Prologue

 

 

4000 ans avant Jésus Christ, quelque part dans le désert égyptien

L'armée du roi Scorpion avancent en direction de la cité offerte au dieu Seth. Depuis des mois, le roi est en guerre avec les pretres de Seth qui lui conteste son droit de régner sur les égyptiens. Les chars royaux avancent lentement dans le sable fin tandis que les soldats guettent le moindre mouvement suspect.

Pourtant, là ou devrait se trouver des soldats armés jusqu'aux dents prets a les tuer, personnes n'est présent. Les hommes semblent soulagés mais le roi, lui, redoute un autre danger. Quittant son char, il s'arme d'une dague et entre dans la cité suivit par trois soldats, prets a le protéger.

Dans les ruelles, il n'y a pas ame qui vivent par contre une odeur désagréable se mets a monter et semble provenir du temple. Arrivé a l'entrée, le roi pénètre a l'intérieur du temple et découvre un amas de cadavres de prêtres, femmes comme enfants ainsi qu'hommes, tous morts, massacrés.

Au bout, une ombre semble animée. Le roi Scorpion n'écoute pas ses soldats qui lui murmurent de faire demi-tour et avance vers l'ombre qui grandit de plus en plus a force qu'il approche. Soudain, il fait face a une créature qui ressemble a un etre humain mais qui n'en est pas un. Il crie a ses hommes que la créature est là. C'est alors qu'un prêtre approche avec une dalle portant un trsikèle argenté comme emblème tandis que le roi pointe sa dague contre la bête qu'il appelle par son nom: Rédemption.

La créature lui envoie un solide coup de poing dans le ventre et fait voler le roi. Celui-ci se relève avec douleur et voit que son armure est percée de part en part. Les soldats détournent l'attention de la créature afin de permettre au roi de l'affronter a nouveau car la dague doit etre enfoncée en plein coeur et par devant.

Le roi se relève et se jette sur la créature tandis que celle-ci l'enserre dans ses mains devenut des griffes et le lacères de tout cotés. la bagarre fait rage, le roi recevant plus de coup qu'il n'en donne, quand soudain, la créature s'écroule sur le roi. Celui-ci est dégagé de la créature par ses soldats et le prêtre lui apporte de quoi se soigner.

Au même moment, deux soldats jettent la créature dans un grand socle que le prêtre vient sceller avec la dalle.
Revenant vers les troupes, le nouveau pharaon prend la parole et annonce a ses hommes que personne ne devra ouvrir la dalle scellée sous peine de relacher la créature...

Année 1960, sous la présidence de Jonh Fitzerald Kennedy, dans le désert du Névada.

Le soleil se lève sur le désert. Le vent fait bouger les quelques fleurs présent sur le cactus a l'entrée du centre de recherches scientifiques de l'armée américaine. Le général Mac Allister parque sa jeep cherokee sur sa place réservée et secoue son pantalon. La poussière qui s'envole dans ses cheveux le veillit alors qu'il n'a que 45 ans. Veuf depuis la fin de la 2éme guerre mondiale, il ne vit que pour l'armée. Depuis la présidence de JFK, celui-ci est heureux d'être chargé des nouvelles avances technologiques. D'ailleurs, il ramasse sa serviette a l'arrière de la jeep afin de pouvoir suivre les avancées de la recherche sous-marine.

A l'accueil, une jolie secrétaire dans la trentaine lui sourit et lui annonce que les chefs d'état sont déjà tous présent. Lui rendant son sourire, il la remercie et gagne l'ascenseur. A l'intérieur, hormis les touches présente dans chaque ascenseur, une touche appelée Rédemption est présente. Le général sort une carte magnétique et l'enfile dans la fente juste à coté de cette touche.

Celle-ci s'allume et l'ascenseur descend jusqu'au dix-septième sous-sol. Là, il s'ouvre sur une immense salle contenant d'immense écrans d'opérations navales, de recherches scientifiques et autres. Au fond, un bureau d'ou lui vient un brouhara infernale, preuve que la réunion a déjà commencé.

Passant devant les écrans, il se déplace sans prêter attention a tout le personnel qui travaillent sur les nombreux ordinateurs présent. Lorsqu'il entre dans le bureau, le silence se fait entendre et tout les yeux sont rivés sur lui. Il sourit, ouvre sa serviette et jette sur la table plusieurs dossiers...

An 2010, Quelques part sous l'océan, Laboratoire de recherches scientifiques JFK.

Le proffesseur John Hammer, scientifique a la renommée internationale, se réveille doucement alors que la nuit fut mouvementée. Cela fait trois jours qu'il ne ferme plus l'oeil. Ils sont a deux doigts de réveiller la créature.
Soudain, dans le silence des couloirs, une sirène retentit et une voix monocorde lance le mot alerte tout le temps. Hammer se rue dans les couloirs ou il entend des cris puis des coups de feu.

Bousculé par certaines personnes, il chute et se cogne le crâne puis sombre dans les vappes. Quand il revient à lui, il croit rêver. Un silence digne des tombeaux égyptiens. Les lumières sont toutes éteintes. Comme sa jambe est cassée, il se traine péniblement vers le labo. Il voit sur le chemin l'y menant des corps mutilés, massacrés, estropiés. Il doit même s'arreter car tant l'odeur que la vue de ce massacre lui soulève le coeur.

Faisant encore quelques efforts, il pénètre dans le laboratoire et voit que la sphère allongée dans laquelle se trouvait la créature est brisée, que le matériel est complètement abimé et que tout les gardes sont morts.
Hammer entend un bruit de respiration et observant les alentour, croise le regard de Rédemption.

Il se couche et fait le mort tandis qu'elle approche et le renifle, son museau allongé se promène avec force sur son corps puis, comme attirée par autre chose, elle disparait comme un éclair. Hammer ouvre un oeil puis l'autre et enfin s'autorise a respirer normalement. Il décide de tenter sa chance en atteignant le poste de radio.
Longeant deux autres couloirs lentement, il pénètre prudemment dans le local et enclenche la radio. D'un coup, il se retourne s'apprétant a voir un monstre et voit une magnifique femme rousse l'observer, appuyée contre le mur, du sang au coin de la lèvre inférieur droite.

Lançant deux mayday, il sent la main de cette femme sur son épaule et soupir de soulagement. Puis, la radio crépite et une voix se fait entendre. Hammer veut répondre mais il sent une violente douleur dans l'épaule droite qui l'empeche de hurler. En se retournant, il voit que cela vient de la main de cette femme qui s'est transformée en griffes acérées alors que son visage prend la forme d'une monstrueuse créature ouvrant sa bouche.

La dernière chose qu'il verra, sera cette machoire se refermer sur lui....

 

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
Vous lisez