Chapitre 4

La soirée passa à une allure folle ! Je me souvenais de tout ou presque. Au début, il m’a souri et fait la bise un peu timidement. Nous avons papoté aussi 2 minutes sur le parvis « ah oui tu bosses dans cette tour cool », « ah tu t’es fais mal à la cheville non ? Tu as l’air de boîter » etc. Bref un échange sympa, mais je me souviens surtout de son visage de près. Un visage fin, des grands yeux verts, des beaux cheveux, un nez long et bien droit, j’étais sous le charme. L’image de la rencontre me resta gravée en mémoire plus que les paroles.

Il m’invita ensuite à prendre un verre dans le bar du CNIT, je le suivais (toujours en clopinant) mais sachant pertinemment que ce dit bar coûtait cher, je lui proposais un autre lieu près de Saint Lazare, dans Paris. Il insista pour aller là comme on ne lui en avait dit que du bien. « Je t’invite et puis au pire si c’est trop cher on change de bar après » m’avait-il dit en souriant. Ah ce sourire, je ne pouvais pas dire non. J’insistais tout de même pour faire moitié-moitié. Je n’allais pas le laisser étancher notre soif toute la soirée le pauvre.

Installés dans un décor très chic, nous avions consulté la carte des rafraîchissements. God ! Le prix d’un mojito doublait ici. Lui n’allait pas boire d’alcool m’avait-il averti. Il faisait un pari avec ses amis d’un mois sans toucher une goutte. Bon, dans tous les cas, un verre et on changerait après si le premier toast se passait bien. Lui avec son café et moi avec mon mojito, nous commençâmes ainsi à papoter des trucs que nous avions déjà évoqués, le boulot, les amis, puis nous parlions de nos familles respectives. Nous étions un peu intimidés tous les deux, enfin surtout lui ! J’avais l’impression de mener grandement la conversation à tel point que je me suis demandée s’il se sentait bien en ma présence et si je ne l’avais pas intimidé avec mes histoires.

Il m’avait demandé si j’avais déjà eu des rendez-vous via les réseaux et j’eu la bonne idée de lui raconter mes anciens rencards foirés. Moi je les trouvais plutôt comiques. La petite histoire numéro 1 : avec un mec qui ne ressemblait même pas à sa photo et qui avait changé son nom pour faire plus lover… Il avait choisi « Alessandro » au lieu de « Kevin » et ressemblait plus à un gringalet qu’au beau gosse baraqué de son image. Pas terrible de mentir dès le début, j’avais pris la fuite au bout de quelques minutes prétextant un mal de ventre. La petite histoire numéro 2 : avec cet autre garçon qui m’avait parlé politique pendant 2h en puant atrocement de la gueule ahah. Et puis il y avait aussi la petite histoire numéro 3 : avec celui qui m’avait annoncé au dernier moment qu’il cherchait je cite : « une mère pour ses deux enfants ». Je n’ai rien contre les enfants entendez bien mais proposé comme ça, je crois qu’une histoire d’amour devrait commencer de façon plus romantique.

En ce qui le concernait lui, j’étais son premier rendez-vous Tinder. Je n’en revenais pas. D’habitude les mecs avaient tendance à enchaîner les « dates ». Finalement à la fin de notre trinquage, il me proposa d’aller au bar que j’avais recommandé. J’étais contente, je ne l’avais pas trop perturbé avec mes récits. Une étape de plus de franchie et jusque là tout allait bien. Je n’avais rien à redire tout paraissait si naturel comme si nous nous connaissions depuis plus longtemps.

Nous avions alors pris le RER pour nous rendre au Trianon où les consommations restaient abordables. Sur le chemin, il se mit tout à coup à me parler de ses derniers voyages et de ses potes d’aventure. Je ne pouvais plus l’arrêter, enfin il se détendait d’avantage. Je riais de ses péripéties et renchérissais avec les miennes. Je lui expliquais aussi que deux semaines plus tard je partirai en vacance au Vietnam avec mon meilleur ami.

Pour ce sujet, j’avais prévu dès le mois d’octobre dernier ce fameux grand voyage pour me détendre. Je n’étais pas partie depuis plus de deux ans plus loin que la Normandie de ma grand-mère, trop occupée par le boulot. Il était temps de faire une véritable pause. Pas de chance que ça tombe à ce moment et surtout avec mon pote de longue date. Mais contre toutes attentes, il avait l’air de se moquer que je parte avec un mec, plus intéressé par ce que je prévoyais comme itinéraire. Cool, une prise de tête évitée. Il avait décidément l’air d’un garçon super et ouvert d’esprit. Je lui expliquais ce qui était prévu pour mon périple et le rassurait sur mon pote. Aucune chance qu’il ne se passe quoi que ce soit.

Nous continuâmes ensuite à bavarder de tout et n’importe quoi. Installés au bar, avec un verre d’avance et lui son coca, il continua à bavasser. Je ne pouvais plus l’arrêter. Finalement quand nous terminions enfin nos boissons, il était prêt de minuit. Je lui indiquais qu’il fallait que je rentre en prenant le train pour aller jusque dans ma banlieue à « perd-pète » ! Il ria et me raccompagna jusqu’à la gare. Nous fîmes un léger détour en passant devant l’église Saint Augustin où il me demanda si j’étais sûre de ne pas vouloir prolonger la soirée à la terrasse d’un café attenant. Je lui expliquais à regret qu’il n’y avait plus de trains passé minuit. Il concéda à me raccompagner.

Sur la route, je crus bien qu’il allait m’embrasser peut-être deux ou trois fois mais non. Nous nous fîmes la bise gentiment et je rentrais dans mon wagon. Allait-il me recontacter ? En tout cas j’avais passé une soirée au must du top et avait tout apprécié chez lui. J’espérai son message rapidement.
 

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
victoire180218
Posté le 23/09/2020
je confirme, je trouve très mignon. ca tombe pas dans le glauque. souvent, ces dates tinders finissent toutes au lit et après, plus personne se parle (enfin, de ce que j'en sais, car j'ai jamais utilisé un réseau social pour trouver une date, mais j'ai beaucoup d'amis dessus). la ca reste romantique
charlottieRD
Posté le 24/09/2020
oui ca n'est pas toujours évident les rencards tinder, ca finit souvent comme ca c'est vrai... c'est encore rare que ca reste romantique, il faut peut-être juste tomber sur la bonne personne au bon moment
MayaAubray
Posté le 13/09/2020
C'est un assez mignon rencard que vois- je.
Je me demande qui va relancer en premier ^-^
C'est plutôt adorable la description du fameux jeune homme. Plutôt timide au premier abord et au final, très bavard et passionné ;) C'est mignon qu'il s'enquiert du voyage de Charlottie et son ami
"aucune chance qu'il arrive quoi que ce soit" on verra on verra ahah xD
D'ailleurs, petite remarque, j'ignorais qu'il y avait un bar au cnit ( je tiens à souligner que ça fait plaisir de lire à propos d'un endroit ou j'ai vécu XD) sauf si c'est moi qui ait une mémoire de poisson rouge XD
charlottieRD
Posté le 13/09/2020
ahah merci Maya ! Effectivement il y a bien un bar au cnit :) pour ce qui est du voyage au Vietnam ce sera un autre chapitre :)
MayaAubray
Posté le 13/09/2020
Mais oui ça me revient merci XD
J'avoue c'est cher D:
Vous lisez