Chapitre 31

Notes de l’auteur : Coucou ^^ Enfin un peu de douceur :p (Je ne suis pas si cruelle avec mes personnages, et je ne vise personne avec cette phrase). Bonne lecture !

Altaïs ouvrit doucement les yeux. Ses souvenirs flous lui revenaient par bribes. Que s’était-il passé déjà ? Adhara lui avait rendu sa liberté, puis c’était le noir. Il bougea faiblement. Son corps n’était pas aussi douloureux que ce à quoi il s’attendait, et le matelas moelleux sur lequel il était installé était confortable.

— Altaïs, murmura une voix chaude.

Il tourna légèrement la tête sur le côté et son regard accrocha deux iris émeraude. La lumière qui baignait la petite pièce se refléta dans le bleu de ses prunelles, comme un rayon de soleil traversant le ciel.

— Alexander…

Un grand sourire éclaira le visage d’Alexander, effaçant presque les cernes qui soulignaient ses yeux. Il se leva aussitôt de la chaise en bois sur laquelle il était installé pour s’asseoir au bord du lit.

— Comment te sens-tu ?

— Dur à dire… Et toi ?

Il flottait dans une étrange torpeur, ni vraiment douloureuse, ni vraiment agréable. Alexander pouffa, une lueur de tendresse dans le regard.

— À l’évidence, je suis dans un meilleur état que toi, sourit-il.

Altaïs esquissa à son tour un faible sourire. Il se redressa difficilement et serra les dents. Finalement, la douleur était toujours bien présente. Mais son cœur avait repris espoir.

— Tu m’as manqué, avoua-t-il.

— Toi aussi. J’étais terrifié à l’idée d’arriver trop tard et…

Les mots d’Alexander s’étranglèrent dans sa gorge.

— Mais tu es arrivé, répliqua Altaïs d’une voix encore un peu rauque.

Son vis-à-vis hocha la tête, mais la lueur sombre dans son regard ne disparut pas pour autant.

— Ça n’a pas été suffisant pour t’empêcher de souffrir…

— Ça ira maintenant, assura Altaïs.

Alexander le fixa, l’air peu convaincu.

— Lorsque tu t’es effondré, après la déclaration d’Adhara, ton corps était sur le point de lâcher. Aliss nous a conduits jusqu’à une Guérisseuse de sa connaissance, mais même elle a eu du mal à te sauver. Ton cœur s’est arrêté de battre pendant plusieurs minutes.

Altaïs garda le silence, mais une lueur triste traversa son regard. Il ne comprenait pas. La magie ne faisait pas de prodiges. Elle avait ses propres limites, et même elle n’aurait pas dû lui permettre de survivre dans son état désastreux. Alors qu’est-ce qui avait pu faire la différence à ce stade ? Que restait-il lorsque le corps ne tenait plus ?

— La Guérisseuse a cru qu’elle ne parviendrait jamais à te récupérer. Elle pensait que c’était déjà un miracle que tu sois arrivé jusqu’à elle… Mais je… Je t’ai supplié de revenir, murmura Alexander d’une voix tremblante.

Peut-être que finalement la volonté était parfois plus efficace que la magie, lorsque celle-ci échouait. Ou alors était-ce dû à cet étrange lien qu’ils partageaient ?

— On dirait que je t’ai entendu, répondit Altaïs avec douceur.

Alexander lui adressa un léger sourire.

— Tu ne cesseras jamais de m’étonner. Même avec le corps en miettes, tu as trouvé le moyen de faire face jusqu’au bout.

Altaïs détourna la tête, le regard fuyant. Il hésita un instant avant d’avouer :

— Ce n’est pas tout à fait vrai… J’ai baissé les bras à un moment. J’étais à bout, j’encaissais coup sur coup, et je ne savais pas si tu étais toujours en vie… Je…

Les mots ne passèrent pas la barrière de ses lèvres. La blessure était encore trop profonde. Les émotions étaient encore trop puissantes. Il hoqueta. Il ne parvenait pas à oublier le sentiment qui l’avait assailli. Ce désir d’en finir qu’il avait ressenti tant de fois durant au cours de sa vie. Une larme roula sur sa joue. Il avait pourtant eu tellement peur de mourir. De ne jamais revoir Alexander. Une autre larme rejoignit la première. Rapidement, il ne fut plus secoué que de sanglots silencieux.

Alexander s’approcha de lui, et l’enlaça doucement, le menton posé sur ses cheveux ébène. Il le laissa évacuer la douleur, la peur, le désespoir. Il leur faudrait du temps à tous les deux pour oublier la souffrance qu’avait provoqué leur séparation et tout ce qui avait suivi.

Les pleurs finirent par se tarir et ils restèrent dans le silence durant de longues minutes. Ils étaient ensemble, c’était tout ce qui comptait. Chacun appréciait le simple fait de pouvoir se retrouver après tout ce qu’ils avaient traversé.

— Le but de la torture est de briser, dit finalement Alexander. Tu ne peux pas tout encaisser et en ressortir indemne, personne ne le peut. Tu as déjà subi beaucoup, ajouta-t-il avec colère.

— Ça ira maintenant, répéta faiblement Altaïs. Parce que tu es là.

Alexander resserra son étreinte.

— Ton corps aura besoin de temps pour récupérer, l’avertit-il tout de même.

Altaïs grimaça.

— À ce point ?

— Tu étais vraiment dans un sale état… Les prochains jours seront difficiles. Et tu devras porter une attelle pour ta cheville, elle a été trop fragilisée. Un cadeau d’Elaran, je suppose ?

Altaïs hocha la tête.

— Le reste aussi ?

— Ça dépend.

Il sentit Alexander se tendre légèrement contre lui, mais celui-ci ne demanda pas davantage de détails. C’était inutile. Il avait vu son corps brisé.

— Et toi ? Que s’est-il passé depuis que nous avons été séparés ?

Alexander réfléchit un instant avant de répondre, comme pour mieux organiser ses pensées.

— Elio m’a retrouvé et m’a soigné.

Altaïs se raidit légèrement.

— Je suis désolé…

— Tu n’es pas responsable de ce qui est arrivé, nous n’aurions rien pu faire. Et j’ai eu la chance d’être soigné par une excellente Guérisseuse rapidement. Au bout de deux jours, je ne sentais plus rien.

Le prince eut un petit rire.

— Tu dois avoir le corps particulièrement solide.

— Il faut bien en tant que Protecteur, le taquina Alexander. Je dois remplir ma fonction de bouclier ambulant !

Son grand sourire réchauffa le cœur d’Altaïs.

— Ensuite, nous nous sommes rendus chez le duc d’Alvsborg, mais tu étais déjà parti. Nous nous sommes immédiatement mis en route, pour essayer de rattraper notre retard, mais nous avons été ralentis par la pluie au niveau d’Arenell. Finalement, nous avons atteint dans la capitale durant la nuit qui a précédé le procès.

— Au moins, je n’ai pas été torturé pour rien, commenta Altaïs.

Alexander acquiesça. Si le procès avait eu lieu un jour plus tôt, Elio et lui seraient arrivés trop tard. Le prix avait été élevé pour gagner ce temps précieux.

— Il m’a également fallu un moment pour retrouver Lug dans les bas-fonds et lui expliquer la situation. Sans lui, tout cela n’aurait servi à rien.

Il soupira avant d’ajouter :

— J’aurais aimé pouvoir montrer mes souvenirs, mais ma magie rend cela impossible.

— C’est mieux ainsi. Elaran aurait pu facilement te faire du mal dans le cas contraire.

Alexander ne répondit pas tout de suite, pensif.

— Cela ne m’empêchera pas de le dénoncer.

Altaïs recula légèrement pour pouvoir le regarder dans les yeux, l’air sévère.

— Non, trancha-t-il.

— Pourquoi ? protesta Alexander.

— Parce que cela te mettra en danger, et je refuse. Et parce que sans preuve, cela ne fera qu’empirer la situation. Celle-ci est trop instable, et Adhara ne me fait pas confiance.

— Il ne peut pas s’en tirer comme ça !

— Bien sûr que non… C’est pour ça que je dois trouver un moyen de briser le verrou posé sur mes souvenirs, annonça Altaïs, l’air résolu.

— Et ensuite ?

Le visage d’Altaïs se para d’un éclat dur.

— Ensuite, je réglerai mes comptes avec lui.

— Alors je t’aiderai ! asséna Alexander d’une voix qui n’admettait aucune contestation.

Altaïs lui adressa un regard songeur et secoua légèrement la tête.

— Je ne veux pas que tu sois encore une fois en danger.

— Quand comprendras-tu que je me moque du danger ? Je veux seulement être avec toi !

Altaïs resta silencieux, et Alexander en profita pour rapprocher son visage du sien. Dans ses yeux brillait une détermination rassurante. Soudain, il franchit l’espace qui les séparait et posa ses lèvres sur celles d’Altaïs avec douceur. D’abord avec légèreté, puis leurs langues entamèrent un ballet plein de tendresse. Lorsqu’enfin ils se s’éloignèrent, à bout de souffle, Alexander déclara :

— Nous restons ensemble désormais.

— Jusqu’au jour où les étoiles tomberont, chuchota Altaïs.

— Jusqu’au jour où les mers s’assècheront.

Le silence les enveloppa, calme et serein, jusqu’au moment où Alexander le brisa.

— Lorsqu’Elaran sera tombé, nous partirons.

— Où ?

— Découvrir le monde.

Altaïs sourit avec douceur et tendit sa main devant lui, paume tournée vers Alexander. Celui-ci y posa la sienne avec délicatesse en réponse. Leurs doigts s’enlacèrent.

— J’attends ce jour avec impatience, murmura Altaïs.

— D’ici là, Aliss a dit que tu allais pouvoir réinvestir tes appartements, dès que tu serais en état de te déplacer. Et qu’elle me trouverait une chambre.

Altaïs fronça légèrement les sourcils.

— Il y a bien assez de place dans mes appartements pour deux personnes. Cela dit, je préférerais voir s’il est possible d’en changer.

— Pourquoi ?

— Trop de souvenirs, grimaça Altaïs. Et trop proches de ceux d’Elaran.

Alexander hocha la tête avec compréhension.

— Aliss comptait te rendre visite lorsque tu serais réveillé, tu pourras voir avec elle.

— Oh, tu as parlé avec elle ?

— Nous avons échangé quelques mots. Mais je suis resté plutôt bref, je préférais attendre ton réveil.

— Je suis resté inconscient longtemps ?

— Deux jours.

Altaïs ouvrit la bouche de stupeur, mais pas un son n’en sortit. Il ne s’était pas attendu à être resté endormi tant de temps. Son corps devait vraiment être à bout.

— Je t’avais bien dit que tu étais dans un sale état, grimaça Alexander.

Le prince regarda ses mains. Les bandages y prenaient naissance avant de disparaître sous les manches de sa tunique. Il les sentait remonter le long de ses bras, envelopper ses épaules et redescendre le long de son torse et de son ventre. Il écarta le drap qui le recouvrait. À moitié dissimulée par un pantalon de soie, une épaisse attelle entourait sa cheville.

— Tu garderas probablement de nouvelles cicatrices.

Altaïs haussa les épaules avec indifférence.

— Une de plus ou de moins… Cela ne changera pas grand-chose.

Pourtant, il ressentit un petit pincement au cœur. Il n’aimait pas l’idée que son corps porte éternellement les marques de son passé. Alexander dut s’en rendre compte, car il se pencha légèrement pour souffler au creux de son oreille :

— Peu importe tes cicatrices, tu resteras toujours aussi beau.

Les joues d’Altaïs devinrent écarlates et Alexander sourit, ravi de l’effet qu’il produisait.

— Je ne…

Altaïs sembla chercher ses mots.

— Tu ne ? le taquina Alexander alors que son sourire s’élargissait.

— Non rien, renonça son vis-à-vis.

— Dommage…

Altaïs frissonna au contact du souffle sur sa peau. Lorsque les lèvres d’Alexander effleurèrent la naissance de son cou, il ferma les yeux et oublia de respirer pendant quelques secondes.

— C’est toi qui es beau, avoua-t-il à mi-voix.

Alexander redressa la tête pour l’embrasser avec douceur. Un tourbillon d’émotions dansa entre eux. Finalement, Alexander recula légèrement. Un sourire chaleureux illuminait son visage. Altaïs hésita un instant avant de reprendre la parole :

— Il faut que tu saches quelque chose. Les relations entre deux personnes du même sexe sont très mal vues ici, au sein de la noblesse.

Alexander croisa les bras sur sa poitrine.

— Je sais, répondit-il simplement. Et pas seulement au sein de la noblesse d’ailleurs.

Altaïs haussa un sourcil.

— Et ça ne te dérange pas ? Je ne me fais pas d’illusion, les remarques vont aller bon train à notre sujet.

— Je m’en moque totalement. Et toi ?

Altaïs esquissa un sourire sarcastique.

— Je contrarie la noblesse depuis ma naissance. Mais je ne veux pas qu’ils s’en prennent à toi, ajouta-t-il plus sérieusement.

— Ne t’inquiète pas. Notre vie ne regarde que nous. Et puis après tout, nous sommes un Fils de la Magie et un Protecteur, dit Alexander, l’air faussement hautain.

Altaïs éclata de rire, et son compagnon le regarda avec tendresse. Altaïs finit par se calmer et retrouver un visage grave.

— Je dois tout de même être honnête avec toi. Il y a environ deux ans et demi, je… j’ai fait quelque chose de stupide. J’étais constamment surveillé, alors j’ai eu besoin de prouver que rien ni personne ne pouvait m’empêcher de vivre ma vie.

Il grimaça légèrement.

— J’ai toujours été attiré par les hommes, lorsque ma famille s’en est aperçue, cela ne leur a pas du tout plu.

Alexander comprit immédiatement le sous-entendu. En parlant de sa famille, Altaïs désignait surtout Elaran.

— Alors j’ai entamé une liaison avec un soldat du palais. Enfin, ce n’en était pas vraiment une. Je n’éprouvais aucun sentiment, et lui non plus. Je le voyais juste de temps à autre pour avoir l’impression de garder un semblant de contrôle sur ma vie.

Alexander ne put s’empêcher de ressentir un petit pincement au niveau du cœur, mais il le repoussa rapidement.

— Nous n’avons rien fait de… Enfin, je veux dire que tu étais le premier avec qui j’ai…

Altaïs rougit légèrement et Alexander décida d’abréger sa gêne avec un sourire amusé.

— Je vois où tu veux en venir, le taquina-t-il. Pour ma part, tu es également le premier homme avec qui j’ai fait l’amour.

Il avait connu quelques femmes, mais rien n’était comparable avec ce qu’il avait ressenti dans les bras de son compagnon. Il n’était d’ailleurs pas sûr de pouvoir affirmer être attiré par les hommes. À ses yeux il n’y avait qu’Altaïs.

Le rougissement du jeune homme s’accentua. Alexander disait tout cela avec un naturel déconcertant, et Altaïs mit quelques instants à reprendre son récit.

— On nous a surpris en train de nous embrasser, et à partir de là toute la cour s’est emballée. J’étais déjà le mouton noir de la famille royale, mais je suis devenu celui qui n’aurait jamais dû exister. Ma famille a fait en sorte que je ne revois jamais le soldat, et j’ai appris quelque temps plus tard qu’il était mort dans un accident. C’est à ce moment que j’ai fugué.

Altaïs détourna légèrement le regard.

— J’ai rapidement été rattrapé bien sûr, et on m’a fait comprendre que je n’avais pas intérêt à recommencer.

Alexander ne préférait pas savoir comment. Il était certain que la réponse ne lui plairait pas.

— Je pense d’ailleurs que c’est une des raisons qui m’a conduit à me retrouver là où j’étais ces deux dernières années.

Les doigts d’Alexander froissèrent le tissu de son pantalon avec colère. Altaïs planta finalement son regard pâle dans le sien.

— Ce que je veux te dire, c’est que ce monde est impitoyable et profondément intolérant. Si nous nous affichons au grand jour, notre lutte sera toujours incroyablement ardue, si ce n’est vouée à l’échec. Le moindre faux pas sera un prétexte pour nous jeter en pâture à ceux qui préféreraient nous voir disparaître.

— Je n’ai pas peur.

Altaïs esquissa un doux sourire.

— Je sais.

Alexander se rapprocha de lui et l’attira dans ses bras avec amour.

— Il faut que tu saches… Dehors… La situation n’a pas été aussi instable depuis longtemps.

Altaïs se redressa.

— Que s’est-il passé ?

— Après le procès, de nombreuses émeutes ont éclaté.

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
petite_louve
Posté le 25/08/2021
De la douceur ! On en avait bien besoin après tout ce que tu nous as fait vivre aux côtés d'Altaïs et Alexander =O Leurs retrouvailles sont tellement touchantes ! Les descriptions sont toujours bien faites et ici elles montrent toute la tendresse de la relation entre tes deux personnages.
Malgré toute cette accalmie, on comprend qu'Altaïs est profondément touché par ce qui lui arrive, il n'est certes pas brisé mais il va s'en tirer avec des séquelles physiques et mentales ! Heureusement, Alexander est là pour le soutenir !
On sent aussi le dilemme qui naît dans la tête du prince : garder Alexander en sécurité ou vivre au grand jour leur amour !
Beaucoup de sujets abordés dans ce chapitre calme, ce qui ne nous laisse pas le temps de nous ennuyer !
Mathilde Blue
Posté le 27/08/2021
Coucou ! :D

Oui ils méritaient bien un peu de calme après tout ce qui est leur arrivé <3 Ce chapitre m'avait mis un peu de baume au coeur quand je l'avais écrit !
Mais effectivement, il faudra du temps à Altaïs pour se remettre... Au moins, maintenant Alex est là ^^ Même si tu as bien raison de souligner le dilemme d'Altaïs !

À tout de suite !
AnatoleJ
Posté le 06/07/2021
Coucou :D

« Je ne suis pas si cruelle avec mes personnages, et je ne vise personne avec cette phrase »
Etonnamment je pense que beaucoup de tes lecteurs doivent se sentir visés xD Mais bon on accepte de souffrir parce qu’il y a des chapitres comme celui là, tout doux et tout mignon (juste avant le retour de la souffrance je le sais). Ils sont justes adorables tous les deux T_T

« — Mais tu es arrivé, répliqua Altaïs d’une voix encore un peu rauque. »
Mais T_T (ne fais pas attention, ceci marque le moment où j’ai trouvé les miettes de cookie parfaites pour recoller mon coeur)

« Ton cœur s’est arrêté de battre pendant plusieurs minutes. »
Quoi D: (heureusement que c’est pas moi le médecin, cf la méthode de guérison suggérée ci-dessous, à ne pas refaire chez soi)

« — On dirait que je t’ai entendu, répondit Altaïs avec douceur. »
Olala mais c’est beaucoup trop adorable T_T

« Nous nous sommes immédiatement mis en route, pour essayer de rattraper notre retard, mais nous avons été ralentis par la pluie au niveau d’Arenell »
La pluie, ennemi public n°1

« — Nous restons ensemble désormais.
— Jusqu’au jour où les étoiles tomberont, chuchota Altaïs.
— Jusqu’au jour où les mers s’assècheront. »
Pardon mais c’est illégal d’être aussi mignons en fait T_T

« — Découvrir le monde. »
Un pas de plus vers la piraterie petit bonhomme, tu y es presque

« — Une de plus ou de moins… Cela ne changera pas grand-chose. »
Altaïs, t’es couvert de bandages, c’est pas une cicatrice de plus, tu es devenu une cicatrice, nuance

« Ma famille a fait en sorte que je ne revois jamais le soldat, et j’ai appris quelque temps plus tard qu’il était mort dans un accident. »
Ah mais c’est pas juste qu’ils sont pas fans en fait, c’est de l’homophobie crasse et assassine, carrément D: Bonne ambiance chez eux...


Et maintenant, on dirait que c’est l’heure de la révolte... donc de la baston héhéhé
Mais bon, avec Elaran toujours dans les parages je me doute qu’ils ne vont pas se contenter de mettre Aliss sur le trône même si c’est une excellente idée, et à vrai dire je n’ai pas la moindre idée de comment ils vont se débrouiller pour l’empêcher de nuire (mais aussi quel plan diabolique il a certainement en réserve, je suis curieux de voir comment ça va se goupiller tout ça ^^

Bref, voilà pour ce chapitre, à bientôt :D
Mathilde Blue
Posté le 08/07/2021
Coucou :D

« Etonnamment je pense que beaucoup de tes lecteurs doivent se sentir visés xD »
À l’origine je visais essentiellement Cherry, mais après réflexion c’est vrai que tous les lecteurs doivent se sentir concernés xD Mais bon comme tu dis, ils souffrent, mais ça rend ces petits chapitres tout doux encore plus savoureux ^^

« (ne fais pas attention, ceci marque le moment où j’ai trouvé les miettes de cookie parfaites pour recoller mon coeur) »
Oh ! Tu as enfin trouver la recette ? *_*

« Quoi D: (heureusement que c’est pas moi le médecin, cf la méthode de guérison suggérée ci-dessous, à ne pas refaire chez soi) »
Oui, il était dans un sale état ^^’ Mais après ils n’ont pas essayé les miettes de cookies, ça aurait peut-être marché, qui sait ?

« Pardon mais c’est illégal d’être aussi mignons en fait T_T »
Je fonds toute seule devant mes personnages, c’est terrible xD

« Un pas de plus vers la piraterie petit bonhomme, tu y es presque »
J’ai toujours pas oublié mon projet de roman avec des pirates, je commence à avoir de petites idées donc peut-être qu’il sera le prochain T_T

« Altaïs, t’es couvert de bandages, c’est pas une cicatrice de plus, tu es devenu une cicatrice, nuance »
Si vrai T_T

« Ah mais c’est pas juste qu’ils sont pas fans en fait, c’est de l’homophobie crasse et assassine, carrément D: Bonne ambiance chez eux... »
Ouais, c’est sympa chez eux hein…

Mais ouiiiiiiii, maintenant ils vont pouvoir réfléchir à la révolution ! Les choses sérieuses vont commencer !

Merci pour ton commentaire et à tout de suite :p
Audrey.L
Posté le 24/06/2021
Salut ! Je suis si heureuse de voir ces douces retrouvailles entre Altaïs et Alexander. Ils méritent tous les deux un peu de calme même si je me doute que la tempête n'est pas loin ^^
J'ai hâte de voir les projets et la vie d'Elaran s'effondrer... Je pense que la pire offense pour lui serait de lui retirer tous ses titres et son prestige, qu'il finisse déshonoré. C'est la fin qu'il mérite.
Merci pour ce chapitre, et à bientôt !
Mathilde Blue
Posté le 24/06/2021
Coucou !

Ouiiiii, ils méritaient de pouvoir enfin se retrouver et d'avoir un petit chapitre de répit, même si effectivement la tempête n'est jamais loin x)
Ah oui je comprends, et j'approuve, même si personnellement je trouve que même le déshonneur serait une fin trop douce pour lui...

Merci pour ton commentaire et à bientôt ! :D
dodoreve
Posté le 24/06/2021
"Enfin un peu de douceur :p" Ah nom d'un chien merci (tu offusques tout ton fandom qui se sentira effectivement visé mais passons ahahah)

Piouf qu'est-ce que ça fait du bien un peu de calme comme ça ! Je note la possibilité que tu avais de nous montrer Alexander supplier Altaïs de ne pas mourir (merci) mais je trouve ça bien qu'il y ait cette petite ellipse : ça aurait sans doute créé un peu de longueur de voir ces deux jours s'étendre (et le désespoir argh) mais comme ça c'est parfait, Alexander fait un bon compte rendu (en même temps Alexander est parfait ????), et on finit même sur une petite actualité qui ne fait pas de mal et qui indique qu'il reste bien des choses à traiter encore avec ces émeutes. Parce que les émeutes c'est une chose, mais les réactions de la cour c'en est une autre 8) Tu m'étonnes qu'Altaïs n'ait envie que d'en partir. J'avoue que ces espoirs de découvrir le monde sonnent comme des promesses qui ne se réaliseront jamais parce que LA MORT mais c'est tout ce que je leur souhaite (pas la mort mais réaliser ces promesses).

"— Nous restons ensemble désormais.
— Jusqu’au jour où les étoiles tomberont, chuchota Altaïs.
— Jusqu’au jour où les mers s’assècheront."
T-T Décidément je fav cette réplique d'amour <3
Mathilde Blue
Posté le 24/06/2021
"tu offusques tout ton fandom qui se sentira effectivement visé mais passons ahahah"
Non promis je visais que Cherry T_T

Oui l'ellipse m'a semblé préférable parce que bon déjà j'avais envie qu'ils se retrouvent après six chapitres loin l'un de l'autre (mon coeur brisé T_T), et parce qu'effectivement ça aurait fait un peu traîné les choses en longueur alors que y a déjà plein de choses qui attendent, genre les émeutes pour ne citer qu'elles xD
Oui Alex est parfait T_T

"J'avoue que ces espoirs de découvrir le monde sonnent comme des promesses qui ne se réaliseront jamais parce que LA MORT mais c'est tout ce que je leur souhaite"
C'est une vision des choses très pessimiste quand même xD

"Décidément je fav cette réplique d'amour <3"
Moi aussi, trop de douceur T_T

Merci pour ton commentaire et à bientôt <3
Cherry
Posté le 23/06/2021
* Rien de mieux pour une célibataire comme moi de lire de tendres histoires d’amour… *

Bref, sinon : OUI JE ME SENS VISÉE 😂 🤣 et pas qu'un peu je vous le dis

« — Toi aussi. J’étais terrifié à l’idée d’arriver trop tard et…
Les mots d’Alexander s’étranglèrent dans sa gorge. » mais nan, chaton, le plus important c’est que tu sois arrivé à temps 😭

« Mais je… Je t’ai supplié de revenir, murmura Alexander d’une voix tremblante. » : 😭

« — Nous restons ensemble désormais.
— Jusqu’au jour où les étoiles tomberont, chuchota Altaïs.
— Jusqu’au jour où les mers s’assècheront. » : 2021’s best quote

« — Lorsqu’Elaran sera tombé, nous partirons.
— Où ?
— Découvrir le monde. » : j’ai hâte de la voir, je dis ça je dis rien

« — J’attends ce jour avec impatience, murmura Altaïs. » : si ce jour ne vient pas, je lance une révolte à Aeldor et je transforme le royaume en république populaire et démocratique

« — Peu importe tes cicatrices, tu resteras toujours aussi beau. » : wow, Alexander flirte toujours autant qu’au premier jour 🤣

« — C’est toi qui es beau, avoua-t-il à mi-voix. » : vous êtes tous les deux beaux je veux rien savoir et c’est tata Cherry qui vous le dit

« Il y a environ deux ans et demi, je… j’ai fait quelque chose de stupide. » : on est tous bêtes quand on est ado, y a aucune honte à faire des bêtises… Bon j’avoue que ça craint parce que quelqu’un est mort… mais pauvre chaton, c’est dur tout de même

« Alexander ne put s’empêcher de ressentir un petit pincement au niveau du cœur, mais il le repoussa rapidement. » : Alexander jaloux ??? j’adore ce concept 🤩 nan mais sérieusement, Alexander tu seras toujours le number one dans le petit kokoro d’Altaïs

« Pour ma part, tu es également le premier homme avec qui j’ai fait l’amour. » 😶 🙄

Je m’attendais pas à toutes ces révélations, ça me tabassent 🤣 🤣 🤣 c’est très bizarre parce que je me sentais heureuse, triste, déprimée, en colère et désespérée à la fois… ça veut dire que ta plume marche à merveille !

Et un grand OUI pour la diversité (Il n’était d’ailleurs pas sûr de pouvoir affirmer être attiré par les hommes.)

Par contre, quand j’ai les révélations d’Altaïs, j’ai été étonné que Natt n’ait pas été mentionné une seule fois… Donc en gros, Natt a laissé son frère se faire martyriser everyday nan mais sérieux Natt, t’as qu’un seul job et t’es pas fichu de le tenir correctement ?
Cherry
Posté le 23/06/2021
* quand j'ai lu les révélations d'Altaïs

(seigneur, mon correcteur a été influencé par celui de Modeste Contesse !)
Mathilde Blue
Posté le 24/06/2021
« * Rien de mieux pour une célibataire comme moi de lire de tendres histoires d’amour… * »
Dit celle qui ne passe pas un chapitre sans me dire que je suis cruelle XD

« Bref, sinon : OUI JE ME SENS VISÉE 😂 🤣 et pas qu'un peu je vous le dis »
Oh mais non, je n’oserais pas te viser si clairement ^^

« mais nan, chaton, le plus important c’est que tu sois arrivé à temps 😭 »
Exactement T_T

« 2021’s best quote »
Il faudrait pas qu’on oublie le classement à la fin xD

« si ce jour ne vient pas, je lance une révolte à Aeldor et je transforme le royaume en république populaire et démocratique »
Tu ne seras plus à une révolte près…

« wow, Alexander flirte toujours autant qu’au premier jour 🤣 »
Haha, vraiment j’adore quand Alex flirte comme ça xD Je trouve qu’il devrait flirter encore plus

« vous êtes tous les deux beaux je veux rien savoir et c’est tata Cherry qui vous le dit »
Validé à 200% par maman Mathilde

« on est tous bêtes quand on est ado, y a aucune honte à faire des bêtises… Bon j’avoue que ça craint parce que quelqu’un est mort… mais pauvre chaton, c’est dur tout de même »
Oui c’est un peu le problème :’( Et puis c’est bien pour grandir de manière saine en plus…

« Alexander jaloux ??? j’adore ce concept 🤩 nan mais sérieusement, Alexander tu seras toujours le number one dans le petit kokoro d’Altaïs »
Alors en vrai Alex est plus possessif que jaloux, mais je trouvais ça assez drôle qu’Alex, toujours assez tranquille, puisse être carrément possessif xD

« 😶 🙄 »
J’avoue que sur le moment je me suis demandée ce que tu voulais dire x)

« c’est très bizarre parce que je me sentais heureuse, triste, déprimée, en colère et désespérée à la fois… ça veut dire que ta plume marche à merveille ! »
Relativisons, pour une fois tu es partiellement heureuse, c’était pas le cas dans les derniers chapitres xD

« Et un grand OUI pour la diversité (Il n’était d’ailleurs pas sûr de pouvoir affirmer être attiré par les hommes.) »
Eh ouiiiiiii, si Altaïs est gay, Alex est plutôt pansexuel ^^

« Par contre, quand j’ai les révélations d’Altaïs, j’ai été étonné que Natt n’ait pas été mentionné une seule fois… »
Ben c’est-à-dire que durant l’adolescence d’Altaïs, Natt et lui n’avaient vraiment aucune relation et ne se parlaient jamais quasiment…

« (seigneur, mon correcteur a été influencé par celui de Modeste Contesse !) »
Momo est partout xD
Cherry
Posté le 24/06/2021
"Dit celle qui ne passe pas un chapitre sans me dire que je suis cruelle XD" ça adore me tacler aussi

"Il faudrait pas qu’on oublie le classement à la fin xD" : OUIIIII ça le consolera quand l'histoire sera finie

"Validé à 200% par maman Mathilde" :
Tata Cherry >>>>>>>>> Maman Mathilde

"Alors en vrai Alex est plus possessif que jaloux" : Alex, possessif ??? j'aime pas les gens possessif x) extrêmement déçue

"J’avoue que sur le moment je me suis demandée ce que tu voulais dire x)" Je me n'attendais pas à ce genre de confessions !!!!! Alex ne mâche pas ses mots

"Relativisons, pour une fois tu es partiellement heureuse, c’était pas le cas dans les derniers chapitres xD" : et pour les prochains ? Hum......... Je suis pas sûre

"Alex est plutôt pansexuel ^^" : génial, je crois que c'est la première histoire que je lis avec un personnage principal pansexuel

"Ben c’est-à-dire que durant l’adolescence d’Altaïs, Natt et lui n’avaient vraiment aucune relation et ne se parlaient jamais quasiment…" : Tata Cherry est très très très déçue de Natt... Je ne comprends pas pourquoi cet idiot n'a rien fait, vraiment. Pour moi il est encore plus compliqué qu'Adhara

"Momo est partout xD" : Momo = Fantôme
Mathilde Blue
Posté le 24/06/2021
« ça adore me tacler aussi »
C’est le « qui aime bien châtie bien », tu sais celui que j’applique avec mes personnages ? ^^

« Tata Cherry >>>>>>>>> Maman Mathilde »
Alors là je proteste, ça ne marche pas comme ça, Altaïs et Alex vont faire grève.

« Alex, possessif ??? j'aime pas les gens possessif x) extrêmement déçue »
Ben c’est pas super différent de la jalousie pourtant xD Non et puis après vu leur lien c’est normal qu’Alex soit un chouïa possessif ^^

« Je me n'attendais pas à ce genre de confessions !!!!! Alex ne mâche pas ses mots »
Bah c’est Alex quoi, il n’a jamais fait dans la dentelle xD

« et pour les prochains ? Hum......... Je suis pas sûre »
Euh… Je… Oh je sais pas comment c’est chez toi, mais chez moi il fait très moche aujourd’hui !

« Tata Cherry est très très très déçue de Natt... Je ne comprends pas pourquoi cet idiot n'a rien fait, vraiment. Pour moi il est encore plus compliqué qu'Adhara »
C’est pas entièrement faux, Natt est très compliqué, et sa relation avec Altaïs l’est encore plus…

« Momo = Fantôme »
Et après c’est moi qui tacle XD
Cherry
Posté le 24/06/2021
"C’est le « qui aime bien châtie bien », tu sais celui que j’applique avec mes personnages ? ^^" WTF

"Alors là je proteste, ça ne marche pas comme ça, Altaïs et Alex vont faire grève." : je prends Aliss et Mathéis en otage

"Ben c’est pas super différent de la jalousie pourtant xD Non et puis après vu leur lien c’est normal qu’Alex soit un chouïa possessif ^^" : j'aime pas non plus la jalousie T_T

"Euh… Je… Oh je sais pas comment c’est chez toi, mais chez moi il fait très moche aujourd’hui !" ARRÊTE DE FUIR

"C’est pas entièrement faux, Natt est très compliqué, et sa relation avec Altaïs l’est encore plus…" : j'espère que leur relation évoluera, en MIEUX

"« Momo = Fantôme »
Et après c’est moi qui tacle XD"
WHAAAT ? Mais c'est toi qui me tends des perches !!! arrête de faire la psychopathe
Mathilde Blue
Posté le 24/06/2021
"je prends Aliss et Mathéis en otage"
Ils vont se rebeller, tu vas pas comprendre xD

"j'aime pas non plus la jalousie T_T"
Fallait bien qu'Alex ait des défauts quand même ^^

"ARRÊTE DE FUIR"
Moi ?

"j'espère que leur relation évoluera, en MIEUX"
Euh... Et puis il fait froid en plus ! En plein mois de juin franchement...

"WHAAAT ? Mais c'est toi qui me tends des perches !!! arrête de faire la psychopathe"
Hihi ^^
Cherry
Posté le 24/06/2021
Moi ?
> OUI TOI ! arrête de faire la victime

Euh... Et puis il fait froid en plus ! En plein mois de juin franchement...
> CESSE DE FUIR ET AFFRONTE-MOI !!!!!!!!

Mathilde Blue
Posté le 24/06/2021
Je te sens un peu tendue, viens on va manger des cookies vegan ^^
Gabhany
Posté le 23/06/2021
Coucou Mathilde !
Ces retrouvailles étaient si mignonnes et douces <3 Mais tu as réussi à montrer aussi qu'Altaïs ne sortira pas indemne de ce qu'il a subi, et c'est bien pensé. Tout comme sa peur de s'exposer, lui et Alex, à Elaran encore une fois, de ne pas vouloir se venger. J'ai cru un moment que le soldat avec qui Altaïs a eu une aventure était Maximilien, mais visiblement non ^^
à bientôt pour la suite !
Mathilde Blue
Posté le 24/06/2021
Coucou ! :D

Ouiiiii, enfin ils peuvent se retrouver, après tous ces chapitres douloureux T_T C'était un soulagement à écrire x) Mais effectivement, Altaïs (et même Alex dans une certaine mesure) mettra du temps à s'en remettre... Haha, pas bête pour le soldat, mais non en effet ^^

À bientôt !
Vous lisez