Le mot de la fin

Par Mary

Cet épilogue a fait les frais des corrections! Désolée, mais vous êtes déjà arrivés au bout de votre lecture. 

J'ai tenu à garder ce chapitre ouvert pour garder vos mots doux de fin de rédaction. 

 

Merci d'avoir suivi Alban jusqu'au bout et à très vite pour de nouvelles aventures ! 

 

Mary

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
Pluma Atramenta
Posté le 27/08/2020
Et voilà. Cette histoire est bel et bien achevée... Merci beaucoup de nous l'avoir partagée, Mary, voyager à bord du Lotus fut une excellente expérience ! J'ai beaucoup aimé l'évolution de Alban surtout. Il évolue toujours avec fluidité, sans qu'on se rende vraiment compte que sa timidité s'évapore au fur et à mesure du récit... C'est seulement à la fin, avec Nora, que je l'ai réellement remarqué, c'est un magnifique coup que voilà ! Bravo à toi !
Dans cette histoire, il y a beaucoup de personnages que j'ai apprécié, notamment le Capitaine. En revanche, comme l'ai-je dit dans mon précédent commentaire, tu gagnerais à plus décrire tout les marins, physiquement, mentalement, pour pas qu'on se mélange les plumes. J'ai parfois été un peu perdue. Je pense qu'il y a encore quelques maladresses, tournures de phrases à changer, qui témoigneraient le besoin d'une relecture. Une relecture, hein, pas une réécriture. (Je meurs d'envie de découvrir ton nouveau projet ! <3 Et franchement, ce roman est déjà merveilleux, salé comme la mer...) Que veux tu, un roman n'est jamais "parfait", chaque lecteur a un avis différent, ce qui fait - je pense - la richesse de l'écriture et de cette plateforme. Et d'ailleurs, les maladresses sont nécessaires dans un roman, surtout quand l'héros est aussi réservé que Alban.
J'aime tes mots. La fluidité de ton texte est surprenante, envoûtante. Quand on te lit, on n'a plus qu'une envie : tourner la page !
Ton roman a du potentiel, vraiment. Je rejoins totalement Pamiel. J'espère de tout mon cœur qu'un jour, j'aurai ce livre entre mes mains, en encre et en papier.
Quant à tes doutes... Douter c'est normal, même si parfois, ça reste douloureux. En revanche, ce sont ces particules de doute qui peuvent te permettre de progresser. Pas seulement, mais en partie. Je crois que je suis une écrivaine un peu comme toi. Je doute tellement qu'à force, je suis bloquée. Mais Mary, va de l'avant. Tu as de nouvelles idées sous le bras, exploite-les avant qu'elles s'en aillent. Ce roman, tu auras toute ta vie pour le rouvrir, pour le relire, pour le modifier, pour l'éditer... et pour en douter.
J'ai navigué à bord du Lotus avec Alban, j'ai visité l'ancien Londres avec Agathe, maintenant, moi, je connaître Mimi <3
Mary, tes mots ont vraiment le pouvoir de faire vibrer tes lecteurs, c'est une merveille. Alors à bientôt dans ton nouveau projet ! <3 <3 <3
Pluma.
Mary
Posté le 27/08/2020
Merci beaucoup, beaucoup, Pluma, je suis vraiment très, très émue. <3
Pour le coup j'en perds mes mots, alors je vais me répéter : MERCI <3

À bientôt - avec Mimi et Hikaru !
Pamiel
Posté le 29/07/2020
Chère Mary,
Merci pour ce roman. Je l'ai parcouru avec plaisir, j'ai savouré les bateaux, la mer, Alban, la Capitaine, les pirates, la chute de la Compagnie, les révélations sur le passé, la mort du Naufrageur, tout les délices du retour et cette allusion sublime au fait qu'il serait devenu tailleur - et que la Capitaine du Lotus Noir a un frère.
J'ai apprécié l'histoire et ses rebondissements, les petits moments d'émotion soigneusement distillés. Alors oui, il y a des corrections à faire. Oui, tu penses devoir te lancer dans une réécriture.
Mais sache que même ainsi, j'ai aimé ton roman.
Je l'ai aimé tout du long.
J'espère que, le jour où tu te lanceras dans les corrections, tu penseras à tout les lecteurs de PA qui l'adorent déjà. Des lecteurs qui se sont attachés à Alban. Moi, je ne le trouve pas fade du tout. Au contraire.
Certains passages m'ont donné les larmes aux yeux.
J'espère qu'il sera édité. Que je pourrais venir te demander une dédicace, qu'on rigolera de tes doutes parce que ton livre, enfin, sera entre nos mains.
En attendant...
Que tes voiles te portent vers un avenir souriant !
Bien à toi,
Pamiel

P.S. : En bonus, mon passage préféré.

"Le vent d’hiver devint doux et tiède, la brume protectrice ; le murmure de la mer à marée haute se mua en petites célébrations feutrées. Alban sentit son corps se libérer, comme s’il n’avait jamais vraiment respiré de toute sa vie. Comme si tout ce qui était arrivé de laid s’envolait avec les mouettes qui se réjouissaient au-dessus d’eux."

<3
Mary
Posté le 14/08/2020
Je te réponds enfin, désolée pour le délai.
Je te le redis ici : ton message me touche vraiment beaucoup <3

Et si un jour, sait-on jamais, il est publié, je serais ravie de te le dédicacer et de rire avec toi <3

Merci encore !
Nolwenn
Posté le 19/06/2020
Super histoire ! Le lotus noir nous "embarque" complètement. J'espère qu'il sera édité !
Juste un passage de confusion au moment de l'attaque: on passe de la chimère au corbeau puis re-chimère... je suppose que c'est le même bateau ? Sinon, un beau livre d'aventure, on plonge littéralement dans l'univers des corsaires, belle description et lecture fluide. Merci pour ce beau voyage
Mary
Posté le 20/06/2020
Hello ! Merci beaucoup pour ce retour <3
Ah oui, c'est le même bateau, c'est juste que je l'ai changé dans la version finale et tous les changements sont pas passés sur les chapitres postés sur FPA ^^# (j'ai fais toutes les corrections en un mois, il y a eu des moments un peu chaud XD)

Encore merci de m'avoir lue et à bientôt !
Aliceetlescrayons
Posté le 22/01/2020
Aïe, je n’ai pas accroché à cet épilogue. Trop factuel et qui en dit assez peu finalement sur Alban, alors que c’est le héros de l’histoire. Par ailleurs, la phrase qui sous-entend un lien fraternel avec Erin est à garder absolument.

Sinon, plus globalement, tu as là un très beau roman d’aventures dans le plus pur style de Dumas ou de Stevenson. Il m’a embarquée sur les flots avec Alban et fait rêver d’îles lointaines, pas forcément paradisiaques mais qui donnent quand même envie d’être visitées :)
J’ai lu les derniers chapitres d’une traite, avec un sentiment de tension grandissante et une envie terrible de connaitre la conclusion. Quitter tes personnages laisse un sentiment un peu doux-amer mais il y a par-dessus tout le réconfort de savoir qu’ils vont bien :D
Bises
Alice
Mary
Posté le 22/01/2020
Aaaaaw. Merci <3

Oui, je vais raccourcir, voire supprimer certaines parties de l'épilogue - comme tu dis, trop factuel - et me concentrer sur tout ça MAIS du point de vue d'Alban.
Pour moi aussi, je sens qu'ils vont être difficile à laisser. J'en ai d'autres qui arrivent, bien sûr, mais....c'était mon Lotus Noir :)

On reparle de tout ça quand tu veux sur le JdB ! J'ai vu que tu avais mis en ligne le chapitre 2 de Gumbo Street, je commente dès que j'ai un moment pour le lire au calme !
Litchie
Posté le 02/12/2019
Alooors... je ne suis pas convaincue par cet épilogue :( J'aime bien le fait d'avoir des informations sur le devenir des personnages mais je trouve ça très froid, très neutre et ça me sort trop de la fiction, ça me donne l'impression que c'est de trop en fait :/ Pourtant, la dernière phrase est super chouette, j'aime beaucoup tout ce qu'elle sous-entend.
Mary
Posté le 03/12/2019
Hahahaha Isa m'a dit exactement le contraire XD
Je le disais dans un loong pavé dans mon JdB, je vais essayer de réunir les deux derniers chapitres et l'épilogue en un chapitre et un épilogue.
J'espère que la version corrigée satisfera tout le monde !
Litchie
Posté le 03/12/2019
Ha merde xD ok j'ai hâte de lire ça alors :'D
Isapass
Posté le 11/11/2019
J'aime bien le ton de cet épilogue qui aide à prendre du recul et nous sort tout en douceur de ton histoire.
Les détails sur les destins des uns et des autres sont super. Je m'attendais à ce qu'Alban ne reste pas à bord ou alors il aurait fallu que Nora s'embarque avec lui :)
Petite remarque quand même : je ne suis pas sûre que ce soit nécessaire de donner autant de détails sur les nouveaux équipiers que, de toute façon, on ne reverra pas (cette phrase, notamment "Son navire en provenance de Lübeck avait fait naufrage près des côtes à l’automne et il travaillait au port depuis." m'a parue superflue).
J'aime bien la dernière phrase, mais j'avoue que pendant deux secondes, je me suis demandée à qui elle faisait référence XD. J'aurais peut-être un peu insisté en en profitant pour donner une petite info sur Alban genre : "par son frère, un jeune tisseur de saint Malo dont les affaires promettaient d'être florissantes". Bon, désolée, je m'immisce un peu, la fin un peu mystérieuse est bien aussi et je vois bien que tu n'aimes pas les effets "tadaaa", mais j'ai trouvé ça un chouia frustrant que cet épilogue évoque aussi peu Alban.

En ce qui concerne l'histoire en général (je te fais un retour ici, finalement), j'ai vraiment beaucoup beaucoup aimé ♥ J'ai trouvé le rythme enlevé, le récit bien mené, les personnages attachants. Tu as très bien géré l'évolution d'Alban (j'adore quand Nora lui demande où est passé l'Alban timide qu'elle connaissait) ainsi que ses relations avec les autres personnages. Je trouve que la grande force de ton roman, c'est l'immersion : tu t'es super bien documenté sur Saint-Malo, sur la navigation et les bateaux, sur les îles des Antilles (tes descriptions de Fort Royal et de Maracaïbo sont géniales !). Ce qui fait qu'on s'y croirait et que ça peut embarquer sans problème un jeune lecteur, même si c'est un univers qu'il ne connait pas du tout. Tout est très crédible !
Je ne reviendrais pas sur ce que je t'ai dit pour Martial/Yann, j'en ai suffisamment parlé. Mais j'ai deux autres remarques : d'abord, tout ce qui concerne l'intrigue sur l'organisation de renseignements. Je trouve que l'idée est bonne, ça étoffe un peu le récit, mais :
1) les éléments sont un peu épars, beaucoup au début, un peu à la fin, ce qui fait qu'on oublie un peu. En ce me concerne, j'ai eu beaucoup de mal à tout raccrocher les wagons, dans le chapitre 34 (la conversation avec Roger), d'autant que tu ne donnes pas beaucoup d'éléments pour resituer (par exemple, quand tu parles du prêtre en disant la grenouille... je ne me souvenais pas de ce surnom !). Je me demande s'il ne faudrait pas trouver le moyen de reparler du réseau plus souvent pour qu'on n'oublie pas (comme à Fort Royal)
2) Le problème de cette intrigue secondaire, c'est qu'à part l'information sur la lettre d'ordre du Corbeau, elle n'a pas d'interaction avec l'histoire principale. Du coup je me demandais s'il n'y aurait pas moyen de les croiser d'avantage. Par exemple, si le fait de confronter Le Bardelier et la compagnie ne risquait pas de mettre en danger l'organisation de renseignements, ce qui ferait hésiter Alban et Erin, ou quelque chose comme ça.
Ma seconde remarque, comme je te l'ai déjà un peu dit, concerne la mort de Le Bardelier. C'est quand même l'enjeu principal de ton histoire. Or, tu passes dessus très très rapidement et tu ne la montres même pas. Sans en faire tout un foin, je crois que je m'attendais quand même à ce que tu la racontes comme un point culminant : la tension monte quand l'équipage s'introduit dans le bâtiment, puis pendant le combat. Encore plus avec l'intrusion de Martial/Yann qui explique les derniers éléments... pour moi, elle devrait s'achever sur la mort dramatique mais "juste" de Louis. Et du coup, j'aurais mis la fête à bord, la conversation avec Roger qui explique les tous derniers détails ET les retrouvailles avec Nora dans un seul chapitre de fin pour ne pas faire traîner en longueur après le point culminant.
Bref, j'ai trouvé la fin un peu trop calme alors que la tension monte très habilement pendant toute l'histoire vers un seul point : Le Bardelier.
Bon, après, c'est ma vision et je suis peut-être un peu trop old school, hein ;) Si j'en crois les autres commentaires, je suis la seule à te remonter ça...

Si tu veux qu'on en reparle en tout, cas, ce sera avec plaisir, n'hésite pas. Je trouve que ton roman est top et qu'il ne manque pas grand chose pour qu'il soit parfait !
Merci pour ce voyage, en tout cas, j'ai pris énormément de plaisir à te lire. Des bisous !
Mary
Posté le 30/11/2019
Je pense que je vais raccourcir un peu les trois derniers chapitres et les remanier pour en faire deux. Pour l"épilogue, je vais te suivre et enlever les détails superflus - on a pas besoin de tout savoir, en effet. Pour la toute fin, je vais tenter de clarifier ça, mais comme tu dis, j'ai pas envie de mettre les pieds dans le plat. Si je trouve une tournure élégante, je changerais, mais sinon je laisserai comme ça.

Pour ton retour global, je te ferai une réponse dans le JdB ce soir (je vais au boulot jouer au Père Noël XD )
Sorryf
Posté le 04/11/2019
Et voila, encore une histoire qui se finit T.T

J'espérais que Alban resterait avec le lotus (bros before hoes), mais comme t'as écrit finalement je trouve ça mieux comme ça ! Petit Alban est devenu adulte ! en plus il reste en contact avec l'équipage les liens sont pas coupés, bêtement j'avais pas pensé que ça pouvait être possible et ça c'est trop beau T_____T

je suis triste qu'il ait jamais avec Martial la relation oncle/neveu qu'il aurait pu avoir, mais on n'y peut rien, et ce qu'ils ont est déjà précieux T______________T

La fin ou Alban et Erin sont considérés commes frère et soeur T___________________T mais stoooooooooop T.T

Bref... quelle belle fin ! tout était beau et sonnait juste dedans !

Et maintenant, quels sont tes projets ?
Mary
Posté le 04/11/2019
Oooh merci Sorryf <3 Ca me fait plaisir que tu sois contente de la fin. Je me doutais que tu préférerais qu'Alban reste à bord, mais si ça te plait encore mieux comme ça, ça me fait chaud au cœur !
Je te réponds dans le JdB ;p
Encore merci d'avoir tout suivi depuis le début, tu as été parmi mes premières lectrices et ça me fait vraiment, vraiment plaisir (et ça me soulage un peu aussi XD) que la fin te plaise !
Renarde
Posté le 02/11/2019
Une belle fin avec une vraie conclusion ! L'amour a été plus fort que l'appel du large finalement. Et puis bon, il faut bien que Tata Erin ait des minis Albans à gâter lorsqu'elle revient à quai ;-)

Je reste toujours un peu sur ma faim sur l'apparition surprise du tonton chez le grand méchant et son silence auprès d'Erin (pour son mustisme auprès d'Alban, c'est clair et "logique"), mais cela reste négligeable par rapport au reste.

Cela laisse un sentiment étrange de quitter Alban et l'équipe du Lotus Noir (je n'ose pas imaginer pour toi !). Cela a été un grand plaisir de lire ton aventures ces derniers mois et je ressens un peu de nostalgie à l'idée de ne plus recevoir les notifications sur un nouveau chapitre à l'avenir.

Je souhaite sincèrement que ton histoire soit publiée et que d'autres puissent voyager à bord du Lotus.

Et qui sait... au plaisir de lire tes prochaines œuvres ;-)
Mary
Posté le 02/11/2019
Merciiiii Renarde ! Je suis heureuse que la fin te plaise.
Je note pour Martial, je verrai aux corrections.
De mon côté, je réalise pas du tout. Dans quelques jours peut-être.
J'ai un nouveau roman dans la tête, oui, depuis longtemps, mais je commencerai les recherches après avoir envoyé le Lotus. Et quand je serais prête à passer à autre chose, aussi, même s'il me tarde de le commencer !
Gabhany
Posté le 02/11/2019
SOn frère ?? Mais je croyais qu'ils ne l'étaient pas, frère et soeur ! Donc Alban n'est pas remonté à bord du Lotus. C'est logique mais j'aurais bien aimé quand même ^^Bravo Mary pour cette belle aventure aux côtés d'ALban, Erin et tous les autres !
Mary
Posté le 02/11/2019
Merciiiiiii ! Non, ils le sont pas, mais c'est tout comme en fait :D Maugis lui as dit "Les liens du sang ça fait pas tout" ^^#
Eh non, il a préféré rester avec Nora mais il a gardé tous ses liens avec le Lotus :)
Vous lisez