Les préparatifs ou Les prémices de mon plan merveilleux / Chapitre 1

Notes de l’auteur : Peut-être que certains ont déjà croisés cette histoire sur un autre site, mais cette version a été réécrite. À la base, c'était pour l'envoyer à des ME, mais au final, je me suis juste contentée de réécrire cette histoire tout en développant certains éléments.

J'espère que cette nouvelle version vous plaira, que vous la découvrez ou la redécouvrez ! <3

Mon boulot est assez simple – en théorie – et certains vous diront que c’est une plutôt bonne situation. Enfin, même si je pense qu’il n’y ait pas de bonnes ou de mauvaises situations, mais ça, c’est une autre histoire.

Vous vous attendez probablement à ce que je vous dise que je travaille dans un pauvre bureau de merde où je réponds à des appels et rédige des rapports dénués de sens. Rien de tout ça.

Je travaille dans la rue. Non, ce n'est pas du tout ce vous croyez. Je ne suis pas déguisée en sandwich devant un stupide fast-food. En réalité, je travaille pour un de ses stupides restaurants de riche et je m'occupe de garer leurs voitures parce qu'ils ont suffisamment d'argent à jeter par la fenêtre pour payer un voiturier. Au moins, ça me fait gagner de l'argent – presque – simplement.

Comme d'habitude, je croise les mêmes connards. Comme toujours, des tas de gens bien connus dans notre chère San Francisco, mais dont je me fiche éperdument. Et pourtant, j'ai appris leurs habitudes au cours des mois, plus à contrecœur qu'autre chose.

Ce soir-là, assez tôt, Stan Black – chanteur d'un célèbre groupe de rock – débarque avec sa femme. Celle-ci fait toujours la gueule et n'importe qui peut lire dans ses yeux à quel point il a peur de la perdre, à quel point il l'aime et qu'il sait que ce n'est pas réciproque. Bientôt, nous aurions probablement droit à un nouvel album où il traitera de long en large sa rupture avec elle et il y a de grandes chances pour que je l'écoute en boucle. Après tout, son groupe est plutôt bon, ce serait triste de devoir me priver de leurs musiques.

Puis il y a encore Cole Triaghan – homme d'affaires et à femmes – avec une nouvelle compagne, encore une autre. Néanmoins, ça n'a pas l'air d'être une prostituée cette fois-ci, à moins qu'il soit prêt à nous faire un remake de Pretty Woman. En tout cas, je vois bien à son regard que cette petite rousse lui fait de l'effet.

Je suis devenue une experte pour observer les autres petit à petit, contrairement à ce que mon boss peut croire. C'est quelque chose qui m'occupe bien quand personne ne me confie sa voiture.

Au début, j'étais incapable d'analyser les gens et je me laissais emporter par mes émotions, mon angoisse prenant alors le dessus à chaque fois. Puis au cours de mon expérience, j'ai appris à stabiliser mon humeur et petit à petit j'ai pu remarquer quelques détails. Alors, chaque détail mis bout à bout me permettait de dresser un portrait de chacun.

Parfois, sans même avoir connaissance de telle ou telle célébrité, j'étais devenue capable d'en déduire une grande partie de sa vie. À tel point qu'avec mon collègue Ayden, c'en était devenu un jeu. On se retrouvait régulièrement pendant les pauses et il pointait aléatoirement un client du doigt en me demandant de lui sortir toutes les informations que je pouvais déduire de son comportement, de son apparence ou de ses dires. Ensuite, il vérifiait mes propos via leur page Wikipédia – ou un quelconque site de presse à scandale. À chaque fois, il était impressionné par ma justesse et comme toujours, ça flattait un peu mon ego.

J'ai appris à déceler toutes les habitudes des clients et même s'ils ne me voyaient qu'à peine – ou encore, même s'ils savaient à peine que j'existais, ils savent tout de même que je suis indispensable uniquement à cause de mon savoir. Je les connais et c'était tout ce qui les importe. Après tout, ils ne vivent que par le regard des autres et dans l'admiration, alors pourquoi ça devrait en être différent avec la voiturière de leur restaurant de luxe préféré ?

Et j'ai appris au cours de ma – courte – carrière que les habitudes ne sont pas que pour les clients. Il y a une personne en particulier dont j'ai dû apprendre à cerner plus ou moins contre mon gré : mon patron. Au début, je me laissais faire lorsqu'il venait me faire des reproches, mais petit à petit, je me suis endurcie et j'ai pu poser mes limites, ou du moins un semblant de limites, ne voulant pas me faire virer aussi simplement.

 Mon patron se ramène, l'air furieux, probablement pour discuter avec moi. Enfin, si tant est qu'on puisse discuter avec lui. Généralement, il se met à hurler pour prouver qu'il a raison, étant incapable d'enchaîner les arguments cohérents. Si vous avez à lui parler, je vous conseille vraiment de trouver une excuse pour l'éviter au plus vite.

— Daphne, que t'ai-je dit sur ta couleur de cheveux ? me hurle-t-il, les sourcils plus que jamais froncés.

Il est bien vrai qu'il y a quelques jours, en apercevant ma nouvelle couleur de cheveux, il ne l'avait pas vraiment apprécié et m'avait sommé d'en changer immédiatement. Bien évidemment, il en est hors de question que je l'écoute. Personne ne me donne des ordres, encore moins sur ma couleur de cheveux.

— Attaché en chignon, personne ne le remarque ! tenté-je de me défendre simplement.

Il grogne. Mes cheveux sont juste violines – rien de grave – et, qui plus est, attachés, personne n'y fait attention. D'ailleurs, je n'ai jamais eu la moindre remarque à ce sujet depuis que je travaille ici. Malheureusement, j'ai un boss complètement con et coincé, ça ne peut que mal se passer avec ce genre de personnes.

— Daphne ! Ceci est inacceptable ! Je veux que cette couleur disparaisse rapidement !

Il ne me laisse pas le temps de répliquer et s'en va.

Gros con.

En fin de compte, peut-être que pour ce soir, je suis la fille qui se trouve au bon moment au bon endroit – ou qu'une bonne âme ait bien voulu m'aider. Sous mes yeux ébahis, un prospectus tombe sous mes yeux.

 

Envie de vous débarrasser de quelqu'un ?

Ravynne Diablo a tout ce qu'il vous faut dans son antre démoniaque !

Élixir d'amour, rituel vaudou...

Faites-vous plaizzz !!!!!

 

Cette annonce m'a l'air bien ridicule, mais si elle est arrivée pile à ce moment, c'est peut-être un signe du destin, je ferais mieux de l'écouter.

Et puis cette annonce est vachement drôle quand même !

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
Kaïro
Posté le 03/11/2020
Ça fait un moment que j'ai cette histoire de côté et je m'étais promis que je la lirai un jour ou l'autre (je reconnais j'ai été attirée en premier par la couverture car je possède moi-même cette peluche, puis par le titre, et enfin cette histoire qui semble pas prise de tête !). La référence dès le début m'a tout de suite fait sourire, et les commentaires aiguisés de Daphne ont eu le même effet, ça fait plaisir de ressentir du "vivant" à travers des mots ! Très bon premier chapitre accrocheur :D
MissRedInHell
Posté le 05/11/2020
J'ai aussi cette peluche héhé ! :D
C'est d'ailleurs, l'image qui m'a poussé à écrire l'histoire dans un premier temps :')

Merci ^3^
J'ai tenté quelques trucs dans cette histoire et j'avais peur que ce soit moins spontanée que d'autres histoires que j'avais pu écrire dans le même genre ^^
Edith.C.Lewis
Posté le 31/10/2020
J'avais juré que je mettrais enfin à lire des histoires ici et j'ai pris celle-ci au pif. Non en fait, je voulais trop te lire et la couverture m'a fait de l'oeil x)

Et du coup c'est génial ! Je lis très très très rarement des histoires comme ça, mais la référence du début tentait beaucoup trop pour continuer >>
On te reconnais quand le patron parle de la couleur de cheveux héhé. D'ailleurs, ce patron me rappel mon ancienne patronne, toujours entrain de gueuler pour prouver à quel point elle avait raison... épuisant, mais bon tout le monde en a connu des petits chefs odieux.
Je cours finir cette histoire et je plonge dans tes reylo huhuhuhuhuhu
MissRedInHell
Posté le 02/11/2020
Ravie de voir que tu aies accroché dès le début :D

Clairement, les cheveux, c'est inspiré de moi. J'aime trop foutre des couleurs de cheveux un peu bizarres à mes personnages. Heureusement, je n'ai pas eu de patron relou à ce sujet, donc l'inspi s'arrête là x')

Surtout que les Reylo, il va y en avoir plein huhu c:
Nuity
Posté le 08/09/2020
Rien qu'en voyant au début du chapitre la petite référence à Astérix et Obélix Mission Cléopâtre, j'ai su que j'allais rire. Il est l'heure pour moi d'enchaîner les chapitres !!
MissRedInHell
Posté le 09/09/2020
Une référence classique mais toujours efficace pour rire un peu ! :D
Imagineuse
Posté le 02/09/2020
Oh ça a l’air pas mal ! Rien que le titre m’a fait sourire xD j’ai hâte de voir comment tu vas tourner les événements et où ceci vont nous mener !
J’aime bien comment l’héroïne observe tout ce qu’il y a autour d’elle, et ce qu’on apprend sur elle en même temps. ;)
MissRedInHell
Posté le 03/09/2020
J'y vais fort dès le titre haha :')
La suite va être tout aussi... particulière haha :')

Pour une fois, je suis allée jusqu'au bout dans le "show don't tell". Ravie de voir que ça marche plutôt bien :D
Imagineuse
Posté le 03/09/2020
Oui, ce n'est pas évident comme technique je trouve, mais tu y es bien arrivée !
Eliwenn
Posté le 02/09/2020
Le titre m'a fait sourire et je ne regrette pas d'avoir cliqué ! Très bon premier chapitre, c'est très agréable à lire et j'ai déjà beaucoup de sympathie pour l'héroïne... :) Ça va tout de suite dans ma pile à lire et j'attaque la suite !
MissRedInHell
Posté le 02/09/2020
Merci ! :D
Je suis contente que l'héroïne semble sympathique, c'est toujours un truc sur lequel je doute un peu sur cette histoire vu son caractère bien trempé. :')
Eliwenn
Posté le 02/09/2020
Justement, il n'y a rien de pire que les héroïnes "gnan-gnan" ! ;) Là, les choses sont claires, on sent que c'est une fonceuse et qu'il faut s'attendre à tout. Et j'aime bien son (ton) humour !

Sinon, je viens de lire le chapitre 2, et son duo avec Ayden a l'air assez prometteur... Hâte de voir ce que nous réserve la suite.
MissRedInHell
Posté le 03/09/2020
J'avoue que j'aime bien les deux et d'alterner un peu. :')
Mais ça dépend beaucoup du ton de l'histoire :3
Merci ^^

Et encore, ce n'est que le début héhé :D
The Pighead
Posté le 20/08/2020
Alors, j'pense que si ça continue comme ça, j'vais continuer à me fier aux titres rigolos pour découvrir de nouveaux écrits !

Non, en vrai, j'sais pas combien de temps j'vais avoir avant que ça coupe mais ce premier chapitre était vraiment très bien. Très drôle, très décalé, Daphne a pas mal de personnalité, bref, j'adhère complètement et ça part dans ma PàL, voilouuuuuuu !
MissRedInHell
Posté le 21/08/2020
Merci ! o/
Ce n'est que le début des conneries, ça ne fait que commencer haha :')

J'ai tendance à mettre des titres un peu farfelus pour ce genre d'histoires, alors il y en aura peut-être d'autres petit à petit haha. :')
The Pighead
Posté le 21/08/2020
Que le début des conneries ? Oh, dear... ça promet. D'ailleurs, tiens, maintenant que cette nouvelle journée a commencé, j'vais lire et commenter le chapitre suivant !
MissRedInHell
Posté le 21/08/2020
Je vais toujours trop loin haha :')

Bonne lecture o/
ManonSeguin
Posté le 18/08/2020
"il n’y ait pas de bonnes ou de mauvaises situations" Mdr pardon mais... je dirais "Moi, si je devais résumer ma vie aujourd’hui avec vous, je dirais que c’est d’abord des rencontres. Des gens qui m’ont tendu la main, peut-être à un moment où je ne pouvais pas, où j’étais seul chez moi. Et c’est assez curieux de se dire que les hasards, les rencontres forgent une destinée…" A chaque fois ça me fait penser au Scribe dans Astérix (et c'est aussi la façon dont je résume mes études)

Mais que dire de ce petit premier chapitre ? Tu sais déjà que j'aime beaucoup ta plume. Certes, j'ai commencé par la FF, mais là, ça m'a l'air carrément déjanté, frais et les petites notes humouristiques ici et là... Ahaha je ris déjà :') Je serais curieuse d'en découvrir davantage du coup ! Je vais suivre ça de près.
De trèèèès près O_O
MissRedInHell
Posté le 18/08/2020
C'était exactement ça la référence haha XDD

Merci <3
En plus, c'est plutôt du fluff, ça change de ma ff haha :')
ManonSeguin
Posté le 18/08/2020
Ouuuh aurais-tu changer de côté ? :')
MissRedInHell
Posté le 18/08/2020
Je reste toujours du côté obscur, mais des fois, y a l'appel du côté lumineux... C'est compliqué à gérer haha :')
Perle
Posté le 18/08/2020
Salut ! Je découvre cette histoire et j'aime beaucoup ! Déjà le titre m'a fait rire, et les touches d'humour distillées dans ce premier chapitre aussi, j'aime beaucoup le ton général, l'héroïne est attachante. J'ai hâte qu'on en sache un peu plus sur elle et sur la suite de l'intrigue !

Du coup je me permets de pinailler : il y a quelques répétitions, dont « sous mes yeux ébahis, un prospectus tombe sous mes yeux », ça m’a fait tiquer mais c’est peut-être un effet de style aussi !

À bientôt !
MissRedInHell
Posté le 18/08/2020
Merci pour ton retour ! :3
Et ce n'est que le début haha :')
Je suis ravie de voir qu'elle est attachante, parce que j'ai toujours quelques doutes en écrivant ce genre de personnages. :')

Je vais corriger ça merci ! Ce n'est pas du tout un effet de style, mais une bonne erreur d'inattention haha. :')
Vous lisez