Déguisement

Par Dédé

L’anniversaire des cinq ans de Romane. Elle s’en souvient comme si c’était hier. Son père, Olivier, a eu l’idée d’organiser une fête sur le thème des Mille et Une Nuits. Il faut dire que la petite fille a l’habitude depuis toujours qu’on lui conte une histoire avant d’aller au lit.

Pour l’occasion, Romane a insisté pour que sa mère et sa sœur se déguisent comme elle, en princesse Shéhérazade. Elle adore ce personnage ! Et son père, elle a voulu qu’il soit le génie de la lampe.

Tout le monde a joué le jeu. Ils ont même invité sa tante Prune, son oncle Anton, et ses cousins Théo, Célia et Benjamin. Anton a choisi d’incarner Ali Baba et le reste de la famille les voleurs qui l’accompagnent.

Le gâteau d’anniversaire a marqué les esprits. Un brownie aux couleurs du tapis d’Aladdin. Il faisait si vrai que la reine de la fête a beaucoup grimacé avant de le manger. Mais pas Enola. Enola, elle a fini sa part en quelques bouchées. En répétant sans cesse que c’était trop bon.

Puis, l’ouverture des cadeaux. Le moment préféré de Romane. Son oncle et sa tante lui ont offert une réplique de la lampe du génie. Pour qu’elle puisse souhaiter ce qu’elle veut. Maintenant, la lampe est sur sa table de nuit. Ses cousins ainsi que sa sœur lui ont fabriqué un petit livre d’histoires illustrées. Dans chacune d’elles, l’héroïne s’appelle aussi Romane. Elle devient princesse dans un somptueux palais. Elle parcourt le monde à la recherche de méchants voleurs. Elle combat des méchantes reines. Ses parents lui ont donné une licorne en peluche ainsi que le coffret DVD de Moi, moche et méchant. Elle en a beaucoup parlé ces derniers jours.

C’est ce que la petite fille retient de cet anniversaire. Elle a oublié qu’ils n’ont pas pu regarder le dessin animé. Prune, Anton et leurs enfants ont dû partir en toute hâte. Quelqu’un venait de recueillir Gilles, le père d’Anton, entrant par effraction dans l’ancienne maison dans laquelle il avait grandi. Ils s’étaient promis de se retrouver tous ensemble plus tard pour le regarder, ce dessin animé.

Romane ne compte plus les jours. Elle ignore que cela fait deux ans qu’elle attend ce moment. Cet instant où les drames seront mis de côté et ils pourront s’amuser à nouveau.

Elle repense à cet anniversaire-là alors qu’elle lit son livre des Mille et Une Nuits. Du moins, elle essaie. Ses parents n’ont plus forcément le temps de lui lire une histoire tous les soirs. Elle déchiffre encore beaucoup. Mais, elle y arrive même si elle prend le temps de découper les mots en syllabes. Cela lui demande tant d’efforts qu’elle s’endort, le livre ouvert et plaqué contre son cœur. Avec l’impression que le génie de la lampe veille sur elle.

 

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
Zig
Posté le 22/06/2020
J'avais tellement hâte de voir apparaître la suite de cette petite trame familiale, et je ne suis pas déçue (comme d'habitude !). Tu sais toujours trouver le bon équilibre entre le bonheur, la douceur, et la tristesse... ce n'est vraiment pas facile à faire et pourtant tu t'en sors tellement bien...
Voilà, je suis jalouse :p (non, mais un peu quand même, mais pas trop parce que je sais que c'est du boulot, et que ça sort pas tout seul du chapeau !)

Tu arrives toujours à trouver quelque chose en lien avec la carte et pour ça, franchement, bravo !
Dédé
Posté le 28/06/2020
Je suis si peu sûr de moi quant à cet équilibre. Tu ne sais pas à quel point ce genre de retours est précieux ! J'ai l'impression que toute l'histoire peut être moisie à tout moment (non, je ne me mets pas la pression pour rien)

Etrangement, et désolé si je réveille ta jalousie, dès que j'ai l'étincelle d'idée, l'écriture est assez naturelle. Ce qui me pose souci, on va dire, c'est plutôt le ton de l'histoire qui me fait peut-être pas du bien niveau moral en ce moment. C'est pour ça que je traine la patte ces derniers temps. Et c'est parce que tout repose sur un simple déclic que je trouve l'équilibre dont tu parlais très fragile. Le format très court, j'apprends à y être à l'aise, à apprécier de me perdre dans une simple tranche de vie qui, pourtant, délivre tant de choses (bien souvent à mon insu de mon plein gré).

J'espère que tu ne me détesteras pas après ces révélations :P

Un grand merci à toi d'être toujours fidèle au poste de lecture, Zig ! Un très, très, très grand merci ! <3
Yvaine
Posté le 21/06/2020
Oh là là, cette histoire est si douce et si triste... Cette situation doit être trop dure pour Romane, et elle la traverse avec des histoires, ce que je trouve sublime ❤
Chapeau pour réussir à intégrer chaque carte dans ton histoire, c'est vraiment formidable !
Dédé
Posté le 21/06/2020
Merci Yvaine pour ta lecture ! :D

Jusqu'ici, il semblerait que l'intégration des cartes dans l'histoire se passe bien. Pourvu que ça dure !
_HP_
Posté le 21/06/2020
Coucou !

Ohh pauvre Romane :( Les parents qui ont plus le temps, la famille qui oublie ce qu'ils devaient faire ensemble... :/
C'est une petite nouvelle toute douce, j'aime beaucoup ^^
C'est une très belle interprétation, bravo Dé <3
Dédé
Posté le 21/06/2020
Merci HP !

J'ai eu du mal avec cette carte. C'est très compliqué d'insérer la carte maintenant que le cadre de l'histoire se définit de plus en plus. Mais je relève le défi ! :P

C'était d'autant plus difficile que j'ai puisé dans du sentiment un peu personnel pour écrire ça. Donc vraiment ravi que ça t'ait plu !

HP, toujours fidèle au poste ! Merci de ta fidélité alors que je sais que ta PAL doit être (si) longue ! :D
Vous lisez