Légendes amérindiennes

Par Luna

Du haut du ciel, les esprits observent la terre.

 

Dans l'immensité des plaines, terres des contrées inexplorées, le vent s'agite. Au loin, le murmure délicat d'une eau rare et pure s'écoulant dans la rivière résonne au cœur du paysage.

Un nuage passe sur le soleil. Une ombre. Puis la lumière revient.

L'aigle, dans toute sa magnificence, danse dans les airs une valse folle. Il annonce les présages aux anciens. L'hiver sera rude.

Lorsque le crépuscule s'installe à l'horizon, le loup hurle, mélancoliquement, un chant vieux comme le monde.

 

Du haut du ciel, les étoiles s'éteignent et la lumière revient.

Les esprits veillent.

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
Fannie
Posté le 18/01/2020
Bien que cette description ne soit pas précise, on voit le paysage, la rivière, l’aigle, on entend l’eau, le vent, les loups… tu nous propulses sur ces terres.
Tu as une très belle manière de dépeindre ce décor, cette nature, avec des mots vraiment bien choisis.
Vous lisez