Jour 1

Cher journal,

 

Ça y est, ma première journée de 6eme est terminée. Je sais pas si je dois rire ou pleurer, ce qui est certain c’est que je ne vais pas pleurer de rire.

J’avais promis à maman que je ferais des efforts pour me faire des amies.

 

Je sens encore la paume de ma main se serrer autour du pochon en plastique renfermant des bonbons aux couleurs de l’arc-en-ciel.

Je sens encore mon cœur battre à toute vitesse quand je me suis approchée d’un petit groupe de filles qui riaient à pleine gorge.

Je sens encore leurs regards me salir quand je leur ai proposé un bonbon.

J’entends encore le son de leur voix me lancer un « non merci », comme on jette une piécette à un Sdf.

 

Je suis repartie un peu plus lourde du poids de la honte. D’un coup, je me suis mise à détester ces bonbons ridicules. Ces bonbons en qui j’avais tellement confiance, qui devaient m’aider et qui m’ont trahie.

 

J’ai fais semblant de ne pas remarquer que j’étais seule au milieu de la cour de récréation, au milieu de groupes d’enfants.

J’ai gardé un sourire accroché aux lèvres pour avoir l’air aimable.

J’ai lancé quelques regards timides à des filles de ma classe en espérant qu’elles m’invitent à jouer avec elles, mais je suis restée invisible.

 

J’ai rien dit à maman, j’ai pas envie de la décevoir. Demain, je ferais encore plus d’efforts. C’est promis.

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
Vous lisez