Chapitre 6 - Cerise

Notes de l’auteur : Bleumer a fait un deuxième chapitre alors, désormais, je gère les impairs.
Bonne lecture

« Vois-tu, ma belle, je collectionne les cœurs. Et le tien est très inhabituel. Je vois que tu n’es que peu surprise de cette révélation, après tout, la Rose a dû te parler du monde magique. »
Il s’était encore déplacé sans que je le vois, il respirait mon odeur sur mon cou. Je me dégageai et tentai de m’éloigner malgré la douleur à ma jambe qui se réveillait. Il m’annonça le plus naturellement du monde :
« Oui, c’est décidé, je veux faire de toi mon épouse ! Tu auras l’infime honneur de faire partie de ma famille. »
Avais-je bien entendu ?
« Quoi ? M’épouser ? Mais, t’es malade, mon pauvre gars (oui, au bout d’un moment, la courtoisie, on finit par s’asseoir dessus, ça fatigue, je me serai bien assise d’ailleurs). Je suis une enfant, j’ai 15 ans et toi, tu es un vieux. Ça va pas bien dans ta tête ? Pervers ! »
Il me regarda avec un léger sourire.
« Ce genre de considération ne m’intéresse pas. Et, je dois te dire que c’est l’âge légal dans notre monde, ne t’en fais pas.
- Absolument hors de question, je n’aime pas les hommes et, quand bien même, je ne mettrais jamais en couple avec un vieux et, quand bien même, jamais avec un vulgaire tueur !
- Tu deviens insolente, mon enfant. Une bonne épouse doit être soumise et silencieuse, c’est ce que me disait ma chère mère.
- Et avec ça, je suis soumise ? »


Je profitai qu’il s’approcha de moi. Pour m’embrasser, peut-être ? On ne le saura jamais. Et je lui retournai une baffe comme je n’en avais jamais mise. A ce moment bien importun, je me dis que, depuis que j’étais une fille, j’avais la claque facile, un trait féminin ou les hormones ? (J’ai le droit de dire ça, je suis une fille ! J’ai le droit aux blagues sexistes ! Nananananère !).
Il perdit son sourire, il se tenait la joue avec un air profondément choqué qui se mua en fureur.
« Sale petite peste, comment as-tu osé me frapper ? Même ma mère n’a jamais levé la main sur moi. Si je ne peux pas prendre ton cœur avec mon amour, je vais te l’arracher ! Tu feras quand même partie de la famille, ma beauté, je ferai reposer ton corps dans le caveau familial aux côtés du cercueil de ma chère mère. »
Il était déjà terrifiant avec ses manières de gentilhomme, mais maintenant qu’il s’énervait, il l’était encore plus. Et Carlise qui n’était pas en vue. On avait convenu de rester dans le quartier, à la fin ! Elle n’était quand même pas allé se boire un verre toute seule ! Il me fallait gagner du temps encore.
« Vu comme ça, on peut encore discuter… Si je peux choisir ma robe, peut-être ?
- En fait, tu as raison, t’épouser serait bien ennuyeux pour moi, vu que tu as la langue trop bien pendue pour une femme du monde, je me contenterai d’admirer ton cadavre. »

Je reculai et trébuchai sur un morceau de pavé. Il devenait de plus en plus agressif et malsain. Mon regard fut attiré au loin. McTrigger se tourna vers moi et commença à s’approcher. C’était clair qu’il voulait me tuer. Et moi qui n’avais toujours pas décidé qui jouerait mon rôle dans l’adaptation cinéma de ce Cross Over. Je ramassai la pierre qui m’avait fait tomber et la jetai sur l’homme. Je le manquais largment. Je rampais en arrière pour tenter de garder de la distance. J’attrapais tout ce qui me tombait sous la main et le projetais sur le tueur sans que rien ne le touche. Je continuais ce manège tout en le suppliant :
« Pitié, n’approche pas ! Ne viens pas ! »
Il riait :
« Et bien, après l’arrogance, les prières ? »
Il esquiva une cannette que j’avais trouvé. Il reprit :
« Cela suffit, c’est pitoyable, mais cela convient bien mieux à ta condition de femelle. »
Il était tout proche de moi. Son gant se posa sur mon cœur et je sentis le bout de ses doigts pénétrer très lentement dans ma poitrine comme autant d’aiguilles.

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
Saphir
Posté le 30/03/2022
Wow, un chapitre très palpitant !!
Franchement, j'ai rien à dire niveau remarque !
...
Si peut-être juste un endroit où il manque un "e" dans "je le manquai largment" --> largement

Bon, c'est tout, bonne continuation à vous deux !
Fanderomance
Posté le 30/03/2022
Re-coucou,
Merci pour ta remarque ! On va corriger.
Merci pour ton encouragement, même si on a déjà fini ;)
Bleumer
Posté le 31/03/2022
Ouah! La fin approche! Cerise va-t-elle s'en sortir? Suspense...
Vous lisez