I.4 La Peur

Par Flammy

Chapitre 4 : La Peur

 

~833 jours avant le cataclysme

 

~0~

 

Seuls trois grands bouleversements ont émaillé l’Histoire d’Atlantide. La destruction de la patrie des Sylphes lors de l’immense tempête qui s’est abattue sur le continent. Il n’en reste maintenant que des ruines, lieu de pèlerinage pour les derniers Sylphiens survivants. La disparition de la majorité des îles ondiennes, lors d’un tsunami qui a enragé l’aequor comme jamais. Seuls quelques îlots inhabités ont réchappé à l’anéantissement. Et enfin, l’apparition du tsuki[1], une nuit, qui a marqué l’apparition du Teikoku[2] izanamien en Atlantide. À chaque fois, ces événements ont été dus à la volonté des Esprits. Les changements n’ont jamais été le fait des magiciens.

Notes de Max.

 

~0~

 

Maladroitement, Callune s’installa près du feu qui brûlait près de l’entrée du refuge. Elle risquait d’y croiser Hawk, mais la possibilité d’attraper froid lui paraissait bien plus dangereuse. Noelia s’activait à ses côtés, ce qui la calmait et l’apaisait. Pour la première fois depuis son enfance, elle appréciait sincèrement la présence d’un autre être. Dommage qu’il s’agisse d’une dimidius complice de son enlèvement.

 

Callune laissa ses pensées vagabonder sans y prendre garde. Elle regardait son hôte travailler, relevant machinalement tous les points qui rendaient sa tâche compliquée. Elle manquait de matériel. De denrées. De combustibles pour le feu. De récipients. Vivre dans un endroit aussi isolé tenait de l’épreuve de tous les jours. Un Dryadien aurait terminé tout cela en un tour de main. Sans magie, la vie se montrait réellement difficile. Elle en savait quelque chose. Mais au palais, il y avait toujours eu un serviteur pour pallier sa tare. Après tout, la tradition voulait que la famille royale n’utilise pas ses pouvoirs pour des tâches triviales, ce que sa mère avait toujours appliqué à la lettre pour la soutenir. Là…

 

— Un souci, Votre Altesse ?

 

Callune sursauta face à la question. Elle avait froncé les sourcils sans s’en rendre compte et Noelia l’avait remarqué. Elle hésita un instant. La bienséance aurait voulu qu’elle garde ses réflexions pour elle. Mais elle se sentait suffisamment en confiance pour s'autoriser quelques libertés.

 

— Excusez ma curiosité mais… n’est-ce pas trop… éreintant de vivre dans de telles conditions ?

 

Un sourire sans joie étira les lèvres de Noelia.

 

— Vous savez, pour nous, il ne s’agit pas de vivre correctement, mais de survivre. Ici au moins, nous pouvons survivre en paix sans…

 

Les mots s’étaient évanouis dans un souffle sans que Callune puisse les saisir. Après un instant d’hésitation, la curiosité prit le dessus.

 

— Sans ?

— Sans succomber au Désespoir des dimidius. C’est… C’est le plus grand risque pour… les gens comme moi.

 

Le visage de Noelia s’était crispé et un éclat de douleur étincela dans ses yeux. Callune ne comprit pas à quoi elle faisait référence, mais elle n’osa pas demander plus de précisions. Noelia retrouva rapidement son calme apparent et la conversation mourut sans que personne n’essaie de la relancer.

 

Le temps s’égrena jusqu’à ce que Hawk les rejoigne, pour le repas. Le seul de la journée. Callune ne s’y habituait que difficilement. Les denrées comestibles se révélaient rares dans la région, ses hôtes devaient les économiser au maximum.

 

Callune émergea de son immobilité lorsque Noelia déposa une gamelle devant elle. Quelques morceaux de viande blanche flottaient dans un bouillon clair accompagné de racines. Le tout paraissait peu appétissant et nourrissant. Sans parler de l’odeur infecte qui s’en dégageait. Noelia sortit un petit flacon qu’elle vida dans l’écuelle. Une potion dryadienne, pour maintenir le bon état physique des membres de son clan. Grâce à ce médicament, elle avait pu survivre à son coma et en limiter les dégâts.

 

Mais comment les deux dimidius avaient-ils pu s’en procurer ? En si grande quantité ? Il s’agissait en plus d’une mixture parfaitement adaptée à ce qu’elle avait vécu. Alors ? Malheureusement, Noelia n’avait pas pu lui répondre, le ravitaillement ayant été géré par Hawk. Et elle s’imaginait mal le questionner. S’efforçant de laisser ce problème de côté, Callune déplia péniblement ses jambes ankylosées et changea de position pour manger. À ses côtés, Hawk avait déjà commencé tandis que Noelia se servait.

 

— J’vois que tu t’montres vachement utile et que t’as bien aidé à préparer ! Chais pas ce qu’on ferait sans toi.

 

La pique glissa sur elle sans l’affecter. Depuis des timthrialls, les railleries l'indifféraient. Dans un premier temps. Elle réalisa ensuite qu’elle avait laissé Noelia effectuer tout le travail tandis qu’elle se prélassait à côté du feu. Elle se figea, consciente de son comportement guère plaisant. Elle devait présenter ses excuses, dire quelque chose. Elle appréciait la présence de Noelia, celle-ci ne devait pas la rejeter à cause de cela. Callune entrouvrit les lèvres, des dizaines de formules toutes faites prêtes à être récitées. Sa gorge ne produisit aucun son, trop nouée pour cela. Trop de honte, trop de peur anticipée. Elle aurait dû lutter. Essayer plus.

 

Au lieu de cela, elle baissa la tête, se cacha derrière ses cheveux.

 

Lâche.

 

~0~

 

À peine eut-il fini que Hawk se leva sans un mot et s’éloigna du refuge. Il vagabondait pendant la majeure partie de la journée près des montagnes qui entouraient la maison, à surveiller les différents passages qui menaient à l'extérieur sans que Callune sache pourquoi. Elle ne s'était jamais approchée de ces chemins. Sa nouvelle vie se révélait peut-être fruste et Hawk rabaissant, mais l'idée de sortir et de se retrouver isolée la terrifiait. De toute façon, jamais les dimidius ne la laisseraient partir sans un mot, alors qu'elle connaissait leur cachette et qu'elle pouvait les vendre à la garde, comme tout bon magicien s’empresserait de le faire. Qu'importe. Elle ressentait le besoin de prendre son temps, de se trouver des repères et de s'habituer aux changements. Et de digérer l'abandon de son père.

 

La gorge de Callune se serra. Pour se donner contenance et masquer son trouble, elle commença maladroitement à réunir la vaisselle pour l’amener jusqu’à la rivière. Il aurait pourtant suffi de magie ondienne pour tout nettoyer d’un jet d’eau… Elle renversa plusieurs fois les assiettes, peu concentrée, avant que Noelia décide de s’en charger et récupère tout elle-même.

 

— Laissez princesse, je vais m’en occuper. Il n’y en aura pas pour longtemps, ne vous inquiétez pas.

— Je vous remercie, murmura-t-elle dans un souffle.

 

Callune abandonna rapidement l’idée d’aider, trop heureuse d’éviter de plonger ses mains dans l’eau froide. La bienséance l’incitait à proposer ses services, pas à insister pour obtenir gain de cause. L’image de son père et les derniers souvenirs associés la hantaient trop pour qu’elle s’efforce de se montrer agréable. Pour le moment, elle se sentait juste d’humeur à la mélancolie.

 

Dans un état second, Callune s’éloigna au hasard, vacillante sur ses jambes, avant de se laisser tomber sur un rocher, épuisée. Elle n’avait pas repéré son chemin et s’en souciait peu. Jusqu’à présent, elle avait évité de trop réfléchir. Mais le contrecoup revenait brutalement, l'assommant. Elle ne pourrait pas fuir éternellement et elle devrait un jour faire face à ses Sidhes[3]. Pourtant… Pas maintenant. Plus tard. Il était encore trop tôt pour affronter la réalité. L’indifférence l’avait sauvée de ses Sidhes pendant longtemps, cela continuerait.

 

Callune se leva et s’apprêta à reprendre la marche. Elle peinait à avancer dans le paysage rocailleux, presque désertique, mais plus elle se forçait et plus l’exercice devenait facile. Habituellement. Là, Callune glissa sur un caillou et tomba sans réussir à se retenir. Ses mains se couvrirent de sang une nouvelle fois, mais cela ne l’inquiéta pas. Il lui suffirait de faire un détour au ruisseau pour les nettoyer et prier encore les Esprits pour éviter une infection.

 

Par contre, les deux yeux jaunes qui l’observaient dans l’ombre d’un rocher la surprirent plus. Figée, elle se contentait de fixer le serpent onduler lentement vers elle. Une tête triangulaire. Des taches. Une vipère. Callune savait qu’elle aurait dû crier, s’éloigner et s’enfuir pour ne pas risquer d’être mordue et peut-être empoisonnée. Mais son corps ne lui répondait plus.

 

Sa peur l’hypnotisait. Avec de la magie, il aurait été tellement facile de tuer la bête, ou même simplement de l’écarter…

 

« Avec un peu de chance, il est mortel,

cela nous débarrassera enfin de toi ! »

 

Une Sidhe.

 

La première depuis longtemps.

 

Callune se figea, essayant de ne pas y prêter attention. Elle devait se concentrer sur le reptile, faire quelque chose, pas se débattre avec un fantôme qui n’était là que dans sa tête. Tiraillée entre le serpent et la Sidhe, paniquée à l’idée de retomber dans ses anciens travers, elle ne sut quoi faire. Lorsque l’animal s’arrêta à quelques centimètres d’elle, il siffla. Ce simple son brisa l’emprise de la Sidhe et elle retrouva contact avec la réalité. Elle se jeta en arrière et cria. Elle tenta de se relever mais, dans sa précipitation, elle chuta de nouveau. À côté de bottes. Surprise, elle en oublia ses craintes.

 

— Alors princesse, on ne sait même plus tenir debout sur ses deux jambes ? Tu veux peut-être que j'aille chercher le carrosse ?

 

Hawk la toisait, le regard dur. Malgré ses railleries et sa voix faussement enjouée, il ne souriait pas. Il paraissait plutôt contempler un tas d’immondices à ses pieds. Callune jeta un coup d’œil au rocher avant de reporter son attention sur le dimidius. Elle ne réussissait pas à décider ce qui l’effrayait le plus entre le reptile, ses Sidhes et l’homme qui la détestait, elle et les siens, à un point inimaginable. Ses Sidhes probablement. Le serpent et Hawk se contenteraient de la tuer.

 

— Eh bien alors princesse ? Qu'est-ce qui t'arrive ? J’te fais tellement peur que tu t’roules à mes pieds maintenant ?

 

Callune parvint enfin à se relever, sous le regard méprisant de Hawk. Il ne la lâcherait pas sans une explication. Elle tendit le doigt dans la direction de l'animal. Qu’importe de passer pour une froussarde, elle ne pourrait guère descendre plus bas dans son estime. Et elle préférait lui faire croire qu’elle fuyait un serpent plutôt qu’un reflet tordu de son passé. Hawk haussa un sourcil perplexe, avant de s’approcher pour chercher ce qui clochait. Penché derrière le rocher, il soupira exagérément en secouant la tête.

 

— Pitoyable. Tu vas pas me dire que t’as peur de ça ?

 

Il exhiba le reptile, qu’il immobilisait fermement dans sa main gantée. L’animal se tortillait et claquait des crocs, sans résultat. Devant le manque de réaction, il conclut que oui.

 

— C’est encore pire que ce que je pensais. Non seulement tu tiens pas sur tes jambes et tu sais rien faire de tes dix doigts, mais en plus ton ombre te fout la trouille ! Tu t’moques de moi, j’espère ? Je préférerais !

 

Callune n’osa rien répondre, d’un coup plus préoccupée par son vis-à-vis que par fuir ses Sidhes. Elle aurait aimé détourner les yeux, mais elle sentait que cela empirerait la situation. Elle se forçait donc à soutenir le regard glacé posé sur elle, malgré sa boule au ventre.

 

— Pitoyable.

 

Le mot tomba, sec comme une sentence. Callune sursauta. Sans plus lui accorder d’importance, Hawk délogea l’une de ses dagues de son fourreau et trancha la tête du serpent d'un geste fluide. Il lança ensuite la bête décapitée à Callune, sans même se tourner vers elle. Celle-ci le rattrapa par réflexe, figée. Hawk observa un instant le spectacle d’une Dryadienne, censée symboliser la puissance, la fierté et la magnificence, stupéfaite devant un cadavre.

 

Cela le lassa rapidement et il laissa échapper un soupir. Il contourna alors Callune et passa doucement derrière elle. Il saisit sa nuque entre deux doigts, à l’arrière du crâne où il suffisait de serrer avec légèreté pour provoquer une douleur cuisante chez sa proie. Il y planta ses ongles et appuya sauvagement. Callune se raidit immédiatement, le souffle court.

 

— Écoute-moi bien, « princesse », je rêve de retrouver ma vie tranquille sans toi, alors m’emmerde pas trop. Arrête d’être si… si toi ! Fomoire[4] ! Les magiciens sont vraiment capables de rien sans leurs précieux pouvoirs.

 

La poigne de Hawk se raffermit. Il lâcha ensuite sa victime et repartit sans un mot de plus. Les yeux fermés, Callune tentait d'apaiser les battements affolés de son cœur. Pendant un instant, elle avait sincèrement cru qu’elle subirait le même destin que le reptile. Elle se rendait difficilement compte qu’elle ne s’en sortait qu’avec une cuisante douleur au cou.

 

Elle mit plusieurs minutes avant de reprendre totalement pied avec la réalité. Elle attrapa délicatement l'animal. Elle le traita avec mille précautions, comme s’il risquait encore de l’attaquer, mais il se contentait de pendre, inerte. Sous ses doigts, Callune remarqua la douceur de la peau du reptile, ce qui suffit à éloigner les dernières traces de peur. Après réflexions, un serpent, même vivant, restait moins dangereux que Hawk.

 

« Tu serais tellement plus utile morte.

Tes bêtes adorées auraient plus à manger. »

 

Dans un état second, elle reprit sa marche. Il fallait qu’elle se ressaisisse. Elle n’avait aucune raison de se laisser trop affecter par l’incident. Ce n’était pas la première fois qu’on la rabaissait. Hawk, s’il n’en était jamais venu aux mains avant, s’était toujours montré sec et brutal avec elle. Alors… Alors rien d’extraordinaire. Pourquoi… Pourquoi surréagissait-elle comme cela ? Les… Les Sidhes allaient revenir et…

 

« Tes parents regrettent ta naissance.

Surtout ton père. »

 

En périphérie de sa vision, elle vit une ombre. Cette fois-ci, avec l’apparence de Rose, l’une des personnes qui l’avaient le plus tourmentée au palais. Elle s’était énormément moquée de l’intelligence de la princesse, de sa passion pour la théorie magique alors que Callune n’avait jamais eu le moindre pouvoir. C’était à cause de cela qu’elle s’efforçait de ne pas réfléchir. Plus elle rentrait dans le moule de la normalité et moins on se gaussait d’elle. Une mesure de protection comme une autre pour ne pas souffrir.

 

Callune avait du mal à respirer, sa gorge se nouant douloureusement. Son cœur la faisait souffrir, elle voyait trouble. Pourtant, la Sidhe restait visible. Sans y prendre garde, elle lâcha le serpent et porta les doigts à sa joue. Rien. Elle ne pleurait pas. Elle ne pleurait jamais. Et pourtant…

 

« Tu auras tout loupé.

Même ta mort. »

 

Elle s’immobilisa et leva son visage vers le ciel. Le khor avait une position étrange, comme s’il s’agissait d’une fin de journée alors qu’elle était persuadée qu’il restait un long moment avant la nuit. Les Ahuriens ne géraient plus l’astre correctement ? Callune notaient toutes ses réflexions dans un coin de son esprit, déconnectée. Il lui aurait fallu un sablier pour vérifier, mais elle n’en possédait pas. A quoi bon alors ?

 

Pendant un instant, elle avait vraiment cru que Hawk allait la tuer, l’égorger comme un simple animal. Cela aurait été mieux pour tout le monde. Elle aurait arrêté de souffrir, les dimidius auraient été soulagés d’un poids et son sort indifférait tous les autres. Alors pourquoi… Pourquoi se sentait-elle aussi mal ?

 

« Parce que même toi,

tu te rends compte à quel point tu es…

Ridicule. »

 

Callune avançait, essayant de se concentrer sur ses pas pour fuir ses pensées et les émotions incompréhensibles qui l’agitaient. Inlassablement, la Sidhe-Rose la suivait, susurrant sans fin ses paroles à son oreille. Du coin de l’œil, elle nota qu’elle s’approchait des montagnes qui limitaient le refuge. Après de longues minutes et une progression pénible dans la rocaille, Callune parvint au pied des falaises, beaucoup moins impressionnantes de près. Même dans son état, elle pourrait sans doute atteindre l’une des corniches qui donnaient sur l’extérieur.

 

Mais à quoi bon ?

 

« Avec de la chance,

tu arriverais à te rompre le cou. »

 

Elle se laissa tomber au sol, adossée contre un rocher. Si elle se fatiguait suffisamment, elle pourrait jeter un coup d’œil hors de l'oasis, ne rien voir de bien intéressant et manquer ensuite de se tuer en redescendant. Un joyeux programme. Il valait mieux rester tranquille, ne rien risquer, ne rien oser. Cela ne lui apporterait probablement que des ennuis de franchir les limites, Hawk le lui ferait payer très cher. Dans son ancienne vie, à chaque fois qu’elle avait tenté de s’ouvrir aux autres, au monde extérieur, elle avait juste été malmenée en retour.

 

Alors à quoi bon ?

 

Autant ne rien faire.

 

« De toute façon,

tu as toujours été une erreur.

Tous le savent. »

 

Une succession de souvenirs étourdit Callune.

 

La voix condescendante de Rose. La vraie, celle-là.

 

Le regard orgueilleux et méprisant de son père.

 

Le dédain des hauts dignitaires.

 

L’indifférence de la foule.

 

Toutes ces personnes se fichaient totalement de sa déchéance, voir s’en réjouissaient.

 

« C’est normal.

Qui pourrait s’intéresser à toi ? »

 

Callune se redressa brutalement, incapable de rester immobile une seconde de plus. Son rythme cardiaque s’accéléra, elle respira plus rapidement. Sans même réfléchir, elle s’élança dans l’escalade de la paroi, ignorant la Sidhe et ses obsédants murmures. Pendant longtemps, elle s’acharna, ne s’élevant jamais plus de quelques mètres avant de glisser et de retrouver lamentablement son point de départ. Les bras et les jambes en sang, elle ne s’arrêtait pourtant pas, s’entêtant sans raison. Elle prit tout de même quelques instants de pause, le temps de se calmer et d’observer la falaise.

 

Ignorer la Sidhe, réfléchir à une stratégie. Avec de la magie, cela aurait été plus simple. Tellement plus simple.

 

Une fois apaisée, elle recommença son ascension, de manière plus lente et assurée. Plus raisonnée aussi. Elle rechercha le chemin le plus facile, s’aida des racines et apprit de ses erreurs. Elle échoua encore plusieurs fois, sans que l’envie d’abandonner ne l’effleure.

 

Il ne lui manquait qu'un petit passage à franchir pour parvenir à la corniche. Il lui suffisait de tendre le bras assez haut pour attraper le tronc rabougri qui la surplombait. Elle pourrait ensuite s’en servir pour gravir les ultimes centimètres qui la narguaient. Elle avait tenté et raté cette manœuvre à quatre reprises. Elle pressentait qu’elle jouait là sa dernière chance. Ses muscles tremblaient sous l’effort, recouverts d’éraflures et de sang plus ou moins séché. De la terre constellait ses blessures, menace directe d’infection. Pourtant, elle ne s’en préoccupait pas. Seul comptait cet objectif idiot qu’elle ne se rappelait même pas s’être fixé.

 

Plaquée contre la paroi, Callune sentit des cailloux rouler de plus en plus sous ses pieds. Le semblant de position stable qu’elle avait trouvé par miracle ne tiendrait plus très longtemps. Callune hésita l’espace d’une seconde. La vue de sa peau malmenée, la fatigue dans ses muscles, ses articulations douloureuses et un début de vertige se muèrent en panique dans son esprit. Elle ferma les yeux, sentant l’indifférence revenir.

 

À quoi bon souffrir et se donner du mal ?

 

« Une ratée pareille n’aurait jamais dû voir le jour,

et surtout pas chez les Dryadiens. »

 

La Sidhe continuait sa litanie.

 

Callune serra les dents. Elle prit appui sur les derniers rochers qui n’avaient pas encore dégringolé. Elle sauta ensuite, tendant tout son corps en avant. Elle attrapa à deux mains le tronc, mais le choc lorsqu’elle percuta la falaise faillit la faire lâcher. Elle tint bon, sans trop savoir pourquoi. Il lui fallut plusieurs longues minutes d’effort et plusieurs tentatives pour réussir à se hisser jusqu’à la corniche, mais progressivement, elle parvint à s’élever et à trouver un petit coin où s’asseoir, sans risque de chuter.

 

Sans profiter de sa victoire et regarder à l’extérieur, elle ferma les yeux et prit le temps de calmer les battements de son cœur. Épuisée, ses joues la brûlaient et chaque inspiration se révélait douloureuse. Sans compter ses membres qui, une fois l’effet de l’adrénaline passé, se rappelaient désagréablement à elle. Vraiment, parfois, elle agissait sottement. Mais elle se sentait heureuse. S’exténuer physiquement avait apaisé l’âme. Une partie de son ressentiment et de sa frustration s’était envolée avec ses forces. La Sidhe aussi. Elle reviendrait, mais pour le moment…

 

Un petit rire la secoua. Quelle idiote tout de même. Elle s’amuserait pour redescendre sans se rompre le cou. Pourtant, malgré tout cela, elle éprouvait de la sérénité. Ses muscles douloureux lui rappelaient qu’elle était en vie. Malgré tout ce qui s’était passé, elle pouvait encore réussir quelque chose, se dépasser. Ses efforts ne s’étaient pas révélés vains, ils avaient abouti pour une fois.

 

Un peu reposée, Callune observa le paysage, en prenant garde de ne pas baisser les yeux de peur de se découvrir un vertige. Rien. À perte de vue s’étendait un désert de rocailles et de rares arbres rabougris. Des vents puissants venaient fouetter tout ce qui dépassait du sol, soulevant des nuages de poussière. À l’ouest, elle distinguait au loin l’aequor d’Ondine scintiller. Une telle désolation n’existait que dans la Lande océanique, seul reste du domaine ondien après l’engloutissement des différents archipels. Une vieille histoire de colère d’Esprits selon les légendes. Qu’importe. De ce qu’elle voyait et savait de la région, il lui faudrait plusieurs jours de marche dans ce néant avant d’espérer croiser quelqu’un. Avec beaucoup de chance. Le territoire si inhospitalier offrait à la fois une cachette et une prison parfaite.

 

Callune se préparait mentalement à la désescalade lorsqu’un mouvement attira son regard, en contrebas. Elle crut à un mirage, mais elle se pencha tout de même, plaquée contre la roche pour éviter une mauvaise chute. Elle se figea, le souffle coupé. Des hommes tentaient de gravir la montagne, de l’extérieur. De la vie, dans ces terres si désolées. Ils progressaient difficilement, glissant régulièrement à cause du poids de leurs épais vêtements. Pourquoi autant s’habiller par une telle chaleur ? Quelque chose clochait. Ils ne devaient pas vivre dans les environs pour s'accoutrer ainsi. Que faisaient-ils au milieu de nulle part alors ?

 

Qu’est-ce qui se passerait si son père apprenait où elle se trouvait ? Seule la déchéance l’attendait hors de la protection donnée par cette oasis isolée de tout. Cette fois-ci, sa mise en exil n’échouerait pas et elle n’échapperait pas à l’Autre Côté. Plus bas, les hommes peinaient à avancer, sans qu’elle sache comment réagir à leur intrusion.

 

Un rayon de soleil se refléta l’espace d’une seconde sur une surface métallique. Une arme. Callune se figea instantanément. Elle remarqua rapidement ce qu’elle avait refusé de comprendre plus tôt. Les vêtements épais se révélaient être des armures en cuir. Et ils portaient tous une lance ou une épée. Il ne s’agissait pas d’une promenade de santé. Mais pourquoi venir ici ? Et pourquoi utiliser ces bouts de ferraille barbares ? Seuls les Izanamiens et les dimidius s’en servaient ! Quelque chose se tramait, qui la dépassait visiblement. Hawk. Il saurait comment réagir devant ce qui se passait. Elle devait aller le prévenir.

 

Callune se redressa en essayant de se montrer la plus discrète possible. Presque immédiatement, elle chancela et laissa échapper un léger cri tandis qu’elle glissait. Elle avait oublié son état de fatigue. Elle retomba lourdement sur la corniche et plusieurs rochers roulèrent en direction des hommes armés. Elle retint sa respiration, n’osant plus esquisser le moindre mouvement. Avec un peu de chance…

 

— Les gars, j’ai vu quelque chose bouger ! On est sur le bon chemin !

 

Non. Pas de chance. Jamais, pas pour elle. Elle se sentait désemparée, incapable de se décider. Si elle restait immobile, ils finiraient par la trouver. Si elle partait à la recherche de Hawk, elle encourait de trahir sa position, une fois de plus. Callune pria de toutes ses forces les Esprits pour que les inconnus s’éloignent. En vain. Au bout de longues minutes, elle se résolut à essayer de bouger. Plaquée contre les roches, elle se redressa petit à petit, le plus doucement possible pour ne pas provoquer une chute de caillasses. Elle crut sincèrement qu’elle finirait par y arriver sans déclencher de nouveau drame. Jusqu’à ce qu’une désagréable sensation de malaise vienne la titiller.

 

Callune releva la tête, à la recherche de la source de son pressentiment. Perché sur la paroi, Hawk la fixait, les yeux ombrageux. Son cœur manqua un battement. Son pied glissa. L’espace d’une seconde, elle se sentit tomber, en suspension entre le ciel et le sol. Tout de suite après, elle chuta lourdement et dégringola jusqu’à percuter un rocher en contrebas. Une violente douleur lui traversa le bras, suffisante pour lui couper le souffle et l’empêcher de hurler. Sa vue se troubla. Callune lutta un instant contre les ténèbres, sans succès. Elle sombra en entendant les cris des intrus, alertés par le nuage de poussière qu’elle venait de soulever.

 

[1] Tsuki : Lune en japonais

[2] Teikoku : Empire en japonais

[3] Sidhes : Créatures maléfiques et néfastes de la mythologie celte gaélique. Ici au sens de démons du passé.

[4] Fomoire : Être inhumain de la mythologie celte irlandaise. Ici au sens d’un juron.

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
Belisade
Posté le 29/07/2020
Bonjour, par rapport au chapitre précédent haletant, dans celui-ci on est plutôt dans l'immobilité et l'introspection Callune semble tourner en rond dans ses pensées et peu capable de sortir de ses obsessions et de son manque de confiance en elle. Même son escalade nous fait souffrir tant c'est une épreuve pour elle. Pour finir avec le regard de Hawk et la chute la ramenant au point de départ en plus mauvais état.
Il y a tout de même une ouverture avec l'apparition des escaladeurs.
Géraud
Posté le 16/04/2020
Un peu d'action pour Callune, c'est chouette. Jusqu'à présent, les chapitres sur Lise étaient un peu plus excitants !

Le chapitre est un peu long dans sa première moitié. Mais cela me semble difficile de le réduire, car c'est du développement qui semble nécessaire. J'aime bien l'accélération des pensées négatives par la bouche de l'image des souvenirs de son entourage. Qui accompagne l'escalade, imageant son escalade mentale, avec le risque de chute fatale… Ou bien d'accession au sommet et donc de libération.

Alors par contre, pour les sidhes.

«La voix condescendante de Rose. La vraie, celle-là.»

Cette phrase m'a déstabilisé. J'ai du coup quelques difficultésà savoir si les sidhes ne sont effectivement que de mauvais souvenirs, des démons du passé… Ou bien un véritable phénomène, des créatures prenant la forme des souvenirs. Surtout que Callune regrette un moment de ne pas pouvoir s'en débarrasser par magie. Ça donne vraiment l'impression qu'il s'agit de créatures magiques,, pas simplement d'un phénomène psychologique.
Flammy
Posté le 17/04/2020
Coucou =D

En général, j'essaie un peu d'alterner les moments d'action et de calme entre les deux arcs narratifs, même si parfois, ça ne marche pas toujours ^^"

Et pour le passage un poil long, c'est un peu mon souci c'est qu'il y a des choses que je me vois mal présenter plus tard, mais du coup, ça rend le début plus lent... Même si du coup, à la fin, ça s'arrange un peu.

Pour les Sidhes, je veux justement garder l’ambiguïté sur si ce sont juste des souvenirs ou des vraies créatures ^^ Après, si c'est trop dérangeant, n'hésite pas à le dire ;)

Merci beaucoup pour ton commentaire et pour le relevé de fautes ! (C'est impressionnant tout ce que je laisse encore, vu le nombre de relectures ^^") Par contre, juste une remarque. A un moment, tu as relevé un "sans que" sans négation. C'est bien comme ça qu'on fait, normalement quand on utilise un "sans que", on ne met pas de négation ^^

J'espère que la suite te plaira =D Pluchouille zoubouille !
Géraud
Posté le 17/04/2020
… Vraiment désolé. Le pire, c'est que j'ai plusieurs vérifié si je ne relevais pas de fautes imaginaires. J'aurai appris quelque chose au moins. Je te prie de m'excuser.

Pour les sidhes… Ce n'est pas forcément le texte en lui-même qui rend la situation un peu bizarre, mais peut-être plutôt la note de bas de page. Car comme c'est une note en dehors du récit, on la prend comme une vérité objective. En même temps je comprends qu'elle soit nécessaire…
Flammy
Posté le 17/04/2020
Mais c'est pas grave, pas de souci ^^" Le nombre de fois où j'ai fait cette faute avant de m'en souvenir ='D

Et pour le Sidhes, faudra peut-être reprendre alors, l'idée c'est que je voudrais garder l’ambiguïté sur ce que c'est précisément.
Arabella
Posté le 01/02/2020
Coucou Flammy, j’avais tellement hâte de lire tes textes et celui-ci me faisait de l’œil depuis très longtemps !!!! Et je suis complètement fan ! Chaque fin de chapitre avec un cliffhanger de malade (ne parlons pas de celui-ci justement !!!) Enfin bref, une histoire qui commence super bien ! en plus good news : il y a plein de chapitres !!!!

Alors…par quoi commencer ….

1)Je trouve ton écriture très expressive, très forte. Ca va vite, quand le récit accélère et ca va doucement avec Callune. Tu changes

2) La géographie !!!!!! La topographie, la philologie ( c’est épatant car tu as travaillé aussi sur un langage). …toussa toussa est tellement travaillé ! Sereinement tu nous crées un univers (à non…3 hihi), tu utilises l’histoire et les langues du monde pour créer un univers univers (génial l’idée de mettre du Japonais, du latin, du celtique…) Une géographie très très intéressante !!! on perçoit également ton domaine de prédilection ! Hihi spèce de scientifique !

3)Max : une sorte de Socrate non ?
J’adore les cartes et le prologue qui mettent superbement bien en bouche cet univers. On a l’impression d’un travail en amont super important (à la Tolkien…)

4) Pour les 4 premiers chapitres, je te fais un retour en bazar (c’est kdo !) :
On est très vite attaché à tes personnages :
-Lise est vraiment une héroïne comme on aime ! Si seulement il y en avait plus des comme elle. Elle n’est pas parfaite, elle a des qualités et des défauts. En quelques paragraphes tu dresses son portrait de façon habile !
(On en parle de la fausse bonne idée de ses parents ? où es tu allé chercher une idée aussi ouf ! en même temps, ca part d’une bonne intention, mais du coup Lise et Lionel ont une relation hyper dure ! D’ailleurs je trouve ça bien que Lionel au moment de « l’attentat » soit attentif à son bien-être…ca rend leur relation plus juste.)
Je suis sûre que sa tante a un lien avec son histoire et qu’elle est l’enfant adopté !
Camille se mette en colère pour elle la réconfortait, même si c’était comme voir un chaton tenter de jouer au lion. ⇒ J’imagine Simba quand il essaie de rugir comme son père…Haha

Les chapitres autour de Lise sont très gores, violents, mais j’adore hihi. Les corps massacrés et tout, j’adore le fait qu’elle soit au milieu de tout ça et qu’elle comprenne rien, que l’autre lui crie son amour et les deux autres qui essaient de la sauver !!! Il y a un côté grotesque ! D’ailleurs, ça me fait penser un peu a Death Note.
Et de suite, passer à Callune qui est dans une forme d’attentisme fait un contraste qui permet de se reposer.

-Callune : est douce mais rongée par ses peurs, son passé. Elle est tétanisée physiquement et physiologiquement. J’aime l’idée qu’elle soit sans pouvoir. Elle est plus mystérieuse que Lise pour moi car on ne sait pas vers quoi elle tend, quel avenir existe pour elle. J’aime l’idée aussi qu’à 25 ans, elle ait atteint le milieu de sa vie. Ca la rend encore plus sage, plus mature, sans l’être vraiment…Je sais pas si tu me comprends, mais je me comprends.
La relation construite avec Hawks et Noélia est intéressante et cruelle. Elle apprécie Noélia mais elle est aussi sa geôlière. D’ailleurs faudrait que Hawks arrête avec son harcèlement psychologique ! c’est pas très gentil ! et puis Callune elle y peut rien.

Xanthoceras : je ne sais rien sur lui, mais je le kiffe, grâce à ce que tu arrives à mettre dedans. Je sens qu’il va revenir !!!! Je le sens !


Quelques détails (micro micro…faut bien trouver un truc à dire hihi) :
-Pour la description de Lise : tu dis qu’elle a un corps longiligne de gymnaste donc musclé, des cheveux longs, noirs de jais, des yeux verts…j’ai l’impression que dans la description, elle reste quand même dans les canons de beauté. (a moins d’avoir plein de boutons…) donc peut etre qu’il faudrait accentuer ce qui ne fait pas d’elle un canon de beauté.

-Je n’ai pas compris si Hawks et Noélia étaient coéquipiers, amoureux, frères et sœurs…

Voilà voilà !!! un régal ! des bisous ☺
Arabella
Posté le 01/02/2020
n'importe quoi un socrate...je voulais dire un Platon ! (fatiguée). je crois que Platon fait tout un texte sur l'atlantide non? il est le seul a l'évoquer...Je crois
Flammy
Posté le 02/02/2020
Coucou Arabella !

Tout d'abord, un énorme merci pour ton passage par ici et pour ton commentaire, tu n'imagines pas l'énorme sourire que tu m'as filé <3 Ca m'a vraiment fait très très plaisir ! Tu n'imagines même pas à quel point tu me fais plaisir et tu me rassures sur certains points !

1) Oh, je suis vraiment contente de cette remarque, parce que bon, en général, je ne considère pas forcément mon style/écriture comme un point fort ^^"

2) On le sent que je me suis fait plaisir sur la création de monde ? xD En même temps, c'est vraiment le truc que j'aime faire <3 Et pour la langue, c'est vraiment cool que tu apprécies, parce que ya eu des retours plus mitigés sur ça, même si bon, comme d'habitude, je n'en fais qu'à ma tête ^^"

3) C'était surtout une nécessité les carte et le lexique je pense xD Sinon le lecteur est vite perdu je pense ^^"

4) Je suis contente que Lise te plaise =D C'est en effet dans ma tête une héroïne plus classique que Callune ^^ Et pour l'histoire avec son frère, l'adoption et tout ça, je ne dis rien, tu verras bien :p Mais oui, les parents ont eu une bonne idée bien foireuse et tordue x) Les meilleurs parents du monde !

Pour Callune, je suis aussi contente qu'elle te plaise, même si elle est si différente de Lise ! C'est drôle parce que souvent, l'une ou l'autre qui est préféré ^^ Mais oui, elle est beaucoup plus dans la réflexion, beaucoup plus attentiste et passive.

Pour Xanthoceras, on en entend à peine parler, et pourtant xD Encore faut-il qu'on le revoit :p

Pour la description de Lise, c'est noté. Je n'insiste pas forcément beaucoup sur les descriptions (taille de nez et truc du genre), et dans ma tête, c'est juste qu'elle est banale quoi. Va falloir que j'insiste dessus.

Pour Hawk et Noelia, l'ambiguïté est voulue :p Après, n'hésite pas à le dire si c'est dérangeant !

Un énorme merci pour tes retours !

Pluchouille zoubouille !
tiyphe
Posté le 03/12/2019
Et c'est parti pour le Readcember !
J'ouvre les festivités avec Le Cycle des Esprits que le NaNo m'a un peu retiré des mains ^^' Désolée !

Super chapitre ! Contente de retrouver ton univers. Après deux trois coups d'oeil au précédent chapitre sur Callune, je me suis resituée dans l'histoire.
C'est un chapitre très triste et très hopeless (j'trouve le mot en anglais plus significatif que désespéré xD) J'ai vraiment ressenti le malêtre de Callune, son vide d'énergie et d'envie de se battre jusqu'au moment où elle descide enfin à faire quelque chose et qu'elle grimpe la falaise.
Je ne sais pas pourquoi, mais Hawk m'inspire, j'ai envie d'en apprendre plus sur lui et y a un lien étrange entre lui et Callune. Pourquoi il se trouve aussi sur la falaise si ce n'est parce qu'il a suivi Callune et qu'il s'inquiète (?) pour elle ! Même si ce n'est pas une inquiétude amicale, mais juste par intérêt, il faut la garder en vie, pour Noelia ou pour une autre raison, j'en sais rien ^^ Y a carpe Koï sous gélatine
On verra ce qu'il en est par la suite ;)

Mes petites remarques et réactions au fil du chapitre :

"Elle se figea, consciente de son comportement guère sympathique."
-> Le mot "sympathique" fait presque un peu tache dans le ton de ton texte ^^ guère aimable/cordial/plaisant tu peux utiliser des synonymes.

"Callune entrouvrit les lèvres, des dizaines de formules toutes faites prêtes à être récitées."
-> Il manque une fin de phrase, du style "Callune entrouvrit les lèvres, des dizaines de formules, toutes faites et* prêtes à être récitées, dans sa tête."

Alors je n'ai pas très bien compris l'histoire de la Sidhe au moment où Callune a failli se faire attaquer par la vipère. J'ai saisi le principe de démon intérieur, mais du coup ils ne sont pas que intérieurs c'est ça ?
En tout cas j'aime beaucoup leurs intéractions avec Callune, ça m'intrigue pas mal !

"Il ne lui manquait qu'un petit passage à franchir [...]"
-> J'aime beaucoup ce paragraphe, l'énergie qui en émane, la peine et la douleur à la fin, l'espoir qui diminue, c'est vraiment bien écrit !

"Non. Pas de chance. Jamais, pas pour elle."
-> Cette poisse T_T xD

Alala la fin ! J'ai des frissons !
Flammy
Posté le 04/12/2019
Coucou !

T'inquiète pas pour les contraintes niveau lecture, on a tous des emplois du temps chargés et des contraintes, donc c'est normal de ne pas toujours pouvoir lire =D

Sinon, je suis contente du rendu à la lecture, pour le côté "hopeless", c'est exactement ça ce que je voulais faire ressentir, avec le sursaut à la fin ^^ Pour Hawk, pourquoi il est là, vaste question ;) Après, Callune explique à un moment que Hawk passe ses journées au niveau de la couronne rocheuse ^^ Donc c'est peut-être juste le hasard :p *Aime casser les délires de ses lecteurs*

Pour les Sidhes, l'idée c'est que c'est vraiment un démon intérieur, mais pas que, Caca les voit sous forme d'hallucination. Elle sait que c'est une hallucination qu'elle est la seule à voir mais ça ne la fait pas disparaître pour autant.

Contente que la fin te plaise =D

Merci beaucoup pour ta lecture et ton commentaire ! Pluchouille zoubouille !
Slyth
Posté le 13/10/2019
Coucou Flammy ! ^_^

Mieux vaut tard que jamais comme on dit et je suis vraiment heureuse de pouvoir enfin découvrir ce texte !
Mais je suis navrée de ne commenter que maintenant parce que j'ai commencé il y a quelque temps et, qu'avec tout ce qui s'est passé depuis (IRL principalement), mon commentaire sera simple et très général.

Enfin bref.
Tout ça pour te dire que j'ai été immédiatement plongée dans ton histoire. Il n'y a vraiment pas le temps de s'ennuyer !
J'apprécie aussi beaucoup l'alternance des points de vue et des réalités. Callune et Lise semblent être aussi différentes que le jour et la nuit, mais je me suis facilement attachée à l'une et à l'autre. Je ne peux que me réjouir de connaître la suite de leurs aventures et d'en savoir plus sur leurs histoires respectives !

A bientôt (et avec un commentaire un peu plus "construit" je l'espère ^^"") !
Flammy
Posté le 16/10/2019
Oooh, Slyth ! C'est une surprise de te voir passer par ici, mais une très agréable surprise !

Et ne t'inquiète pas, fais comme tu peux sur les commentaires, avec l'IRL, je comprends que ça fasse vite n'importe quoi, c'est pareil pour moi. Ca me fait déjà chaud au coeur de savoir que tu me lis <3

Et je suis encore plus contente de savoir que ça te plait et que tu ne t'es pas ennuyée ! J'ai l'impression que toute la sueur perdue sur les corrections n'a pas été perdue en vain :p Et c'est super si tu t'attaches au deux, j'ai toujours pas que yen a une qui intéresse beaucoup moins ='D

Un très gros merci pour ton passage ici et ton commentaire <3

Pluchouille zoubouille !
Aliv
Posté le 09/10/2019
Pour ce chapitre, je n'ai pas grand chose à dire.
Bon, on début j'ai été dépitée en voyant la longueur du chapitre, c'est pour cette raison que j'ai mis du temps à le lire.
Mais, je ne regrette pas ma lecture. Ce chapitre est bien écrit, palpitant.
Flammy
Posté le 16/10/2019
Coucou =D

Oui, c'est sûr que nous deux, niveau taille de chapitre, on fait un peu l'inverse l'une de l'autre ^^'

En tout cas, je suis contente si tu ne regrettes pas et que ça te plaise malgré la longueur =D Merci pour ta lecture et ton commentaire !

Pluchouille zoubouille !
Hinata
Posté le 21/09/2019
Coucou Flammy !
Alooors, désolée, mais ce chapitre ne m'a pas trop trop plu (c'était pas horrible hein ! Loin de là ! Juste un peu moins bien que d'habitude ^^)
Bon, j'arrive pas à mettre le doigt sur ce qui va pas, alors je vais partir sur ce qui m'a plu :
- la scène du serpent : enfin, Hawk passe au stade supérieur de sa haine. C'est un peu cruel de ma part, mais j'en avais marre qu'il reste juste là à la détester alors que rien ne l'empêchait de se défouler un peu plus sérieusement sur elle. C'est cool comme évolution de la situation et ça justifie enfin la peur qu'il suscite chez Callune (et que jusqu'ici j'ai pu trouver un peu exagérée)
- L'annonce de la maladie des demidius : ça annonce un changement, donc ça me plaît. (oui, j'aime quand ça bouge...c'est peut-être ça qui m'a gênée dans ce chapitre, l'atmosphère de langueur qui s'en dégage...et non pas tellement la peur d'ailleurs (cf titre du chapitre) : pour moi, Callune a l'air plus "stone" qu'effrayée.
- Les Sidhes ! Ah, ça c'est cool ! Et pour moi c'est pas assez mis en avant dans ce chapitre (noyé dans le flot de platitude où juste Callune se balade en galérant dans les rochers). Trop hâte de savoir d'où viennent ces espèces de démons, et s'ils ont d'autres pouvoirs que le bizutage et la provocation télépathique x)
- L'arrivée des étrangers ! En voilà une péripétie intéressante en perspective ! Honnêtement, j'avais peur que le chapitre se contente des nouveautés susmentionnées, mais là c'est trop bien, ça donne envie de lire la suite ! (Hawk est vraiment impénétrable, je n'ai aucune idée de ce qui peut bien lui passer par la tête x)

Je te mettrais mes "petite remarques sur la forme" (faut que je leur trouve une appellation plus rapide ^^) plus tard sur PA ;) A bientôt, car ce n'était pas le dernier chapitre de CE que j'ai prévu de lire pour ce we de lecture, au contraire ;)
Bisous !
Flammy
Posté le 21/09/2019
Coucou !

Ne t'excuse pas de moins aimer un chapitre, c'est normal qu'il y ait des hauts et des bas ^^" Et c'est première partie de CE est LA partie dont je suis pas sûre, donc ça ne me surprend pas qu'il reste des couacs, même si c'est dommage ^^"

Bon, visiblement, ce qui ne passe pas, c'est que Caca est trop stone, ce qui créé un décalage avec le titre, et les trucs qui se passe sont noyés sous du triturage de nombril. Hum. Le pire, c'est que j'en ai déjà enlevé xD Mais je vais continuer du coup, pour se concentrer sur l'important.

C'est compliqué pour moi, parce que j'ai plus aucun recul et que pour moi, Caca est un perso très dans la réflexion est l'introspection, donc j'ai tendance à abuser de ça ><" Mais faut vraiment que je me calme.

En tout cas, un gros merci pour tes retours, ça m'aide vraiment à cibler un peu plus ce qui marche pas <3 J'espère que les chapitres suivants te plairont plus ^^ (Même si du coup, j'ai un fort doute pour l'un d'entre eux ='D On verra bien ^^")

Pluchouille zoubouille !
Jibdvx
Posté le 19/09/2019
Et bien après un looooong moment sans pouvoir lire, je peux enfin continuer. En tout cas je ne suis pas déçu. C'est très intéressant cette plongée avec les démons qui tourmentent Callune, ça force m'empathie. Je me demande qui sont ces fameux intrus et si Hawk n'a pas quelque chose à voire avec ça... À voire dans le prochain chapitre !
Flammy
Posté le 19/09/2019
Coucou !

Contente de te revoir par ici =D Mais bon, c'est normal parfois d'avoir plus ou moins de temps ^^ Je suis contente que le chapitre t'ai plu ! Surtout que tu aies de l'empathie pour Callune <3

Tu en sauras plus dans le chapitre I.6 ^^ Faut juste que je le mette à jour ><"

Merci pour ta lecture et ton commentaire !

Pluchouille zoubouille !
Isapass
Posté le 11/04/2018
Commentaire :
Décidément, il est pas très sympa, Hawk. Même s’il a de bonnes raisons de ne pas aimer les Dryadiens, il est quand même très très dur avec Callune ! Et pourtant, je me prends à espérer que ça s’arrange entre eux. J’espère qu’il n’est pas complètement mauvais, juste très en colère… Bref, on verra.
Encore un chapitre très bien mené. On est totalement en empathie avec Callune. On souffre avec elle de sa situation actuelle et passée. Et la fin, avec l’arrivée des hommes armés, installe un bon suspense !
Détails :
« Vivre dans un endroit aussi isolé tenait de l’épreuve de tous jours. » : de tous LES jours
« — C’est encore pire que je pensais » : que CE que je pensais
« d’un coup plus préoccupée » : tout à coup plus préoccupée
« La Sidhe, absolument pas gênée par la pente, continuait sa lituanie. » : sa litanie. 
Flammy
Posté le 19/09/2019
Coucou Isapass, je reviens te spammer de notf :p

Oui, Hawk a des raisons, mais il reste un connard. Ca me fait un peu peur parfois que les gens le trouvent sympathique, donc ta réaction me plait bien <3

Et je suis vraiment contente que tu aimes bien Caca, les gens ont souvent plus de mal avec ^^

Merci pour le relevé, pour ta lecture et ton commentaire ^^

Pluchouille zoubouille !

Dédé
Posté le 29/11/2016
Hawk a vraiment un charisme de fou !! Et j'ai presque envie d'être sadique et d'arrêter là mon commentaire mais je n'en ferai rien...
Callune est un personnage que j'aime vraiment beaucoup. Tu sais la rendre à la fois fragile et attachante. Eh oui... j'aime aussi son côté "poissarde" : kidnappée peu après avoir été reniée, comateuse, tombe sur des gens armés... Heureusement que Hawk est là pour veiller sur elle ! 
Hawk... Parlons-en, tiens ! Toutes ses apparitions sont tout bonnement magistrales ! Sa sévérité et sa froideur sont retranscrites avec brio. Sa relation complexe avec Callune est très intéressante car nul doute que malgré sa haine, c'est lui qui va la sauver de ce mauvais pas. 
Le fait qu'une princesse reniée soit contrainte de vivre aux côtés de dimidius est un axe super intéressant dans ton histoire. C'est tout autant savoureux que complexe émotionnellement parlant et je suis vraiment fan !! 
Ta plume m'a encore plus transporté durant ce chapitre que j'ai sans doute dévoré comme un vieux glouton. 
Je compte bien lire la suite sans tarder !! o/
Flammy
Posté le 29/11/2016
xD
Charisme. C'est pas forcément le premier mot que j'utiliserai pour Hawk, mais pourquoi pas écoute :p 
Et tu me rassures vraiment beaucoup sur Callune, qui n'était vraiment pas facile à aimer à une époque <3 Les longues heures d'insomnies n'ont pas servi à rien ! 
Hawk qui sauve Callune ? A voir :p Mais oui, il est complexe mine de rien le petit ! 
Et contente que l'aspect "princesse déchue" te parle, j'avais peur que ça fasse un peu trop cliché, vu qu'il y a souvent un truc du genre ^^" 
Vraiment, un énorme merci pour ton entousiasme, c'est très cool à lire <3 
GueuleDeLoup
Posté le 10/09/2016
Hey coucou, me revoilà! finalement, je crois que j'avais déjà lu ce chapitre présenté de cette façon.
Alors j'ai un peu plus de retenue pour ce chapitre, je trouve que Callune est très passive. Même si je sens que c'est volontaire de ta part, je pense qu'il faut parfois lui donner plus de volonté. Par exemple l'escalade de la corniche pourrait avoir pour but d'observer la vallée et d'essayer de se renforcer. Mais dans la description, on dirait que ton héroïne fait ça comme un défi qui lui passe par la tête.
Par contre j'ai beaucoup aimé la scène de la nourriture, c'est super bien pensé cette histoire de gaspillage. 
J'ai un petit soucis avec Hawk également. C'est normal de sa part d'avoir de la rancoeur mais il est vraiment méchant avec Calluneet il a parfois l'iar de perdre du temps pour la tourmenter alors que l'un des sujet récurrent est le manque de nourriture (du coup on se demande un peu s'il n'a que ça à faire).
Enfin, j'ai un gros coup de coeur pour la description de Callune et de ses cheveux verts <3. Ca méritera rapidement un petit dessin tout ça :D.
 
Des bisous et à bientôt pour la suite!
 
Flammy
Posté le 10/09/2016
Re-Coucou ma mie ! 
 
Alors, oui, Callune est n personnage très passif. C'est fait exprès, même si je me rend bien compte que, du coup, ce n'est pas forcément le personnage auquel on s'attache le plus. Mais c'est dans son caractère d'être comme ça. Typiquement, si elle avait pris le temps de réfléchir à escalader la corniche, elle aurait vite abandonné l'idée en se disant que c'était trop dangeureux ou qu'elle risquerait de se rompre le cou en descendant. C'est justement parce que c'est un coup de tête qu'elle ose faire ;)  
Pour Hawk, ta remarque vient de me faire comprendre que ce qui est super clair dans ma tête ne l'est pas forcément pour le lecteur ='D En fait, il y a très peu de ressources alimentaire dans l'oasis. Clairement pas de quoi occuper un homme toute la journée, surtout que Noélia est aussi très active. En temps normal, Hawk pars chaparder des trucs ailleurs, en s'absentant sur des temps longs. Sauf que pour diverses raisons, il peut plus là. Notamment, depuis que Callune est réveillé, il veut pas laisser Noelia seule avec elle, au cas où, et ça fait un peu l'effet d'un lion en cage ^^ Et du coup, il en profite pour passer sa frustration sur ce qu'il a *siffle* C'est plus cohérent comme ça ou non ? En tout cas, faudra que j'y fasse allusion à un moment, histoire que ça soit clair ^^
Callune et ses cheveux, c'est soit le coup de coeur, soit le pas du tout coup de coeur, c'est beau <3 En tout cas, je suis contente que ça te plaise et qu'il y ait quand même des points positifs ^^ Je rame tellement plus avec l'arc de Callune, ça doit se sentir x) Et le dessin est trop beaaaaauu !
Merci beaucoup pour ta lecture et ton commentaire ! J'espère que la suite te plaira ^^
Pluchouille zoubouille ! 
celineb84
Posté le 10/04/2016
Hello Flammy, me revoici pour le premier chapitre !
Donc pour moi ici pas de problème de compréhension XD Ceux peut-être ce qu’ils foutent tous là, dans ce refuge. Mais comme j’ai tendance à me laisser porter par les histoires dans trop me poser de questions (sauf quand je ne comprends strictement rien lol), ça ne me perturbe pas plus que ça à ce stade :D
Alors je réitère pour ton style : je le trouve très agréable ce qui fait que le chapitre, même s’il est long, se lit tout seul :D
Donc tu es partie sur une histoires basée sur la mythologie grecque. Excellent choix (moi aussi c’est ma base lol). C’est une base très riche et très variée donc finalement on croit connaitre beaucoup mais en réalité on en connait bien peu.
Tu nous offres ici de beaux persos bien campés. J’aime bien Calia malgré sa tendance à se laisser faire. Je crois que c’est le genre de perso dont on peut facilement aimer l’évolution. Tu transcris bien sa déprime et le fait qu’elle n’aime clairement pas cette nouvelle vie qu’elle mène.
Hawk est… comment dire… charmant ? lol Ce genre de perso, ça marche, y a pas à dire. Le lecteur aime d’office les détester et je ne fais pas exception ^^
Je note quelques répétitions qui seront faciles à corriger à la relecture (parfois, il n’y a rien à faire, il faut laisser passer un peu de temps avant de relire pour les voir ^^). Il y a aussi quelques passages où tu fais un peu trop d’explications, tu fais plus dans le « tell » que dans le « show ». Or c’est de la répétition pour ce qui est du « tell » car avec ta plume, sans l’expliquer, tu le montres très bien… Je crois que je ne suis pas claire du tout en fait (moi gros boulet).
Enfin bref, j’ai bien aimé ! Je viendrai attaquer la suite ^^
Céline
Flammy
Posté le 10/04/2016
Re-Coucou Céline !
Ca me touche beaucoup ce que tu me dis sur mon style, parce que j'ai pas l'impression d'en avir un, et encore moins qu'il soit agréable ou autre ='D Si en plus tu n'as pas eu de soucis de compréhension, c'est cool \\o/ Après, vu le nombe de retour que j'ai eu dans le sens où il manquait des trucs, ça risque de changer tout de même, mais c'est bien de voir que ça fonctionne au moins avec certains ^^
Pour la mythologie en fait, il n'y a pas que la grecque ^^ Dans Atlentis, chaque région est inspiré d'une mythologie différente, donc il y en aura aussi d'atres, même si ça ne ressort pas encore ^^ Après, je ne maîtrise pas forcément ces thèmes là, donc j'espère qu'il n'y aura rien de choquant pour toi ='D
Je suis bien contente si les persos te plaisent \\o/ Pour Hawk, parle pas trop vite, ya des gens qui l'aiment et qui le préfère à Calia, oui oui *sifflote* Ca fait un peu peur d'ailleurs ='D
Pour les répétitions, je note, j'essaierais de les traquer ^^ Pour les passage avec le "trop de tell", tu n'es pas la première à me le dire, mais j'avoue que j'ai du mal à les cerner en fait ><" Je dois avoir trop la tête dedans, et du coup j'ai du mal à déterminer les redondances, mais il faudra que je m'en occupe, c'est prévu ^^ Donc ne t'inquiète pas, c'est bien compris ce que tu voulais dire. 
Je suis vraiment contente que tu aies aimé \\o/ La suite ne bougera pas, donc prend ton temps, pas de soucis ^^
Merci beacuoup pour tes commentaires ! Pluchouille zoubouille ! 
Toluene
Posté le 27/01/2016
C'est un sacré couple malsain que t'as là avec Hawk et Calia^^
Je me demande si Naomi n'est pas un peu blasé par ses compagnons...
Flammy
Posté le 27/01/2016
Coucou Toluène ! Merci beaucoup pour ta lecture et ton commentaire ! 
C'est un duo original on va dire *sifflote*
Et oui, Nao est blasée, surtout de Hawk on va dire ='D Depuis le temps en même temps ^^'  
Jupsy
Posté le 21/01/2016
Coucou Flammy,
 
Je viens de terminer la lecture de ton premier chapitre. Avant de commencer à le commenter, je tiens à te dire que tes personnages sont réussis. Ils ont eu cette incroyable capacité à me faire réagir, à ne pas me laisser indifférente. Si je dis ça, c’est pour que les choses soient claires car je ne vais pas être tendre avec l’un de tes personnages. 
 
Ton chapitre, je l’ai lu sans aucun problème, de bout en bout. Par contre, j’ai ressenti un sentiment de colère, monter au fil de la progression de ma lecture. J’avais envie de secouer ce personnage, voire de le faire tomber d’une falaise avant de lui rouler dessus avec une voiture. Oui, j’avoue, les sentiments que j’ai éprouvé à l’égard de ce personnage sont puissants. Pour moi, cela prouve que c’est un très bon personnage que je déteste cordialement car il est méchant. Je veux bien qu’il n’apprécie pas Calia. Je veux bien, mais de là à se montrer odieux avec elle, à se moquer d’elle à longueur de temps… C’est méchant. Il veut peut-être qu’elle se suicide peut-être ? Si c’est le cas, il est sur la bonne voie et ça ne me le rend pas du tout sympathique. Alors il existe peut-être des circonstances atténuantes, mais tel un procureur inflexible, je le condamnerai à la perpétuité. (mais c’est un personnage réussi, j’y tiens, j’insiste !)
 
A côté de cela, il y a Naomi, qui s’avère plus douce, plus diplomate et qui s’efforce de défendre Calia comme elle peut. Elle mériterait une médaille pour supporter Hawk. C’est bien qu’elle soit là pour tenter de temporiser un peu. 
 
Quant à Calia… Je veux bien admettre que sa présence ne doit pas être facile à supporter en raison de sa faiblesse, mais tout de même. Est-ce bien utile de la rabaisser plus bas que terre et la malmener ainsi ? Si c’est pour l’endurcir je trouve la méthode dure, mais surtout cruelle et à double tranchant. Dans tous les cas, je trouve Calia bien plus courageuse et combative qu’elle ne semble penser. Vu son état, elle ne peut pas être aussi utile que les autres. Alors si la dorloter n’est pas forcément la solution, lui dire des méchancetés même s’il y a un fond de vérité, ce n’est la chose à faire. J’ai eu mal pour elle, je me suis attachée à elle et je tremble à la fin pour elle… surtout si l’incident doit lui retomber dessus. En plus ce serait totalement injuste. 
 
 
En tout cas, Seja pourra te le confirmer, ton chapitre m’a littéralement pris aux tripes. Je suis tellement à fond, que je lirais pas la suite de suite de peur de le vivre encore aussi intensément. Dans tous les cas, pour moi ce chapitre est une réussite et j’ai hâte de lire la suite. 
Flammy
Posté le 21/01/2016
Re-coucou Ju ! 
Bon, je te l'ai déjà dis sur le PAchat, mais ce début de commentaire m'a tellement fait peur ='D Le premier paragraphe ça fait tellement "Je met un point positif en avant, je met de la pommade, et après je défonce des rotules !" que je m'attendais au pire. 
Bon, du coup, j'ai compris que tu n'éprouvais pas le plus grand amour pour Hawk. Enfin, je crois =p D'un sens, je suis contente, ce personage là est pas là pour être aimé, donc c'est que j'ai réussi \\o/ Mais je ne pensais pas qu'il déclencherait des réactions aussi violentes, même si tu as bien expliqué le pourquoi sur le PAchat et que j'ai bien compris ^^ Ce qui me fait bizarre, c'est surtout que tu es la première à l'exprimer si franchement. Du coup, je serais très curieuse de savoir comment ta vision du personnage évoluera avec la suite ^^
Et oui, je suis entièrement d'accord. Naomi mérite une médaille. Et peut-être même toute une collection ='D
Pour Calia, c'est vrai que c'est compliqué. J'avoue que je pourrais en parler des heures, mais je vais essayer de réfrener mes pulsions, sinon je vais te spoiler ><" Mais je suis contente qu'elle te plaise, elle ne plait pas à tout le monde aux premiers abords donc ça me rassure qu'avec toi, ça fonctionne bien ^^
J'ai bien vu sur le PAchat que ça avait l'air de t'avoir bien marqué ^^ En tout cas, j'espère que la suite te plaira aussi !
Pluchouille zoubouille ! 
Léthé
Posté le 08/01/2016
 /COMMENTAIRE DE FIN DU CHAPITRE 1/
 Cher petit Flamby,
Ce commentaire ne sera pas objectif, tu le sais déjà, j'aime ton texte, j'aime ta façon d'écrire, j'aime les roux, BREF TU ES PARFAITE !
Pour le prologue, je dirai simplement qu'en terme d'informations, on est peut-être un peu condensé : moi ça m'a intéressée et je me suis posée plein de questions, mais je crois qu'il y en a trop qui se posent, donc peut-être alléger l'ensemble si ça te semble cohérent ?
Tu sais que je suis tombée dingue de Félozis. Je l'ai trouvé à la fois touchant, sincère (et sexyyyy), et ça m'a fait tout drôle. C'est la première fois que je m'attache à un personnage aussi peu décrit ! Pourtant, je ne pense qu'à lui depuis le prologue (et puis, Felozis, quel nom merveilleux <3). Je crois avoir compris à peu près ce qui se trâme avec les Esprits, mais j'attends la suite pour tout découvrir.
L'univers dans son ensemble est à la fois cohérent et enchanteur. Je pensais que les descriptions allaient m'ennuyer, mais elles sont en fait très justes ! Je regrette un peu Calia, qui, je trouve, manque de profondeur pour l'instant (bon, OK, elle a faim et elle peut se faire virer de la cachette à tout instant, mais ça m'énerve quand elle se laisse maltraiter XD) ! Ah, et j'aurai aimé qu'elle soit décrite (au moins un détail) car je ne sais pas à quoi elle ressemble et c'est du coup très difficile de s'identifier. Enfin, moi j'ai du mal quand je ne peux pas m'imaginer le visage hahaha
Je ne parlerai ni de Hawk, ni de Naomi, qui sont simplement parfaits. Je les trouve juste, bien écrits, et je trouve qu'ils ont chacun un caractère qui leur est propre. J'arrive facilement à leur trouver une place dans mon coeur (et ils en ont une de choix).
J'ai adoré la fin du chapitre, même si c'est ENCORE la faute de Calia (elle m'énerve celle-là, désolée XD), il me tarde de savoir la suite (que je vais lire dès que ce commentaire est publié).
Si un jour tu publies cette histoire, je serai une de tes premières fans. Elle me touche, elle me fait du bien. Je crois que je t'avais dit qu'elle me rappelait ToS ? On sent qu'il y a un grand enjeu derrière ce début, et c'est ça qui me plaît. Je veux du périple, de l'action ET DES HOMMES NUS !
Je sais qu'une fois le chapitre 2 terminé, ça va être dur d'attendre le 3. Mais je sais qu'il sera aussi parfait que tout le reste, alors je peux bien attendre ^^
Ah, j'ai aussi vu passer 2-3 fautes de style mais je les ai pas relevées (vil faquine que je suis), j'espère que tu me pardonneras TT.TT
Bravo Flamby, c'est une magnifique entrée, et je veux lire la suite avec autant de passion que ce premier chapitre <3 <3 
Flammy
Posté le 08/01/2016
Cher petite Léthé.
Sache que j'adore tes commentaire pas objectif, j'adore qu'on me dise que je suis parfaite et qu'on me lance des fleurs \\o/
Pour le prologue, c'est un de mes gros soucis. J'ai besoin d'en parler, je dois évoquer cet évènement et parler de Félozis. Mais le soucis, c'est que soit j'évoque quasi rien, et c'est tout obscrure tout naze on comprends quasi rien on visualise rien, soit on à ça. Quand à expliquer plus, c'est foutre mon intrigue en l'air T.T Mais un jour, j'arriverais à le reprendre correctement. J'y crois.
Ton amour profond pour Félozis me déconcerte autant que toi je dois avouer ='D Pourtant, c'est pas vraiment le personnage qu'on voit beaucoup, ou même qui est particulièrement mis en valeur. Comme quoi oO" Je serais curieuse de savoir ce que tu penses qu'il se trame avec les Esprits ^^ Histoire de voir ce qui se passe dans la tête de lecteurs =D Mais bon, on est d'accord, tu en sauras plus dans la suite ^^ D'ici 10 ou 12 tomes *sifflote*
Sache que tu trouves l'univers cohérent et les descriptions pas relous m'enchante totalement \\o/ C'est un de mes grand enjeux de cette réécriture, réussir à faire sentir au lecteur que oui, le BG est pleins de trucs depuis le temps, sans pour autant le noyer sous les infos à la con (je parlais du type de climant de la région dans la première version, super utile) et en ayant des descriptions pas trop chiantes. Pour Calia, de mémoire elle est décrite un peu quand elle se réveille dans sa chambre et quand elle va prendre son bain, mais j'ai peut-être pas assez insister dessus. En tout cas, mon grand challenge sera, sinon de te faire aimer Calia, de te la faire trouver intéressante \\o/ J'y crois ! (Je crois en beaucoup de choses j'ai l'impression...)
Pour Hawk et Naomi, c'est cool \\o/ J'avoue que j'ai toujours un peu de mal avec Naomi, mais si tu apprécies Hawk, c'est l'essentiel, c'est un de mes chouchoux =D Et cool si la fin de chapitre te plaît ! Puis bon, c'est pas de la faute de Calia si elle est maladroite, ça aide pas un coma pour être agile comme un bouquetin ='D
N'empêche, j'avais jamais capté mais c'est vrai que ça ressemble par certains aspects à ToS ^^ Je remarque jamais les similitudes, c'est dingue ='D C'est comme Cricri qui me disait que ça lui rappelait Ewilan, c'était pourtant évident rien qu'avec l'arc de Lise quoi x) Je suis décidément pas douée, ce sont mes lecteurs qui m'apprennent mes sources d'inspiration ='D
Par contre, je suis désolée, vu le rating, les hommes nus, ça va être vite limité. Navrée ^^" Pour les fautes, c'est tellement ma bête noire ><" Et bien sûr que je te pardonne ! Tu es trop mignonne (et tu me jettes trop de fleurs) pour que je puisse t'en vouloir ^^ Vraiment, merci beaucoup pour la lecture, ton commentaire et tout le reste autour, tu n'imagines même pas à quel point tu m'as motivée pour la suite de cette histoire, en espérant ne pas te décevoir ! Ppleins de gros câlins faquins pour toi ! 
Pluchouille zoubouille !  
Laure
Posté le 09/11/2015
J’ai beaucoup aimé, Flammy !
Ton héroïne est très attachante, je trouve. La pauvre, avec son incapacité à être normale ! Je me sens mal pour elle quand Naomi est gentille avec elle et qu’elle ne sait pas comment réagir… Tu décris très bien ce mélange entre intense reconnaissance et impuissance de ne pas pouvoir rendre la pareille. En tout cas, c’est comme ça que j’ai interprété ça (par exemple, quand elle reçoit le torchon après l’épisode du serpent). D’ailleurs, j’ai beaucoup aimé la scène où Calia ramène le serpent à Naomi, c’était touchant. J’ai bien aimé ceci, aussi : « loin des conventions et des amitiés de façade ». Je me reconnais un peu là-dedans, haha. Mais après un temps, ça devient tellement pesant, la solitude :(
J’aime la manière dont tu décris progressivement la situation au lecteur. À la fin du chapitre, on a assez d’informations sur la situation de Calia, mais on dirait que tout s’est fait tout seul et qu’on n’a pas eu à fournir d’efforts pour se souvenir de tout ça.
Méchant Hawk. Il ne voit pas qu’elle ne le fait pas exprès ? J’espère que la situation avec lui se règle rapidement :)
Bref, ça m’a beaucoup plu !
Coquilles et suggestions :
« L’un des rares points de son physique qu’elle avait apprécié » : appréciés ?
« bien plus que la faim. Hawk. » : détail, mais je crois que je mettrais un saut à la ligne juste avant Hawk.
« de décider de l’expulser, voir pire. » : voire
« elle nous déjà emmerde depuis assez longtemps ! » : emmerde déjà, plutôt ? Ou sinon c’est peut-être une formulation qui nous est inconnue, au Québec ^^
« Elle l’atteint en un temps record, pour elle » : l’atteignit
« mais en plus ton ombre te fous la trouille ! » : te fout
« Et pourtant, suite à ces évènements, » : j’ai une prof de français qui m’a dit un jour que suite à, ça ne se disait pas et qu’il fallait dire à la suite de
« Pour la première fois depuis que son brusque changement de vie, » : le que est de trop
« Si t’aime pas, on terminera à ta place, » : t’aimes
« Sa nouvelle vie se révélait peut-être fruste et Hawk rabaissant, elle se sentait en sécurité, coupée du monde. » : je pense que j’aurais mis un mais au milieu ; là, je trouve qu’il manque quelque chose.
« Elle ressentait le besoin de prendre son temps, de se trouver des repères et s'habituer aux changements. Et digérer l'abandon de son père. » : je pense que j’aurais ajouté un de avant s’habituer et un autre avant digérer.
« Il fallait mieux rester tranquille, » : valait ?
«  se fichaient totalement de sa déchéance, voir s’en réjouissaient » : voire
« cet objectif idiot qu’elle ne se rappelait même pas s’être fixée. » : fixé, je crois… mais je suis pas certaine du tout
« dégringola jusqu’à percuter un rocher en contre bas. » : contrebas
Flammy
Posté le 09/11/2015
 Coucou Ethel !
<br />
Tu m'en vois ravie si ça t'a plu !
<br />
J'ai toujours beaucoup de mal à équilibrer un peu tout, de montrer Calia comme elle est sans faire trop clown triste. A la première version, j'avais un peu trop forcé sur les défauts de Calia qui en arrivait à énerver les lecteurs ^^'' En tout cas, tu retranscris bien ce que je voulais mettre dedans donc je suis bien contente ^^ (Même si je suis d'accord, c'est bien pesant la solitude ^^'' Mais c'est limite l'un de ses traits caractéristiques…)
<br />
Pour la situation, tu me soulages aussi énormément si ça ne va pas trop vite et si c'est pas trop lourds. J'ai énormément de trucs à dire sur l'univers, énormément de trucs qui doivent arriver et c'est vrai que je lutte beaucoup sur l'équilibre entre toutes les explications, les actions, qu'il se passe des trucs pour rythmer sans pour autant que les explications soient expédiées. Si ça a bien fonctionné pour ça, je suis encore une fois très contente ^^
<br />
Et pour Hawk… S'il était gentil, ça serait plus lui ='D Mais on verra bien ce que ça donnera par la suite ^^
<br />
Merci beaucoup pour le relevé de coquilles et les suggestions ! J'ai eu beau resté une semaine à ne faire que relire ce chapitre, il reste des trucs T.T J'ai vraiment des soucis avec ça, j'espère juste que ça ne t'as pas trop gênée dans ta lecture. Je m'en vais corrigé ça de suite ! ^^
<br />
Je te remercie beaucoup pour la lecture et ton commentaire ! J'espère que la suite te plaira aussi ^^
<br />
Pluchouille zoubouille !
Rimeko
Posté le 09/04/2016
  Coquillettes et suggestions : <br />"Elle resta ainsi de (longues ?) minutes immobile" <br />"de décider de l’expulser, voir(e) pire" <br />"elle nous déjà emmerde depuis assez longtemps" 'Elle nous emmerde déjà', plutôt, non ? <br />"Elle l’atteint (atteignit) en un temps record" <br />"avant de reporter son attention sur le dimidius (pas de -s, je crois)"<br />"qu’elle (ne) s’en sortait qu’avec une cuisante douleur au cou" <br />"l’idée de le manger la dégouttait (dégoûtait)" <br />"Hawk ne (le ?) lui pardonnerait pas si elle perdait « malencontreusement » leur repas" <br />Hum, comment fait Hawl pour la pousser dans le dos alors qu'elle est accroupie et lui perché dans un arbre ?? <br />"avec ses (les ?) maigres moyens et ressources dont elle disposait" Soit tu gardes 'ses', soit le 'dont elle disposait', mais les deux ça fait trop ^^ <br />"Le silence s’installa entre les deux jeunes femmes sans que cela (ne) les dérange." <br />"mais elle ne (le) remarqua même pas" <br />"Et (de ?) digérer l'abandon de son père." <br />"Mais le contrecoup revenait d’un coup" Repet <br />"Toutes ces personnes se fichaient totalement de sa déchéance, voir(e) s’en réjouissaient" <br />"Plaquée contre la paroi, des cailloux commencèrent à rouler de plus en plus sous ses pieds" Hum, problème de lien entre l'adjectif (Calia) et le sujet (les cailloux) ^^ <br />"Le semblant de position stable qu’elle avait trouvé(e) par miracle" <br /><br />Hé bien, moi je les aimes bien tes longs chapitres ! Au moins on a le temps de se poser, d'apprendre à connaître tout doucement tes personnages, de partager un petit bout de quotidien avec eux... Et j'adore vraiment ça (d'où ma passion pour les séries télé et les longues saga xD), ça instaure une vraie proximité avec eux je trouve ! (et après ça, je ne suis plus du tout objective mais seulement émotionnelle, et là faut pas que le personnage meurt... mais bref) <br />Bon, et bien pour commencer dans le mode émotions : Hawk, je te déteste :D Enfin... c'est un super personnage, avec certaines répliques (j'ai particulièrement aimé l'épisode du serpent ^^) et cette façon d'apparaître sans que Calia l'attende, mais... ouais, vraiment le genre de personnage qu'on adore détester ! Du coup, Naomi semble tout son contraire, ça fait vraiment un contraste étrange - on se demande comment ils en sont arrivés à vivre ensemble (et supporter à se supporter) ces deux-là ! <br />Au niveau du monde, j'ai bien aimé les quelques descriptions et explications, elles coulent toutes seules sans presque qu'on s'en rende compte ! Je visualisai bien aussi l'environnement et les personnages, aussi, donc pour un premier chapitre c'est vraiment cool ;) Mon seul regret, c'est de ne pas savoir en quoi les dimidius (c'est moi ou ça ressemble à "demi-dieux" ?) sont vraiment différents du reste de la population, à part au niveau de la réputation... Ah, et je me demande aussi en quoi Calia est "magicienne" vu qu'on ne dirait pas qu'elle a des pouvoirs magiques, et aussi pourquoi elle était dans le coma et comment elle en est arrivée là ; mais ça ne m'a pas gênée... Au contraire, ça ne donne qu'une envie : poursuivre ! <br />Et pour finir, Calia... Elle pourrait bien être le genre de personnages qui m'agace, surtout au début ; elle se laisse un peu trop marcher sur les pieds... Mais au long du chapitre, je me suis surprise à l'aimer de plus en plus, jusqu'à son acharnement un peu bête à la fin mais qui révèle une vraie force de caractère qui m'a vraiment plu. J'ai trouvé ça très juste, fort aussi, cet entêtement qu'elle met à vouloir s'élever... je ne sais pas trop pourquoi, mais ça m'a parlé ! ^^ <br />Hé, sympa la fin de chapitre... Sadique va !
Flammy
Posté le 09/04/2016
Coucou Riri ! 
Tout d'abord, merci beaucoup pour ton commentaire ! Ca me fait chaud au cours de te voir par ici ^o^  Et un grand merci aussi pour ton relevé de coquillettes, j'ai de quoi me faire un collier là =P
En tout cas, ça me fait très plaisir si tu aimes mes chapitres longs ! J'ai toujours un peu peur que ça soit trop longs, je sais que ça peut vite rebuter. Donc si ça te va, c'est parfait ! ^^ Surtout que je suis comme toi, j'aime beaucoup prendre mon temps, voir un peu le quotidien, se pencher sur des trucs pas forcément essentiels à l'intrigues, mais qui permettent de poser l'univers et les prsonnages ^^ C'est important de se sentir proche des persos, ya rien de plus frustrant que quand ils nous laissent indifférents je trouve >.<"
Pour Hawk, je suis ravie que tu le déteste ! =D Son succès m'inquiète parfois. Mais oui, c'est clairement pas un personnage fait pour être sympathique, donc c'est normal de vouloir lui foutre des baffes ^^ Et pour sa relation avec Naomi, comment ils arrivent à se supporter, c'est tout une histoire ^^ Mais normalement, on comprend vite mieux comment ils fonctionnent ces deux-là, mais je ne dis rien de plus, c'est plus drôle de découvrir au fur et à mesure je trouve ^^
Pour les descriptions, tu m'en vois très ravis, vu que j'aime pas ça et que c'est toujours la plaie à écrire xD J'avais peur que ça se sente. Pour les explications de dimidius, c'est un peu le soucis de ce premier chapitre, j'ai pas assez expliqué ce point-là, il faudra que je reprenne ça x) Je mettrais des explicatiosn plus amples sur mon JdB une fois que j'aurais repris ce chapitres, mais pour faire simple, ils utilisent une magie considérée comme impies, ne dépendent pas d'Esprit, donc c'est très étrange, comme s'ils leur manquaient un truc pour être humain . C'est d'ailleurs grâce à cette magie que Hawk peut pousser Calia dans l'eau depuis le haut de l'arbre ^^ Et Pour Calia, mystère :p 
Ouiiii ! Je suis tellement contente que tu vois Calia comme ça ! La scène de la fin, où elle s'acharne, n'est pas forcément compréhensible pour tout le monde, mais c'est exactement comme ça que je le voyais. Ton retour me rassure donc pas mal =D 
Et pour la fin, j'avoue que sur beaucoup de chapitres, je me suis un peu lâchée pour la fin, avec des coupes sadiques *siffle* Mais tu comprends, il faut donner envie de lire la suite ^^
En tout cas, un très gros merci pour ce retour Riri ! Tu me confortes sur certains trucs que je dois changer et tu me rassures sur d'autres, c'est génial ^^ Un très gros merci !
Pluchouille zoubouille ^^ 
Dan Administratrice
Posté le 08/04/2016
Coucou Flammy ! Tu es ma première victime (mouhahahaha !!)
Je ne me suis pas arrêtée sur le prologue pour commenter parce que j'aurais pas su quoi dire à part "où est le bouton suivant ?". Le mystère est très efficace, on comprend rien, on sait qu'on va comprendre en lisant, alors hop, on décide de lire, c'est aussi simple que ça ! C'est en tout cas une entrée en matière chargée d'émotions et qui du coup fait son effet, même si les informations nous passent encore un peu au-dessus de la tête vu qu'on débarque...
Concernant le chapitre 1, maintenant, j'ai en fait une impression un peu mitigée en l'ayant terminé ^^' Pas que ça m'ait pas plu, vu que je l'ai gobé, mais j'ai eu un peu de mal à comprendre ce que tu voulais raconter, en fait. Présenter Calia, certes, mais d'une certaine façon j'avais l'impression que tu cachais des infos "juste" pour le suspens (pourquoi son coma ? Comment Hawk et Naomi l'ont trouvée ? pourquoi ils la gardent surtout si Hawk peut pas la blairer ?). En fait, j'ai eu des tas de questions, et l'impression que tu faisais exprès de pas vouloir y répondre. Bon là j'ai bien conscience de pas être claire du tout x'D
En fait je crois que ce qui m'a perturbée c'est que comme le chapitre est très contemplatif, on imaginerait que ce serait l'occasion pour une rétrospective ou une plongée plus "intense" dans la psyché de Calia ; nous on arrive, on nous présente une princesse magicienne pleine de mystère, mais finalement on ne sait pas trop sur quoi s'interroger, quoi considérer comme normal, bref j'ai eu l'impression de ne pas trop savoir où donner de la tête et de me perdre un peu dans les questions que tu soulèves.
Tes personnages sont bien campés et ils ont déjà leur dynamique super efficace, mais c'est la place du lecteur là-dedans qui est pas évidente à trouver ; depuis combien de temps ils se connaissent ? Qu'est-ce qu'ils font là ? Est-ce qu'ils l'ont kidnappée ? Sauvée ? Qu'est-ce qu'ils attendent ? Qu'est-ce qu'ils ont prévu de faire ? Et en parallèle toutes les questions sur le passé de Calia, l'identité des deux autres, plus le monde, je trouve que ça fait un peu beaucoup et en fait j'ai eu du mal à "hierarchiser" les mystères, je sais pas si tu vois ce que je veux dire ?
J'ai aussi eu un peu l'impression que tu en faisais trop, parfois. Pourquoi commencer en disant que Hawk est vilain avec Calia puisque tu le montres juste après ? Ca fait perdre de la force aux scènes de "show" qui sont très bien (quoique peut-être un peu nombreuses ? Est-ce nécessaire de voir Hawk s'acharner systématiquement ? Ca m'a fait bizarre, par moments on se demande s'il la traque pas juste pour lui faire des crasses x'D). Idem, les allers/retours ruisseau/refuge ont participer à "flouter" un peu le tout, à confondre les scènes ; j'ai tendance à trouver les chapitres plus efficaces quand on peut bien les découper, style première partie dehors, ruisseau, arbres, etc/seconde partie dedans, ou inversement pour le réveil de Calia.
Bon je m'en veux mon commentaire sonne très négatif et plein de reproches alors que j'ai passé un très bon moment >< Ce qui est sûr c'est que tu piques notre curiosité sur des tas de points et que ça donne sacrément envie d'enchaîner ; et même si on ne fait qu'en apercevoir des petits bouts ici, je vois bien à quel background de malade ça renvoie ! J'ai hâte d'en découvrir plus !
Encore désolée pour mes pinaillages, d'autant que je suis fatiguée, ça m'a sûrement pas aidée à bien raccrocher tous les wagons dans l'affaire...
Des zibous et à bientôt !
Flammy
Posté le 08/04/2016
Coucou Danette ! Je suis très honorée d'être ta première vicitme ^^
Bon, déjà si le prologue fonctionne, c'est un bon point de départ ! En tout cas, le but recherché est atteint, faire passer les sentiments, le mystère, et les réponses, ça sera pour plus tard =D Et pour les infos qui passent au-dessus de la tête, c'est tout à fait normal, pas d'inquiétude !
Et ne t'inquiète pas, tu es très clair ! Ou, en tout cas, j'ai compris ce que tu voulais dire x) Ca fait quelques temps que je me fais la même réflexion donc tu viens confirmer que ça doit changer, c'est cool. En fait, mon soucis à l'origine c'est que j'avais énoooooormément de choses dont je voulais parler dans ce chapitre un, et je me disais que ça ferait trop, que ça perdrait le lecteur, que j'allais couper dans le temps et étaler les explications. Sauf que je me rend compte que ça fait un effet "faux suspens" absolument pas voulu, que ça perd le lecteur et, qu'en plus, j'arrive pas à les caser correctement plus tard ces infos ='D Du coup, je me pose une question, si je pourrais avoir ton avis ça serait gentil ^^ Si je rajoute des infos, notamment les réponses aux questions que tu as posé dans le commentaire, ça ne risque pas de faire trop d'infos ? De faire page d'encyclopédie imbuvable ? C'était ma peur à la base et je crains toujours un peu ça, même si je me rends bien compte que ça doit changer. Va clairement falloir que je hiérarchise tout ça pour aider le lecteur à tout suivre, mais bon, j'avoue que pour moi, tout me semble important, pas simple ='D 
Brefouille. Je suis contente que tu trouves les personnages bien campés, même si le soucis du manque d'infos est toujours là ='D Il va vraiment falloir que j'explique simplement et rapidement leur situation à tous, vu que ce n'est normalement pas un mystère, ça dégagera peut-être plus d'espace aux vrais mystères et questions qui doivent se poser ^^ J'espère en tout cas ='D
Pour le show, je vois ce que tu veux dire. Couper dedans (dans les scène sredondantes et dans les scènes ou Caia se dit que Hawk est méchant) permettrait sûrement de resserer un peu tout ça et de gagner de la place pour expliquer plus sereinement les trucs qui manquent. Pour le découpage des scène par contre, j'ai un peu plus de mal à voir ce qui te chagrine, désolée ^^" C'est trop découpé ? Ou au contraire pas assez ?
Et ne t'inquiète pas, c'est bien de relever ce qui est négatif ! Je savais ce qu'il y avait des soucis avec ce chapitre et avoir ce retour permet de mieux fixer les choses dans ma tête ^^  Je cerne mieux ce que je dois modifier, c'est tout bénef pour moi \\o/ Mais bon, j'avoue que je ne suis pas mécontente qu'il y ait quand même des aspects positifs et que tu n'aies pas passé un trop mauvais moment ^^ Piquer la curiosité, c'est le but essentiel de ce chapitre, donc même si ya clairement des trucs à revoir, je sens que c'est bien parti ! *optimisme ON* 
Et ne t'inquiète pas pour le pinaillage, au contraire j'en suis bien contente ^^ Vraiment, un grand merci pour ton commentaire et ton retour détaille =D Pluchouille zoubouille ! 
Vous lisez