la bouteille de vin

Par haïku

Goût amer sur mes lèvres
Goût de vie dans ma gorge

J’entends ton rire
Et le mien se mêle au tien
Le reste s’efface

Dansons sur ces instants d’éternité
Sacrifions nos lendemains matins

Pour cette soirée
A la saveur de l’ivresse

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
Elf
Posté le 22/05/2020
Waw.
C'est super mélancolique, comme une mélodie entêtante... On sent vraiment l'envie d'oublier quelque chose, quitte à sacrifier le futur ''nos lendemains matins". J'aime beaucoup ce poème comme le premier (détail I) parce qu'on pense tout de suite à l'ivresse, mais après, je me dis que c'est plus complexe... En quelques mots, tu as réussi à me faire milles et unes interprétations de ton poème x)
Continue sur cette lancée et que l'inspiration ne tarisse jamais !
Peace :)
haïku
Posté le 28/05/2020
Merci beaucoup pour ton commentaire <3
Espelette
Posté le 08/04/2020
Est-ce l'annonce d'une rupture ("goût amer sur mes lèvres") remise au lendemain pour profiter d'une dernière bouteille et soirée partagée dans l'insouciance des adieux ?
C'est subtil et délicat.
haïku
Posté le 11/04/2020
Merci pour ton commentaire, ça me fait très plaisir. En fait mes textes offrent souvent plusieurs interprétations. Je n'avais pas pensé à la tienne, mais j'aime beaucoup! :)
Vous lisez