Prologue

Notes de l’auteur : Hello ! J'ai hâte de vous présenter ce nouveau projet sur lequel je travaille depuis plusieurs mois, plus sombre et plus complexe que les précédents :D
Cependant, je mets dès maintenant une liste des TW qui parsèmeront le roman (certains seront plus mis en avant que d'autres).

TW : Guerre / Mort / Violence / Torture / Viol / Agression sexuelle / Inceste / Suicide / Auto-mutilation / Drogue

Un étrange mélange de sucre et d’amertume subsistait sur ses lèvres. Il fut tenté de le faire disparaître, mais il se ravisa. Il ne pouvait pas se permettre de s’attarder sur des détails aussi futiles. Il inspira lentement pour réprimer l’angoisse qu’il sentait poindre dans sa poitrine, avant de se glisser dans les jardins du palais, aussi silencieux qu’une ombre. L’adrénaline et la peur se déversèrent dans ses veines.

Quatre ans.

Quatre ans qu’il attendait de pouvoir retrouver sa liberté.

Il se dissimula derrière une colonne. Les battements de son cœur résonnaient dans ses tempes. Il risqua un coup d’œil autour de lui, mais les jardins paraissaient déserts. Les rayons de la lune caressaient les plantes et leur octroyaient des teintes irréelles. Les feuilles devenaient des émeraudes et des saphirs, les pétales des rubis, des diamants et des topazes. Soudain, son regard s’attarda sur quelque chose au sol. Un corps. Un brusque soulagement l’envahit.

Soraya avait réussi.

Un pas après l’autre, il se dirigea vers son objectif. Il se mouva dans l’ombre des arbres — des arbres fruitiers, des palmiers, et d’autres venus de toutes les régions du continent —, et longea de larges bassins tapissés de mosaïques colorées dans le silence le plus absolu. Pas un seul garde ne se mit en travers de son chemin.

Ses pas se firent plus rapides, moins prudents. Il s’élança à travers les jardins, porté par l’espoir fou qu’il pouvait réussir. Et il la vit. Une cage immense. La lumière de la lune s’échouait sur le métal. Il s’empressa de contourner un dernier bosquet, et la cage apparut dans toute sa splendeur. Un véritable objet d’art, sans doute fabriqué par les meilleurs forgerons de l’Empire. Les barreaux se rejoignaient en un dôme délicatement ouvragé, dont le sommet représentait la tête d’un dragon. Un dragon, ou une dragonne… Semblable à celle qui était enfermée dans cette prison d’acier.

La gorge nouée par l’émotion, il s’avança vers elle. Dans la pénombre de la nuit, ses écailles blanches étincelaient comme des étoiles. Lorsqu’elle le sentit approcher, elle se redressa, mais sa queue demeura enroulée autour de son corps, protection dérisoire contre le reste du monde. Un étrange sentiment naquit dans les iris nacrés de la dragonne, fendus par les pupilles reptiliennes. Un amour incommensurable, mêlé à une peur irrépressible. Lentement, il passa son bras à travers les barreaux et ses doigts effleurèrent les écailles avec tendresse. Une douce chaleur se répandit dans sa poitrine, tandis que les fragments de leur lien se nouaient de nouveau.

« Meallan… »

La voix  de la dragonne résonna dans son esprit avec douceur.

« Je suis là », répondit-il. « Je suis là, Merahi. »

La dragonne émit un son rauque, à mi-chemin entre le grondement et le ronronnement.

« Tu ne devrais pas… S’ils te découvrent… »

« Ils ne me découvriront pas », l’interrompit-il avec un sourire qui se voulait rassurant. « Les gardes sont hors d’état de nuire. »

« Ce ne sont pas eux qui m’inquiètent. »

Meallan resta silencieux quelques instants, avant d’avouer du bout des lèvres :

— Lui aussi est hors d’état de nuire.

La détermination remodela les traits de son visage en une expression plus dure. Il sortit une petite clé qu’il avait glissée entre sa hanche et son pantalon de tissu.

— Nous partons.

« Comment… »

« Je te raconterai lorsque nous serons en sécurité. »

Il approcha la clé de la serrure avec fébrilité. Il n’était pas certain d’avoir encore beaucoup de temps. La serrure émit un cliquetis métallique, et l’espoir lui étreignit le cœur avec force. Lorsqu’il ouvrit la lourde porte de la cage, ses muscles se bandèrent sous l’effort. Un grincement strident retentit.

Il s’immobilisa, foudroyé par l’angoisse.

« Mel… »

Sa mâchoire se crispa légèrement, et il tira sur la porte d’un geste sec. Pas un bruit.

« Sors », chuchota-t-il.

Merahi déplia son long corps et s’extirpa de la cage. Aussitôt, elle déploya ses ailes, qu’elle agita avec délicatesse. Avec la retenue de ceux qui ne croient pas à ce qui leur arrive. Une vague de bonheur la submergea, et se répercuta dans la poitrine de Meallan.

« Allons-y », déclara-t-il avec un sourire.

Il tendit une main vers les écailles nacrées… et bascula avec un cri de douleur. Ses genoux heurtèrent violemment le sol. Un hoquet lui échappa tandis que ses doigts se pressaient sur sa cuisse. Une flèche l’avait transpercée de part en part. Un vague souvenir traversa son esprit, avant de se dissiper dans les méandres de sa souffrance. Le sang imbibait déjà son pantalon.

Merahi poussa un grondement rauque, les écailles hérissées par la fureur. Elle tenta de s’approcher de Meallan, mais celui-ci écarquilla soudainement les yeux.

— Recule !

Merahi se figea. Un instant plus tard, le sol se fissura. Des ombres distordues jaillirent et serpentèrent autour de Meallan. Il se raidit lorsqu’elles le frôlèrent, un éclat de peur tapi au fond de son regard.

— Pars ! ordonna-t-il.

« Non ! » rugit Merahi.

Des bruits de pas précipités se firent entendre derrière eux. Merahi tendit ses griffes vers les ombres, mais recula avec un sifflement de douleur. Une trace noire s’étalait désormais le long de sa patte.

— Pars, supplia Meallan.

« Non… Pas sans toi… »

Il passa son bras au travers des ombres, suffoquant à cause de la brûlure lancinante. Ses doigts effleurèrent le museau de Merahi.

« Je t’en prie… Je préfère te savoir loin d’ici… Pars… Retrouve-les ! »

Les ombres le plaquèrent soudainement au sol, et il réprima un gémissement.

« Pars… » répéta-t-il avec difficulté.

— Arrêtez-les !

« Merahi ! »

La dragonne l’observa comme si elle cherchait à graver dans sa mémoire chacun de ses traits.

« Je reviendrai », l’avertit-elle. « Je reviendrai et je brûlerai ce palais jusqu’à la dernière pierre ! »

Elle prit son envol au moment où une flèche fendit l’air près de sa gorge.

— Adieu, Merahi, souffla Meallan.

— Non ! Rattrapez-la !

Les ombres se dissipèrent autour de Meallan, le laissant essoufflé et à bout de force. Des brûlures noires s’étendaient sur ses bras. Un instant plus tard, des gardes le remirent debout sans ménagement. Des gouttes vermeilles s’écrasèrent au sol. Il releva le menton avec provocation pour faire face à l’homme qui s’arrêta devant lui, sa tresse écarlate reconnaissable entre mille. Ses yeux sombres posés sur Meallan étincelaient de fureur.

La gifle cingla l’air. Meallan ne broncha pas, même lorsque sa lèvre éclata sous le choc. Il se contenta de redresser la tête.

— Personne ne peut rattraper Merahi.

— Peut-être, mais tu as échoué, Meallan. Tu m’appartiens toujours.

Les étranges iris nacrés de Meallan s’animèrent d’une lueur sauvage, et il lui cracha au visage. Les soldats qui le tenaient le forcèrent aussitôt à s’agenouiller en faisant pression sur ses épaules. Il serra les dents pour réprimer une plainte. L’homme s’essuya la joue avec une lenteur délibérée, avant d’attraper fermement la mâchoire de Meallan.

— Rester enfermé quelque temps dans un cachot te fera du bien, Majesté, siffla-t-il.

Meallan paraissait se consumer sous l’effet de la haine.

— Tu finiras par tomber toi aussi.

L’homme esquissa un rictus glacial.

— Emmenez-le.

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
Anoif
Posté le 23/01/2022
Bonsoir! Me voilà très hypée par ce premier chapitre! Une entrée en matière avec de l'action c'est très appréciable. Hâte de poursuivre et de découvrir le sort de Meallan... :)
Amélie Marion
Posté le 16/01/2022
Hello,
Je commence ton roman de fantasy et déjà je suis conquise par ta plume et l'univers que tu décris.
Je vais continuer tranquillement à lire ton roman et plonger dans ton imagination.
Amélie
Mathilde Blue
Posté le 17/01/2022
Hello,

Je suis très touchée par ton commentaire, je suis ravie que la plume et l'univers te plaise :) J'espère que tu apprécieras la suite !

À bientôt :)
Edouard PArle
Posté le 08/01/2022
Coucou !
Je n'avais pas déjà lu le prologue en amont, et je ne t'avais pas déjà donné mes impressions, mais la répétition est mère de pédagogie n'est-ce pas ? :P
_____________________________________________________________________________
"TW : Guerre / Mort / Violence / Torture / Viol / Agression sexuelle / Inceste / Suicide / Auto-mutilation / Drogue" la totale quoi ^^ Bon après si tu pars sur un délire de guerre, ça engendre forcément pas mal de trucs pas très cools^^
Le lien entre Meallan et son dragon m'a refait penser à un de mes premiers fantasy : Eragon, c'est des bons souvenirs^^ Vu que je l'ai vu dans le crossover, je me doute qu'il ne va pas mourir xD
En tout cas le prologue pose le décor et donne envie de continuer. Il y aura des grandes bêbêtes qui crachent du feu, des tensions, des complots, je le sens bien (=
Je suis curieux de découvrir tes persos (ceux du crossover je ne sais pas si ct les tiens ou ceux de conts donc bon^^).
A bientôt !
Edouard PArle
Posté le 08/01/2022
PS : en fait je dis nptq sur les personnages, j'avais oublié que tu avais recommencé un univers de 0^^ Oublie mdr
Mathilde Blue
Posté le 08/01/2022
Coucou !

Je suis ravie de te croiser par ici ^^ Mais ne te laisse pas entraîner dans les sombres délires de Louison et Modeste Contesse xD

Oui le contexte favorise le côté dark, et donc un nombre de TW conséquents x)
Haha, tu n'es pas le premier à mentionner Eragon, j'avoue que je les ai lus il y a très longtemps donc je m'en souviens assez peu ^^ J'imagine que la comparaison se fait facilement vu qu'il y a des dragons, mais je pense quand même que c'est assez différent sur le reste ?

Alors oui du coup pour le crossover j'avais utilisé les personnages du Prince déchu (qui va avoir le droit prochainement à une grosse réécriture, mais c'est une autre histoire), donc tu n'en rencontreras aucun par ici ^^

En tout cas je suis contente que ce prologue te plaise ! Merci pour ton retour et à bientôt ! :)
Edouard PArle
Posté le 08/01/2022
"Mais ne te laisse pas entraîner dans les sombres délires de Louison et Modeste Contesse xD" oups ^^
c'est le lien qui permet de communiquer entre le dragon et son maître qui m'a fait penser. Mais vu non le nb de TW, j'imagine que ce n'est pas le même genre d'histoire ^^
Mathilde Blue
Posté le 09/01/2022
Oui c'est vrai que les TW sont un bon indicateur x)
AnatoleJ
Posté le 05/01/2022
Coucou :D

Ah bah c’est chouette tout ces TW, ça pose l’ambiance T_T Le TW drogue c’est pour tout ce qu’ils doivent prendre pour oublier et survivre c’est ça ? ? ? (ne me réponds pas, je sais que c’est le cas et qu’il faut que je prépare ma propre dose, principalement constituée de thé et de cookies, on se sait)

Il était intense ce prologue, j’ai presque oublié de prendre des notes x) On a déjà un dragon, un drame, et un vilain, c’est très bien parti ! (et d’ailleurs le gars aux cheveux rouges, c’est le méchant dont tu me parlais ? :O) J’ai beaucoup aimé et j’ai hâte de voir ce que la suite nous réserve :D (le masochisme, toujours présent)

(Le fond de la zone commentaire c’est une dimension parallèle par contre, qu’est-ce qu’il s’est passé xD)

Mes petites notes :
« Un corps. Un brusque soulagement l’envahit. »
Bah oui, en voilà une réaction parfaitement normale à la vue d’un cadavre xD (send help)

« des arbres fruitiers, des palmiers, et d’autres venus de toutes les régions du continent »
Alors, ici c’est la team #passionjardin qui rapplique : comme à ce stade de l’histoire on découvre à peine l’univers la catégorie « autre » me parait un peu floue ! J’ai bien aimé la façon dont tu décris les fleurs-joyaux en revanche, ça pourrait peut-être valoir le coup de décrire juste les formes des branches (ou un autre élément) en un mot sans nommer les arbres ? (pour rebondir du coup sur ce que dit Cherry sur le fait que la description du jardin casse la tension, moi j’ai bien aimé au contraire !)

« Semblable à celle qui était enfermée dans cette prison d’acier. »
Qui l’a mise là-dedans ? ? ? Faut qu’on cause è_é

« Une flèche l’avait transpercée de part en part. »
Non mais ça se passait beaucoup trop bien, évidemment que ça ne pouvait pas continuer T_T

« — Tu finiras par tomber toi aussi. »
Un moment parfait pour lui faire un croche-pied, choqué et déçu que personne l’ait fait

A bientôt sur le premier chapitre !
Mathilde Blue
Posté le 06/01/2022
Coucou :D

Ça me fait très plaisir de te voir par ici ^^

Désolée pour la liste de TW, je me suis dit qu’au moins les choses étaient posées dès le départ T_T (Et non voyons, ils n’ont pas besoin de drogue pour oublier et survivre, tout va très bien dans leur vie)

Haha, c’était pour bien commencer le roman :p (avec encore plus de drame) Et oui c’est bien lui le méchant dont je te parlais ! En tout cas, je suis ravie que ce prologue te plaise :D (mais non mais non, ça n’a rien à voir avec le masochisme)

Je ne me prononcerais pas sur le fond de la zone commentaires, ça n’en vaut pas la peine x)

Tes petites notes :

« Bah oui, en voilà une réaction parfaitement normale à la vue d’un cadavre xD (send help) »
Alors c’est vrai que ce n’est pas précisé, mais le gars est juste endormi, il n’est pas mort xD

« Alors, ici c’est la team #passionjardin qui rapplique : comme à ce stade de l’histoire on découvre à peine l’univers la catégorie « autre » me parait un peu floue ! J’ai bien aimé la façon dont tu décris les fleurs-joyaux en revanche, ça pourrait peut-être valoir le coup de décrire juste les formes des branches (ou un autre élément) en un mot sans nommer les arbres ? (pour rebondir du coup sur ce que dit Cherry sur le fait que la description du jardin casse la tension, moi j’ai bien aimé au contraire !) »
C’est bien noté ! (Dois-je vraiment considéré ton avis comme étant objectif dès que ça parle de plantes ? :p)

« Qui l’a mise là-dedans ? ? ? Faut qu’on cause è_é »
La baston è_é

« Non mais ça se passait beaucoup trop bien, évidemment que ça ne pouvait pas continuer T_T »
Sinon il n’y avait pas besoin d’histoire que veux-tu xD

« Un moment parfait pour lui faire un croche-pied, choqué et déçu que personne l’ait fait »
T’as vu ? Ce scandale…

À bientôt :D
Cherry
Posté le 21/12/2021
TW : Méchanceté/ Pots de glace/ Grenobloise/Lapins/Grenouilles/Incompréhension/Vacances/Peur de lire/Crème dessert aux pralines/Echarpes/Phô/Chat noir/Mouchoirs/Plaid Hello Kitty




(Dès fois, quand je lis tes TW, j’ai l’impression de voir ça. Mais vraiment. xD )

De toute ma vie, mais alors vraiment, de toutes mes 19 années d’existence sur Terre, je n’ai jamais vue AUTANT de TW dans une histoire. Mais VRAIMENT. Quand je clique sur ton histoire, je tombe tout de suite sur ça. Je suis assommée avant même de commencer l’histoire. C’est comme si je me prenais des balles en mode : « tiens prend ça ! dans ta face ! »

« L’adrénaline et la peur se déversèrent dans ses veines. » j’étais exactement comme ça avant les partiels

« Il se mouva dans l’ombre des arbres — des arbres fruitiers, des palmiers, et d’autres venus de toutes les régions du continent » : alors je trouve que lorsque tu as rajouté toute la description de plantes et d’arbres, ça a coupé l’ambiance tendue que tu avais instauré. Ce n’est pas nécessaire de savoir que le Palaos et le Bruneï ont envoyé des palmiers à Meallan comme cadeau de Noël. Je trouve même que ça ralentit

« — Nous partons. » : May Gocy approuve cette idée de fuite

« Aussitôt, elle déploya ses ailes, qu’elle agita avec délicatesse. » c’est juste un petit détail mais wow, tes dragons ont des ailes ? Les miens dans mon univers n’en ont pas xD

« Il tendit une main vers les écailles nacrées… et bascula avec un cri de douleur. » EVIDEMMENT QUE ÇA N’ALLAIT PAS ÊTRE TOUT ROSE ET TOUT JOYEUX

« — Adieu, Merahi, souffla Meallan. » oh non bichon, ce n’est qu’un au revoir

« sa tresse écarlate reconnaissable entre mille. » il est roux avec une tresse ?? ce serait pas une princesse Disney en quête d’aventure ? Je pense que je commence à bien l’aimer. On sait tous qu’au fond, toutes les princesses rêvent de s’émanciper et ce gars-là a bien réussi 😊 c’est bizarre mais je le trouve plus attachant qu'une n'importe quelle autre princesse
Et puis c'est stylé les tresses, je connais des tas de gens qui en ont et qui puent la classe

Ça me rappelle beaucoup Eragon, et je sens plus ou moins la même ambiance avec les ombres (coucou Durza) mais sinon oui ça va comme prologue. C’est court et ça aurait peut-être nécessité plus afin d’instaurer un cadre ? ma foi ça reste à voir

Bisous et ne mange pas trop de glaces en hiver 😊

La cerise confite de joie
Mathilde Blue
Posté le 22/12/2021
Ta liste de TW n’a aucun sens xD (Mais c’est pas grave, ça me rappelle à quel point tes commentaires parfois absurdes m’avaient manqué :p)

Alors j’aurais tendance à dire que le thème du roman justifie ma propre liste de TW ^^’ Disons que dans le cas présent la guerre en engendre un certain nombre…

« j’étais exactement comme ça avant les partiels »
Moi pas du tout xD J’étais juste blasée et j’avais besoin d’une nuit d’au moins 48h xD

« alors je trouve que lorsque tu as rajouté toute la description de plantes et d’arbres, ça a coupé l’ambiance tendue que tu avais instauré »
C’est noté, je vais corriger ça :)

« May Gocy approuve cette idée de fuite »
Moi je pense qu’ils devraient monter une association tous ensemble

« c’est juste un petit détail mais wow, tes dragons ont des ailes ? Les miens dans mon univers n’en ont pas xD »
Alors oui mes dragons ont des ailes xD (Avec des petites plumes et tout, c’est très mignon)

« EVIDEMMENT QUE ÇA N’ALLAIT PAS ÊTRE TOUT ROSE ET TOUT JOYEUX »
Ah bah tiens c’est surprenant ça ^^

« oh non bichon, ce n’est qu’un au revoir »
Ou pas

« il est roux avec une tresse ?? ce serait pas une princesse Disney en quête d’aventure ? Je pense que je commence à bien l’aimer. On sait tous qu’au fond, toutes les princesses rêvent de s’émanciper et ce gars-là a bien réussi 😊 c’est bizarre mais je le trouve plus attachant qu'une n'importe quelle autre princesse »
Alors il n’est pas roux, ce n’est pas sa couleur naturelle, et du coup ses cheveux sont écarlates au sens propre du terme x) Alors tu verras qu’il est moins sympa qu’une princesse Disney, mais pourquoi pas après tout xD (Moi c’est bae dans mon coeur) ET OUI C’EST PIRE STYLÉ LES TRESSES

Alors j’avoue que je n’ai pas lu Eragon depuis au moins dix ans donc je n’en ai que des souvenirs très flous x) Mais j’avais beaucoup aimé à l’époque donc tant mieux si ça te rappelle Eragon je suppose haha. En ce qui concerne le cadre, pour moi ce n’est pas le rôle du prologue :)

Ça me fait trop plaisir de te retrouver sur PA <3 Ne mange pas trop de glaces (ma foi j’en suis plutôt aux M&M’s de mon côté) :p
azxaria
Posté le 20/12/2021
Hello!

En ce qui me concerne, c'est la première histoire que je commence sur cette plateforme. Le résumé m'avais attiré, et je dois dire que je ne regrette pas de m'être lancée. J'aime beaucoup ta façon d'écrire, ton vocabulaire est plutôt varié, et j'apprécie vraiment.

En tout cas, hâte de lire la suite!
Mathilde Blue
Posté le 21/12/2021
Hello !

Je suis ravie que ce début te plaise ! (Surtout si c'est la première histoire que tu commences sur Plume d'Argent :o) J'espère que tu apprécieras la suite !

À bientôt :)
Louison-
Posté le 25/11/2021
Coucouille Thildouille !

Alors, moi j'avais déjà lu le prologue en amont, et je t'avais déjà donné mes impressions, mais la répétition est mère de pédagogie n'est-ce pas ? :P

Alors, moi j'aime bien. C'est sympa. Vivement la suite.
A plus.

Je rigole !

Je suis d'accord avec Momo, ce prologue est top pour présenter le perso de Meallan et Merahi. Ca intrigue et ça nous lance tout de suite dans l'action. Pire hâte aussi de connaître le nom du gars à la tresse écarlate et de savoir pourquoi il a autant la rage ! Pour les théories de Momo : je sais pas, franchement elle va un peu loin. Merahi une dragonne ? :/

Bon allez, j'arrête avec les bêtises : bravo pour ton prologue et bravo pour ce super projet que tu es en train de construire. Des premiers chapitres que j'ai lus, ça m'emballe vraiment beaucoup et je me réjouis de suivre la suite des aventures de Mel et Azur <3

Bisouille Thildouille !

Signé : Rip du gazon.
Mathilde Blue
Posté le 29/11/2021
Coucou Loulouille !

JPPOUILLE

Non mais ce commentaire quoi, j’en perds mes mots. J’en perds mes mots. (La répétition est mère de pédagogie n’est-ce pas ?)

Sinon, je suis contente que ce prologue te plaise (même si FAIS PAS GENRE, tu sais très bien comment il s’appelle le gars à la tresse écarlate, jppouille de vous). Merahi une dragonne ? J’avoue, c’est peut-être un peu prématuré comme théorie…

Merci pour ton soutien, je suis trop heureuse que ça te plaise <3

Bisous Loulouille !

Signé : Thildou du Drama
ModesteContesse
Posté le 25/11/2021
Coucouille Thildouille !

Alors, moi j'avais déjà lu le prologue en amont, et je t'avais déjà donné mes impressions, mais la répétition est mère de pédagogie n'est-ce pas ? :P

Alors, moi j'aime bien. C'est sympa. Vivement la suite.
A plus.

Je rigole !

Je te l'ai déjà dit (mais la répétition est mère de pédagogie non ?) mais je trouve ce prologue très bien pour présenter les enjeux principaux et le personnage de Meallan. On sent que ce n'est pas un humain comme les autres, vu son apparence et son lien avec la dragonne, et on a hâte d'en apprendre plus !
Hâte de connaitre le nom du gars à la tresse écarlate (lolilol), et de savoir pourquoi il a autant la rage (mise à part le fait qu'une histoire n'est bonne que si elle comprend au moins 40% de rageux, cela va sans dire).

Ah ! et j'ai une théorie : je pense que Merahi est une dragonne et que Meallan est un prince !
Et se pourrait-il que l'homme qui capture Meallan soit roux ? Est-ce que ça veut dire que URDC, c'est un royaume de roux ?

Petite remarque :
« Mel… » --> "Mel, assieds-toi faut que j'te parle, tu vas passer ta journée dans l'noiiiiir"... (si t'as pas la réf, je t'invite à googliser ça)

Allez, on se retrouve sur le chapitre 1 que je dois lire depuis "insérer le nombre de jours/semaines/mois" !
Bisouilles Thildouilles <3

Signé : Jpp du plancher.
Mathilde Blue
Posté le 29/11/2021
Coucou Momouille !

JPPOUILLE

Non mais ce commentaire quoi, j’en perds mes mots. J’en perds mes mots. (La répétition est mère de pédagogie n’est-ce pas ?)

Pour le (bref) aspect sérieux de ton commentaire, je suis contente que ce prologue te plaise et introduise bien les enjeux principaux par rapport au personnage de Meallan !

Hâte que tu rencontres le gars à la tresse écarlate, tu verras il est sympa (lolilol), et oui évidemment les orageux c’est al base d’une bonne histoire. Sinon quel intérêt ?

Tes théories sont foireuses, Meallan est pas roi, et le gars à la tresse écarlate est pas roux. Voilà. Raté. Et pourquoi URDC ce serait un royaume de roux alors que le gars vient pas de là-bas, mais jpp de toi.

Cadeau :

"Mel, assieds-toi faut que j'te parle, tu vas passer ta journée dans l’noiiiiir"
=> Mel, je le sens, je le sais, je le suis, il se fout de toi

Bisous Momouille !

Signé : Thildou du Drama
Vous lisez