Epilogue : Parce que tout commence ici...

Ainsi commence cette étrange histoire de la lutte du bien contre le mal....

L'espace infini s'étendait vers lui alors qu'il contemplait les reflets dans l'énorme vitre du vaisseau. Contemplant l'univers, il savait que désormais, le temps n'avait plus vraiment d'importance...
Il repensait à ce qu'il avait vécu ces dernières années. Ses certitudes, tout ce dont il croyait, avait bien faillit voler en éclat. Mais aujourd'hui, plus que jamais, il était sûr que la cause qu'il défendait était la bonne...

« Vous vouliez me voir ? »
Lewis se tourna vers son invité, il semblait mal à l'aise, mais s'avançait doucement vers lui.
« Vous savez très bien pourquoi...
- Une leçon de philo ? »

Il eut un rictus.
« Cette mission... Signe la fin de beaucoup de choses. »
L'homme s'avança à sa hauteur, ses grands yeux bleus le dévisagèrent.
« Alors ce sont des adieux, capitaine ? »
Lewis sourit à l'homme en face de lui. Mais ce sourire lui fendit le cœur, il y avait dans ses yeux une lueur de tristesse, mais aussi d'accomplissement.
« En effet... Je pense qu'il est temps pour moi de tirer ma révérence... »
Ils restèrent silencieux.
« Je vous en prie, ne lui en voulez pas trop...C'est son devoir après tout.
- S'il faut cela pour que les choses avancent...
- Elles avancent... »

La capitaine tendit alors une enveloppe à l'homme à côté de lui.
« Vous m'avez écrit une lettre d'amour ?
- C'est bien mieux que ça...Quand tout sera fini, je voudrais que vous glissiez ça dans le bureau de l'amirale Spencer. Mais pas en évidence... Vous savez, elle a toujours été assez bordélique. »
Il sourit.

« Qu'est-ce que c'est ?
- Tout ce que je n'ai pas su lui dire...Et ... Disons, l'allumette qui prendra feu.
- Pft ! Vous êtes bien trop philosophe pour moi...
- Vous le ferez ? »

L'homme regarda Lewis d'un air dédaigneux.
« Ouais, vous m'avez toujours fait confiance...Et puis, qu'est-ce que je pourrais vous refuser ? »
Lewis ria en lui tapant sur l'épaule, il était temps pour lui de partir, pour ce qui allait être sa dernière mission. Conscient que ce qu'il allait déclencher était le début d'une nouvelle ère. L'homme ferma les yeux, se refusant de dire au revoir au capitaine. Après tout, il lui devait beaucoup trop de choses... Notamment sa venue sur ce superbe vaisseau.
« Oh...Brant...
- Cap ?
»
Les deux hommes se lancèrent un dernier regard complice.

« Je pense que le moment est venu pour vous...De contacter votre vieil ami pilote...Mon petit doigt me dit, qu'il aura bientôt beaucoup à faire ... »

------------

La musique retentissait dans son atelier.
Seule, elle avait voulu s'enfermer dans cet univers qui était le sien. Entourée de pièce de moteur et de mécanique, Roberta oubliait presque tout ce qui s'était passé.
Du moins essayait.
Appuyée sur son bureau, les lunettes sur son nez ne cessait de glisser et cela l'agaçait grandement.
« Bordel ! » s'écria-t-elle alors, tandis que l'outil qui était dans ses mains était tombé sur le sol.
Elle avait toujours été tellement maladroite.
Soudain, une étrange idée venait de lui traverser l'esprit. Pensant à tout ce qui s'était passée, elle revenait sans cesse sur ce qui l'avait poussé à mener l'enquête contre Lewis.
C'était comme si quelque chose l'avait poussée sur ce chemin.
« Se pourrait-il que tu sois toujours là ? » souffla-t-elle doucement à voix haute.
La jeune sergent avait peur, c'était vrai. Pourtant, cela faisait partie d'elle depuis toujours, bien qu'elle avait voulu l'oublier, cette histoire lui avait ramené cette réalité en pleine figure.
Elle était seule.
Glissant doucement la main sous sa chaise, la tendant comme pour attraper l'outil, elle la laissa cependant bien au-dessus du sol. Fermant un instant les yeux, pensant à cet outil qu'elle voulait récupérer...


Il ne lui fallut que quelques instants, pour sentir le métal chaud contre la paume de sa main.

---------------

Ce qui fait qu'une cause soit juste, ce n'est pas la personne qui la porte...
C'est le fait que, tel un feu ardent.
Chaque fois qu'un foyer s'éteint,
Il en allume d'autres.

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
Oly.vier
Posté le 21/01/2021
J'ai adoré la fin de ton livre, tant le chapitre précédent, où l'émotion est simplement juste, sans superflu, que l'épilogue.
Tu m'as fait découvrir un nouvel univers à travers ton histoire. Je ne sais pas si j'en lirai d'autres pour autant, mais j'ai pris plaisir à te lire.
MissRedInHell
Posté le 13/01/2021
Le dernier chapitre, c'était du lourd, mais l'épilogue continue vraiment bien dans cette lancée !

Ce cliffhanger avec Lewis et Brant ! Cette lettre ! En effet, c'est que le début et omg ce que j'ai hâte ! Je sens que ça va être explosif !!

Et la force ? Roberta ? :o
Vu le personnage bien anxieux, maladroit, je me demande bien ce que ça peut donner :3

J'ai vraiment hâte de découvrir la suite omg :o

Corrections :
> "Lewis ria en lui tapant sur l'épaule" > rit*
Vous lisez