Haïku N°8

Par Emejie

jardin frissonnant

soleil d'un coup disparu

vent froid septembre

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
Vous lisez