Lui - Scène 9

— Salut Yasmina. Je viens de voir qu’on était confiné jusqu’au 15 avril minimum. Je vais faire pression auprès de la Fac pour que tu puisses essayer de venir sur Paris au moins une fois. N’hésite pas à me joindre sur discord.

Dimanche matin.

— Salut Clément. Fais attention à toi. Le virus n’est pas qu’à Paris. Si tu as des problèmes pour travailler, on peut organiser des séances de travail en commun sur discord. J’ai eu plusieurs propositions d’autres étudiants.

Café et biscottes avec de la confiture de mirabelles.

— Mathieu, c’est pas un voisin que j’ai rencontré…

Plus de clopes à fumer sur le rebord de la fenêtre. Deuxième café.

— Maman, merci encore pour le colis. Je n’ai pas encore lu ce roman, mais ça a l’air bien sanglant comme tu aimes d’habitude. Si je peux venir fin avril, j’essaierai, quitte à prendre un covoiturage avec des gens testés. On verra bien.

Matinée sms.

C’est Mathieu qui répond en premier alors qu’Alexandre est allongé sur son lit, en train de lire le fameux thriller corné.

— ???? Ben t’es plus efficace que moi !!!!! Fais gaffe quand même…

— On s’en tiendra strictement à du phone sex.

Malgré son enthousiasme à l’humour très fraternel, Mathieu est aussi un garçon hétérosexuel de vingt ans, et Alexandre sait très bien qu’il ne répondra pas plus. Il l’imagine, rouge comme une tomate, à se trouver une contenance devant un jeu vidéo. Tiens d’ailleurs…

— Hé, mon anniversaire est bientôt, tu peux voir avec les parents si je peux acheter une Switch ? Je sens que le confinement va être très long.

— Maman va plutôt t’offrir une liseuse…

— Tu trouveras des bons arguments pour la convaincre.

Ça lui fait penser du coup à regarder ses comptes, quitte à avoir une journée productive. Alexandre finit par se demander si la rencontre de cette nuit ne lui a pas fait du bien au niveau des hormones. Un peu de sérotonine ? Il est plutôt engagé dans la branche sciences humaines de la sociologie, mais il doit bien y avoir des explications biologiques à sa bonne humeur du jour.

Financièrement, il s’en sort. Il va falloir faire attention à certaines dépenses, mais il se voit mal adhérer à un club de sport, s’acheter des fringues et dépenser sa limite de plafond de découvert en alcool au bar du coin. C’est déjà ça.

Le discord est assez peu fréquenté. Les gens doivent se remettre de la gueule de bois du rallongement du confinement. Et puis c’est dimanche : ceux qui sont seuls dorment ou font du binge watching, ceux qui sont en famille profitent.

Pas de réponse de Yasmina ni de Clément.

— Salut, c’est Samuel.

Message WhatsApp.

— Salut. Dis c’est mon anniversaire dans dix jours, ça te dit qu’on se voit ?

Alexandre regarde son message sans l’envoyer. C’est peut-être un peu trop direct et puis, où est-ce qu’ils pourraient se voir ?

 

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
Amusile
Posté le 13/10/2021
Encore une scène géniale.
Utiliser les sms est une bonne idée, elle correspond bien à la période, avec ces échanges virtuels brefs a défaut de grande rencontre.
EnzoDaumier
Posté le 26/09/2021
« où est-ce qu’ils pourraient se voir ? »
Dans la rue, tiens. Ça a l’air d’être un bon endroit. ^^

J’aime la brièveté du début de chapitre qui est l’équivalent littéraire des plans brefs dans les séries pour montrer la vie du pp. je me suis tjs demandé comment on pouvait faire ça à l’écrit. Maintenant, je sais. Merci !
CM Deiana
Posté le 01/10/2021
C'est pas très pratique.
Merci beaucoup !
Charlotte RD
Posté le 23/09/2021
Ce chapitre me rappelle des souvenirs du confinement : Switch, liseuse... Nous avons eu les mêmes idées pour passer le temps :). J'ai hâte de savoir, encore une fois, ce qu'il va se passer avec Samuel !!
CM Deiana
Posté le 01/10/2021
Tous unis pour Animal Crossing !
Vous lisez