Lettre à moi-même

Lettre à moi-même

 

 

J'aurais aimé te dire

Que rien n'a d'importance

Ni le temps, ni les soupirs

Ni le désir, ni la souffrance

 

J'aurais aimé te dire

Qu'il ne faut point espérer

Mais sans cesse agir

Et ne jamais regretter

 

J'aurais aimé te dire

Qu'aimer en vaut la peine

Qu'il ne faut point punir

La solitude par la haine

 

J'aurais aimé te dire

Qu'est tracé ton destin

Mais c'eût été te mentir

Car il est tout entier en tes mains

 

J'aurais aimé te dire

Qu'il est bon de vieillir

Qu'il est juste de mourir

Qu'en partant, tu devras sourire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
Fanderomance
Posté le 15/09/2021
Quelles belles phrases !
Me revoilà,
j'aime bien te lire, tes phrases riment et, s'écrire une lettre à soi-même en poème, c'est une bonne idée, vu que, tout le monde s'est déjà parlé tout seul 😀 (à moins que je délire complètement )
Re-bonne continuation,
Fanderomance
Ambroise Ange
Posté le 14/09/2021
J’aime beaucoup ce poème, il m’inspire aussi ! Je ne sais pas si je vais réussir à sortir quoi que ce soit de cette montée d’inspiration mais si je le fais un jour, je te citerai. En attendant moi aussi je vais aller lire le poème de Fy. XD Je suis peut-être passé à côté.
Bonne continuation !
J’ai hâte de lire d’autres poèmes de ta part.
AntonJakaro
Posté le 14/09/2021
Rebonjour Ambroise,

Ah quel plaisir de savoir qu'un de mes textes inspire d'autres à écrire. Ce genre de message encourage, merci.

Anton
Fy_
Posté le 12/09/2021
C'est drôle, ton poème me rappelle un de ceux que j'avais écrit (Réflexion, dans Mots d'âme) qui est presque pareil : Une répétition en chaque début de strophe, un message à faire passer...

J'aime beaucoup la manière dont tu exposes les choses, le fait de s'écrire à soi même, un peu comme si on se prenait par la main en disant "viens, je vais t'apprendre la vie".
Tes réflexions sont justes, elles aussi, et souvent on y pense pas assez, on apprécie pas l'instant présent et on se mure dans un comportement complètement pessimiste.

J'aime particulièrement la dernière strophe, elle relativise la mort et montre qu'elle peut être heureuse si on a vécu en harmonie avec soi et les autres, et que c'est le prix à payer pour avoir eu une vie pleine de merveilles.

Merci pour cet instant de partage, au plaisir !
Fy
AntonJakaro
Posté le 12/09/2021
Merci pour ton commentaire, plein d'optimisme.

Ce poème fera sans doute partie d'un recueil dans quelques temps. A vrai dire, je commence seulement à prendre plaisir à écrire des poèmes, chose que je n'avais pas l'habitude de faire avant.

Un peu comme toi, les formats courts me parlent beaucoup, j'aime leur intensité. Et la poésie, je m'en rends compte, en a beaucoup à offrir.

J'irai lire ton poème que le mien t'a rappelé.

Au plaisir de te lire.
Vous lisez