Chapitre 32 - Manipulation - Kali - Partie II

Notes de l’auteur : TW - Cadavre et traitement de ceux-ci.

On ne voit pas de cadavre en soi, mais on a quelques explications sur certains points :) N'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez surtout.

Je me relevais, surprise pas ce qu'il venait de dire.
— Comment ça ? Tu veux dire que personne n'a de famille à l'extérieur ?
— Si tout le monde a de la famille. Même moi, souffla-t-il en triturant son poignet. Mais uniquement des parents, des frères et sœurs, etc... Pas de personnes mariées, ni même en couple d'ailleurs. Pas que je sache en tout cas.
— Tu ne connais pas la vie de tous ceux qui sont ici, je pense.

Il haussa les sourcils en laissant échapper un léger rire.
— Généralement, les dossiers sont plutôt complets à ce sujet. Simon a passé tous ceux qui sont là au peigne fin. Hormis Rayden, Fritchl et tous ceux qui gèrent les entraînements. Aucun n'est marié ou n'a de relation avec quelqu'un. C'était d'ailleurs une des choses qui nous avaient marquées. Comme s'ils ciblaient principalement des gens qui n'avaient pas plus de lien que ça à l'extérieur. Alors savoir qu'elle est mariée remet certaines choses en question.
— Mais si vous avez passé tous les dossiers au peigne fin, que vous avez cherché pour Lya et Caden – bien que vous n'ayez rien trouver le concernant, vous avez bien dû voir le dossier de Kaya, non ?
— Bah... comment dire. Son dossier, bien que présent, à défaut de celui de Caden, contient très peu d'info en fait.

D'abord Caden qui n'avait pas de dossiers, puis Kaya qui avait un dossier incomplet ? Sans compter Lya et son dossier sous clefs. Ou quelqu'un cherchait à nous protéger, ou alors nous étions trop importants pour laisser filtrer des infos même sur les réseaux de l'organisation.
— Je pourrais bien te parler de sa vie, de son mari, etc... mais je pense que c'est à elle de parler de ce genre de chose. J'aurais l'impression de dévoiler son journal intime si c'était moi qui te le disais, blaguai-je. Même si j'ai dit que je te dirai tout ce que je sais, je doute que cela te soit utile dans tous les cas.
— Je comprends tout à fait et je respecte ton choix. J'ai rencontré peu de Synchro I, mais les alters de ceux-ci avaient généralement moins d'égards et de respects pour leurs hôtes...
— Et donc toi, tu n'as personne à l'extérieur ou tu as quand même de la famille ?
— Une personne. Ma sœur. Nos parents sont morts il y a quelques années maintenant.
— Tu penses qu'elle s'inquiète ou pas ?
— Je ne sais pas. Normalement, elle a eu le droit à la soupe habituelle, donc je ne pense pas...
— C'est à dire ? Qu'on est des Muraliens ? 
— Ha ! Non. Bien sûr que non. Ça aurait posé des questions à la longue de donner ça comme argument. Non, dit-il en inspirant. Soit ils disent que les Muraliens nous ont tués, soit, ils mettent en scène nos morts. Généralement, c'est ce qu'ils font d'ailleurs. Ils se servent rarement de l'excuse des Muraliens au final pour justifier les disparitions.
— Quand tu dis : « Ils mettent en scène nos morts. » Qu'est-ce que tu entends par là ? Je veux dire, un mort, c'est facilement identifiable normalement, non ?
— C'est pas bien compliqué quand on y pense. Tu savais qu'il y avait beaucoup de morts lors des tortures ?

Je hochais la tête. Pour le savoir, je le savais. Le souvenir de ces amas de cadavres, de ce trou caché aux yeux de tous, de cette odeur putréfiable, tout me revenait et je  déglutis rien qu'en me repassant la scène. Ils se servaient de leur corps pour masquer nos disparitions ?
— Mais, il faut bien identifier les corps, non ?
— Exact ! Mais pour ça, ils sont bien rodés. Tu sais, il ne faut pas grand-chose au final pour rendre un corps non-identifiable. Suffit de mettre en scène un accident, un glissement de terrain, une explosion de voiture, etc... Si tu casses les os, tu ne peux plus identifier le cadavre par exemple. Suffit d'enlever les dents et c'est jackpot pour eux. Après pour être sûr, ils aiment bien cramer le corps ou le tremper dans de l'acide etc... Bref, le cocktail parfait pour empêcher de faire reconnaître le corps. Seul le véhicule où les effets personnels, qu'ils laissent sciemment, permettent d'identifier la personne après. De plus, le G.A.C.U ne va pas faire voir ça aux familles. C'est tellement violent. Tu sais bien que, normalement, la société à mi en place une politique de non-violence. Donc montrer un corps dans un état aussi abîmé est totalement impossible... Puis, avec toute leur manipulation, personne ne remet leur dire en cause, donc ça passe comme une lettre à la poste.
— Mais... ceux qui sont présents lors des convois de rapatriement lors des soi-disant attaques de Muraliens, ils sont armés. Ceux qui ne sont pas désignés comme potentiels Synchros, sont donc relâchés, non ? T'as forcément quelqu'un qui va parler de l'usage de la force, non ? 

Il soupira avant d'appuyer sa tête sur ses mains.
— C'est là où ça coince. Du peu d'éléments que j'ai pu trouver, ils auraient une technologie spéciale, ou carrément une personne qui leur permettrait d'altérer les souvenirs des gens.
— D'autant de gens ? Ça n'a aucun sens. Comment tu veux faire oublier ça à autant de gens ?
— Je l'ignore. Concrètement, ça fait partie d'un point plutôt flou. Je ne suis même pas sûr que ce soit ça réellement. Simon est tombé sur des éléments récemment qui laisseraient entendre qu'ils joueraient sur la thérapie du choc et des hallucinogènes pour vriller leur mémoire. Mais là encore, ça reste à prouver. Que ce soit cette hypothèse ou la première, je ne suis sûre de rien. Mais personne n'en a jamais parlé en tout cas et tous ceux qui ont été interrogés tenaient le même discours. Les Muraliens avaient attaqué, ça avait un bain de sang. Et bla, et bla, et bla... Bref ! Je ne sais pas comment ils se débrouillent, mais ils arrivent très bien à garder tout ça secret en tout cas.

Je grimaçai. L'idée que personne ne moufte et que tout se passe comme Soul le voulait, m'énervait au plus haut point. N'y avait-il aucune faille que nous pouvions exploiter pour le faire tomber ?
— Et ton réseau du coup ? Tu vas en refaire un ou tu laisses tomber ?
— Nous allons en refaire un. Simon est déjà sur le coup. Nous n'avons pas fait tout ça pour laisser tomber maintenant et de toute manière, je ne peux tout simplement pas abandonner. Même si les autres changeaient d'avis et décidaient de ne plus participer à tout ce que je tente de mettre en place, je continuerai.
— Pourquoi ? Qu'est-ce qui te pousse à ce point à continuer ?
— Je t'ai dit que j'avais une sœur tout à l'heure, non ? À la mort de nos parents, elle était dévastée. Elle était encore jeune à ce moment-là. Je lui ai promis de toujours veiller sur elle.
— Et quoi ? Tu as promis de protéger ta sœur, mais ça change quoi à ce qu'on vit ? Ça ne va pas nous faire sortir.

— Rien. Pour nous, ça ne changera rien. Je cherche juste à éviter qu'elle ne vive la même chose que moi. Ils ont étendu le territoire de la Muraille rouge. D'ailleurs, je me demande bien pourquoi personne ne réagit à ça... Enfin bref, tout ça pour dire que ça se rapproche de sa ville et que je ne peux tout simplement pas laisser ça arriver. Quitte à mettre ma vie en danger pour ça.

Dante et son syndrome du super-héros couplé au rôle de grand-frère protecteur... Je comprenais mieux pourquoi il agissait comme ça avec tout le monde. La mort de ses parents avait dû le pousser à gérer plus de choses qu'il n'aurait dues avant un certain temps. Mais les autres étaient-ils seulement au courant de son plan qui ressemblait plus à une stratégie-suicide qu'autre chose ?
— Mais... les autres ?
— Quoi, les autres ?
— Ils sont au courant ?
— Oui. Cependant, ils ne participent pas à ça juste pour moi ou ma sœur, mais pour tout le monde. Tu sais comme nous que ce qu'on a vécu est inhumain. Que ça tient de l'ancien monde et que personne ne devrait avoir à vivre des choses comme ça. Ils veulent protéger les autres.
— Et comment vous comptez vous y prendre exactement ?
— Nous espérons réussir à participer au prochain rapt. Simon a modifié les scanners. Tu sais, ces trucs qui bips pour détecter les potentiels Synchros, là. Mais ça ne fonctionne qu'en sa présence.
— Et quand à lieu ce prochain rapt ?
— Pour l'instant, nous n'avons aucune information à ce sujet.

Je sentais une migraine pointer le bout de son nez. Je faisais clairement une overdose d'information, et même si je désirai ardemment en savoir plus, j'avais vraiment besoin de digérer tout ça pour l'instant. Demain, j'avais l'intégration à gérer et j'ignorais encore comment faire fonctionner tout ça et ce que ça signifiait. Est-ce que Kaya serait déjà capable de reprendre les rênes ou alors est-ce que je devrais encore rester aux commandes quelque temps ? Sans compter les entraînements... Dayen jouerait déjà les fils de l'air ou alors serait-il présent demain aussi pour gérer ce point ? Rha ! Je n'arrivais plus à réfléchir. Tout tournait en boucle dans ma tête. Les cadavres, le trou, le rapt que Kaya avait subi, les tortures et mon cerveau imaginait tout seul les mises en scène macabre d'un Soul en roue libre. Les images se superposèrent sur les corps de Jessee et de Matthew ou alors j'imaginais leur réaction lorsqu'on leur avait appris une telle chose. Quelle violence pour ce petit bout de tout juste six ans ! Kaya aura tellement mal au cœur en apprenant ça. Curieusement, j'éprouvais presque l'envie d'aller prendre Serpio dans mes bras. Mais c'était l'objet de Jessee. Le lien qui le liait à Kaya, je ne pouvais pas le prendre. Je ne pouvais pas me l'accaparer. J'aurais l'impression de remplacer Kaya et je n'avais déjà que trop l'impression de lui voler sa vie en ce moment. Non, j'avais vraiment besoin d'une pause dans cette journée qui n'en finissait plus.

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
dodoreve
Posté le 21/07/2021
Franchement ça a été pour les cadavres ! Pas de description trop précise donc mes petits yeux s'en remettront. :)
J'aime bien voir Dante et Kali parler concrètement de l'extérieur et de comment essayer de s'échapper, même si la solution ne sera pas pour tout de suite. Et avec Kali qui fait attention aux sentiments de Kaya on a vraiment l'impression que Dante et elle développent aussi une vraie relation dans la continuité de ce que je remarquais dans la première partie. Du coup je trouve ça presque étonnant comme titre de chapitre ^^
Après ça renvoie certainement à l'altération de la mémoire des gens, ce qui est une donnée assez importante quand même :o Au point où on en est je me dis que c'est assez énorme ce qui se passe, et je réalise que je ne me suis jamais demandé quelle serait la portée des actions de Kaya/Kali. S'échapper elles seules, ou essayer de détruire carrément tout ? Si elles se liguent avec les autres ça leur donnerait plus de force pour la seconde option, donc j'observe ces discussions avec la plus grande attention !
À la semaine prochaine :)
Sklaërenn
Posté le 21/07/2021
Ahah oui, je me disais bien que c'était pas trop dur à lire, mais quand même au cas où, je l'ai mis :)

Effectivement, la solution ne sera pas pour tout de suite, mais certaines choses vont se mettre en place ;)

Le titre reviens effectivement à la partie sur l'altération de la mémoire des gens, comment les gens sont trompés vis a vis de la disparition de leur proche et pas vraiment la relation Kali/ Dante. Les titres ne sont pas définitifs de toutes manière, mais comme j'ai commencer à en mettre, je vais jusqu'au bout ahah.

Oui, c'est plutôt énorme effectivement et pour tes questions, tu te doute bien que ça viendra par la suite ahah.
Les discussions sont importantes effectivement, tu as bien raison de les observer ^^
ModesteContesse
Posté le 20/07/2021
Re !

J'aime beaucoup le fait que Kali respecte vachement la vie de Kaya, ses sentiments, ses attaches... c'est vraiment marrant et curieux sachant qu'elle vit dans sa tête ! Mais je trouve ça touchant quelque part.
Comme disait Dante, peu d'alters doivent être comme ça, mais je me dis que comme Kali est l'alter de Kaya elle a sans doute gardé des traits de caractère de Kaya, donc notamment sa notion du respect !
Vraiment, je l'ai déjà dit je crois mais je le répète, la notion d'alter et leur naissance/développent, ça fait selon moi partie des gros points forts de ton histoire ! Y a moyen de faire des trucs fascinants niveau psychologie avec ça.

J'ai été pas plus surprise que ça pour la mise en scène des morts, en vrai c'est pas étonnant connaissant Soul ^^ Après je trouve que c'est presque de la pitié ? Je veux dire : mieux vaut croire que ton proche est mort plutôt que savoir ce qu'il a traversé dans ces espèces de camps...
Et selon moi, cette mention de cadavres c'est totalement ok ! Genre ça passe même pour le niveau souris (c'était ça le niveau le plus bas non ?) xD

Je suis curieuse de tous ces mystères sur les dossiers de Caden, Kaya et SURTOUT LYA (tu me connais maintenant xD)!

Bref, à la semaine prochaine pour la suite ;)
Sklaërenn
Posté le 20/07/2021
Re :D

Oui, j'aime aussi cet aspect de Kali (oui, c'est moi l'auteure, mais tu sais comme moi, que quoi que je dise, ou veuille faire, ils ont leur propre personnalité et décide parfois d'agir autrement que prévu XD ) et du coup, j'ai vraiment aimé écrire ce passage, même si j'ai galérer à trouver comment je voulait le tourner.

"Vraiment, je l'ai déjà dit je crois mais je le répète, la notion d'alter et leur naissance/développent, ça fait selon moi partie des gros points forts de ton histoire ! Y a moyen de faire des trucs fascinants niveau psychologie avec ça." Je trouve aussi et j'ai peur de passer un peu à côté ( surtout dans le T.2 vu que c'st d'autres enjeux ) à force d'avancer dans l'histoire. Enfin de ne pas creuser assez le potentiel que représente cet aspect de l'histoire quoi. Dur dur de trouver le juste milieu.

Oui, c'était pas très dur, je suis raccord avec toi sur le niveau souris, mais dans le doute, j'ai préféré mettre un TW, on sait jamais, une souris un peu trop sensible sur le sujet ( déjà qu'elle aurait été jusqu'ici ^^" ) qui passerait par là, je préfère prévenir ahah.

"Après je trouve que c'est presque de la pitié ?" Oui, je trouve aussi que ça fait un peu ça.

"Je suis curieuse de tous ces mystères sur les dossiers de Caden, Kaya et SURTOUT LYA (tu me connais maintenant xD)!" Alors pour Lya, c'est pas encore abordé, mais pour Kaya et Caden je l'ai fait ce week-end, c'est écrit :D (pour une fois que je ne dis pas que ce n'est pas encore écrit ahah ! ) et j'ai hâte de voir vos réactions, même si ça ne sera pas pour tout de suite, car il y a quelques chapitres avant ça ^^"

Merci de ton passage et à la semaine prochaine <3
Vous lisez