Mieux vaut tard que jamais.

Notes de l’auteur : Bonjour à tous et bonne lecture de mon texte en rimes.

Le sport c'est un bon dérivatif, et ça fait oublier que parfois on trime!!!

Vive le sport qui réveille le corps, la positivité, et l'esprit.


Bonjour à vous tous les sportifs du Dimanche ou assidus, vous allez bien ?
Je n'oublie pas les courageuses femmes sportives, je vous aime bien.
Le matin au réveil pour se mettre en route, c'est la croix et la bannière.

Il est grand temps que nous agissions sans pour un oui ou pour un non faire des manières.
Il faut sortir de notre engourdissement et de notre torpeur.
Nous devrions nous remettre à faire du sport pour devenir meilleurs.
Il ne faut pas dire : "je commence demain".
Dès à présent je reprends la situation en main.
Le bon thé du matin, bu en silence, quand tout le monde dort encore, ça c'est le pied.
Après, l'énergie me traverse pour aller faire une sortie de course à pied.
Le bon café noir du matin au calme avant un entraînement, c'est un besoin mais pas une addiction.
C'est pour se donner du courage, je me sens pousser des ailes, et je retrouve de l'énergie positive pour passer à l'action.
Même si j'ai des remords, en plus des actualités qui provoquent mon indignation et qui plombent l'ambiance, je dois aller de l'avant.

C'est mon dernier mot, (Jean-Pierre), lorsque je me "botte le train", pour aller courir dehors, je me sens beaucoup plus vivant.
Je désobéi sans vergogne en courant en franchissant les chemins et les routes en sens interdit.
J'ai le sentiment d'être libéré de mes chaînes virtuelles, le sport m'enhardit.

Parfois, c'est vrai je n'étais pas fidèle à mes engagements, et les rumeurs couraient sur mon compte, les "on-dit" allaient bon train.

Mais je m'en fiche, je ne vais pas ressasser mes propres rancœurs indéfiniment, et me foutre dans le pétrin.

Maintenant, ça va mieux, car je n'ai plus de compte à rendre en matière de course à pied, ou je ne dois pas honorer mes promesses.

Je ne fais plus de compétition sportive pour le moment, mais il est hors de question que je verse dans la paresse.

C'est un cercle vertueux, plus nous bougeons notre corps dans la joie, plus c'est motivant.

C'est vraiment un plaisir de faire un footing ou un tour en vélo, je relativise les problèmes et ce qui, dans la vie de tous le jours, est énervant.


Quelquefois pour progresser et se remettre en question, il faudra mordre la poussière.
C'est sûr que c'est beaucoup plus dur que de bouffer une part de flan avec de la crème pâtissière.

Il ne s'agit pas non plus de retrouver la forme olympique.
Si je m'y met sans procrastiner l'aventure sera certainement magique et épique.
Les sensations de bien-être et les endorphines reviendront progressivement.
Cela me permettra d'oublier les gesticulations du gouvernement qui nous ment.
Je courais parfois avant en compétition jusqu'à perdre haleine.
Même maintenant je préfère rester léger comme une plume et ne pas ressembler à une baleine.
Le printemps approche, vive la séduction, les rendez-vous amoureux et cela incite à se défouler en améliorant ses propres capacités physiques, exit la paresse.
La première fois, lors de la reprise c'est dur, il faut se foutre un bon coup de pied au derrière, mais au fur et à mesure que l'on s'entraîne on progresse.

Parfois, je préfère faire du vélo, et ça rompt avec la monotonie.

Mais si je suis rompu de fatigue, je ne vais pas non plus être dans l'acrimonie.

 

 


Les incivilités des jeunes de mon quartier et la bêtise de deux ou trois voisins me scandalisent.
Mais le sport est un bon dérivatif qui aide à relativiser et à se sentir mieux dans ses baskets pour ne pas que je balise.
À ces jeunes désorientés et insolents, qui dans ce foutu "quartier "de merde" traînent, il faudrait les réveiller et leur mettre un bon coup de pied au derrière.
Ce n'est pas de la vulgarité, ni du mépris, mais dans la vie comme dans le sport, mieux vaut ne pas tourner autour du pot et ne pas faire marche arrière. 
Allez du balai, courez donc devant la police sans les caillasser bougres de paumés.
Allez courir un bon moment, les forts en gueule la course à pied va vous rétamer.

Je ne suis pas chaud pour devenir guetteur, à un point de deal, ce n'est pas pour moi, ce n'est pas ma tasse de thé, je ne serai jamais un lascar, faisant le pied de grue, je t'en foutrais moi, des shit-drive. 

Le sport, c'est la meilleure solution pour canaliser son trop-plein d'énergie, sans avoir besoin de m'abrutir la tête avec des jeux vidéos, derrière un écran équipé de la technologie overdrive !!!

Au lieu de dire, "On nique tout", sans saisir la portée de leurs paroles.

Il feraient mieux de canaliser leur propre énergie, en se défoulant dans le sport, et ne pas commettre des vols.

"Cours, "FORREST", cours, comme dans le film "FORREST GUMP", ça vide la tête, bande de joyeux drilles!!!"

La voici la phrase que je pourrais leur lancer à la volée, aux lascars, sans que ça parte en vrille!!!

Soyez forts, faites du sport.

N'ayez pas de remords, et allez-y en mettant toutes voiles dehors.

Le sport, ça libère l'esprit, ça clarifie les idées et ça augmente le niveau d'optimisme.

Je vous souhaite de bons moments sportifs, et de faire partie d'une équipe pleine de dynamisme.

Le monde marche sur la tête, le monde cours à sa perte, mais les sportifs intelligents remontent le taux vibratoire, ça c'est chouette.

Le sport d'endurance permet de développer ses facultés intellectuelles, et de ne pas se comporter comme une marionnette.

En ce qui me concerne, je cours effrontément après l'avenir pour éloigner mes propres démons intérieurs et faire fuir le Malin.
Je veux devenir meilleur et m'élever spirituellement tout en ignorant les sagouins, les radins et les margoulins.

Qu'ils aillent se faire voir chez les Grecs,  avant, ils m'ont bien pris pour une quiche.

Et que je ne les vois pas encore traîner avec nonchalance et se moquer de moi dans le quartier.

Si ils me posent des questions indiscrètes, je gueulerai en les voyant, "Rentrez chez vous, tracez votre route, à la niche"!!!

Sinon, je les ignore, car il ne s'agit pas non plus de jurer comme un charretier!!!


Je ne serai plus dès maintenant parfois influençable, naïf, candide comme un gamin.
Promis juré, je ferai tout mon possible pour rester désormais dans le droit chemin.

Disons-nous intérieurement que nous avons l’intention d’y arriver et que nous savons que tout se passera bien.

Connectons-nous à notre source divine.

Nous ne devrions pas nous chamailler, restons dans un calme olympien.

Ça va faire bouger les choses, et afin qu'un avenir meilleur se dessine.

Mais, bien évidemment, je ne fais pas du sport pour l'argent, ce n'est pas mon dernier mot, (Jean-Pierre), je ne suis pas participant à l'émission, "Qui veut gagner des millions?"***

Je fais ça pour la gloire, mais je n'en suis pas au point de courir devant les forces de l'ordre, en me transformant en trublion.

La révolution se fait mais en silence.

Il faut avant d'agir parfois mettre les choses en balance.

Certaines personnalités politiques, dont je ne citerai évidemment pas le nom, je ne peux pas les voir en peinture.

Leur incurie fait que la France d'en bas, la populace, la majorité silencieuse doit aujourd'hui se serrer la ceinture.

Cette fois, c'est sûr, c'est mon dernier mot, (encore Jean-Pierre), accrochez-vous, ne lâchez rien, soyez des personnes combatives!!!
Vive le sport pour déstresser, salut à vous tous et à bientôt je l'espère les anciens fidèles copains sportifs et les super sympa copines sportives!!!

***{Selon Wikipédia, émission présentée par Jean-Pierre  Foucault de 2000 à 2016}.

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
Vous lisez