosité justement.

L'entrée en description aussi. C'est souvent assez difficile dans le sens ou les premières descriptions sont toujours assez mécaniques parce qu'il faut se mettre en route et les votre font partie de vos grandes forces, vraiment.
Elles sont vivantes, plantes des images marquantes et originales.

Il y a quelque chose de cauchemardesque aussi dans l'image de cet enfant qui ouvre la bouche mais ne sort aucun son.

Je vous ai déjà dit comme j'aimais votre histoire et comme j'étais fière de la bêta lire ♥ vous faites un travail formidable et même en relisant le prologue pour la troisième fois j'arrive toujours à l'apprécier autant !
akasdraawr
Posté le 24/07/2020
MERCI OPHÉ !! Merci d'être notre bêta-lectrice formidable krkr ;; On est super heureuses de t'avoir à nos côtés !
drawmeamoon
Posté le 24/07/2020
OPHÉÉ <3

On est super heureuse que tu sois notre béta, et on et remercie déjà beaucoup en MP mais on le refait ici : Merci, on est heureuse que tu sois autant attaché a notre roman krkr <3
MissRedInHell
Posté le 23/07/2020
Hey !

J'ai été plus rapide pour mettre l'histoire dans ma PAL que pour la lire haha. Il fallait juste que je trouve un moment pour me poser 5 minutes et me lancer dans ma lecture, mais here i am ! o/

Encore une fois, j'adore vraiment cette couverture. Je la trouve sublime et je trouve qu'elle dégage quelque chose de glauque, tragique. Tout comme le titre que j'aime beaucoup. Juste ces deux éléments, je les trouve top et je pense qu'il y a de grandes chances que ça attire le regard de pas mal de personnes ! ^^

Ensuite, je m'attaque un peu au résumé. Avant tout, je suis trèèèèès pointilleuse sur les résumés, donc n'hésitez pas à prendre mes critiques avec des pincettes. :')

Je me suis un peu questionné sur le fait qu'on sache d'emblée que c'est une femme en tant que serial killer. C'est quelque chose d'extrêmement rare, et les profileurs de serial killer n'ont pas beaucoup l'habitude d'en croiser. Il faut donc souvent un élément distinctif.
C'est pas forcément une critique négative. C'est juste que je m'attends surtout à une justification au cours de l'histoire, mais je saurais être patiente ! :D

J'ai beaucoup aimé la métaphore filé et le champ lexical lié aux fleurs. On colle au surnom de la serial killer. C'est très beau et poétique. Bref, c'est top. ^^

Mes points négatifs quant au résumé sont plus liés à la fin de celui-ci.
Je trouve qu'on accumule beaucoup d'inconnus UNE serial killer, puis UN homme, avec un évènement très énigmatique. C'est quelque chose que je croise beaucoup dans les résumés et qui n'aide pas pour démarquer une histoire d'une autre.
Je sens que le mystère a voulu être préservé, mais peut-être un peu trop pour vraiment titiller le lecteur. Je trouve qu'il manque juste un petit élément pour ça.
Mais bon, encore une fois, je suis passée après des centaines et des centaines de résumés en tant que jury, ça m'a rendu très dure là-dessus. ^^'

Néanmoins, je trouve que le ton est posé. On sait à quoi s'attendre : à un thriller, à une enquête autour d'une tueuse. On sait également où l'histoire se situe : à New York. Et je trouve ça assez cool qu'une histoire de serial killer se trouve aux USA vu comment c'est un peu plus "fréquent" là-bas et tous les "fantasmes" qui entourent les histoires de serial killer aux USA. C'est un point qui, je pense, attirera les passionnés de serial killer (comme moi :D).

Venons-en au prologue désormais !
(Houlà j'ai été longue rien que pour le résumé ! ;-;)

J'avoue avoir été un peu déstabilisée au début par ce prologue. Je ne lis pas beaucoup d'histoires dans ce genre et j'ai toujours un peu de mal avec les longues descriptions. J'avais l'impression que c'était un peu froid, un peu mécanique.
Mais après coup, j'ai trouvé ça assez intéressant et plutôt adéquat. On est dans un PDV très extérieur et on ne sait pas grand-chose de la situation. Donc au final, je trouve que ça correspond très bien à l'ambiance qu'il peut s'en dégager.

Par contre, j'ai du mal à voir le lien entre ce prologue et l'intrigue/histoire. Je me doute que ce sera expliqué dans le futur et c'est peut-être parce qu'il n'y a que le prologue de disponible que j'ai cette impression. ^^'
(Je vais faire une supposition comme quoi c'est le passé de la serial killer. Juste parce que j'adore faire des suppositions et voir si j'ai juste. x') )

J'ai pas grand-chose à redire sur ce prologue. Je suis très curieuse de lire la suite, parce que les serial killer, c'est ma came haha o/

Bref, j'ai hâte ! o/
akasdraawr
Posté le 24/07/2020
Coucou Harper ! Merci pour ton com

Merci pour la couverture, nos talents mis en commun font des trucs fabuleux hihi (mais surtout grâce à Moon krkr)
Pour le résumé, c'est fait exprès qu'on la genre au féminin, donc t'en fais pas ! T'en découvriras un peu plus dans la suite ;)

Merci pour tes critiques en tout cas ! On essaiera d'en prendre compte pour une possible réécriture ! On espère que la suite va te plaire !
drawmeamoon
Posté le 24/07/2020
Coucou mon petit fils du côté obscure adoré <3

Merci beaucoup pour ton tout long commentaire ! Merci pour les détails que tu as apporté au résumé et à la couverture, ca nous touche beaucoup !

J'ai pas envie de répondre à ta questions sans te spoil donc je aaaah, je hurle intérieurement en attendant que tu les réponses à tes questions soit apporté dans le roman. Mais t'en fais pas ce n'est pas choisis à la légère hihi

On a hâte de voir tes avis sur la suite de notre roman krkrkr
MissRedInHell
Posté le 25/07/2020
De rien ! :3

Je saurai attendre pour les réponses évidemment ! J'aime bien partager des hypothèses et des questionnements sans que ce soit négatif ! :D

J'ai hâte de la suite hihi ^3^
Ana Dunkelheit
Posté le 23/07/2020
Très bon début, la description est très riche, j'aime beaucoup ! C'est un évènement grave décrit d'une manière si belle qu'on ressent presque de l'effroi tout en appréciant un tableau finement peint. C'est raconté d'une manière riche et fluide, et assembler ces qualités d'écriture donne un prologue qui a beaucoup d'impact je trouve. Bravo pour ce prologue, et hâte de lire la suite !
akasdraawr
Posté le 24/07/2020
Merci pour ton com Ana ! On espère que la suite te plaira tout autant krkr
drawmeamoon
Posté le 24/07/2020
Merci tellement ;; <3

On a hâte de vous partager la suite, la semaine prochaine !
Lyana
Posté le 23/07/2020
Eh me voilà pour mon commentaire final 🥰 ! Si vous voulez des exemples et une liste complète, je vous invite à venir en privé 🤭 !
On commence y a une alternance de point négatif et point positif :

• Surabondance de figure de style. On en perd le sens principal de l’œuvre !

• L’idée est excellente ! Le développement à une bonne base et bonne l'eau à la bouche 😏 !

• Déséquilibre dans la répartition des adjectifs ! 😊

• Il y a des formulations que j’adore ! 🧡💜
→ « L’habitation reflétait déjà l’enfer. »
→ « Il l’observa quelques secondes. Assez pour admirer sa danse fluide, ses mouvements magnifiques, sa dangerosité mortelle. »
→ « On n’y retrouva que des cendres, des lambeaux de tissu, quelques morceaux de pierre, de bois et de céramique. »
→ « On n’entendait rien d’autre que le grincement du bois et le vent contre les volets. On ne voyait rien. On ne distinguait rien. »
→ « À l’intérieur, un calme serein régnait »
(Elles sont trooop cool !)😁🧡

• Hiérarchisation des idées = Beaucoup de redondance et de répétition.

• Souci de justesse de vocabulaire.

► Gamme = trop technique, trop neutre. Une gamme peut-être de voiture, de boisson, de tout !
Utiliser un mot plus pertinent → Lueur (c'est qu'une idée, prenez le mot qui vous convient les bichettes 🧡)

► Bah alors les filles on respire par l’estomac ? 😂
→ « Il s'empêcha d’humer l’air, évitant ainsi de se de brûler l’intérieur de l’œsophage puis tourna les talons. » → Trachée 😏 !!!


DANS LE DERNIER PARAGRAPHE 👀 :
(je pose des question comme jaja 😂)

(Les deux points qui suivent sont explicables et ne relèvent pas d’une erreur, du coup n’hésite pas à venir me dire si ma conclusion sur eux est la bonne 👀!)

► « Personne n’avait réchappé à ce tragique accident. » = Nous on sait que si, donc ne pas généraliser tant que l’enquête n’est pas abordée !


► « Malgré l’enquête mise en place, on classa le dossier de l’incendie sans suite. »

→ Conclusion : Du coup pour parler des deux phrases soulever et pour la cohérence de l’incendie = Attention avec ça, parce que les os, on en retrouve dans les incendies, même si c’est vrai que quand ils sont trop abîmés, on ne peut plus les identifier. (Donc est-ce pour cela que l’affaire est classée sans suite ? Impossibilité à identifier les possibles traces et donc, mort de l’enfant dans l’incendie pour les enquêteurs ? 😊 )

Et pour finir, les quelques erreurs :
:
► Répétition de « et »
Répétition = Noir / noircit
Répétition : s’emparer et monter.
Répétition : alors que

► Petite erreur :
• « de se de brûler »
• Ponctuation du puis :
→ « l’œsophage puis tourna » avant le puis
→ « empara puis alors »
• « un mur de fumée noir » = Noire
• « Celui-ci tenta de… » = Celle-ci

Bref j’ai été agréablement surprise, j’ai hâte d’avoir la suite et d’en découvrir plus sur cet enfant ! 👀💜 Non mais oh ! On ne coupe pas comme ça en mettant une telle ambiance eheh 😊 !
Du coup c’est excellent, parce qu’on se pose beaucoup de question et c’est très intriguant ! Ça c’est trop cool pour tenir le lecteur et l'inviter à lire la suite et vous savez quoi ? Je suis une des lectrice 😏 ! Muahahah 😂! C’est une trop bonne entrée en matière et je veux trop la suite ! NEEEEEEEED. 👀💜💜💜💜
akasdraawr
Posté le 24/07/2020
Coucou Sushi ! Merci beaucoup pour toutes tes remarques. On fera sûrement une réécriture dans laquelle on piochera dans ce que tu nous as dit ! Merci beaucoup d'avoir pris le temps d'écrire ce grand commentaire et d'y avoir mis ton énergie, ça nous touche beaucoup ;;
On espère que la suite te plaira !
drawmeamoon
Posté le 24/07/2020
Merci Sushiiiii
J'ai pas grand chose à ajouter que ce que Clem à déjà dit hormis que ça me fais très plaisir que tu nous lise, et merci pour ton gros commentaire !

On le garde bien au chaud pour notre probable grosse réécriture hihi, merci merci !

Et ton entrain pour la suite il fait plaisir ;; J'ai hâte de voir tes retours pour la suite !
Eurys
Posté le 23/07/2020
Coucou à vous !

J'ai craqué et je me suis lancé dans la valse du chaos. Je ne savais pas a quoi m'attendre et j'ai été très joliment surprise par ce prologue ♥

Le début à lui seul happe totalement le lecteur, ces descriptions sont a couper le souffle et dessinent très bien l'environnement au point ou je n'ai plus eu qu'a me laisser porter dedans.
Je n'ai lu que peu de thriller policier et j'i assez envie de découvrir un peu plus le genre via votre histoire.

Quand au prologue en lui même, je n'ai rien a redire, j'ai savouré chaque mots, chaque phrase. Je ne sais pas pourquoi, j'aime beaucoup ce passage "Celui-ci tenta de s’immiscer dans ses poumons mais fut arrêté bien avant grâce au masque qui lui mangeait le bas du visage."
Celle ci parmi d'autre bien sur, mais celui là m'a fait dire un petit "joli" intérieurement. Je pense que c'est le fait de donner vie et volonté à la fumée part le verbe "tenta" qui m'a fait cet effet, c'est très sympa.
Mon petit doigt me dire que l'enfant sera bientôt le personnage principal de l'histoire ( ou du moins parmi les principaux). S'il/ elle à vraiment été élevé.e par le criminel, ça promet ... T_T

Haye de lui la suite !
Eurys
Posté le 23/07/2020
Hate de lire * Je ne sais pas ce qu'il s'est passé a la fin XD
akasdraawr
Posté le 24/07/2020
Coucou Eurys ! Merci pour ton retour, il nous fait chaud au cœur ! On est heureuses qu'il t'ait autant plu même si tu as lu très peu de ce genre-là :3
Et continue à théoriser pour la suite, ça nous fait grand plaisir (et on est un poil machiavéliques aussi hihi)
drawmeamoon
Posté le 24/07/2020
Coucou Eurys ! ✿

On est heureuse que tu te sois lancé dans notre histoire, ça nous fais plaisir, on espère que tu continueras à apprécier notre histoire au fur et à mesure des autres chapitres, et on est contentes de te faire découvrir le genre du thriller !

Et je plussoie Clem à propos des théories, on adore ça hihi
Yeo
Posté le 23/07/2020
WOW.

Je suis simplement éblouie par votre plume. Un prologue très très visuel, une scène puissante et triste, ça m'a tout de suite mise dans le bain, et j'ai trop hâte de plonger dans ce roman. J'aime énormément la façon que vous avez de décrire les mouvements et les situations comme le silence qui rôde dans le noir, les flammes qui dansent.. J'ai la sensation que tout est vivant, c'est à la fois grisant et flippant d'évoluer dans une histoire comme celle-ci...

Bref, c'est un prologue renversant, j'ai hâte de vous lire, promis dès que j'ai la notification du premier chapitre je saute dessus ! Bravo à vous deux pour ce super projet ! Il donne l'eau à la bouche :)
akasdraawr
Posté le 23/07/2020
AAH ! Merci pour ton message Yeo ! Il est adorable et on est super heureuses que ce prologue t'ait plu ;-; On espère que la suite te plaira tout autant !
drawmeamoon
Posté le 24/07/2020
Coucou toi, je suis très très heureuse que ça te plaise autant, ton message m'a donné les larmes aux yeux, je suis si heureuse et fière de l'effet de notre prologue, j'espère que la suite de l'histoire te plaira tout autant !

Et ton entrain pour la suite me fais si plaisir ;;
Merci !
VavaOmete
Posté le 23/07/2020
Hellow !

Joli prologue ! On sent extrêmement bien l'ambiance nocturne, la chaleur de cette nuit d'été, le pas feutré du pyromane, le ronflement brutal des flammes accélérées par l'essence....
Et la fin donne fortement envie de savoir ce qui est advenu de l'enfant (même si on se doute qu'on va probablement le retrouver comme personnage principal par la suite =D ) parce qu'on a très envie de savoir comment il a géré le fait d'être sauvé, et peut-être élevé, par celui qui à fait cramer sa famille.
J'avoue à la PAL ^^

Remarques diverses en passant :
« La bâtisse semblait sortir du temps. » → sortie peut-être, plutôt que sortir ? J’avoue avoir eu l’image d’une bâtisse qui ragequit sa timeline en lisant cette phrase xD ou qui d’un coup surgissait de nul part.
« Ses briques d’un rouge cardinal seulement visibles en pleine journée apparaissaient désormais brunes » → du fait que les brique apparaissent brune, j’en déduit que c’est le rouge cardinal qui n’est visible qu’en journée. Du coup, pas de s à « visibles ».
« danger qui allait s‘emparer » → apostrophe dans le mauvais sens
« L’homme s’y camouflait tel un spectre » → vu que le personnage était en mouvement, repasser à l’imparfait fait bizarre. « camoufla » peut-être ?
« La source de lumière peinait à éclairer le liquide qu’il avait répandu sur le sol. » → comme cette action n’est précisée nulle part avant… il a répandu le liquide inflammable puis est ressorti avant de re-rentrer ? Ou il l’a fait en entrant ?
« En observant le bois noircir, et la brume épaisse boucher l’espace, » → j’ai un doute, mais je crois qu’il est grammaticalement incorrect de mettre une virgule devant un « et »
« Il anticipait les informations dans les journaux et les banderoles tout autour de la propriété » → les informations sur des banderoles ? Ah, ou ce sont des banderoles pompier/police ? Vu la tournure de la phrase (le sujet étant « les informations ») c’est assez confus
drawmeamoon
Posté le 23/07/2020
Coucou !

Merci beaucoup pour ton commentaire, ça nous fait plaisir que l'ambiance te plaise et qu'on ait réussi à la transcrire, parce que c'était l'effet voulu !

Merci beaucoup pour ton ajout à ta pile à lire ça nous fait si plaisir ;;

Et je te remercie encore une fois (wow je fais que ça ;;), pour tes remarques plus précises ! On en prend notes pour les fautes de grammaires et orthographe !

A propos de "sortir du temps" alors déjà ton impression m'a fait très rire, mais on aimait justement cette idée de personnification qui fait qu'on a l'impression qu'elle sort réellement, après je ne sais pas si sortie serait plus approprié ?

Pour le liquide, il l'a répandu au sol en entrant, mais vu que tu nous a notifié que ce n'était pas très clair, on a ajouté une précision, merci de ta remarque !

Et pour la fin, le sujet n'est pas information mais "Il", j'ai du mal à comprendre ce qui te dérange, (désolée de ça d'ailleurs) puisque les informations seront dans les journaux et qu'ensuite on ajoute qu'il y aura aussi des banderoles autour de la propriété. Enfin dans le futur : il l'imagine !

Encore une fois, merci énormément pour ton commentaire ca nous fait incroyablement plaisir ! On espère que la suite de l'histoire continuera à te plaire tout autant !
akasdraawr
Posté le 23/07/2020
Coucou !
Merci beaucoup pour tes remarques et ton retour ! Je plussoie ce que ma coautrice t'a dit !
J'espère que la suite te plaîra !
VavaOmete
Posté le 24/07/2020
Hellow !
Je me suis peut-être mal exprimée pour les banderoles ^^ la phrase étant "Il anticipait les informations dans les journaux et les banderoles tout autour de la propriété" on a l'impression que les informations seront dans les journaux Et sur les banderoles autour de la propriété. Peut-être remplacer banderoles par "rubalise" qui est le terme pour désigner les bandes en question ?

"A propos de "sortir du temps" alors déjà ton impression m'a fait très rire, mais on aimait justement cette idée de personnification qui fait qu'on a l'impression qu'elle sort réellement, après je ne sais pas si sortie serait plus approprié " hihi contente que ça t'ai fais rire =D
J'avoue que je ne sais pas trop non plus si sortie serait plus appropriée que sortir. Je vois assez bien l'image que vous souhaitiez évoquer, mais sortir continue de me faire buguer à la lecture !

Et de rien pour les commentaires =)
drawmeamoon
Posté le 25/07/2020
Oh woaw j'ai enfin compris où est-ce qu'il y avait un problème ! Je comprend la confusion, merci de nous en avoir fait part ! <3

Et encore merci pour ton message krkr
AislinnTLawson
Posté le 23/07/2020
Bonjour à vous deux ☀️ J'ai lu une deuxième fois, afin de bien m'imprégner de l'ambiance que vous avez cherché à dépeindre.

Et en parlant de peindre, je trouve la description du début très parlante visuellement, comme une peinture (on sent votre fibre d'illustratrices !).

Qu'ai-je à dire sur ce prologue, formellement parlant ? Pas grand chose. Je considère que revenir sur quelques points de stylistique ne serait pas pertinents, d'autant que vous avez la meilleure des BL pour ce sujet 🌠 et surtout, on n'a pas le même style.

Mais votre récit, votre manière de la raconter, ça me parle ! Ça me parle vraiment ! Toute la scène finale, la description de l'incendie, l'enfant qui regarde, c'était très bien.

D'ailleurs, si j'ai bien compris, il a été sauvé par le pyromane ? Si c'est le cas, je me demande si ce n'est pas totalement antérieur à votre histoire et que vous nous avez présenté un peu la genèse de votre Rose ! Après je n'attends pas de réponse krkr le plaisir sera dans la découverte de la suite 🔆

Très honnêtement, je me suis prise une claque. Je le redis, j'adore les thrillers et je sens que derrière votre prologue, y a eu beaucoup de travail.

C'est propre, sans faute, bien écrit, tout est bien lié. Il n'y a pas de temps mort, bref : un régal !
akasdraawr
Posté le 23/07/2020
Merci beaucoup pour ton retour Anya ! Ça nous fait super plaisir, on a hâte que tu continues à théoriser et à aimer hihi ! Comme tu l'as dit, tu verras toi-même par la suite krkr
drawmeamoon
Posté le 23/07/2020
Coucou Anya !

Merci, merci beaucoup pour ton tout gros commentaire adorable. Il fait vraiment mais vraiment plaisir. Merci pour la comparaison de notre description à une illustration, c'est super gentil et beau en plus ;;

Je suis heureuse qu'on ai réussi a te donné une claque ! (Dis comme ça, ca parait méchant mdrr), mais encore merci ! Ça nous touche énormément !

Je suis heureuse que notre début te plaise et j'ai hâte de découvrir ce que tu penses du reste de l'histoire !
Vous lisez