Prologue

Il faisait sombre. Les allumeurs de réverbères venaient de terminer leur ouvrage et rentraient déjà tous chez eux sous la douce lumière de bougies qu'ils venaient d'allumer.

Les rues étaient désertes. Seules les allées mal famées du Quartier des Fées grouillaient encore de vie à cette heure tardive. Les badauds erraient, battant le pavé de leurs pas mal assurés entre les bordels de la Rue des Merveilles, profondément enivrés par l’alcool qui coulait à flot dans les bars avoisinant. Le levé de lune avait annoncé depuis quelques minutes déjà le début des réjouissances. La dure journée de labeur était terminée et à présent les habitants les plus misérables pouvaient enfin se détendre loin des regards méprisants des gens de la haute société des sorcières.

Dans les beaux quartiers du centre-ville, le calme régnait en maître. Pas un bruit, pas un son ne vint troubler la tranquillité et le silence presque surnaturel qui régnait au cœur de Riverfield. On entendait à peine les cris et la musique suave qui s’élevaient des bas quartiers. Non, tout était parfaitement calme, et tous les habitants des beaux quartiers dormaient à point fermé, insouciants du mal qui se glissait dans l’ombre.

Car oui, le danger se trouvait bien là, caché dans les ténèbres de ce coin de rue, à la limite entre le Quartier des Sorcières et la Grand-rue commerçante qui étendait ses boutiques et ses pavés luisants en travers de la si belle capitale d’Osha. Les quelques passants qui osaient braver l’obscurité de la nuit ne le voyait pas, lui et son masque de mort attendant sa prochaine victime. Il n’était qu’un spectre dans le noir, une ombre parmi les ombres que personne ne sut voir.

Le monstre qui se cachait là avait un plan des plus macabre en tête. Ce n’était pas la première fois qu’il allait le mettre en œuvre, mais il lui fallait encore trouver la personne qui allait lui servir de cible. Il ne pouvait pas se permettre de se tromper, sa mission était bien trop grande, bien trop importante pour l’avenir. Il savait que s’il échouait, tout allait se briser, s’effondrer. Il ne devait pas laisser de trace. Oh tuer était un bien dur métier. Le sang tâchait toujours ses vêtements, fluide écarlate de vie impossible à retirer du tissu imbibé. Et puis il devait faire vite, l’empêcher de crier, de troubler le doux silence qui chatouillait ses oreilles, risquant d’attirer l’attention sur son sordide dessein.

Non, il ne pouvait définitivement pas y penser. L’échec n’était pas une option, seul comptait sa mission, son devoir.

Et le voilà, ce monstre, attendant des heures durant, caché dans l’ombre à guetter sa proie, loup solitaire à la soif de sang si forte. Il commençait à s’agiter, passant d’un pied sur l’autre, impatient. Peut-être que cette nuit elle n’apparaîtrait pas. Peut-être que cette nuit allait rester telle qu’elle semblait : calme et douce.

Pourtant il le fallait ! Si cette nuit le sang ne coulait pas, ce serait comme s’il avait lamentablement échoué. Il osait à peine imaginer les conséquences s’il devait rentrer bredouille en cette merveilleuse nuit. Ce serait catastrophique, un vrai désastre. Il serait alors vu comme un traître, un paria. Il aurait échoué.

Et puis soudain, il la trouva. 

Elle était enfin apparue.

Sa proie.

Elle était belle, vraiment belle, et jeune. Exactement ce qu’il recherchait.

Ses longs cheveux couleur de miel étaient noué en une tresse magnifique couverte de paillette d’or et d’argent qui brillaient à la douce lumière des réverbères. Elle avait la peau claire, de grands yeux brillants aux couleurs vives illuminés par un doux sourire alors que ses pensées s’envolaient loin, très loin de là où elle se trouvait.

Elle marchait d’un pas vif, martelant le pavé de ses talons, pressée. La pauvre enfant devait sans doute se dépêcher de rentrer chez elle. Elle devait être en retard. Qui pouvait se douter qu’à une heure pareille une jeune fille de cet âge se baladerait encore dans les rues de Riverfield ? Ne savait-elle pas que le Mal se cache toujours dans les ténèbres ?

Oh oui, elle était d’une beauté féerique à nul autre pareil.

Pourtant, celui qui ne faisait pas attention n’aurait jamais su voir ce très léger détail qui dépassait à peine de sa longue cape couleur de nuit. Mais le monstre, devenu excellent chasseur, lui, savait comment voir ce genre de détail si bien caché. Bien sûr qu’il avait remarqué ces deux ailes diaphanes aux reflets colorés si propres aux fées des bas quartiers. Toujours belles malgré le temps qui passe, la pauvreté et la saleté de leur misérable situation. Toujours si élégantes et gracieuse malgré les métiers ingrats que leur offrait si gracieusement la Société des Sorcières dans un monde où les humains côtoyaient des êtres magiques puissants.

Oui, cette fille était parfaite. Petite fée perdue dans un monde qui n’était plus le sien, inconsciente du danger qui rôdait tout près.

Alors, doucement, le monstre se glissa hors de sa cachette. Il suivit la fée, discrètement, étudiant avec attention la créature magnifique dans l’obscurité de la nuit.

Ô pauvre créature si naïve et sans échappatoire… Elle ne savait pas encore qu’elle venait de se jeter tout droit dans la gueule du loup et que le monstre n’allait pas se priver de refermer sur elle, et sans vergogne, sa mâchoire mortelle.

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
MarineLayne
Posté le 16/04/2021
Hello !

ton résumé m'a beaucoup attirée, alors me voici :)
super prologue, sinistre, on sent la tension dans ton récit, pas trop long, on a envie de connaitre la suite ! (et j'adore les fées, bon même si là à priori ça ne se finit pas très bien pour elle...)

A bientôt pour la suite !
Lunatique16
Posté le 17/04/2021
Salut !
Merci pour ton commentaire ! Contente de voir que ça te plais ! ^^ n'hésite pas à me donner ton avis pour la suite !

A bientôt !
Nora Malorie
Posté le 11/04/2021
J'adore ! En même temps je suis une grande adoratrices des fées, des sorcières et des univers sombres, je ne pouvais pas passer à côté de ton histoire. J'ai hâte de découvrir la suite ! Même si je dois avoué que ce tueur de fée est déjà mon pire cauchemar.
Nora Malorie
Posté le 11/04/2021
Avouer*
Lunatique16
Posté le 14/04/2021
Merci pour ton commentaire ! Contente de voir que mon prologue t'ai plu, n'hésite pas à me donner ton avis pour la suite ! ^-^
Isapass
Posté le 04/12/2020
Oh, surprenant ce début ! Tu joues sur un imaginaire collectif auquel tu tords tout de suite le cou, par exemple en associant les fées avec les bas-fonds et autres contextes sordides.
De même, j'ai bien aimé l'introspection du monstre qui semble un instant regretter de devoir accomplir sa tâche, comme s'il était pris de pitié. A priori, ça disparait bien vite au profit d'une espèce de sauvagerie, mais même en fin de chapitre, le doute plane : est-ce que c'est vraiment un monstre (dans le sens "dénué de bons sentiments") ou est-ce qu'il est obligé de faire ce qu'il fait ?
Bref, c'est très intéressant et ça donne bien envie de poursuivre !
Lunatique16
Posté le 05/12/2020
Wouah, merci pour ton commentaire il me fait trop plaisir !! x)
Je suis contente que le début te plaise, j'espère que la suite ne te décevra pas ^^

À bientôt !
Sienna Pratt
Posté le 16/07/2020
J'aime beaucoup cet univers ! Et alors l'intrigue démarre tout de suite, c'est oppressant à souhait ! Il me tarde de découvrir la suite (mais demain car là je tombe de sommeil !) ! :D
Lunatique16
Posté le 16/07/2020
Ravie de te retrouver ici et bienvenue ! ^^ ça me fait très plaisir ! Et t'en fait pas, Amélia ne s'en ira pas comme ça x)
Bonne nuit !
Akaracthe
Posté le 05/07/2020
Va savoir pourquoi, mais j'étais partie pour lire une autre de tes histoires et le titre de celle-ci m'a attirée ; un tueur de fées ? Une histoire de société des sorcières, une intrigue avec une jeune femme bridée qui voit le levier de sa vie disparaître ? J'achète de suite ! Et je ne suis pour l'heure pas déçue du voyage.
On pourrait te reprocher quelques maladresses et petites fautes, mais rien de grave. Une ou deux tournures de phrases m'ont fait froncer les sourcils mais je ne m'en souviens déjà plus tant cela apparaît anecdotique face au reste. Pour un prologue, je trouve qu'il remplit son rôle à merveille ; il arrive avant le début de l'intrigue, donne quelques bribes d'informations qui je pense ne prendront sens que bien plus tard, et nous avons droit à la phase de "vie" de la première victime en lien avec notre réel personnage principal.

Tu dépeins une société au travers de ce que tu veux nous montrer comme un "monstre", douce ironie au vu du contexte où l'on pourrait se demander qui sont véritablement les monstres. Mais comme on en sait pas plus, nous sommes bien obligés de prendre au pied de la lettre ce que nous présente le monstre lui-même :p

Un début réussi, donc ! On ressent la jeunesse de ton écriture avec des formulations simples, et tu appuies machinalement sur certains mots de vocabulaire (comme monstre, justement, mais aussi la naïveté, l'aspect sale des rues) ce qui n'est pas un problème, d'ailleurs.

Bref, hâte de voir comment tu as construits ton univers et ton scénario, sans parler de tes personnages ; je pressens quelque chose de très intéressant !
Lunatique16
Posté le 05/07/2020
Wouah, que répondre à ça ? Merci pour ce commentaire, il m'a fait sourire du début à la fin, ça fait plaisir ^^
J'espère que la suite de mon histoire ne te décevra pas x)
Hâte d'avoir ton avis, à bientôt !
Akaracthe
Posté le 05/07/2020
Je te garantis que tu auras de mes nouvelles héhé, je t'en prie ~
Pluma Atramenta
Posté le 02/07/2020
Coucou ! J'arrive par ici !
Je trouve ce prologue bien savoureux. Le fait que nous ne sachons pas l'apparence du monstre est une très bonne idée, elle renforce le suspens et le mystère.
Tout est si fluide… Je passe directement à la suite !

Une petite coquillette au passage :
Je cite : "à la limite entre le Quartier des Sorcières et la Grand-rue commerçante" Je pense que tu devrais remplacer "limite" par "lisière" cela renforcerait le côté poétique du texte.

Puisse tes rêves s'étirer jusqu'aux étoiles !
Pluma.
Lunatique16
Posté le 02/07/2020
Salut, merci pour ton commentaire et ravie de te voir par ici ^^
En revanche, je ne pense pas changer "limite" par "lisière", malgré le côté plus poétique, ce mot me fait surtout penser à une forêt et je ne trouve pas que ça colle avec la ville de Riverfield ^^'

En tout cas, à bientôt !
Elora
Posté le 29/06/2020
Bonjour, je viens de commencer l'histoire, le prologue et très captivant, on a envie de découvrir ce qui va se passer !
Qui est le mystérieux monstre et pourquoi fait t-il ça ?
Hâte de savoir et de découvrir la suite !
Lunatique16
Posté le 30/06/2020
Bonjour, et bienvenue dans l'univers d'Amélia ! ^^ Contente de voir que mon histoire t'intrigue, à bientôt dans le suite.
Bonne lecture !
Sasha Stern
Posté le 10/05/2020
Salut ! Moi qui ai du mal à entrer dans une histoire, tu m'as de suite capturée ! C'est un très bon prologue. Il est très efficace, et c'est sûrement dû à sa brièveté, et au fait que tu arrives à placer un grand nombre d'informations sur ce nouveau monde en si peu de temps. Nous ne savons rien du personnage principal, mais nous savons déjà dans quel univers il va évoluer, et les tensions politiques et sociales à travers lesquelles il va devoir naviguer.
En tout cas, j'ai hâte d'en apprendre plus sur ce mystérieux monstre et les motivations derrière ces meurtres !
Lunatique16
Posté le 11/05/2020
Salut ! Merci pour ton commentaire, ça me fait très plaisir ^^ je suis contente de voir que j'ai réussi à te captiver avec ce prologue, j'espère qu'il en sera de même pour la suite de l'histoire !
Zoju
Posté le 30/04/2020
Salut ! J'ai pris plaisir à lire ce prologue. Tu as un style d'écriture très agréable. Tu en dis peu, mais on se fait déjà une bonne idée de cette ville. J'ai bien aimé la descriptions de la fée. En ce qui concerne l'intrigue, on se demande qui est cette mystérieuse personne. On est curieux de connaitre la suite. Si je devais faire une toute petite remarque, ce serait les répétitions qui se trouvent dans ton texte. Ex : le terme quartier, l'expression marteler le pavé, gracieux ou allumer. Ce n'est pas trop dérangeant, mais cela donne un peu de lourdeur aux textes. Quoi qu'il en soit, je suis curieuse de voir où tu vas nous faire voyager.
Lunatique16
Posté le 30/04/2020
Merci pour ton commentaire, ça me fait vraiment plaisir ! Je tâcherai d'alléger un peu mon texte de ses répétitions dans une prochaine relecture.
Shangaï
Posté le 30/04/2020
Bonjour !
Voilà un prologue bien alléchant !
J'aime beaucoup ta plume franche et délicate, on te suit facilement au fil des lignes.
On se doute bien que la pauvre fée n'a aucune chance.

Il y a juste un détail qui m'a troublé : "Elle marchait d’un pas vif, martelant le pavé de ses talons, pressée.", peut-être que je me trompe mais j'imagine cette fée vraiment comme une enfant ou une très jeune fille donc le terme de talon m'a fait tiqué :)

Voilà, à bientôt pour le chapitre 1 !
Lunatique16
Posté le 30/04/2020
Merci beaucoup pour ton commentaire ! x)
Vous lisez