Evolutionis Player chapitre 1 à 10

[Puisse votre lecture vous faire voyager dans cet Univers, le récit s'améliore au fil des chapitres, le héros gagnant en intelligence, bonne lecture ! ]

Je commence ma vie dans un petit village en bordure du royaume de Lamaliam, ce village nommé Mancrisse est en dehors de toute juridiction ce qui le rend rentable pour le commerce. Ma famille est partie il y a 20 ans sur un autre continent pour étudier des formes de magie de guérison pour continuer d'exercer et évoluer dans le domaine du soin.

J'ai 25 ans aujourd'hui, et la famille qui m'a couvée pendant mes jeunes années s'en va pour le commerce, habiter dans une ville voisine, me laissant une petite hutte adéquate où je dors chaque nuit.

La ville est protégée par un champ de force acheté par les habitants à un druide vagabond. De cette manière, les monstres inférieurs au niveau 50 ne peuvent pas pénétrer dans le village. La ville a déjà été attaqués par des hordes de gobelins, une wyverne (un petit dragon venant des terres aride au nord), des meutes de loups et des slimes. Aujourd'hui, ces monstres restent en bordure de la ville dans l'attente d'une proie.

La guilde locale qui siège au pavillon de guilde est dirigée par "Verdoyante", il s'agit d'une guilde supérieure formée de l'association de plusieurs guildes.

Cette guilde permet aux chasseurs et aux héros d'échanger les gains des monstres contre un prix raisonnable ce qui représente un marché rentable.

Je travaille actuellement pour la guilde en tant que chasseur de monstre, je suis encore très faible donc mes gains me permettent de couvrir mes coûts en nourriture ainsi que mes consommation au bar local. Aujourd'hui, je me lève différent, une étoile m'aurai donné sa bénédiction ? Je parcours alors mes statistiques : 100 Pv, 20 Mana, 140 Endurance, 15 Force, 10 Sag, 20 Agilité, 5 Intelligence, 30 chance. Mes stats n'avaient pas changé pendant ma dernière bière !

Je n'ai pas beaucoup d'intelligence car mes nourrices ne m'avaient pas amené à l'école de magie, l'école élémentaire, et toute les écoles quelque soient. Toutefois, j'avais 15 en force, j'ai fait de l'exercice très souvent ces derniers temps ce qui m'a permis de gagner 5 points. Toutefois, un statut vient d'apparaître depuis ce matin : "Bénédiction du grand Sage Observateur". Qu'est-ce que cela pouvait-il bien être ? Je n'ai pas fait de quête particulières récemment ni prier abondamment, je me demande d'où cela peut venir ? Je décide donc de ne pas y faire attention, qui sait ? C'est peut être comme la dernière fête du village où j'ai obtenu le statut " Grand Sage de la bière" pendant toute la soirée. Je pouvais boire sans jamais avoir d'effets secondaires. Sacré soirée !

Bon, il est temps de faire de l'exercice matinal : 100 pompes, 100 abdos, 50 squats et 5 km de course. Je me suis habitué à ce rythme. Cela me permet de gagner 15 expériences en force. Il est possible d'améliorer ses stats sans monter de niveau, il est courant qu'un aventurier de niveau 10 ai des stats de 30. J'effectue mon exercice avec brio, je prends même le luxe de courir 10 km de plus. Exténué par cette séance, je décide d'aller à la guilde consulter les quêtes ! Je suis d'excellente forme aujourd'hui ! Je me sens productif, serait-ce le statut ?

Une quête d'élimination de slime, une quête d'extermination de loups, etc... Je choisis l'élimination de slime et m'arme de mon épée courte. Je l'ai forgé moi même au prix de nombreuses tentatives mais elle est fonctionnelle et aiguisée. Je pars donc en chasse !

Le lieu est à 2 km au sud de la ville, je prends des provisions au passage, des fois que j'y suis encore passé l'aurore. Arrivé sur place : je pose mes affaires et m'attèle à la tâche, les slimes sont pour la plupart faibles et donne des cristaux magiques de basse qualité. C'est avec ça que j'ai forgée mon épée ainsi qu'un peu d'acier. Cela la rend plus efficace contre les monstres du même type(Slime).

Je viens d'en avoir 50 je commence à fatigué. "Notification! - Nouveau titre obtenu : Fléau des slimes lvl1" Quoi ?! Je ne savais pas qu'on pouvait obtenir des titres ! Je n'en ai jamais eu, c'est étrange j'en ai déjà tué 200 auparavant... Peut-être que c'est l'accumulation ? Oui ça doit être ça! Voyons voir ce titre :"Attaque +50% contre slime, Défense +50% contre slime" Whouah! Mais c'est génial! "Notification! - Dû au titre Fléau des slimes, obtention d'une clé de donjon pour la vallée des slimes" Tiens! Ça aussi c'est nouveau! *Une clé apparait dans les mains*.

Une clé? Je me demande comment on s'en sert, faut-il trouver la porte aussi? En actionnant la clé par mégarde, je me retrouve téléporté dans une vallée. La vallée des Slimes! Pour sortir : vaincre le boss du donjon. C'est une blague?! Je suis niveau 2, comment voulez-vous que je fasse ça !

Armé de mon épée d'acier, je vain à bout d'une centaine de slime. Plus j'enchaîne, plus ma fatigue augmente, j'en peux plus! "Notification! -Gain de niveau +1" Whoua! J'ai monté de niveau! Niveau 3 alors, et j'ai gagné 5 points d'attributs. "Notification! -Dû au titre Fleau des Slimes lvl5, vous obtenez 2 compétences appartenant au slime: 'Insensibilité à la chaleur lvl1, Résistance aux dommages physique lvl1'". Comment c'est possible ? Je pensais qu'on ne pouvait obtenir de compétence qu'en les apprenants avec des livres de compétences. Résistance aux dommages et à la chaleur, je vois, ça va s'avérer très utile, j'en suis sûr. Voyons dans quoi je vais investir mes points d'attributs ? La force! J'ai besoin de taper plus fort, de plus je suis un guerrier, enfin épéiste, bref. +5 points en force. Force actuelle : 20. "Notification: - Dû à un entrainement acharné, augmentation permanente de la vigueur.

Bien, continuons l'exploration. Alors que j'arpente la vallée des slimes, une porte dérobée se montre sur la façade de la falaise. Je m'y dirige avidement. "Entrée dans la salle du boss, bon courage". Oh, génial. En entrant, je remarque un trône de pierre placé au milieu de la pièce, et ce qui semble être un slime violet. *Murs qui vibrent*. 'Qui vient donc tuer mes semblables !' retenti une voix puissante. Le slime violet se changea alors en personne, un garçon de même âge que moi. Et bien on a toujours des surprises. le garçon fit alors apparaître une hache d'arme gigantesque et se positionna en face du héros. Corps à Corps hein ? Ça me connais. Il trancha l'air et j'avais esquivé au dernier moment, je reste agile tout de même! Il continua de m'assainir de coups que je peina à esquiver tant la vitesse de son arme étais élevé, quand soudain, je saisi une opportunité d'attaquer : alors que j'esquivais de justesse, je me redressa rapidement et projeta mon épée courte directement vers sa tête, je fis mouche. L'épée se figea dans son crâne se dissolvant sur le sol en une marre violette. "Notification! -Level up +5 vous avez vaincu le boss du donjon".

Chapitre 2 : Quete annexe

Après avoir vaincu le monstre slime, je me fis téléporter de nouveau là où j'étais. De retour dans le champ de slime que j'avais exterminé et où des restes gisaient çà et là. Le soleil était bien bas, je décidai donc de rentrer chez moi pour méditer sur l'investissement de mes points d'attribut. La force peut-être ? Les 5 points que j'ai investis se sont fait sentir contre le boss slime. Mmmh! Ou bien la sagesse ? Aucune idée pourquoi mais cet attribut m'intrigue, je ne sais pas à quoi ça sert précisément.

De retour dans mon loti, je préparai un feu et une bière pour me préparer à lire un livre sur la magie que j'ai acheté "maîtrise du mana level 1" à 400 pièces d'or ! Une vrai fortune, toutefois j'ai pû vendre la hache d'arme du boss à un bon prix ce qui m'a permis d'acheter ça.

J'ai toujours été curieux par rapport aux arts magique et ce livre pourrai m'en faire découvrir les bases : le contrôle du mana. Je finis ma bière et me lança dans la lecture du livre qui s'avérai fort compliqué, je ne comprenais pas tous ces symboles complexes. Soudain, une idée me vint. J'investi donc 10 points en sagesse. "Notification! - Vous êtes désormais un sage apprenti lvl1, Regard Intense lvl1, Régénération magique lvl2, Compréhension du Monde lvl2" To be or not to be, me dis-je à moi-même en riant.

Après avoir investi mes points je sentis un léger changement, j'étais plus lucide, je rouvris mon livre et d'un coup, tout me sembla clair et aisé, je finis l'intégralité du livre en 2 heures et je m'exerçai à utiliser le mana.

Puis un cri au village retenti, fort et aigu. Je sortis en hâte de ma maison pour assister à une scène horrifiante : un loup garou énorme griffait l'air et l'espace autour de lui, encerclé de garde qui rôdaient là, la bête avait attaqué une femme et son enfant. Le loup-garou émit un son puissant et étourdissant, tout le monde vacilla et le moment d'après, la bête avais disparue.

Et c'est ainsi que commença : " La chasse du loup garou Magistral "

                                                  - - - * La chasse du loup garou magistral *- - -

Les gardes s'étaient rassemblés autour des victimes pour recueillir des informations sur la bête, ses spécificités et si possible ses attributs. Un loup- garou pouvait posséder au maximum 2 attributs et ils variaient grandement : griffes d'acier, corps de pierre, etc...

Celui-là avait des griffes en mithril ce qui est un métal rare et terriblement résistant, son second attribut restait un mystère. La chasse avait été ouverte et affichée librement sur le panneau de la guilde, une prime de 1500 pièces d'or sera attribuée à qui tuera la bête. Je désirai ardemment saisir cette opportunité mais le gain était moindre par rapport au risque de cette quête.

Ce loup-garou était au moins deux fois plus lourd qu'un loup garou commun et avait un attribut encore inconnu ! Toutefois je contrôlais désormais le mana librement dans mon corps et je le maniais avec dextérité, je n'ai pas assez d'argent pour acheter des livres de sort toutefois je tentai quelque chose.

Je condensai le mana dans ma paume puis y ajouta les attributs du feu et du vent. Une boule de feu ardente rougeoyait dans ma paume mais ça n'ait pas suffisant pour battre un loup-garou puis comme une goutte d'eau de génie perla sur mon front, j'ajoutai le mana du souffre, un composé qui était riche en produit inflammable. J'avais appris cela dans le livre que je venais de lire en fin de page.

La boule de feu chauffa énormément au point de devenir blanche et faisait fondre le plafond ! Ca pouvais vaincre le loup-garou, je devais trouver une faille dans ses mouvement pour le toucher parfaitement mais un loup-garou était agile et fort, il pourra aisément contourner mes plans aussi complexe soient-ils.

Et c'est en entremêlant toute ces réflexions que je m'endormis paisiblement en quête d'une réponse à " comment vaincre le loup-garou magistral ? "

Je me réveillai en pleine forme, la nuit m'avais donné des idées sur les possibles ouvertures des loups garous. Alors que je mangeai un œuf, je pris la décision de partir en chasse du loup-garou magistral, le gain avait eu raison de moi. Je rassemble mon équipement et fis un arrêt au stand d'alchimie.

"- De quoi auriez-vous besoin jeune homme ? "

"- Une potion de sommeil je vous prie"

"- Ca fera 50 pièces d'or"

"- Elle est suffisamment puissante ?"

" - Sans aucun doute, vous pourriez endormir un bœuf avec ça "

Puis je m'arrêtai au stand du trappeur pour acheter de l'équipement qui me sera utile. Fin prêt ! Je me dirigeai vers l'entrée de la forêt de " Cairn du Noir" et procéda à y pénétrer.

L'atmosphère était lourde et une fine couche de brume voguait ce matin. On pouvait entendre des feuilles bougés et des arbres suinter mais le loup restait caché. C'est alors que j'utilisai mon équipement : une boîte anti-odorante qui agissait à la manière d'un fumigène et des fils en nylon ultrarésistant pour poser des pièges. Je décidai notamment d'investir mes 15 points restants en force et en mana avec respectivement +8 points en force et + 7 points en mana.

De cette manière, mes vaisseaux sanguins qui alimentaient mes muscles s'élargirent pour former de nouveaux canaux de mana. Je procédai à installer des pièges autour de mon campement, le soleil se couchais déjà et j'avais fouillé la zone toute la journée à la recherche de trace, sans succès. J'allumai un feu de camps précaire et disposa mon sac de couchage puis 3 heures passèrent dans la pénombre de la forêt.

Enlacé dans un sommeil semi-profond, je me mis à discerner des sons de métal, ils étaient faibles mais audibles à cette distance. Qui pouvais donc s'entraîner à une heure pareille dans la forêt me dis-je intérieurement. J'attrapai une torche de mon feu de camps et me décida à me diriger vers la source du son. Alors que je marchais en me rapprochant, un piège se déclencha sans avertissement, une corde attrapa mon pied et me figea en l'air, tel une viande accrochée à un crochet. Paniquant légèrement, je souleva mon corps pour regarder la nature de mon emprise ! Une corde magique ! Et alors que des sons de combats faisaient rage, je restai planté là sans remède à ma situation.

Et bien que je me tortillai et faisait de mon mieux pour me libérer, le bruit cessa. Un cri de douleur avait percé le ciel blanc pour glacer mes entrailles. Soudain, un pas furtif passais par-là, et une forme noire et épaisse traversa mon champ de vision, le loup- garou était là !

Chapitre 3: Rencontre fortuite

 

Sous mes yeux ébahis je retins ma respiration, une erreur et s'en étais finis de moi et de mes espoirs à venir. J'espérai au plus fort que la boîte anti-odorante fonctionnait encore puis après un silence qui me paraissait infini, l'animal me regarda, ou plutôt m'observa de ses yeux jaunes luisants emplis de violence et de destruction. S'en ai finis de moi pensais-je ! Et alors que la peur avait bien ancré ses griffes en moi, le loup-garou continua sa route me laissant là, attaché à cette corde.

Que s'était-il passé ? Je n'en savais rien mais la peur avait fait fuser mes idées et je préparai une boule de feu ou comme j'aimais l'appeler "la pincée d'épice", je rapprochai la corde de ma magie et elle se mit à fondre et des fils invisibles se détachèrent. Libéré !

Et alors que je tombais nonchalamment, je pris la direction du lieu où s'était déroulée une bataille. Des hommes gisaient-là, le corps sanglant de tout côté, parmi la pénombre je discernai un homme dont la jambe était emprisonné sous une énorme pierre

"-Vous êtes encore vivant ?"

"-J'en ai bien peur mais plus pour longtemps à ce rythme-là" L'homme chuchota et tressautant sous la douleur.

J'avais 23 en force alors j'étais confiant lorsque j'entrepris d'utiliser un bâton de bois en guise de levier, la pierre se souleva et libéra son emprise sur cet homme. J'appliquai un bandage là où les plaies étaient les plus graves et lui posa quelque questions.

"- Que s'est-il passé ?"

"- On chassait la bête quand elle nous est tombé dessus, c'était terrible elle nous a lacérer très rapidement, personne n'a eu le temps de réagir à temps "

"-Vous avez découvert quelque chose ?"

"-Oui, son second attribut, plus il tue, plus il devient fort, c'est une croissance démente"

Alors tel était son deuxième attribut me dis-je. Je finis d'aider l'homme et de le ramener à l'abri pour continuer la chasse. Il était près de 4h du matin lorsque je revu la bête pour la seconde fois, il mangea une biche innocente et goulûment. Perché dans un arbre, j'assistai à la scène morbide du loup qui mangea là une heure durant. Je voulais attendre qu'il soit repu pour lui lancer ma toute nouvelle magie : la boule de feu. De cette manière, il aura un temps de réaction plus long.

Alors qu'il finissait son repas, je préparai mon corps à effectuer la plus grosse boule de feu que je pouvais. La boule atteignit un diamètre de 30cm de feu blanc et pur. Le loup senti la chaleur anormale et s'alerta, il guetta la source pour apercevoir cet homme qui avait entre ses mains une boule rouge dont il ressenti la puissance. Bondissant par instinct, il s'élança d'un pas lourd vers moi, toutefois ma boule de feu était prête, je la projetai de toute mes forces vers la bête qui la reçu en pleine tête, il fallait dire que j'avais amélioré ma visée depuis mon combat contre le boss slime. La boule ardente transperça sa tête de part en part laissant une carcasse morte." Notification! -Gain de Niveau +3, Niveau actuel : 10, 15 points non attribués"," Gain du titre Chasseur aguerri, Compétence acquises : Dépeçage lvl2, Masquage d'empreinte lvl2, Œil de Lynx lvl1".

Génial ! 3 Niveaux supplémentaire, je travaille dur ces temps-ci. "Notification ! Obtention d'une clé de donjon vers : " La cité des loups". Et une clé apparue dans mes mains. Je pris soin de ne pas l'utiliser. Le combat avait épuisé mes réserves de mana et avec ma sagesse actuelle, le regain magique est de +5% par heure. Ce qui est ma foi faible. J'avais besoin de 5 heures minimum pour reproduire une petite boule de feu.

J'entrepris de dépecer la carcasse du monstre pour découvrir une pierre d'évolution. Cette pierre pouvais être trouvé sur certain monstre et pouvais octroyer des attributs en rapport avec la bête. Toutefois il était relativement rare de mettre la main sur une de ces pierres en raison de sa nature magique et ceux qui en possédaient étaient incroyablement puissants. Whouaw ! Quelle chance ! Je pourrai la revendre au moins 20 000 pièces d'or aux enchères de la guilde. Cependant, elle pouvait me rendre beaucoup plus fort. Ainsi un choix pris place en moi : Vendre la pierre et acheter une nouvelle maison et de l'équipement ou l'absorber pour obtenir un trait qui pourrai s'annoncer néfaste. En effet, il était possible que la pierre produise un trait néfaste pour l'individu, quelqu'un avait obtenu les écailles d'un serpent de mer sur tout son corps après l'absorption d'une pierre !

Alors que le choix me tiraillait, j'amenai le corps de la bête, en prenant soin de dissimuler la pierre à la guilde. Je reçu les 1500 pièces d'or pour la prime et rentra chez moi, heureux de recevoir autant d'or et exténué par ma quête. Assis sur le canapé, je contemplais la pierre. L'absorber ? La vendre ? Que faire.

Dans un accès de réflexion, j'activai la pierre par mégarde et le mana vint être absorbé par mon corps. "Notification ! Nouvel attribut acquis : Ce qui ne me tue pas me rend plus fort - Toutes les attaques reçues par le corps seront transformées en expérience en renforçant le corps."

L'attribut du loup était "renforcement par l'attaque", j'avais reçu le trait muté "renforcement par la défense". Eh bien, ce n'est pas si mal pour une pierre si rare ! Content de ce nouvel attribut, je m'endormis penaud. Songeant à quels desseins j'utiliserai mon argent durement gagné.

Chapitre 4 : Renforcement et préparation

Au réveil, j'effectuai mon exercice quotidien et gagna 1 point en force et 5 en endurance. Je me rendis à la guilde à la recherche des nouvelles quêtes disponibles. Je vis sur mon chemin, fixée à un arbre, une annonce d'élimination de slime, je souris en pensant à mes exploits passés et continua mon chemin. Je m'arrêtai au magasin de potion, j'avais acheté une potion de sommeil pour m'entraîner à la préparer, il était aisé de se procurer les ingrédients.

Je vendis 5 potions de sommeil que j'ai confectionné pour 100 pièces d'or. Je décidai de continuer mes achats au magasin de sorcellerie, j'avais réussi à maîtriser le mana alors je pouvais désormais apprendre des sorts, de plus, l'investissement de mes points en sagesse m'avait hautement aidé à comprendre les procédés alchimiques et magiques contenu dans le livre de magie. Je pourrai recommencer si ça se reproduirai. "Magie de glace", "Magie de vent" lisais-je au rayon des livres de magie élémentaire quand un livre entra dans mon champs de vision : " Invocation d'esprit élémentaire". Ce livre pourrai m'aider à crée un esprit élémentaire qui chasserai avec moi. Quand me vint une idée. J'achetai le livre et m'empressa de rentrer chez moi pour ouvrir le livre. Et comme je m'y attendais, je peinai grandement à lire et à décrypter les symboles compliqués.

Alors je décidai d'investir des points en sagesse, j'en avais 15 disponible. J'attribuai ces 15 points. " Notification! -Sagesse > 30, vous pouvez désormais accélerer votre régénération de mana pendant 1 minute, Compréhension du monde lvl3, Regard Intense lvl2, Régénération magique lvl3.

Satisfait de ma nouvelle compétence d'accélération, je repris la lecture de l'ouvrage qui, comme je m'y attendais, devint plus aisé et lucide. Quatre heures plus tard, j'avais fini de lire le livre dans sa totalité. J'agrippai ma veste et sortis dans les plaines pour tenter de crée un esprit élémentaire. Je rassemblai mon mana dans mes paumes et insuffla à l'air ambiant mon mana altéré. Ainsi, un esprit de feu pris forme. Le feu était l'élément que je maîtrisai le mieux depuis que j'avais créé ma boule de feu ardente.

L'esprit avait les oreilles pointus et arborais des cheveux rouge qui crépitais dans l'air. L'esprit vint toucher ma paume et me demanda sa tâche.

"Assiste-moi dans mon entrainement" dis-je, sûr de moi.

Et c'est ainsi que commença l'entrainement physique qui me changea, me rendant plus fort. Je n'avais pas oublié le nouvel attribut que je possédais :" Renforcement par la défense", et je comptai bien m'en servir. Je dictai mes ordres à l'esprit de feu qui attrapa une masse de bois. Je m'assis là et d'un coup, il envoya la masse si forte dans mon dos que je crus que ma colonne s'était brisé.

"- Tout va bien ?"

"Ça ira, continuons" répondis-je.

"Notification! - Coup reçu +15 exp, ... Coup reçu + 15 exp" "Résistance aux dégâts +10%"

Et alors que je continuais l'entrainement, les coups semblaient de plus en plus faibles, ou je me renforçais ? Ainsi donc l'entrainement dura jusqu'au lendemain. J'étais encore assis là à encaisser sans broncher les coups qui n'étais à présent qu'une simple égratignure. J'avais tellement monté ma résistance ! +50% de résistance aux dommages ce qui était colossal.

J'avais aussi gagné 2 niveaux supplémentaires. J'investi mes 10 points en force. La force permettait aussi de mieux encaisser de part des muscles plus durs et résistants. Je suis un véritable tank à présent, ma peau est aussi dure que l'acier et mes 38 points de force se faisaient sentir. Bon, les balles magiques et l'acier affuté pouvaient aisément me transpercer mais les coups seraient bien plus soutenables. Après cet entrainement acharné, je rentrai chez moi. Je consommai deux bières bien méritées et m'installa dans le canapé pour songer à la clé que j'avais reçu, je m'étais grandement renforcé récemment, je pourrai peut être faire le donjon ?

Avec cette idée en tête je m'assoupi sur le canapé.

Le lendemain, je pris les devants et forgea une arme plus adapté à mes compétences, j'étais très fort et plutôt agile. Je me forgeai donc une dague de range E+. Plutôt pas mal, la dague était aiguisé et prête à l'emploie. Je me souvins qu'il était possible d'ajouter des enchantements aux armes, je me rendis au magasin de sorcellerie et entrepris d'acquérir un grimoire d'enchantement niveau novice.

Le mana devait infuser l'arme par le biais de runes rédigées sur l'arme. Ainsi, je m'entraînai sur mon arme, je visais un enchantement de flammes. A la suite de nombreux essais infructueux, je parvins à enchanter mon arme, lorsque je l'infusais de mana, elle prenait feu et parvenais à trancher à travers le métal avec facilité. Satisfait de mon travail acharné, je préparai mon armure de cuir, elle était légère et souple et procurais une défense convenable pour son niveau. Je rangeai dans ma besace des potions de soins faible que j'avais achetés au magasin.

Il était temps de partir pour "la cité des loups", j'étais fin prêt, mon arme en main arborais des runes rouges sur la lame, mon mana étais à son maximum. J'activai la clé, confiant de réussir.

Je me doutais que le boss serai au moins aussi fort que le slime violet alors je m'armai de courage lorsque je me fis téléporter vers l'inconnu.

Chapitre 5 : La cité des loups

 

La cité était titanesque, d'un noir de jet, les bâtisses semblaient ne pas finir de monter. Ce décor des plus colossaux s'ouvrit à mes yeux perplexes. Et des loups, des loups à n'en plus finir rôdaient au loin, avide de viande fraîche. Je ne voyais pas de loup-garou mais les loups en meute étaient une terrible menace, il fallait les éliminer un à un pour se frayer un chemin jusqu'au cœur de la cité.

Cette idée me semblait impossible ; je n'avais que 3 jours de provision et je n'avais que peu d'énergie magique pour me soutenir. Je pourrai faire au maximum quatre boule magique de feu ardente toute les deux heures. En pensant à tout ça, deux loups solitaire avaient flairé mon odeur et je les distinguais approcher de moi, les yeux criant famine.

J'infusai ma dague de mana qui prit une couleur rougeoyante et m'élança à la rencontre des deux monstres. Le premier bondit et ses pattes puissantes et agiles vers moi, j'esquissai une esquive experte et l'atteignit au buffet. Le loup pris feu presque instantanément après que la dague l'eu touché. Le second attaquant pris peur face à cette soudaine chaleur, il fuit abruptement.

Ainsi, je continuai mon avancée sur mes aguets, sur ma droite : une meute de loup, sur ma gauche : une falaise. Je n'avais d'autre choix que d'avancer vers la meute. Sept individus étaient là, à manger un mouton fraîchement chassé. Apercevant que deux loup était côte à côte, je ne réfléchis pas d'avantage et projeta une boule de feu qui transperça la chair des deux loups, les autres loups s'alarmant, ils firent face à leur agresseur et s'élançâmes de leur crocs acérés. Je lançai une seconde boule qui en tua un et me retira en courant vers la plus proche issue : la falaise.

Acculé face à ces quatre loups, l'espace qui mes séparais de la falaise s'amoindrissait à vue d'œil. Bon, je saute ou je fais face ? La chute pourra s'avérer mortelle dans ces eaux tumultueuses. Et alors que ma pensée s'accéléra sous l'adrénaline, un loup bondi. Je l'attrapai au cou et de toute mes forces, le projeta dans le vide, laissant derrière lui qu'un cri plaintif.

Plus que trois pensais-je. Je serai ma dague entre mes doigts et frappa vers le plus proche en effectuant un pas de côté. Je coupai à la tête et la blessure s'embrasa, dans la rapidité de l'action, un autre loup m'avait mordu le fémur de toutes ses forces mais qui ne parvenais pas à le briser. L'entrainement avait payé. Alors, j'attrapais le loup et le serra au cou de toute ma puissance qui se brisa sous mon étreinte. Je sautai à la hâte vers ma dague qui étais tombé au sol, et la projeta en l'infusant de mana vers le dernier loup qui péri comme ses frères. Je fis une pause pour constater les dégâts que j'avais encaissé, ma jambe avait subi de sérieux dommages et saignais à plusieurs endroits.

Je la bandais rapidement en imbibant le tissu d'alcool fort, je bus une gorgée au passage et rangeais la bouteille dans ma besace. Je mis en place un campement et dépeça les loups pour en extraire les ingrédients d'alchimie, la viande, et la peau. J'étais devenu plutôt bon en dépeçage et avait gagné un niveau alors que je travaillais.

Je pouvais me servir de leurs yeux pour faire des potions de vigueur et de leurs dents pour des potions de renforcement. J'invoquai mon esprit de feu pour préparer la nourriture à griller et mis en place mon sac de couchage. L'air frais balayais mon visage et un doux sentiment de plénitude m'envahi, embrassant cet instant je me mis en quête d'un endroit prêt de la falaise où m'asseoir pour contempler les étoiles, lointaines et énigmatiques qui peuplais ce ciel si beau.

La nuit passa pendant que l'esprit de feu guettait les environs. Il fallait de la mana pour enrichir l'esprit, il disparut à 5h quand ma mana fût vide. M'attelant de mon équipement, je repris mon chemin et atteignais la cité qui paraissais déjà si grande vu de loin. A cette distance, les bâtiments noirs et cubiques qui formaient la cité m'engloutir dans leur noirceur alors que je progressais dans mon périple funeste. Jonchent mon passage de cadavre dépecés et enflammés.

En m'engouffrant dans la cité, je remarquais des ombres qui m'épiaient. Je m'arrêtai à un coin pour voir un loup-garou qui rôdait là, je m'étais emplie d'une boîte anti-odorante, elle devait encore fonctionner. Alors que le loup-garou traçais sa route, je me faufilai discrètement dans son dos et lui assena un coup fatal au cœur. Ma dague infusé de mana avait traversé de part en part son corps à présent inerte.

"Notification! - Suite à une attaque furtive réussi sur un loup-garou, gain de la compétence assassinat chirurgical lvl1". Chouette une nouvelle récompense, et c'est un attribut. Je me demande comment elle fonctionne. Apercevant un autre loup garou, je m'approchai furtivement et activa ma nouvelle compétence : je pouvais voir avec facilité ses points vitaux tracés sur son corps. Du plus rouge au plus clair selon l'importance du point vital. Je visai donc un point que j'avais vu et la bête tressauta alors qu'elle se faisait attaquer par surprise. La douleur fût telle que la bête ne parvint qu'à laisser un cri aigu et emplie de douleur dans l'air froid.

Prenant soin de traîner les carcasses dans un lieu sûr pour les dépecer, je mis la main sur une seconde pierre d'évolution que je mis de côté. Celle-ci devrait valoir dans les 10 000 pièces d'or après analyse de sa concentration magique. Content de mes gains récent: 10 peau de loup, 20 yeux de loup, 15 dents de loup et de la viande en quantité, je rangeai mon matériel et progressa dans la noirceur de cette nuit froide. J'étais proche de nombreux bâtiments, ils pourraient me permettre de mieux y voir, alors que j'escaladais un building, les rayons blanc de la lune avaient percé les lourds nuages pour venir éclairer ce paysage. La cité se prolongea sur 3 km, comment trouver le boss ? Les inquiétudes m'assaillaient de leur beauté diabolique et me prirent aux entrailles.

Chapitre 6 : le monarque 

Cela faisait 3 jours que j'étais dans le donjon, la viande de loup était devenue mon repas de prédilection et l'eau des sources çà et là m'abreuvaient promptement. Je me posai sur le bâtiment pour guetter une ouverture dans les rangs des loups qui étaient terriblement nombreux. Il était 12h quand le soleil tapa sur mon visage de sa chaleureuse douceur. Les loups partis chassé avaient laissé un passage dans les ruelles glauques de cette cité. J'entrepris de traverser la zone pour atteindre ce qui semblait être une double porte de marbre. Terriblement lourde, je poussai de toute mes forces pour me frayer un passage au plus vite quand une notification apparue. "Notification! -'Le soleil de sang', survivre aussi longtemps que possible dans la salle des hôtes !".

Et dans un bruit sourd, des loups sortirent de toute part pour m'attaquer de leur bestialité sanguinaire. Hachant, tranchant, coupant l'air et la chair dans toute les directions, les loups n'étaient que de plus en plus nombreux et c'est là que j'aperçu la boule rouge et noir qui dominait la pièce. Accrochée en hauteur, elle émettait une sorte de son entremêlé à des sortes d'incantation. Je pensai que la boule devait servir d'émetteur pour rapprocher les loups. Je grimpais l'escalier tout en combattant férocement mes assaillants, l'un avait déchiré mon bras gauche au biceps et un autre avait enfoncé ses crocs dans ma cuisse gauche. Ma jambe sérieusement blessé, je peinai à monter l'escalier.

Une fois en haut, je pouvais voir la pierre ronde rougeoyer au-dessus de la salle, perché sur un lustre. Alors que je lançai une boule de feu, je projetai une corde et escalada de tous mes muscles la corde. Les bêtes ne pouvaient m'atteindre ici alors j'examinai la pierre. Elle était jonchée de rune à tout endroit et devais contenir du mana, devrai-je la conserver ? Toutefois j'attire tous les loups, avec ce truc c'est la mort assurée. Peut-être qu'en neutralisant certain endroits de la boule, je pourrai annuler ses effets à court terme ? En m'attelant à la tâche, les loups partirent peu à peu pour me laisser seul dans l'immense pièce. "Notification! -Vous avez survécu à "Soleil de sang" gain de niveau +1". Génial, je pris la décision d'investir mes points plus tard et descendis à l'aide de ma corde, la pierre ronde dans ma besace, pour continuer mon périple.

La seconde pièce était plongée dans une obscurité sans nom, je sorti un torche et l'alluma en invoquant le feu. Puis j'invoquai mon esprit de feu qui perça l'obscurité de sa chaleur ardente. Voyant à présent plus clair, je pouvais discerner deux couloirs parallèles qui devaient mener vers la suite. Ne sachant quelle direction mena au boss, j'envoyai mon esprit sur la droite alors que je prenais celui de gauche. Je lui avais ordonné de produire un son puissant s'il l'apercevait.

Le couloir dans lequel je progressai était empli de piège divers. Je pris une flèche empoisonnée dans la nuque au moment où j'esquivai un piège sur le sol. Ma vision se troubla et je senti mon sang chauffer terriblement. Quand soudain. "Notification! - Gain de résistance au poison lvl1 avec l'attribut renforcement par la défense. Le poison eu un effet diminué et je vacillai alors que je repris la vue. je bus ma seule potion de soin. Et m'asseyait sur une poutre en pierre pour reprendre mes esprits. Et bah j'ai eu de la chance sur ce coup-là ! Si je n'avais pas cet attribut, j'y aurai sans doute perdu la vie. J'esquissai un sourire et entra dans la troisième pièce.

Une trône fais d'acier était là, d'un froid pur, une ombre massive était là. Je ne parvins pas à discerner son visage mais je me doutai que ce serai un loup. Quand sans crier gare, je me fis percuter d'une force qui me projeta sur le mur le plus proche. Et c'est alors que je découvris le visage de la figure sur le trône : Un tigre ! Un tigre qui était ailé et qui possédai une puissante queue de chimère qui venait de me percuter. La composition était monstrueuse : des muscles puissants se dessinais sur sa fourrure zébré, il avait des crocs proéminant et des griffes acérés sans parler de ses ailes qui fendais l'air alors qu'il s'éleva au-dessus du trône. C'est sans aucun doute le boss.

Je rassemblai le mana dans mes paumes et projeta deux boules de feu ardentes vers la bête monstrueuse, d'un coup d'aile, les boules furent déviés et envoyées vers les murs qui fondaient sous pression de la chaleur. J'invoquai rapidement l'esprit de feu avec ce qui me restait de mana et esquiva sans répit les attaques du monstre. L'esprit courra à droite, moi à gauche et l'on sauta sur a bête simultanément pour tenter de lui assener le coup fatal. Ma compétence Assassinat chirurgical s'activa et je vis les maigres points vitaux se dessiner sur le corps du tigre, un était situé juste au-dessous de la nuque, un second se trouvai à droite de son ventre. "Esprit! Vise son ventre" criais-je à mon invocation. J'ai réussi à lui mettre un coup de dague mais bien qu'elle était infusée de mana, je peinai à traverser son cuir épais.

Je l'ai blessé à l'épaule, n'ayant pas réussi à l'atteindre au point vital, je pensai rapidement aux choix qui s'offraient à moi : lancer la dague en espérant qu'elle parvienne à traverser sa peau ? Epuiser la bête ? Tenter une ultime attaque de boule de feu ? Et alors que toute ces idées me paraissaient impossibles, mon esprit de feu se fit lacéré au corps ne laissant derrière lui qu'une traîné de flamme alors qu'il disparut. " C'est entre toi et moi maintenant". J'avais pensé à une attaque qui pourrait fonctionner : J'attrapai ma dague fermement et l'aspergea de ma potion de sommeil qu'il me resta puis me lança à l'attaque pour le toucher et le couper au maximum. J'ai réussi à le toucher 5 fois et le tigre commençait à trésaillé, les paupières soudainement lourdes. Je le touchai trois fois de plus et la bête s'écroula, les blessures étaient légères et aucune n'était fatale mais la potion avait eu l''effet escompté. "Notification! Gain de niveau +4, Gain du titre 'Le tueur bestial', Suite à l'élimination du boss à l'aide de potion, gain du trait 'Alchimiste lvl2' «. Alors que des recettes de potion émergèrent dans mon cerveau, j'entrepris de dépecer la bête. J'en ai tiré de nombreux ingrédients grâce à ma nouvelle compétence et des matériaux rares étaient là sous mes yeux.

Une fois ma tâche terminée, j'activai la clé du donjon 'La cité des loups' et me téléporta instantanément dans mon jardin d'où j'étais parti. La besace remplie de marchandises coûteuses et de cette mystérieuse pierre ronde que j'avais trouvée dans la cité. Je rangeai mon équipement et me reposa d'un sommeil lourd, j'étais resté 6 jours dans la cité en dormant aux aguets. Le lit que je possédais était comme un nuage après cette rude épreuve. " J'ai gagné 5 niveaux et un tas de matos utile, quand à cette pierre je me demande ce que je vais pouvoir en faire" pensais-je alors que je buvais une gorgée d'eau minérale. Je repensai à mes gains : j'avais 2000 pièces d'or, une pierre évolutive qui en vaut au moins 10 000, des ingrédients pour produire des potions, une pierre inconnue. " Il serai temps d'investir dans un atelier !". De cette manière, je pourrai forger mon équipement efficacement et concocter des mixtures à l'aide d'ustensiles de verre. 

Chapitre 7 : Dans un monde Parallèle 

" Je suis level 105, le gris maussade qui éclair le ciel me laisse un goût cuivré dans la bouche, un goût de sang".

Je viens de traverser un couloir froid et sombre pour atteindre les entrailles de ce monde pourri et tirer la moelle pour la mettre dans ma bouche et succuler le goût de la destruction et de la peur.

Une Arche de pierre était dressée là, surplombant ces arbres aux feuilles noires et dorées. Une odeur flottai dans l'air, et cette odeur je la connais bien, l'odeur de la putréfaction, tandis que ce parfum de mort m'emplissait les narines. Je pénétrai dans l'arche. Le monde bascula, les couleurs changeait sans cesse à en devenir fou. Et alors que je perdais le sens de la vue, un vent violent me projeta sur un rocher, du moins je crois par la sensation de toucher de mes mains.

Bon, je suis à présent complétement aveugle. Je mis un tissu autour de mes yeux et me concentra sur mes autres sens pour discerner et ressentir mon environnement. Mon mana flotta de la terre à ma tête et je parvins à l'aide du mana à voir autour de moi. Je ne voyais pas les couleurs mais des sortes de fils qui se tendaient et se détendaient. Je compris alors où j'étais, au beau milieu de la mer sur ce qui semblait être un minuscule rocher et rien autour de moi étais hospitalier. La mer était violente et cruelle, me coupant à tout instant et lacérant mon corps meurtri. J'utilisai mon pouvoir pour former un chemin de terre sur la mer et me mis en direction du nord.

Alors que le vent tempêtait de sa force infinie, j'avançais sans fléchir vers ma destinée, crachant le sang qui coulait de ma bouche. L'air gelé glaçais mes poumons et craquelai ma peau. Quel enfer, les flammes infernales ne pourraient réchauffer cet air glacé et menaçant. 8h plus tard, je perçu la terre au loin de l'horizon, une figure sombre qui émanais un mana de désolation. Les fils qui formaient ma vision se brouillaient à mesure que je m'approchai. Annonçant un sinistre présage. Je compte bien détruire tout sur mon passage, possédé d'une rage sans fin et d'une colère indomptable. Qu'adviendrait-il de mes ennemis ? Broyés, cramés, coupés, tel serai leur destin s'ils viendraient à s'opposer à mes desseins. La perte de la vue ne changerai rien à leur sort, soyez en sûr.

[Arrivée sur la terre ]

Putain de froid ! J'avais produit une armure de feu à l'aide du mana mais la chaleur ne pouvais rivaliser face à cette température, il devait faire -100°C au minimum. La terre froide craquela sous mes bottes aux semelles de fer noires. Je discernais une colline à fond creux à l'aide de mes sens, à 1,5km à L'Est, elle devait contenir des sources thermales. Je pris cap dans cette direction. Croisant çà et là des loups de glace et des orcs hivernaux, je les réduis tous en cendre.

Leurs cendres de sang glissant dans l'air laissant derrière elles un voile de fin. Et tandis que les cendres perlaient sur mon visage souriant, je vis l'entrée de la grotte. Une chaleur en émanait, douce et chaleureuse. En m'approchant je vis des gobelins et un écosystème verdoyant. Tout semblait paisible, et des vapeurs d'eau s'élevaient au-dessus de la source immense. Une cascade de mana se dessinais devant moi, des fils colorés et fin coulaient sans cesse.

Je sorti un bâton de sorcier, ou plus exactement une œuvre sortie des savoirs du necromicon, le livre noir. J'invoquai des créatures du néant, aux contours abyssaux et indéchiffrable. Ces bêtes aberrantes étaient avec plusieurs têtes et des attributs d'animaux légendaires : les ailes du griffon, la queue de serpent de la chimère, la tête de cerbère. Et je déchainai les bêtes dans la grotte. Déchirant l'espace et rendant fou quiconque les regardaient. Les gobelins coururent à s'en déchirer les muscles en vain. Les bêtes se déplaçaient en voguant dans l'infini, elles pouvaient apparaître et réapparaitre où leur plaisais. De véritables fléaux. Les pires adversaires à affronter pour quiconque, aussi habile soit-il. Et le feu infernal détruisit tous les habitants avec une précision chirurgicale lancée par les créatures.

Je voulais conserver la flore ici, il pourra y avoir des ingrédients utiles. Et alors que des gouttes de sang goûtaient sur les feuilles violettes des fleurs, je me dirigeai vers la source de mana, m'imprégnant jusqu'à la dernière goutte de mana contenue dans la source puis j'y infusai un mana de guérison ambiante. La flore pourrai évoluer rapidement et régénéré l'environnement. Je comptai m'établir ici pour un temps afin d'évaluer ma situation.

Chapitre 8 - Dans un Monde parallèle part 2

 

 Ma vision n'étais toujours pas revenue, mes sens s'étaient aiguisé à l'extrême dans cette cavité. En m'imprégnant du mana de la source, j'avais stocké de l'énergie fusique, je pouvais altérer à ma guise cette énergie pour l'usage que je souhaitais, ainsi j'ai affuté mon ouïe et mon sens du toucher. Je pourrai lire mes livres d'arcane en touchant simplement les phrases, mes capteurs sensoriels détecterons les contours de l'encre et tracerons des sillions dans ma pensée me permettant de les discerner.

La grotte dont j'avais pris possession était des plus idéales et j'avais convertis en esclavage les survivants afin d'établir mon campement provisoire. Cela faisais 3 jours que je m'y étais installer et les gobelins travaillaient vite et bien. Une maison sur pilotis avait été fondée au-dessus de la source de mana et de l'équipement alchimique et d'enchantement avait été réunis grâce à ma besace à fond infini. Ainsi, cela faisait maintenant 50h que je n'avais pas dormi, à la recherche d'une solution à ma vision inexistante, scrutant de mes doigts engourdis sur les ouvrages que je détenais. Parmi les grimoires que j'étudiais en détail, ce trouvais 'Le cercle rouge', 'Les dents de la guérison', ' Cauchemars de l'esprit et du corps'. Ces grimoires inestimables, je les avais acquis par le sang des auteurs, qui avaient connaissances de mon pouvoir, et qui craignaient les usages que je pouvais en faire. Je me souviens de leurs gémissements lorsque j'assénai le coup final. Si seulement ils avaient écouté mes paroles, ils seraient encore en vie aujourd'hui. Car j'agissais uniquement à des fins personnelles de vengeance et de défense de moi-même. Je n'en avais que faire des politiques, des guerres qui faisaient rage et des jeux de pouvoir.

Ma perception actuelle me permettait de voir autour de moi à l'aide du mana. Mon corps émettaient une aura et telle un sonar moderne de sous-marin, elles se répercutaient sur les surfaces et revenaient à moi. Je pouvais donc discerner des sortes de fils de différentes couleurs selon la composition atomique des surfaces que je discernais. Bien qu'efficace, cette technique consommais beaucoup de mana pour les cibles en mouvement. Je cherchais donc un moyen de percevoir différemment à l'aide de mes grimoires.

C'est dans 2 ouvrages que je trouvai la solution "Le necromicon" et "L'invisible de l'art magique". En combinant les connaissances, j'émettais une hypothèse hautement théorique qui se traduisait par un développement corporel osseux et sensoriel. L'idée était de forcer le développement de cornes sur mon crâne. Ces cornes dotées de récepteurs sensoriels très fins seraient une extension osseuse du crâne. De cette manière, les vibrations de l'air ajouté à des photorécepteurs interne permettront de percevoir des images plutôt que des fils. Cependant, il me fallait écrire la formule arcanique de manière parfaite et ce n'étais pas chose aisé. Je devais donc imaginer des prototypes de théorie magique sur certain esclaves.

Je donnai l'ordre de bâtir un espace de test magique, à l'aide d'un matériau adéquat, à savoir du bronze infusé. Ce matériau permettait de réduire les émissions parasites issues des essais. Je voulais éviter de contaminer la grotte et la flore environnante. Il était fréquent dans 'la cité robotique' que des mutations surgissent parmi ses habitants en raison des gammes de test qui étaient quotidiennement effectués. Ainsi, les mesures nécessaires furent mise en place et bientôt, la zone de test sera achevée. J'étais content du travail minutieux que les gobelins effectuaient, je ne m'étais jamais servi d'eux auparavant. Peut-être que je devrais en ensorceler quelque un pour d'autres dessins.

Je continuai d'établir des théories jusqu'à ce que le bâtiment fût finalisé. J'étais encore dans une sorte de vague concernant la pratique de mon hypothèse, elle dérivait grandement d'une pratique du necromicon pour se transformer en être monstrueux mais aux capacités hors du commun. Je devais limiter les difformités du corps qu'au niveau de la tête et cela causai une autre difficulté. Les flux magiques de mana traversaient des vaisseaux reliés au cerveau et les altérés ne serait-ce qu'un petit peu pourrait avoir des conséquences désastreuses. Il y avait aussi le risque de radiation magique parasites qui pourraient impacter l'espace environnant mais j'avais pris des mesures à ce niveau.

J'avais sous mon contrôle 37 gobelins de type intermédiaire, moyennement intelligent et très habiles de leurs mains pour confectionner des potions. Ma ruse était simple : prétendre qu'un gobelin avait contracté une maladie et l'emmener à l'écart pour le placer dans le laboratoire de test. Je savais qu'ils ne seraient pas dupe très longtemps, aussi avait-je préparé des golems de blocage qui empêcheraient l'entrée ou la sortie de la grotte par quiconque.

Chapitre 9 - Dans un monde parallèle part 3

 Alors que je finalisai ma formule arcanique, j'emmenai un vieux gobelin dans la zone de test, à l'abri de tout regard. Je lui promis un bon repas, s'il me laissait tester quelque chose sur lui. Il accepta béatement.

En piste ! Dis-je à voix haute.

La pièce était de 7m sur 12m et était divisée par une vitre magique. Entièrement faite de mana, elle pouvait séparer deux zones de tout ce qu'elles contenaient, y compris l'air, le mana et la lumière. Je fis assoir le gobelin sur une chaise de paille et me positionna de l'autre côté de la vitre.

Je sortis mes notes gribouillées dans tout sens et entrepris d'altérer une portion du mana que j'ai stocké afin d'infuser le corps du gobelin. L'énergie infusée devrait reconstituer la matrice atomique correspondante et lui permettre d'avoir deux cornes à la tête. Au fond, ça pourrai l'aider, pensais-je malignement après avoir terminé la préparation. C'est alors qu'une aura argenté et noire de jet s'éleva et traversa la vite pour imprégner le corps du gobelin. J'avais affiné le mana pour qu'il soit absorbable par un être non-humain, et jusqu'à présent, tout se déroulais comme prévu. Quand soudain, une difformité étrange apparu sur le dos du gobelin. Trois tentacules puissantes émergèrent et le gobelin émis une aura meurtrière. Comme si la folie avait pris racine en lui. Un tentacule frappa la vitre qui ne produisit aucun bruit. C'était comme si une goutte d'eau avais dérangé le calme d'un lac. Le gobelin dont les yeux s'injectèrent de sang se lança dans une foulée d'attaques, en vain. Je souris en observant cela, puis j'introduis ma main à travers la vitre et dissipa un nuage mortel de particules de mana. Le gobelin mourra quelques secondes après, la bouche grande ouverte dans un hurlement de douleur. "Désolé mais vous êtes recalé" dis-je en m'adressant à sa dépouille. "Cependant ta carcasse me sera utile pour l'étudier". Et j'agrippa ses bras pour le transporter dans une seconde pièce dédier à cela. Je commençais à sérieusement perdre la raison face à l'utilisation constante de mon mana pour voir, je vacillai en me rattrapant à un meuble. "Bon, 70 heures que je suis éveillé, il sera temps de me reposer". Je m'étais reposer deux fois depuis que je m'étais établi et cela se faisait sentir d'avantage après l'expérience que j'ai mené.

Au réveil, je bus dans une fiole de terre que j'amenai partout, elle contenait un liquide bleuté de ma composition. Mes idées fusaient à une vitesse terriblement élevé et j'avais finis de constater les problèmes sur le gobelin. J'érigeai une nouvelle théorie arcanique et entrepris de peaufiner les détails esthétiques des cornes. Selon 'L'invisible de l'art magique', il sera plus pratique de crée des cornes en éther qui était un gaz et de le confiner dans une enveloppe charnel. L'éther étant hautement sensible aux fluctuations magiques, la vision n'en sera qu'accrue. Toutefois cette méthode impliquait de modifier l'Adn pour le rendre compatible aux émissions d'information de l'éther. Hors je sais très bien de mon expérience quelles en serait les conséquences. En modifiant, L'Adn, des compétences ou des capacités pourraient être corrompues de manière aléatoire. C'est impensable pour moi. J'optai donc pour les 'cornes de ronce des très anciens ' qui provenaient du nécromicon. Un choix judicieux dans la mesure où elles m'octroyaient d'autre capacités.

Je répétai la même action afin d'attirer un nouveau gobelin, puis je prépara la mana infusé qui s'imprégna dans le corps du gobelin. Des cornes lui poussèrent sur la tête, elles étaient sinueuses et entièrement faites de ronces. A mesure quelles grandissaient, il semblait que la croissance dépassa la taille prévu, le gobelin avait à l'image d'un cerf, des bois immenses. Sa perception devait être colossale mais est-ce que son cerveau pourra supporter une telle charge? Le gobelin ne bougea plus lorsque ses cornes eurent finis de pousser. "Comment te sens- tu ?" Demandais-je hésitant.

"Je perçois un autre groupe de gobelin à 220km d'ici, ainsi qu'un groupe d'animaux sauvages à 160km"

"Peux-tu bouger et te lever de la chaise"

Le gobelin se leva, tressaillant légèrement. Puis dans un sursaut, ses yeux s'emplirent d'un noir profond. De la corruption arcanique ! Son esprit s'était connecté aux créatures cosmiques ! Ce genre d'accident était très peu commun et pouvais entraîner des conséquences désastreuses. Il fallait achever le gobelin sans attendre ou des créatures pourraient le prendre pour cible et affluer dans la grotte.

Je préparai un sort puissant que le gobelin esquiva sans peine. Je répandis du gaz de mana qui ne luis fis aucun effet. Pendant mes tentatives, le gobelin s'était figé, la tête guettant le plafond comme si il appela ou communiquait avec d'autres entités. La corruption arcanique qui était issu du nécromicon était terriblement dangereuse et modifiait l'Adn sans limite. Ce n'était qu'une question de minute avant que le gobelin se métamorphose en une entité inconnue. Les minutes passèrent alors que je tentai de le tuer de tous les moyens que je connaissais. Une idée me vint, j'ouvris le nécromicon en toute hâte et cherchais dans la section destruction et annihilation. Le gobelin s'était transformé à multiple reprise et arborais désormais une peau noire et des caractéristiques cosmiques indéchiffrables. Sous la section 'invocation profonde', une technique m'interpela. Il s'agissait de 'création de vide momentum'. Je ne pris pas le temps de lire tout le chapitre et tenta à la hâte de lancer l'invocation en la langue r'lyehien. Une boule se forma au-dessus du gobelin, la pièce fût plongée dans le noir malgré les multiples lumières et un bruit de succion se fit entendre. Puis comme une vision d'horreur, le corps du gobelin se déforma pour être aspirer par la boule, ne laissant derrière lui que des effluves de sang qui collaient au sol.

Après que l'abomination avait disparu, la boule ne disparut pas. Présageant le pire. Si je ne parvenais pas à la faire disparaître, qui sais ce qui pourrait arriver. De plus, des ondes parasites commençaient à fissurer la vitre. Il fallait faire vite. Je conjurai un enchantement de sceau à l'aide de la plume 'du paon Tamir', et la boule peu à peu se rétracta, trop lentement en revanche. Bien que les murs étaient conçus pour résister à des ondes parasites, il y avait de fortes chances pour que les ondes traverse. D'autant plus, ces ondes étaient de nature inconnues.

Quinze minutes passèrent et la boule avais enfin disparue, la pièce était délabrée et des plantes de la corruption avaient déjà élu domicile de l'autre côté de la vitre. La vitre quant à elle était brisée à de multiples endroits et ce fût un miracle qu'elle eut supporté la charge. Exténué, je sorti rapidement pour constater les dégâts. L'herbe et la flore avait noirci fortement dans un diamètre de 20m autour du laboratoire. On aurait dit qu'un voile de mort s'était répandu tout autour. Rien ne pouvait inverser le processus, la zone restera ainsi durant des siècles. Je ne comptai pas m'éternisé pour autant donc je me fichais des dégâts que je venais de causer. Quelque gobelins avaient constaté le soudain changement dans l'air et avaient été pris d'une peur panique. Deux gobelin s'approchèrent pour toucher l'herbe corrompu et à son contact, s'était comme si ils avaient ressenti toute la nature néfaste de ce qui se déroulai dans le laboratoire. Ils coururent en vitesse en direction de la sortie. "Quels idiots les déserteurs ne sont pas tolérés ici".

Et alors qu'ils atteignirent la surface. Deux golems de pierre, de la taille d'un ours massif, émergèrent du sol. Bloquant la route aux deux gobelins. Ils émettaient de petits cris aigus de surprise et levèrent leurs mains en signe de capitulation. Cependant les golems ne suivaient les ordres que de leur maître. Dans un élan d'une seconde, les gobelins furent broyés par la puissante massue des golems.

"Et bien problème réglé, il est temps de finir ma théorie et de me mettre à l'ouvrage" dis- je à moi-même.

Chapitre 10 - Retour du héro

 

Je me rends donc chez le magasin de maçons afin de louer les services d'un artisan pour construire mes plans. J'avais pris la décision d'investir dans un nouveau petit établissement afin d'assembler des potions et forger des armes.

Ainsi, les plans que j'avais montés représentaient un atelier de 30 m carrés à deux étages. L'étage inférieur contenais tous les ustensiles nécessaires à la création de potion quant au supérieur, il y avait un petit feu de forge, des moules et des matériaux de forgeage. J'étais satisfais des travaux et régla la somme de 4600 pièces d'or au maçon. J'ai dû vendre la pierre évolutive aux enchères afin de m'acquitter des coûts. J'en ai tiré 14000 pièces d'or. Je procédai à m'installer à mon établi d'alchimie et sorti de ma besace extensible tous les ingrédients que j'avais collecté jusqu'à présent. 20 dents de loup, 50 œil de loup, 10 peau de loup, une queue de chimère, des griffes de chimère, des pierres de mana petites et moyennes, de la viande de loup et enfin l'étrange pierre écarlate.

Il est possible de créer des parchemins magiques contenant des sortilèges, j'ai lu un livre sur les écritures infusées de mana pendant que mon atelier était construit. Ces parchemins, une fois ouvert, exécutaient les incantations sans faute et pouvaient contenir des sorts compliqués à exécuter. Les parchemins de la meilleure qualité s'élevaient à 100 000 pièces d'or et pouvaient exécuter à plusieurs reprises le sortilège rédigé. Pour en crée, en revanche, il fallait s'appliquer à un travail complexe et minutieux. La première étape était de tanner une peau de bête, elle servait de support à l'écriture de l'incantation. Une fois tannée, il faut appliquer une pierre de mana au parchemin en la stockant dans les lignes de l'incantation. Et enfin, il faut rédiger le sortilège en la langue magique universelle (découverte il y a 1400 ans par le Sage 'Dovanome' ).

Une fois l'opération complétée, il faut sceller le parchemin à l'aide d'un sortilège dédié. De cette manière, le parchemin peut aussi être ensorceler pour s'activer sous certaines condition, tels que ' nombre d'ennemis supérieur à 4 = ouverture du parchemin' ou 'Invisibilité partielle du parchemin aux yeux de l'ennemi', etc...

Déterminer à incanter les peaux de loup en manuscrit avec ma magie de feu, je me lançai à l'aveugle dans la préparation. Il ne me reste plus qu'à rédiger les lignes, j'utilisai de l'encre de mana et déchiffra les secrets de ma magie de feu pour l'apposer avec des mots. Six heures passèrent ainsi et j'usai près de 7 peaux de loup. Puis, après avoir peaufiné mon incantation infusée, je parvins à correctement agencer les mots. Et le parchemin pris une teinte rougeâtre et les incantations scintillaient d'un bleu léger sur le manuscrit.

Par la suite, je réussi à en faire un second en reproduisant la même méthode. Muni de 2 parchemins de feu, je méditai sur leur utilisation possible. Je pourrai l'activer pour lancer une boule de feu instantanée, il existait aussi une technique qui permettait d'absorber la puissance d'un parchemin pour démultiplier la capacité d'un sort. Je ne connaissais pas cette technique et je ne saurais si je la trouverai au magasin de sortilèges. Une seconde idée me vint, plus éclairée, elle consista basiquement à crée une potion de renforcement de feu. De cette manière, le mana s'assemble pour favoriser l'emploi de la magie de feu, et pour cela, j'aurai besoin d'écaille de salamandre. Il s'agit d'une créature à l'image d'un gros lézard qui détenait la capacité de cracher du feu en grande quantité. Sa configuration magique était orientée vers le feu et rendais ses ingrédients efficaces.

En revanche, ma compétence niveau 2 d'alchimie ne serait sans doute pas suffisante pour assembler cette potion, il me faudrait renforcer ma compétence. Je pouvais crée des potions et selon la qualité du rendu, j'aurai plus ou moins d'expérience. Je pouvais aussi récolter des ingrédients dans la faune environnante et en fonction de la difficulté à l'obtenir j'aurai de l'expérience. Je réfléchie ainsi durant 30 minutes sur mes possibles options.

Alors que j'étais assis à travailler à l'établi, une caravane marchande passa dans ma rue. Je sortis pour observer la nature des marchands. Ils y avaient deux hommes qui dirigeaient les chevaux de la caravane, munis d'une barbe rousse épaisse. Ils devaient venir du Nord pensai-je, puis la caravane s'arrêta face à ma demeure et assembla un comptoir de vente. Je m'y dirigeai afin de constater les produits en vente. Quelle aubaine ! Il s'agissait d'ingrédients alchimiques. Je discutai des prix aux marchands et fût stupéfaits par les prix aberrants des produits. Une écaille de salamandre en valais 12 000 pièces d'or, ce n'étais pas dans mon maigre budget. La raison pour ces prix était leur provenance, ils étaient collectés dans une brèche magique qui était remplie de monstres et de mystères. Cette brèche s'était ouverte il y a 2 ans suite à une expérience militaire ratée.

Il y était difficile d'y accéder, mais pas impossible. Mon prochain voyage prenais forme, j'irais dans la brèche renforcer ma compétence d'alchimie ! Le portail se trouvait les vallées rocheuses de Lamaliam, à 80 km d'ici. Le déplacement allait s'avérer long, je devrai louer une monture.

Ainsi, j'assemblai les préparatifs pour partir à la brèche et acheta une carte de la contrée. J'affichai la carte sur une table de mon salon afin de l'examiner : La contrée était divisée en trois, en rapport aux failles qui s'étaient ouvertes après le passage des revenants fluides. La zone à l'Est étais dominée par les "Croisés du temps" et présentais un terrain rocheux et difficile d'accès, leur cité étais des plus évoluée en revanche. La zone situé vers l'Ouest était quant à elle dominé par les guildes marchandes, on trouvait de nombreuses villes émergentes et notamment le "Palais des enchères magia universalis". Enfin, la géographie direction Nord-Est était principalement peuplée de paysans et de quelques barons. Beaucoup d'histoire étaient contés sur ces terres, on disait que des nuages de vapeur apparaissaient et emportais des gens à tout moment ou encore que des bruits étranges pouvaient être entendus dans profondes mines et près du sol de certain champs.

Quant à moi, j'étais au Sud-Ouest du territoire de Lamaliam, à quelque kilomètres de la côte. L'itinéraire que je viens de tracer me fais traverser une ville majeure, je pourrai y faire des affaires pensais-je. Ainsi qu'une forêt à la sortie de ma ville. Je ne devrai pas avoir trop de difficultés sur le chemin !

 

 

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
eysselia
Posté le 11/01/2022
Salut ^^,

En lisant le réglement PA (que ce soit le site ou le forum) j'ai perçu que que il avait à coeur le donnant-donnant (pour un bl demander en faire une, pour poster un chapitre faire un commentaire utile ect...) mais aussi le partage sans retour, donc exiger un commentaire pour poster la suite me parait un peu en contradiction de l'esprit PA (après peut-être que je me trompe, je suis récente ici).
M'enfin cela dit passons à ton texte, car bon c'est quand même le sujet principal ^^.

Alors je ne suis pas fan des récit à la première personne (gout personnel, d'autre au contraire adore), mais le rythme du texte, le découpage et la façon d'écrire me rappel un peu les traduction de novel que je lis en anglais, et c'est pas uen façon de faire très courante en français, donc j'ai particulièrement aprécié. Ça fait du bien de pouvoir lire ce genre de structure autrement qu'en anglais, merci c'est agréable car ça change pas mal de la façon d'écrire auquel la lagnue française à tendance à pencher (ce qui est normal hein, faut quand même bien profiter des spécificité de notre langue), un vent de fraicheur agréable en somme.


Après ayant lu un peu de ce genre de récit en manga, bd, etc, de ce style de récit inspiré des mécanique du jv (pas les classique du genre, mais bon ...) je risque d'être assez exigente. Après ce n'est que mes impressions, donc si ça va pas du prend et tu mets à la poubelle y a pas de problème ^^.
Tu es assez précis sur des détails temporelle environemental ce qui fourni une base de référence pour l'univers de ton récits et c'est appréciable. Après j'ai quelque question car du coup il est niveau deux à 25 ans, qu'a fait ton personnage tout ce temps ? A-t-il commenser tard dans le métier ? Pourquoi ses parents ne l'ont pas emmené avec eux sur l'autre continent ? (oui il est propbable que certaine réponse se trouve dans la suite... m'enfin au moins c'est posé).
Les stat et répartition de niveau (ou inversement... la formulation laisse à désiré désolé) "Il est possible d'améliorer ses stats sans monter de niveau, il est courant qu'un aventurier de niveau 10 ai des stats de 30." Est-ce que tu veux dire que parce qu'il est possible d'améliorer ses stat hors level up il n'est pas rare qu'un aventurier est des stat de trente ? Ou alors indépendanment ça les aventurier de level 10 ont des stat de trente même sans prendre la peine de faire des stat bonus ? Et est-ce que chaque niveau offre le même nomre de point à répartir dans les stat ou ça varie avec chaque gain de niveau ? Car comme en passant au niveau 3 il gagne cinq point au niveau dix sans bonus avoir trente est facile, d'ailleur est-ce que les pv et mana augmente naturellement avec le niveau ou sont dépendant de ces points uniquement ?
Le boss : J'ai aimé le fait que le boss change d'adversaire pour copier son adversaire, ça a rendu le combat intéeressant, bonne idée !
La fin qui pousse à ce dire : Mais non ça peut pas s'arréter maintenant, pas sans savoir l'implication d'un +5lvl d'un coup (oui bon ça c'est peut-être jsute moi.
"de plus je suis un guerrier, enfin épéiste, bref", le bref qui m'a fait sourire, en plus un sytème de calsse je suis curieuse d'en découvrir plus dessus. Comment tu as reppris ce sytème, quelles classe sont disponible, etc... Plein de question sur l'univers.
"une wyverne (un petit dragon venant des terres aride au nord), des meutes de loups et des slimes" -> Pourquoi préciser pour la wyverne et pas ce qu'est un slime ? À moins que ce soit un indice pour quelque chose qui va avoir son importance dans le futur ! Dans ce cas là rien à redire.
"type(Slime)" -> Je pense que le lecteur sait que tu parle d'un slime, pas besoin de le préciser en parenthèse.
Quelques inquiétudes (peut-être infondées) concernant le scénario, j'ai un peu peur que sa béndiction entraine un overpower faisant que tout devient facile, mais peut-être as-tu déjà prévus des faiblesses pour contrer ça, ou alors de le faire devenir un aventurier surpuissant, mais que sur un autre plan il galère comme pas possible (je sais pas d'ou ça sort, mais je vois bien le coup de l'ami qui l'arnaque et le laisse avec un pile de dettes... oui réellement d'ou ça sort ? Bref juste un exemple de ce que j'entend par galère sur un autre plan). C'est assez facile dans ce genre de tomber sur un héros qui roule sur tout, et les personnages surpuissant sont en fait parmis les plus dur à écrire sans tomber dasn du vue et revue ou ne pas lasser les lecteurs. Cette crainte vient plus du genre et ces codes dans lequel s'inscrit ton histoire que ton histoire elle-même.

Bon après ce pavé, je te souhaite bonne continuation et à la prochaine lecture.
Le Coyote
Posté le 26/01/2022
Merci pour ce commentaire des plus constructifs ! j'ai publier de nouveau chapitres afin d'approfondir cet univers qui s'avère complexe et entrainant. Bonne lecture !
Vous lisez