Chapitre 6 : Opération à Risque

À l'horizon, un vaisseau noir se dessinait à vive allure, fendant la brise de ses ailes et s'écarter les nuages lors de son passage.

Il était long et fin, hybride entre un jet et un avion cargo sur lequel les rayons du soleil venaient se jeter, renforçant l'élégance de l'appareil qui exécuta une descente maîtrisé sur la piste.

— Le Shaheen est toujours aussi magistrale ! s'émerveilla Rosemary, attachant ses cheveux secouaient par le souffle du moteur.

— Tu sais, tu devrais les gardaient attacher plus souvent, je trouve que ça te va mieux ! lui conseilla Strawberry haussant le ton pour étouffer le boucan.

— Merci Straw ! Mais tu sais bien que ce n'est que pour la mission, d'ailleurs tu devrais le faire toi aussi.

— Ouais, ouais. dit la rouquine, d'un ton désinvolte avant de s'exécuter, tandis que la trappe situait à l'arrière du Shaheen s'ouvrait, comme pour leur suggérer de monter à bord.

— Ne perdons pas plus de temps ! Montez ! ordonna Light. Blackswan et Strawberry furent les premières à s'y engouffré, suivies de Spectral et Rosemary. Lorsque ce fut son tour, son frère Grim l'arrêta usant de son bras comme d'un rempart.

— Ne crois pas que parce que Gust t'a donné la direction de cette opération que tu pourras m'obliger à suivre tes ordres ! prévena t'il, le ton hautain.

— C'est une menace ? rétorqua calmement Light.

— Non... plutôt un conseil plein de sagesse. dit-il en le dévisageant avant d'ajouter sèchement. Plus je te regarde... plus j'ai honte de porter le même sang que toi. Misérable traite ! brima t-il, une expression haineuse sur le visage avant que son masque ne se rétracte le faisant disparaître sous un amas de métal.

Il se détourna de lui et s'engouffra finalement dans l'appareil, laissant Light immobile et perdu dans ses pensées, se disant à quel point le temps pouvait être cruel et sans pitié, capable de tout métamorphosé. Il se ressaisit et d'un pas déterminé entra à l'intérieur.

Sakhir s'attelait déjà à la maintenance de l'appareil. Il courait de droite à gauche armé de ses outils, trifouillant la mécanique du Shaheen comme lui seul pouvait le faire pour redécoller au plus vite.

— Bahadour Light ! le salua t-il d'un bref signe de la main. Sakhir était arrivé à Redempt Armement, peu de temps après Light.

C'était un type relativement jovial, arborant une fine moustache noire et un bouc, toujours munie d'une paire de lunette noire jointe à un bandana rouge. Il avait des prothèses cybernétiques en guise de jambe, sans lesquelles il n'aurait pu prétendre devenir pilote. Mais tout le crédit de cette réussite n'était pas uniquement dû à ces dernières mais bien à sa passion débordante pour l'aviation et comme toute personne passionnée, il avait toujours une histoire ou deux à raconter.

Une tendance faisant fuir son entourage qui voulait éviter d'être prit dans son flot d'anecdotes. Cela n'empêcher pas pour autant qu'il soit respecté, ayant prouvé sa valeur à mainte reprise pour devenir le meilleur pilote de la société, considérait même par beaucoup comme le septième membre du SAYF bravant une pléthore de danger à leur coté.

Ils prirent tous place sur les sièges disposaient face à face le long des parois du vaisseau et Sakhir prit les commandes. La trappe se referma sur eux et le Shaheen d'une puissante impulsion s'envola. Une fois le vaisseau stabilisé, Light s'approcha de Sakhir.

— Tu as été informé ?

— Absolument pas ! On ma juste rappelé en urgence de ma mission de ravitaillement. J'ai déposé la marchandise au dépôt et j'ai filé en vitesse pour venir vous cherchez. C'est Gust lui même qui ma contacté ! Et cela n'arrive pour ainsi dire jamais ! lui expliqua Sakhir, singeant l'expression d'étonnement qu'il avait eut à ce moment la. Grim les rejoignit à son tour.

— Je vois... tu n'en sais pas plus que nous, t'as tout intérêt à écouter avec attention le briefing de l'opération !

— Je suis tout ouïe Grim, vraiment tout ouïe... dit-il d'un air mollasson et ironique.

— C'est Bahadour Grim pour toi et ne fais pas ton malin avec moi, je ne suis pas mon frère. réprimanda t-il, froidement avant de les quitter.

-— Ton frère a vraiment un sale caractère. souffla Sakhir.

— Je sais bien, mais il n'a pas toujours était comme ça.

— Sincèrement... j'ai du mal à te croire Light. lui confia t-il, d'un air dubitatif.

— Mais il à raison sur un point : écoute le briefing avec attention Sakhir. conseilla t-il, en lui tapant amicalement sur l'épaule.

— Entendu Bahadour Light !

— Combien de temps avant d'être sur place ?

— C'est l'affaire de moins de deux heures ! Mon bébé est le plus rapide de toute la flotte du Zindabad ! Depuis qu'on a réussi à raffiné le Badi*, les moteurs sont devenu de véritables fusées. dit-il, avec entrain dans la voix.

-— Très bien Sakhir, je te laisse te concentrer. dit Light en le quittant pour rejoindre le groupe.

Il avait reçu toutes les informations concernant l'opération directement dans la puce PULSAR implémenté dans son oreille.

Chacun des membres du SAYF disposaient d'une puce similaire ainsi que de diverses nanomachines connecter entre elles et circulant dans leur corps. Leur permettant ainsi une communication en toutes circonstances entre coéquipiers et d'éviter les erreurs tel que des balles perdues.

Light prit une vingtaine de minute pour étudier les informations et établir un plan d'action. Une fois prêt, il se présenta aux autres.

— Bien, écoutez moi tous avec attention ! Un écran tactile se trouvait sur la paroi proposant plusieurs options , il en choisit une faisant apparaître un hologramme qui représenter l'image d'une chaîne de montagne et d'une vallée enneigée. Voici la Toundra ! C'est ici, au creux de cette montagne que ce situe le manoir. Les troupes ennemies ont étaient identifiés, ce sont des soldats de Sons Of Borders !

— Alors Stalker est dans le coup... qu'est ce qu'il peut bien vouloir à cette fille ? demanda Rosemary.

— On se posera la question plus tard Rosemary. On doit d'abord la sauver.

— Stalker ? C'est qui celui là ? demanda Strawberry, quelque peu perdu.

— C'est vrai que tu n'a pas eu l'occasion d'avoir affaire à lui... dit Rosemary. C'est... elle fut coupé par Grim.

—  C'est le dirigeant de SOB Strawberry ! Notre concurrent et une belle ordure tandis que toi, tu es une ignarde ! s'énerva Grim, avant de lui donner un coup du revers de la main sur la tête en guise de sermon pour son manque de connaissance.

— Désolé... Bahadour Grim... je serais plus sérieuse à l'avenir. s'excusa t-elle en massant frénétiquement sa tête. Veuillez m'excuser Bahadour Light de vous avoir interrompu ! Light reprit la ou il s'était arrêté.

— Le dernier rapport du chef des équipes de sécurité sur place, le lieutenant Blue Oswald faisait état de la situation suivante : Ils ont pu maintenir les forces ennemies en dehors du manoir, les gardant en grande partie dans la vallée malgré une progression constante. Le système de sécurité à entièrement cesser de fonctionner et d'étranges individus disposant de capacités hors normes sont présents parmi les troupes de SOB.

— Que veulent ils dirent par la ? demanda Grim.

— Le rapport parle de boule de feu  sortie de nulle part ou encore de coéquipiers totalement congelé.

— C'est la grosse merde... souligna Sakhir. Ce que Spectral acquiesça de la tête.

— Et pour ce qui est de la fille alors ? On ne sait même pas à quoi elle ressemble ! fit remarquer Strawberry.

— Bonne question ! La soutenu Rosemary.

— Nous n'avons aucunes images d'elle. Le peu d'info dont ont disposent proviennes de Gust. Il à eu l'occasion de la rencontrer lorsqu'elle était âgé de deux ou trois ans et voici ce dont il se souvient : elle est brune, les yeux bleus, blanche de peau et à désormais une vingtaine d'années. leur expliqua Light, conscient des faibles informations qu'il avait.

— Bon... et quel est le plan ? demanda Rosemary.

— Nous n'avons aucune idée de la situation actuelle, il se pourrait très bien que les forces ennemies ai pu atteindre le manoir. Nous allons nous séparer en deux équipes distinctes : moi et Strawberry composeront l'équipe d'infiltration, nous seront largué en premier et traverseront la vallée pour atteindre le flan du manoir ou se trouve une fenêtre donnant accès à l'étage où se trouve la chambre de Noor et l'escalader.

— Tu.... enfin je veux dire... vous me prenez moi ? s'étonna Strawberry, se montrant du doigt.

— Tu as des objections ?

— N... non... bien sûre que non ! se reprit-elle avec énergie.

— Bien ! Quand à la deuxième équipe vous ferez office de diversion pour nous faciliter la tache : Grim, Rosemary, Blackswan, Spectral vous prendrez le manoir d'assaut. Nous devrons aussi faire attention à la faune locale, la Toundra est connu pour être le foyer d'ours particulièrement hostile.

— Monsieur Light nous envoi au charbon pendant qu'il va faire une promenade de santé ? le provoqua Grim. Qu'importe ! Ça ne change rien, je ne vais pas mourir aujourd'hui. Ton plan me va.

— Dis moi une chose Light, comment ont-ils faits pour localiser le manoir ? demanda Rosemary.

— Tu pense qu'il y a une taupe Rose ? dit à son tour Sakhir.

— Qui sait...

— Il y a une chose à savoir sur le système de sécurité : il dispose d'un camouflage optique permettant au manoir de ce fondre totalement dans le décor. Pour ce qui est de savoir si il y'a une taupe ou non ce sera à nous de le découvrir mais d'après Gust, le système a été désactivé de l'intérieur. détailla Light.

— Cela explique déjà certaines choses. dit Rosemary.

— D'autres questions ?

— Oui moi j'en ai une ! Ou-est-ce que je dois vous attendre une fois la fille récupérer ? demanda Sakhir.

— Reste à l'entrée de la vallée après avoir déposé tout le monde. On te contactera pour que tu vienne nous chercher.

— C'est compris ! Et... il se coupa brusquement une secousse faisant trembler le Shaheen suivit du retentissement sourd d'une alarme. Oh merde ! Décidément c'est pas notre jour !

— Que se passe t-il ?

— Rien de grave heureusement, c'est une micro-rupture dans le réacteur à Badi. Je n'ai pas été assez attentif lors de la maintenance, je vais régler cela en un clin d'œil. dit Sakhir avec assurance en pressant un petit bouton rouge situé sur son tableau de bord, mais au bout de quelque seconde rien ne se produisit.

— Super... il va falloir le faire manuellement ! Light tu veux bien me filer un coup de main ?

— Dit moi ce que je dois faire ?

— Va à l'arrière du Shaheen, tu y verra une plaque rouge sur la paroi, enlève la et tu pourra acceder au commande manuelle du réacteur. Light s'y rendit de suite et enleva la plaque en question.

— D'accord et maintenant ?

— Tape le code de sécurité, « 1994 »
Light tapa le code et le pavé se retira pour laisser apparaître le petit réacteur.

— C'est fait et ensuite ?

— Maintenant tu dois tirer sur le petit cordon à plusieurs reprise, une fois que le tout sera stabilisé, l'alarme cessera d'elle même.

Light prit le petit cordon dans sa main et alors qu'il s'apprêtait à tirer, son regard se posa sur le petit récipient composant le réacteur.

Il contenait du Badi raffiné appelée le Madani*. Ce dernier brillait d'une lueur bleuté, tournoyant sur lui-même, son cœur parsemé de petite tache blanche.

Le Madani était comparable à une galaxie microscopique et sa vision magnifique était des plus attirantes faisant peu à peu naître en lui le désir de le toucher, de le posséder.

— Tire ce foutu cordon ! s'écria Grim. La voix de son frère libéra Light de l'emprise du Madani. Il tira dessus à plusieurs reprise avec force et finalement l'alarme cessa de retentir. Il referma la trappe et retourna s'asseoir.

— Light, tu sais bien qu'il faut éviter de regarder le Madani. rappela Rosemary.

— Tu ne m'apprend rien de nouveau.

— Cette saloperie est traître, même maintenant des gens ne cesse de ce faire prendre dans son emprise ! s'énerva Strawberry.

— Moi je le trouve très intéressant. dit Blackswan. Depuis sa découverte tellement de chose ont changé, le monde entier a changé et c'est désormais l'âge des SMP !

— Ouais et à quel prix ? Le Badi a donné naissance à ces horribles Décharner, en plus d'entraîner la disparition de bon nombre de personne en les faisant s'évaporer ! Tu comprends ça ? Des millions de personnes innocentes ce sont soit évaporés soit transformés en monstres ! Et tu trouve le Badi toujours intéressant ?

— Calme toi Strawberry ! ordonna Light en lui faisant signe de ce taire.

— Light viens voir ! s'écria Sakhir. Il le rejoignit et à travers les vitres il pouvait désormais voir de ses yeux la Toundra : ses montagnes sombre et menaçante parsemé d'une épaisse vallée enneigé.

Un épais nuage noire s'était formé au dessus d'elle, la fumée le composant émanant de nombreux point calciné à travers la vallée. En hauteur, il pouvait apercevoir le manoir qui semblait miraculeusement intact.

— C'est un vrai champs de bataille.

— Et alors ? Ta peur de te blesser ? se moqua Grim d'un ton désagréable.

— Ferme ta gueule Grim ! ordonna Light.

— Contente toi de sauter Light, tu seras gentil.

— On reglera nos compte après la mission Grim.

— Oui je n'attends que ça.

Il était temps pour lui et Strawberry de quitter le Shaheen. La trappe s'ouvrit de nouveau, laissant l'air frais des montagnes pénétrait à l'intérieur pour venir se frottait contre les parois de l'appareil.

— Bonne chance Bahadour Light ! souhaita Sakhir.

— Et moi je compte pas ? dit la rouquine légèrement vexée.

— Toi t'es déjà une petite chanceuse ! Tu n'en as pas besoin.

— Tu es prête Strawberry ? demanda Light. Elle leva son pouce en l'air pour lui dire qu'elle était prête.

Light tourna son regard vers Rosemary et Spectral, ils avaient compris que Light leur disait de faire attention et qu'il les voulaient vivant à la fin de l'opération.

Il était un Bahadour et un Bahadour digne de ce nom avait une responsabilité envers ses coéquipiers

— Allez-y sauté ! cria Sakhir. Light et Strawberry sautèrent du Shaheen, tête la première. Leurs corps secouaient par le vent ne vacillèrent pas. Ce n'était pas à leur première fois et Light entama un contact radio avec Strawberry.

— Enclenche ton SAG ! ordonna t-il.

— Entendu Light !

Le sol s'approchait dangereusement d'eux. Mais soudainement avant l'impact, il furent comme en lévitation se posant délicatement sur la neige.

Peu à peu la force qui les avaient retenu disparu. Cette prouesse était dû au système anti-gravitationnel (SAG) qui enveloppe leur corps dans une bulle invisible leur permettant de l'éviter.

— Atterrissage réussi. Il est temps de nous mettre en route. dit Light en désignant la vallée.

Ils étaient désormais en territoire ennemie, les alliés éventuel étaient soit morts, soit occupé à survivre, ils ne pouvaient que compter l'un sur l'autre.

 

 

Badi* [Signifie : Le merveilleux]

Madani*[Signifie : Le raffiné]

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
Sklaërenn
Posté le 15/03/2021
J'aime bien la différence de comportement entre les deux frères. Je me demande comment tout ça va tourner. Et strawberry qui ne pensait pas être prise XD, ça aussi, ça m'a fait rire. Cette phrase à elle seule montre tout le manque de confiance en elle et ces capacités, sans compter le fait qu'elle ne se sente pas vraiment intégrée à l'équipe du coup ahah.
Ozymandia-Sadek
Posté le 16/03/2021
Strawberry est bien plus jeune que le reste de l'équipe ce qui peut jouer aussi sur le fait qu'elle est du mal à s'intégrer totalement. Rdv à la suite :)
Vous lisez