Prologue

Notes de l’auteur : Na est mon projet de réécriture pour le NanoCamp d'avril huhu voici donc la seconde version! J'espère qu'elle vous plaira!

Les bourrasques porteuses d’embruns iodés hurlèrent de douleur quand elles se brisèrent sur les roches détrempées sous le ciel noir et congestionné. En contrebas, l’océan grisâtre à la pâle lumière crépusculaire éteignait de ses courants violents les quelques étincelles de vie en son sein, jusqu’au ressac stérile qui éclaboussait l’aube d’une lueur morte ce morne désert. Mouettes et goélands avaient depuis longtemps regagné leurs nichées aux creux des formidables murailles grises, semblables à d’antiques Titans endormis. 

 Ne demeuraient sur la falaise déchiquetée, battue par les vents que deux silhouettes face à face. L’une éphémère, point de lumière dans la tourmente de la tempête. L’autre grossière, taillée par la rigueur du climat de la côte atlantique. Les mugissements d’agonie des cieux déchaînés portèrent ainsi leurs murmures :

 

— Tout ? Tu me donneras tout ? dit le Géant, penché, alors que sa chevelure de varech gonfla de plus belle.

 

— Tout, répondit l’Enfant. 

 

Cette dernière leva des yeux si hardis vers l’esprit que la tempête se retint un bref instant, comme intimidée. Intrigué, le Géant courba un peu plus son dos croûté de sel vers l’Enfant.

 

— Alors je veux les étoiles qui ont perlé de tes cieux.

 

Elle n’hésita pas, campée sur ses jambes tremblantes, giflées par l’humidité de la marée. Les mèches noires collaient à ses petites lèvres pâles et aux gerçures douloureuses de sa peau qui déjà par endroit souffraient de larges plaques écarlates. L’Enfant répondit : 

 

— Je te les donne.

 

— Je veux ce feu qui t’habite, fit le Géant, et qui donne ce rouge à tes joues et cet éclat à tes yeux.

 

— Je te le donne.

 

Cette fois, de crainte, le Géant recula et la puissance de son pas rocheux ébranla le promontoire tout entier, se mêlant aux roulements graves du tonnerre. Il reprit de plus belle :

 

— Je veux ce soupir qui donne de la profondeur à tes sentiments, cette langueur des jours de pluie et cette délicatesse de l’amour.

 

— Je te les donne.

 

— Je veux cette fin qui donne du sens au début, le point final à la courte phrase de ta vie, l’égalité devant l’oubli immortel et le profond baiser de la Grande Dame.

 

— Je te les donne. 

 

 

Les doigts glacés du Géant s’enroulèrent autour des joues arrondies par l’enfance comme pour relever le menton frémissant vers le masque de l’esprit sans visage.

 

— En voilà, une vraie Sorcière dévouée.  Cela fait bien longtemps que l’on n’en croise plus. Très bien, enfant, donne-moi la friandise si douce à mon palais sucré et ton vœu sera exaucé.

 

— Je ne peux plus te donner mon cœur, Esprit, il est parti avec Amadeus. Je suis ici pour le retrouver. 

 

Le vent souleva le drap immaculé détrempé que la jeune fille portait dans ses bras frêles. Et mêlées aux éclats blancs, les boucles brunes d’amour d’Amadeus se dévoilèrent en un requiem de larmes amères. Alors la silhouette grossière se pencha dans un crépitement rocheux sur l’objet de tant d’attentions :

 

— C’est donc là la source de ta tristesse, Sorcière ? Celui pour qui tu feras ton Dernier Souhait ? Celui pour qui tu renonceras à nous autres, esprit de la nature ?

 

— Oui.

 

Bouleversé, le Géant tomba à terre. Ce fut comme si une détonation secoua la côte toute entière tandis que des vagues pluvieuses courbaient les rares herbes et les buissons maigrichons, soulevant des ondées de sable humide sur les plages désertes.

 

— Oouuuh… Regarde comme je pleure à l’idée de ton départ. Nous pleurons tous, Na. Ne fais pas ça. 

 

Mais, malgré le poids de son fardeau, malgré les supplications de l’esprit, la Sorcière ne trembla pas. Au contraire, ses traits se contractèrent, plus durs et résolus encore.

 

— C’est trop tard maintenant. Esprit, j’invoque mon Dernier Souhait. Obéis, et rends-lui le souffle de la vie. 

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
Yourisliva
Posté le 18/05/2020
Prologue poétique et efficace. Le Géant est un poète né, il a dû beaucoup réfléchir (ou non) à ses phrases lol.
Pour être plus sérieuse, le décor est planté dès le début, habitant près de la mer, ça m'a fait plaisir de sentir le souffle marin. Même si, ici, ça a plus l'air d'une tempête qu'une petite brise.
Le mystère sur le personnage de Na m'intrigue. Et pose les jalons d'une intrigue qui annonce beaucoup de choses prometteuses !
Alice_Lath
Posté le 18/05/2020
Haha, beh du coup, j'espère que ça te plaira, j'espère que cette histoire, maintenant, j'ai un peu honte d'elle, la pauvre pourtant elle a rien demandé
peneplop
Posté le 14/04/2020
Coucou !
Joli prologue ! Ton écriture est pleines d'images, c'est poétique. Je suppose que l'on a fait un saut dans le temps et que ton chapitre 1 va nous faire revenir en arrière. Il sera donc question d'amour et sacrifice... C'est beau :)
A tout de suite ;)
Alice_Lath
Posté le 14/04/2020
Merci beaucoup et ouiii huhu, mais toujours plus compliqué qu'en apparence, bien sûr
En tout cas, ça me fait plaisir de te voir ici, j'espère que la suite te plaira! (jcroise les doooigts)
Eagle
Posté le 10/04/2020
Ta plume est magnifique... Le choix des mots, les descriptions (on s'y croirait !), et ce prologue prometteur... Je m'en vais de ce pas lire les autres chapitre publiés !

Merci pour ce partage !
Alice_Lath
Posté le 10/04/2020
Merci beaucoup, ça me fait vraiment très très plaisir à entendre, si tu savais! J'espère que la suite te plaira tout autant!
Harmonie
Posté le 08/04/2020
Sans parler de l'histoire qui m'a déjà totalement happée en l'espace d'un simple prologue, je suis totalement tombée amoureuse de tes descriptions. On a vraiment l'impression d'y être. Cela ne peut que me donner envie pour la suite.
Alice_Lath
Posté le 08/04/2020
Ooooh, c'est vraiment hyper gentil haha, ça me rend toute chose les mots gentils comme ça!
Eh bien, écoute, j'espère que dans ce cas, tu prendras autant de plaisir à lire la suite!
Djina
Posté le 08/04/2020
Tu as littéralement par tes premiers mots prophétiques happés mon cœur

Que ce soit le prénom de la sorcière
Le terme de sorcière
Le champ.lexical de.la tempête de l ocean ... ce dialogue avec un géant
La notion de magie
Le dilemme moral
La quête le sacrifice pour amener l etre aimé à la vie
Les notions de mort
Je lirai avec impatience ce qui s ensuit

Je t en prie continues et merci
Alice_Lath
Posté le 08/04/2020
Et je te remercie de nouveau pour ce super retour, ça me fait vraiment très chaud au coeur!
Jinane
Posté le 06/04/2020
Coucou Alice !
J'ai toujours beaucoup aimé les histoires de ce genre qui ont leur propre mythologie (d'après ce que j'ai pu lire de ton prologue !), donc je lirai avec plaisir la suite :)
Alice_Lath
Posté le 06/04/2020
Coucou!
Eh bien, ça me fait super plaisir à entendre haha, j'espère que la suite te plaira tout autant alors! (la preesssiooon)
Enaxela
Posté le 02/04/2020
Bonjour à toi!
Wow! Quelle douceur, quelle poésie! J'ai été charmée et intriguée par ce prologue, franchement. Les dialogues s'enchaînent parfaitement, la narration est fluide et mélodieuse. Je me lance sans hésiter dans le premier chapitre! :)
Alice_Lath
Posté le 02/04/2020
Oooh, ça me fait très plaisir à entendre, merci beaucoup! Eh bien écoute, j'espère que la suite saura tout autant te plaire alors hahaha!
Vous lisez