Colère

Par Emejie

La couleur de ma colère

Est celle de l’acier du fer

Elle est froide et nécessaire

Elle me met à fleur de nerfs

 

Mon cœur de cristal se brise

Puis le calme en vague arrive

Mon cœur se recristallise

En bouquet d’arêtes vives

 

À collecter les brisures

J’ai gardé quelques fêlures

Ma patience tant choyée

Chaque instant peut éclater

 

Ma douceur à la dérive

Émotion écorchée vive

Ma colère en bouclier

Me fait perdre pied

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
Trisanna
Posté le 16/03/2021
Bonsoir,

Ce poème est très percutant. On sent toute l'évolution et la complexité de ce sentiment si connu. Tu nous en donnes de très belles images d'ailleurs. On pourrait presque l'aimer !

Belle soirée,

Trisanna.
Emejie
Posté le 17/03/2021
Il est important de chérir aussi cette colère pour la comprendre et l'apprivoiser, il me semble. Tant mieux si mon poème peut y contribuer. Merci pour ton com'.
Trisanna
Posté le 18/03/2021
Je suis d'accord avec toi. Passe une belle soirée
Blackbutterfly
Posté le 15/11/2020
Il y a beaucoup d'images marquantes dans ce poème qui décrit si bien ce sentiment qui nous fait nous dresser, nous heurter les uns contre les autres.
Le cœur aux pointes de cristal, semblable à un hérisson d'ailleurs, m'a beaucoup parlé.
Emejie
Posté le 15/11/2020
Merci, ton commentaire me touche. C'est bon de se sentir connecté même si c'est pour parler de colère ;)
Blackbutterfly
Posté le 16/11/2020
Oui, et pour chaque émotion de la vie humaine :)
NM Lysias
Posté le 02/08/2020
Salutation,
ce poème retrace parfaitement, selon moi, la trajectoire de la colère ou plutôt, ses étapes. J'ai beaucoup apprécié le dernier paragraphe, la douceur à la dérive est une très jolie image, un peu comme les autres, d'ailleurs. Mais bien plus palpable.
Joli !
Emejie
Posté le 13/08/2020
Merci pour ton commentaire, je suis heureuse de savoir que mes mots font sens pour toi aujourd'hui !
Eulalie
Posté le 02/06/2020
Ce poème m’emplit de tristesse. Je suis touchée par la puissance de cette colère qui est à la fois destructrice et dernier rempart. Je ne trouve pas les mots à la mesure de mon émotion, c'est si fort.
Emejie
Posté le 02/06/2020
Je n'en reviens toujours pas que mes mots puissent porter autant de réactions chimiques ! Heureusement que ça ne fait que passer ! :)
Vous lisez