Chapitre Deux

Notes de l’auteur : Un chapitre deux en une seule partie, cette semaine! On continue l'histoire, du point de vue d'Ezra cette fois-ci. J'espère que ça va vous plaire :3

Dimanche 22 septembre, 00h02, Ezra

 

Un pénis géant. Mon coup de génie ultime, je ne vais pas vous mentir. Enfin, ça, c’était avant d’apprendre que c’était ça, la fameuse surprise d’Alex. Si j’avais sû, jamais je n’y aurait touché ; je pensais que ces feux d’artifices étaient là depuis la fête nationale, il y a plusieurs mois maintenant.

 

Lorsque les invités ont commencé à arriver, petit groupe par petit groupe, j’ai commencé à me douter que quelque chose n’allait pas. Comme un criminel, je m’étais caché derrière un petit arbre, assez éloigné pour que la lumière des torches ne m’atteigne pas. Puis, en quelques minutes, j’ai compris la gravité de ma connerie : Alexandre est le frère de Charles, et j’ai foiré son cadeau pour son frère. Je suis un con ! Comment est-ce que j’ai fait pour ne pas le remarquer plus tôt ?!? Denise m’a montré des dizaines et des dizaines de photo de son fiancé, et on voyait Alex sur la plupart d’entre elles ! Maintenant, je me sens particulièrement mal, surtout parce que je vais revoir Alex plusieurs fois dans le futur- Denise aime faire des dîners de famille, et m’a déjà partagé son intention d’en faire énormément dans sa nouvelle maison. Si Alex avait été un pur inconnu, j’aurais pu passer outre. Mais non seulement on fait partie de la même famille maintenant (je ne suis pas fan de cette idée, mais c’est la vérité, dans une certaine mesure), mais en plus, je l’aime vraiment bien. Et j’ai tout foiré, sous prétexte que je m’ennuyais un peu. Des fois, je me mettrais bien des baffes, je vous jure !

 

Toujours caché derrière mon arbre, je regarde les dégâts que j’ai causé. La plus grande majorité des invités sont morts de rire, je vois même un homme s’écrouler par terre en se tenant le ventre. C’est la première fois qu’une de mes blagues fonctionne aussi bien, et ma culpabilité m’empêche d’en profiter ! Je cherche Alex du regard, et je le trouve toujours au même endroit, avec son interrupteur toujours en main. Ses lèvres entre-ouvertes montrent son étonnement, mais son expression change rapidement : en quelques secondes, il est devenu rouge de colère, et il serrait des dents. D'ici, je ne peux pas voir ses yeux, mais je suis à peu près sûr qu'ils doivent exprimer l'opposé de l'amusement. Même si je ne le connais pas bien, ça me fait mal au coeur de voir Alex ainsi. 

 

Je veux faire un pas pour aller m'excuser, mais une main s'abat sur mon épaule et m'empêche de bouger. Je me retourne et, sans surprise, je tombe sur le regard réprobateur de ma soeur. Évidemment, elle m'a directement cramé, ça aurait été trop simple sinon. Je ne veux pas me faire démonter maintenant, alors que je dois aller voir Alex, alors je lui dis : 

 

-Écoute Denise, je dois aller parler à Alex, alors tu... 

 

-Et comment que tu vas aller voir Alex ! T'as vu dans quel état tu l'as mis ?!? Il a mit son âme entière dans ce mariage, dans mon mariage, et toi tu décides de tout gâcher en cinq minutes ! Et le pire dans tout ça, c'est que tu te caches comme un lâche ! Alors que tu le veuilles ou non, tu vas sortir d'ici, et présenter tes excuses à ce pauvre Alex ! 

 

J'ai tout de même droit à une tape derrière la tête, que même moi je trouve amplement méritée. Je n'essaie même pas de justifier mes actes : dans ma famille, peu importe les causes, seules les conséquences sont importantes. Alors c'est sous le regard enflammé de la soeur aînée que je pars, la tête baissée et le regard honteux, vers Alexandre et Charles. 

 

Ils sont en pleine discussion, alors j'hésite un peu à les interrompre. Mais un regard derrière moi m'apprend que la soeur m'observe, avec des flammes dans les yeux. Alors je prend mon courage à deux mains, et je tapote l'épaule de Charles. Au vu du regard froid qu'il me lance, Denise a dû lui dire que tout était de ma faute. Je le mérite, mais ça me fait un peu mal quand même ; j'aime bien Charlie, c'est un bon gars, surtout avec ma soeur , et je n'ai pas envie de passer le reste de ma vie à être en froid avec lui. 

 

Il me lance un regard d'avertissement, qui veut sûrement dire "Tu lui fais du mal, je te tue", puis il me laisse seul, face à Alexandre. Depuis ma cachette, je ne voyais pas bien son visage ; maintenant, ce que je vois me fait encore plus mal au coeur. Il est pâle, et sa mâchoire est serrée. Lorsqu'il me regarde, je vois aussi des yeux emplis de larmes qu'il retient tant bien que mal. Mais je vois aussi de l'incompréhension, signe que Charles ne m'avait pas balancé. Génial, je pensais au moins qu'il aurait fait part de ses doutes à Alex, mais non, il voulait que je fasse tout le boulot. Encore une fois, c'est une correction entièrement méritée. 

 

Je me racle la gorge, et lui demande : 

 

-Alors,hum... Ça va ? 

 

Son regard se durcit, et Alex le répond un peu froidement : 

 

-Aussi bien que si on venait de gâcher un travail de plus d'un an en cinq minutes. 

 

Aïe. Ça pique. Et ça ne me promet rien de bon pour la suite. 

 

-Écoute, hum... Lorsque tu es parti tout à l'heure, quand on était sous le bar, j'ai commencé à m'ennuyer. Alors après une vingtaine de minutes, j'ai décidé de voir si tu n'avais pas besoin d'aide, ou quoi que ce soit, alors je suis sorti. Je suis tombé sur les deux d'artifice dans le champ, je pensais que c'était ceux qui avaient été utilisés pour la fête nationale, ou une autre connerie du style, et que du coup, ce n'était pas grave si je les changeait de place, que personne ne le verrait... 

 

Je suis interrompu dans mon discours lorsqu'Alex s'écarte violemment de moi. Un air de trahison flottait dans ses yeux, parmi les larmes qui les brouillent. Il a compris que c'était moi qui avait tout gâché, et ça lui fait du mal, et à moi aussi. Son visage exprime aussi de la déception, et du jugement. Tout ça me donne envie d'être six pieds sous terre, là où rien ne pourrait m'atteindre. La voix tremblante, je continue quand même : 

 

-Et je... Je tiens à te dire que je suis désolé. Je ne savais pas que c'était ça ta surprise, mais je sais que ça ne justifie rien, et je comprend parfaitement que tu ne veuilles plus me revoir pendant le reste de ta vie, mais sache que Denise a tendance à organiser énormément de dîners en famille, alors on se reverra assez souvent. Je m'en veux à mort, mais je tiens à me faire pardonner, histoire qu'on passe de bons moments ensemble, dans le futur. Alors voilà, je ne me pardonnerai jamais ce que j'ai fait, j'irai peut être en enfer pour ça, mais je voudrais que, de ton côté, tu acceptes qu'on reparte sur de bonnes bases, et qu'on redevienne proches comme ce soir...

 

Un moment passe, un moment pendant lequel aucun de nous deux ne dit quoi que ce soit, un moment où on se regarde droit dans les yeux. Dans les miens, Alex doit voir de la honte, et de l'espoir. Mais dans les siens... Je ne vois que du froid, un iceberg dans une eau plus que glaciale. C'est mal parti pour moi, je le sens...

 

Il finit par bouger, un mouvement imperceptible de la main. Comme s'il se réveillait. Puis il me crache au visage : 

 

-Va te faire foutre, Ezra. Ne m'approche plus, et va en Enfer. 

 

Alex tourne des talons, et s'en va, les mains dans les poches, vers son frère et Denise. D'ailleurs, cette dernière me jette encore un regard noir, à ma plus grande joie. Merci sœurette, il est beau ton soutien. Au moins, je n'ai eu qu'une tape sur la tête, mais mon cœur est en miettes.Malgré tout, je ferai tout pour me faire pardonner. Je déteste savoir que quelqu’un m’en veut, même si c’est parfaitement justifié.

 

Mes mains retrouvent mes poches alors que mon regard se tourne vers le sol. Un énorme mal de tête m’envahit, je ne peux pas m’empêcher de penser que c’est de ma faute, que c’est mérité.

 

Je retourne à l’auberge, complètement dépité et le moral dans les chaussettes. Alex a parfaitement raison de m’en vouloir mais, mais, au fond de moi, je continuerai d’espérer qu'il pourra me pardonner.

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
Eurys
Posté le 20/10/2020
Coucou ! Moi revoir pour voir que la mauvaise surprise etait bien ce que je pensais etre XD
je pensais que ces feux d’artifices étaient là depuis la fête nationale
Desolé mon gars mais t'es grave con la XD

"Des fois, je me mettrais bien des baffes, je vous jure !"
Si tu veux je le fais pour quoi

"la soeur m'observe"
J'adore ce passage, "la" soeur va tellement mieux que "ma" soeur, ca appuie un peu la crainte qu'inspire Denise XD


J'ai hate de voir comment ils vont arranger tout cela quand meme ! Franchement c'est genial ♥
drawmeamoon
Posté le 02/09/2020
Coucou Charlie !!!
Je te commente les deux chapitres en un car j’avoue que j’ai pas eu la force de m’arrêter au dernier ; j’étais trop curieuse ! (Et j’ai pas vu ma lecture passer c’était super fluide et j’ai dévoré tes deux chapitres !!!)
J’aime beaucoup ton histoire, les personnages (j’adore Alex !!)
Et Ezra est un petit méchant, pauvre Alex 😭

Je me permet juste de te mentionner une coquille je crois : « et Alex le répond un peu froidement »   je crois que tu voulais dire me répond ?

Mais sinon j’ai adoré et j’ai hâte de lire la suite !! 🌸
Charlie L
Posté le 08/09/2020
Merci beaucoup Moon! <3 Et merci pour la coquille, elle était passée à la trappe :')
Saamodeus
Posté le 11/08/2020
Mon coeur est tout en miettes. Ezra, pourquoi as tu fais ça !? Tu as ruiné le travaille d'Alex et ça fait grave de la peine.
J'espère que ça ira quand même pour Alex et que ça lui plombera pas trop le moral
Vous lisez