Entracte - La fuite

Annie courait à perdre haleine. Elle courait plus vite que le vent, plus vite que le temps. Son cœur battait à tout rompre dans sa course éperdue, sa sacoche lui martelait la hanche.

De nouveau, la sueur mouillait son front pâle. Ses pieds rebondissaient, se tordaient, flageolaient et s'écrasaient sur les dentelles des nuages.

Elle courait à l'aveuglette, ne sachant ni sa destination, ni même son envie. Elle courait simplement. Son souffle se saccadait et pourtant, elle avait l'impression de ne jamais plus pouvoir s'arrêter. Cette impression se mua en certitude lorsqu'au lieu du contact moelleux des nuages sous ses talons, elle rencontra du sable froid et doux. Elle passa un pont scabreux, elle traversa des ruelles inconnues le cœur en feu... mais l'âme en délice.

A combien de temps remontait cette succulente sensation de liberté ? Ce vent dans ses cheveux... Ses bouffées d'air frais qui vivifiaient ses poumons... Annie était sur le point d'exploser de joie.

La liberté lui paraissait comme la meilleure des saveurs, une pure merveille, ou un trésor à chérir. Cet arôme sucré, dont le jus frais et fruité éclaboussait l'âme d'euphorie, restait pourtant un mystère. Il était presque trop bon pour être goûter perpétuellement. Mais les papilles d'Annie le délectèrent sans se faire prier.

Des points scintillants dansaient devant son champ de vision. Annie plissa les yeux, incapable de déterminer où commençaient les étoiles et où finissaient les réverbères de cristal noir.

La jeune fille courut encore longtemps, très longtemps, accompagnée par ce merveilleux sentiment. Elle n'esquissa pas un mouvement pour regarder en arrière. A bas le passé. Vive le destin. L'avenir. Elle embrassait l'horizon trouble des yeux. Elle embrassait l'espoir.

Puis, lorsque soudain, et trop spontanément d'ailleurs, elle se sentit vraiment à bout, son corps s'effondra dans un bruit sourd.

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
Prudence
Posté le 25/06/2020
J'aime beaucoup, beaucoup ces chapitres courts. Comme celui avec Ambud et l'autre pégase ailé (à ce propos, glisser quelques références sur l'origine du pégase - mythologie grecque, Poséidon - pourrait être amusant ???). Super prenant. J'aime bien comment tu décris les nuages, leur surface sous ses pieds... Le goût, l'espoir... Bref, tu l'auras compris ! ^^
Pluma Atramenta
Posté le 25/06/2020
Merci beaucoup ! <3
Les origines des pégases sont bien claires dans ma tête mais ce n'est pas en référence avec Poséidon.
Pluma Atramenta
Posté le 25/06/2020
(tu ne comprendras avec la suite) ;)
Encore merci !
Prudence
Posté le 26/06/2020
Oh, c'est super que tu aies déjà imaginé quelque chose ! J'ai hâte de découvrir ;-)
Alice_Lath
Posté le 16/06/2020
Aaaah, oui, c'est vraiment de la sacrée course haha, en tout cas, je suis intriguée pour la suite, j'ai hâte de découvrir ce que tu nous mijotes pour cette pauvre Annie. Elle a quand même la pire vie entre l'enfance battue, l'orphelinat, le crash d'avions puis son arrivée à la Wolen etc. Je pense que dans une compétition de poisse mondiale, elle remporte sans aucun problème l'un des premiers prix.
Pluma Atramenta
Posté le 16/06/2020
Merci beaucoup pour ton com' :) :) ;)
Haha, sûrement ! C'est vrai que je les torture mes pauvres personnages... Et ça me rend triste de les torturer. Mais je continue quand même, car je suis une sadique XD
Merci encore !!!!
DraikoPinpix
Posté le 06/06/2020
Coucou !
Ça a beau être court, j'ai aimé ce chapitre : ta plume est délicate et m'emporte en quelques mots.
J'ai hâte de connaître la suite des aventures d'Annie.
Pluma Atramenta
Posté le 06/06/2020
Merci ^^
Vous lisez