Citrouille

Notes de l’auteur : Salut, ici The Pighead ! On continue le Writober et aujourd'hui, le mot, c'était "Citrouille". J'ai donc décidé de combiner ça avec ma nouvelle passion pour l'univers DC et... ça a donné ceci. Les références contenues ici peuvent être ou non complètement obscures.

Enjoy !

Halloween. La saison des gens déguisés en monstres, des gosses qui venaient vous demander des bonbons, blablabla, pas besoin de présenter, tout le monde connait cette fête et a probablement une opinion dessus. Toutefois, ce que beaucoup de gens ne savaient pas, c'était non pas comment les gens ordinaires fêtaient Halloween, mais comment les méta-humains, héros, vilains, êtres cosmiques… fêtaient Halloween.

Bon, d'accord, dit comme ça, vous vous attendez probablement à beaucoup de détails croustillants sur tout ce qui se passe. Vraiment TOUT. Mais, et je m'en excuse, ce n'est pas une histoire à ce sujet. Déjà, parce qu'à la fois, il n'y avait rien à dire (après tout, les méta-humains passaient n'importe quelle fête de façon normale quand il n'y avait aucun problème à l'horizon) et beaucoup trop de choses à dire (il fallait bien faire des blagues, de temps à autre). Mais aussi parce que ce qui était le plus rigolo, c'était les citrouilles.

Il existait 5 façons de s'amuser avec des citrouilles quand on était un méta-humain. Non, plus que 5, bien évidemment, mais celles-ci étaient les plus drôles et avaient fait leurs preuves depuis longtemps.

D'abord, creuser dans la citrouille pour en faire un visage. Si taper dans un punching-ball ne vous suffisait pas et si vous aviez réellement besoin de passer vos nerfs et de déverser toute votre haine sur quelqu'un que vous n'aimiez pas, prenez un couteau (ou un flingue, si vous êtes Jason Todd) et essayez de recréer la tête de l'être détesté dessus (de préférence, des têtes grimaçantes). Certaines équipes de super-héros organisaient même des concours en interne pour déterminer la meilleure et il y en avait qui avaient réussi à attirer l'attention à travers les ans.

On pouvait citer l'année où Ted Kord et Conner Kent s'étaient présentés en duo avec une citrouille ayant les têtes de Maxwell Lord et Superboy-Prime dessus (lesdits visages grimaçaient tellement qu'on pouvait les imaginer aux toilettes et souffrant de constipation. Personne n'avait dit qu'il fallait être respectueux), le moment où Ralph Dibny en avait fait une à l'effigie du Dr Light ou encore celle avec le visage de Dr Manhattan, offerte par Wally West. Une année, Hal Jordan en avait fait une et la tête qu'il avait choisi de représenter était la sienne. C'était peu après sa résurrection. Plusieurs personnes dans la Ligue de Justice s'étaient empressées de lui demander si ça allait.

Ensuite, il y avait faire de la bouillie à partir de la citrouille (ou de la purée, cela dépendait d'à qui vous demandiez). Dit comme ça, ça ne semblait pas extraordinaire. Mais quand le moyen de réduire les citrouilles en purée, c'était leur rouler dessus en utilisant n'importe quel moyen de transport motorisé et, en plus, pour continuer sur les concours présentés plus haut, il fallait rouler sur les citrouilles avec les têtes de tous ces gens que personne n'aimait, là, ça devenait bien plus intéressant. A ce jour, personne n'a réussi à déterminer si c'était Batman ou Nightwing qui était le plus doué à ça. Et aussi, laquelle de leurs motos respectives était la plus badass.

En troisième, c'était quelque chose de très spécifique car limité à une seule personne. Voyez-vous, Beast Boy aka Garfield Logan, membre de longue date des Teen Titans, était un métamorphe, pouvant se transformer en n'importe quel animal s'il le désirait. Mais pas mal de gens étaient convaincus qu'il avait d'encore plus grands pouvoirs. Comment, me demandez-vous ? C'était très simple : il achetait une citrouille, la peignait en vert, lui ajoutait une perruque par-dessus (également peinte en vert s'il le fallait), y mettait des faux yeux (généralement, il essayait de faire qu'ils correspondent aux siens, surtout niveau couleur des iris) et la promenait un peu partout de façon discrète. Et le lendemain, quand on parlait de ça, Garfield laissait sous-entendre que oui, il pouvait vraiment se transformer en citrouille. Ca faisait 10 ans qu'il répétait ce même gag et, de façon inexpliquée, il arrivait toujours à embobiner quelqu'un.

Puis, il y avait « utiliser le tapis de course cosmique de la famille Flash pour se retrouver devant un gros trou noir ayant remplacé une Terre alternative disparue et y jeter des citrouilles dedans pour voir si ça faisait du bruit ». Oui, quelqu'un a déjà fait ça une fois. Non, personne n'a jamais su qui c'était. Oui, c'était dangereux et c'est pour ça que ça n'a été fait qu'une fois et que nous allons en rester là. Ca ne fait même pas de bruit quand ça atterrissait dans le trou noir, en plus.

Et enfin, une méthode qui était particulièrement appréciée des différents corps de Lanterns, c'était « les écraser sur la tête de Black Lanterns ». Personne n'aimait les zombies. Personne n'aimait les zombies qui prenaient l'apparence des gens que vous aimiez le plus. Et absolument personne n'aimait les zombies qui prenaient l'apparence des gens que vous aimiez le plus et faisaient tout pour vous rendre misérable. Du coup, quand les morts se levaient (et ce depuis que Nekron, Seigneur des Non-Vivants, a tenté de déchaîner la Nuit la Plus Noire), et ça arrivait parfois, le truc le plus marrant à faire avant de botter le cul dudit zombie, c'était de l'attirer quelque part et, quand il était au bon endroit, avoir tes potes au-dessus qui lui enfoncent une bonne citrouille dans la gueule. Les Orange Lanterns étaient particulièrement fanas de ce genre de blagues. Il faut dire, c'était les représentants de l'avarice et ils étaient surtout guidés par ce qu'ils voulaient. Et provoquer n'importe quoi étant défavorable à un Black Lantern était quelque chose qu'ils désiraient beaucoup quand ils y pensaient.

Ca ne durait que quelques secondes, mais voir un mort-vivant gigoter et hurler de rage tout en essayant de retirer une citrouille plantée dans la tête était l'une des choses les plus drôles au monde. Si vous aviez un humour suffisamment tordu et aucune peur, bien sûr.

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
Vous lisez