Chapitre 30

Notes de l’auteur : Coucou ! Ohlala, déjà le chapitre 30 ! Plutôt court d'ailleurs (je crois que c'est le chapitre le plus court du roman), et tout aussi délicat à écrire que le précédent ^^ Bonne lecture !

Alexander pressa le pas et son inquiétude augmenta d’un cran. Le procès avait déjà commencé et il redoutait d’arriver trop tard. La gravité des événements semblait avoir eu raison du traditionnel calme d’Elio. Des cris résonnèrent lorsqu’ils traversèrent la cour, et des gardes s’élancèrent vers eux. Le comte les balaya à l’aide de sa magie, comme s’ils n’avaient pas la moindre importance.

Ils s’engagèrent dans une suite de couloirs interminables, mais manifestement, Elio savait tout à fait où aller. Alexander lui faisait confiance, et prêtait à peine attention au décor qui défilait autour d’eux. Son cœur battait à tout rompre.

Enfin, ils arrivèrent devant de grandes portes, gardées par plusieurs soldats. Ceux-ci leur barrèrent aussitôt le passage.

— Un pas de plus et vous serez jetés aux cachots !

Elio poussa un soupir excédé.

— C’est urgent, nous amenons un témoin, gronda-t-il en désignant Lug derrière eux.

— Nous avons ordre de ne laisser entrer personne !

Un cri retentit dans la salle du trône.

— Non !

Ils se figèrent. Elio fut le plus rapide : il écarta les soldats d’un geste de la main et, dans un même mouvement, il projeta sa magie sur les portes. Celles-ci s’ouvrirent avec fracas. Des exclamations résonnèrent dans la salle alors qu’ils entraient avec précipitation.

Alexander eut l’impression que le temps s’arrêtait. Altaïs était là. En vie. Face au roi. Celui-ci les observait avec rage, mais Alexander s’en moquait bien. Seuls les grands yeux bleu ciel qui s’étaient tournés vers lui l’intéressaient.

Il se retrouva partagé entre un intense bonheur de revoir Altaïs en vie et une fureur difficilement contenue lorsqu’il découvrit l’état déplorable dans lequel se trouvait le jeune homme. Il voulut faire un pas en avant, mais Elio lui intima de ne pas bouger.

— Personne n’est autorisé à interrompre un procès ! tonna Adhara.

— Sauf votre respect, mon roi, certaines urgences le justifient, contra Elio d’une voix froide.

— C’est inadmissible ! gronda Elaran, resté près du trône.

Alexander et Elio le foudroyèrent du regard, puis ce dernier reprit la parole avec calme.

— Je viens avec un témoin.

Il invita Lug, qui se tenait légèrement en retrait, à avancer de quelques pas. Celui-ci s’exécuta et inclina sobrement la tête. Adhara parut sur le point d’exploser, mais Aliss le prit de vitesse en déclarant d’une voix ferme :

— Approche.

Elle avait reconnu le comte de Stonel et Alexander, qu’elle avait vus dans les souvenirs de son cousin. Sans doute étaient-ils leur dernier espoir pour sauver Altaïs. Lug la rejoignit sous le regard furieux d’Adhara, tandis que les deux soldats qui maintenaient Altaïs reculaient de plusieurs pas. Autour d’eux, les murmures indécis de la foule résonnaient. Visiblement, celle-ci ne savait plus comment se positionner.

— Je vais devoir entrer dans ton esprit pour lire tes souvenirs, annonça Aliss, l’air calme. Si tu te focalises sur le souvenir avec lequel tu veux témoigner, cela rendra les choses plus simples.

— Très bien, répondit Lug. Je suis prêt.

Et Aliss s’inséra dans son esprit.

 

Lug se faufila dans la pénombre. Il avait entendu les cris de l’esclave qui s’étaient répercutés dans tout le quartier des Brumes. Il s’était alors lancé à sa recherche, prêt à le libérer comme il l’avait déjà fait avec tant d’autres. Ses pas l’avaient mené jusqu’à un bordel dirigé par Sebastian.

Il avait aperçu ce dernier à plusieurs reprises, et chaque fois il en avait frissonné de dégoût. Cet homme incarnait tout ce qu’il détestait. Tous dans les bas-fonds s’accordaient à dire qu’il était profondément mauvais, n’hésitant pas à asservir quiconque aurait la malchance de tomber dans ses filets. Quitte à employer les pires moyens. Tout cela était insoutenable pour Lug. Il avait depuis longtemps décidé d’y remédier par ses propres moyens, à défaut de pouvoir compter sur la royauté et l’armé. À ses yeux, vivre dans les bas-fonds étaient déjà un supplice, il n’était pas question qu’ils deviennent également un moyen de réduire des vies à néant.

Il avait presque atteint la petite place où se trouvait le bordel lorsqu’il entendit des voix. Il se dissimula immédiatement dans l’ombre. Deux hommes entrèrent dans son champ de vision.

— J’ai presque de la peine pour lui, disait l’un d’entre eux.

— Il faut pas, répliqua l’autre. C’est qu’un esclave.

— Un esclave particulier tout de même…

— Comment ça ?

Lug retint son souffle et tendit l’oreille.

— T’as jamais entendu les rumeurs qui courent à son sujet ?

— Je m’intéresse pas vraiment à ce genre de choses. La plupart du temps, il s’agit seulement d’un ramassis de conneries.

— Dans l’entourage de Sebastian, on murmure qu’il s’agirait du prince régicide.

Son interlocuteur faillit s’étouffer de surprise.

— Pardon ? bredouilla-t-il.

L’autre prit quelques secondes avant de répondre, comme pour faire durer la satisfaction d’être le seul à détenir une information qu’il estimait capitale.

— Il y a deux ans, la nuit où le régicide a eu lieu, quelqu’un a amené ici un jeune homme inconscient, raconta-t-il. Sebastian l’a immédiatement marqué, et l’a enfermé. Il lui réserve ses meilleurs clients, paraît-il, et le garde constamment sous surveillance. Peu de personnes l’ont réellement vu, mais les rumeurs s’accordent toutes pour dire qu’il ressemble étrangement au prince disparu.

— Peut-être une simple coïncidence…

— Peut-être, ou peut-être pas. Quelqu’un semblait surtout déterminé à se débarrasser de lui. Et cela expliquerait la paranoïa dont Sebastian fait preuve depuis deux ans. Il s’est entouré d’une dizaine de mercenaires.

Son interlocuteur secoua la tête.

— Ça n’a pas de sens cette histoire. Pourquoi est-ce qu’il se serait finalement décidé à l’enchaîner dehors, à la vue de tous ?

L’autre haussa les épaules.

— Il paraît qu’il pose problème. Sebastian aurait tout essayé, mais le gosse se révolte sans arrêt, il lutterait même contre la drogue depuis quelques jours… Ils ont peut-être décidé d’en finir. S’il y a une histoire de complot derrière tout ça, ce ne serait pas étonnant. Enfin, de toute façon, vu son état, il ne passera pas la nuit.

— C’est Sebastian qui lui a fait ça ?

— Pas cette fois. J’ai entendu dire que l’homme qui l’a amené vient de temps à autre, c’est lui qui l’aurait mis dans cet état.

— Pauvre gamin…

L’autre haussa une nouvelle fois les épaules.

— Ça ne nous regarde pas de toute manière.

Lug les observa s’éloigner en fronçant les sourcils. Il ne s’était absolument pas attendu à de telles révélations. Bien sûr, il avait entendu parler du régicide et du prince en fuite, mais jamais il n’avait imaginé que celui-ci se soit retrouvé prisonnier des bas-fonds… Ni qu’un complot se tramait dans les plus hautes sphères du pouvoir.

Il sortit de sa cachette, et se glissa silencieusement jusqu’à la petite place. Une potence se trouvait au centre. Un jeune homme inconscient y était attaché par de lourdes chaînes. Lug lui jeta un regard horrifié. Il y avait du sang partout. Ses vêtements en lambeaux en étaient imbibés, et le bois de la potence était devenu rouge. Un fouet avait déchiré sa peau, et les coups avaient brisé ses os.

Les deux hommes n’avaient pas exagéré. Il ne passerait pas la nuit sans aide. C’était déjà un miracle qu’il parvienne encore à respirer.

Lug n’hésita pas un seul instant. Il posa ses mains sur les chaînes qui s’ouvrirent dans un cliquetis métallique. Il rattrapa de justesse le jeune homme et jeta un bref coup d’œil autour de lui. Il retint un rictus méprisant. Ces imbéciles étaient si sûrs d’eux qu’ils n’avaient pas pris la peine de poster des gardes sur la place. Ils auraient une mauvaise surprise dans quelques heures.

Tant mieux, car il était urgent de sortir le jeune homme des bas-fonds. Sa magie illumina soudainement l’espace et ils disparurent. Quelques instants plus tard, attirés par la lumière, plusieurs hommes sortirent du bordel, et un long cri de rage retentit sur la place.

 

Lug réapparut dans un vieux bâtiment. Une ancienne presse. Il ne savait pas pourquoi, mais c’était le premier endroit tranquille auquel il avait songé. Effectivement, celui-ci était désert. De toute manière, personne ne risquait de s’aventurer jusqu’ici à cette heure avancée de la nuit. Pas avec le couvre-feu en vigueur.

Le jeune homme s’agita faiblement contre lui. Il reprenait visiblement conscience.

— Ne bouge pas, ton corps ne le supporterait pas, dit doucement Lug.

Il ne l’écouta absolument pas, et tenta de s’écarter. Un gémissement étouffé lui échappa.

— Tsss, je ne te veux aucun mal, pesta Lug. Tu n’es plus dans les bas-fonds, ils ne te toucheront plus.

Un regard pâle, voilé par la souffrance, se posa sur lui.

— Je m’appelle Lug.

— Altaïs, souffla le jeune homme, la voix rauque.

Au moins, Lug avait désormais la confirmation de l’identité de l’esclave. Le prince disparu, accusé par tous d’être coupable de régicide. Il ne fallut que quelques instants à Lug pour comprendre que quelque chose clochait.

— Je ne peux pas rester, avertit-il. Mais tu as besoin de soins.

Il lui semblait évident que Sebastian ne mettrait pas longtemps à déduire qu’il était lié à la disparition du jeune homme. La lumière était sa signature. Il devait retourner dans les bas-fonds, afin de parer à d’éventuels problèmes.

— Je me débrouillerai, répliqua Altaïs d’une voix tremblante. Laisse-moi ici.

Il tenait à peine debout, mais Lug fut frappé par le halo blanc qui l’entoura un bref instant. Sa magie parvenait-elle à surpasser la drogue qui coulait dans ses veines ? Si c’était le cas, le jeune homme devrait s’en sortir.

 

Aliss se retira de l’esprit de Lug, le cœur empli d’espoir. Adhara ne pouvait pas contester cette preuve. Tous les regards la suivirent alors qu’elle se dirigeait vers son frère aîné. Elle tendit la main vers lui.

— Tu permets ? demanda-t-elle.

Adhara devait voir le souvenir de ses propres yeux. Bien sûr, elle ferait attention à ne lui transmettre que l’essentiel. La nature du lieu où Altaïs avait été retenu ne regardait que lui. Mais le roi devait être lui-même témoin de ce qu’il se tramait.

Il hocha sèchement la tête, et Aliss posa la main sur son bras. Sa magie afflua, comme un courant d’informations transmis à son frère. Au fur et à mesure, le visage d’Adhara se décomposa. Lorsqu’il rouvrit les yeux, le silence était absolu et l’assemblée semblait suspendue à ses lèvres.

Adhara reporta son regard sombre sur Altaïs, qui, plus que n’importe qui, attendait que le roi parle. L’instant sembla s’étirer de manière infinie.

— Je n’ai pas assez de preuve pour t’accuser, déclara-t-il lentement, la mâchoire crispée. Trop de doutes existent. Je me retrouve obligé de te rendre ta liberté.

Il se pencha en avant, les iris noirs de colère, et murmura de manière à ce que seul Altaïs l’entende :

— Mais sache que je ne te ferai jamais confiance. Essaie seulement de me défier, et je te ferai arracher le coeur avant de me débarrasser de tous ceux qui t’auront aidé.

Adhara se redressa. Le silence suivit ses paroles, alors que chacun prenait conscience de la situation. Altaïs s’était figé, comme s’il ne parvenait pas à réaliser qu’Adhara lui rendait enfin sa liberté, malgré ses menaces pleines de haine. Pourtant le sourire d’Aliss était réel, et les chaînes qui tombèrent au sol lorsque Maximilien les lui ôta l’étaient tout autant. Celui-ci l’aida à se relever avec douceur.

Le temps se déroulait au ralenti. Les sons lui parvenaient de manière étouffée. Il se retourna et croisa le regard d’Alexander, dans lequel brillaient tant d’émotions. Le bonheur. Le soulagement. Peut-être encore un peu de peur également.

Ils firent plusieurs pas l’un vers l’autre.

Et Altaïs s’effondra.

Alexander se précipita vers lui et parvint à le rattraper de justesse, le cœur broyé par l’angoisse.

— Elio ? appela-t-il, fou d’inquiétude, sans détourner son regard du jeune homme dans ses bras.

Elio le rejoignit aussitôt alors que l’effervescence explosait dans la salle. Une lumière blanche entoura sa main et effleura Altaïs.

— Son corps le lâche, dit-il. Il a besoin de soins immédiats.

Alexander passa un bras sous ses genoux, garda l’autre appuyé contre son dos, et le souleva. Quelques mèches sombres glissèrent sur la peau trop pâle d’Altaïs. Celle-ci était brûlante, et sa respiration quasiment inexistante.

Aliss réagit rapidement, bousculant Adhara qui se trouvait sur son passage.

— Suivez-moi, ordonna-t-elle avec empressement.

Alexander lança un regard haineux à Elaran, qui l’observait les lèvres pincées, avant de se retourner pour suivre la jeune femme en-dehors de la salle du trône.

— Eh bien, on dirait que la roue tourne, murmura Natt, juste à côté de son oncle.

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
Louison-
Posté le 16/10/2021
Re-coucou !

Alors ! Vive Lug ! Et contente de voir comment les choses tournent cette fois-ci. Pour une fois, c'est du côté d'Altaïs ! Yey !

Par contre, je t'avoue : je suis un peu surprise de la facilité avec laquelle Altaïs est libéré ? Et je suis étonnée du souvenir de Lug, qui n'apporte pas grand chose de nouveau ? On sait déjà qu'Altaïs était esclave, si bien que j'étais surprise que ça n'apporte pas des révélations vraiment majeures. Je m'attendais vraiment à une preuve dure comme du fer. Après, ok on peut accepter ça, mais Altaïs est libéré sans aucune contrainte ? Parce que si on n'a pas assez de preuve pour le déclarer coupable, on n'a pas non plus assez de preuve pour le déclarer innocent, si bien que je m'étonne qu'Adhara, qui est très buté, laisse courir un potentiel meurtrier. Donc, surprise en deux choses :
- Que le souvenir de Lug n'apporte pas d'éléments vraiment nouveaux.
-Qu'Adhara (qui est Adhara) le libère ainsi.

A mon avis, il faudrait soit expliciter davantage les raisons d'Adhara, soit rendre le souvenir de Lug plus significatif dans la prise de décision. Je sais pas si tu vois ? Ca m'a semblé un peu faible, et un peu facile comme sortie, étant donné qu'Altaïs a quand même l'habitude d'être trainé dans des situations pas possibles, et qu'on n'est pas à une injustice près.
Parce que tu vois, si on était dans un royaume parfait, où la justice règne tmtc, je comprends qu'Altaïs soit libéré, mais venant de la part d'Adhara ? Certes, une révolution est à ses pieds, mais je sais pas, je suis pas à 100% convaincue pour le coup... Désolée ! :( C'est subjectif comme avis, bien sûr, à toi de voir ce que tu veux en faire ! :)

Mais sinon, bien évidemment : suuuuuper contente de voir Alexaïs de nouveau réunis !! :D :D :D Et j'ai particulièrement aimé cette réplique-ci : "— Eh bien, on dirait que la roue tourne, murmura Natt, juste à côté de son oncle."

Voili voilooouille !
Gros gros bisou à toi <3 Et à très vite !
ModesteContesse
Posté le 16/08/2021
Re !

Bon, contente qu'Elio et Alex arrivent avec un témoin clé, même si, bon... (je reviendrai là-dessus dans mes notes xD). Aussi, le souvenir de Lug était à 2 doigts d'inculper Elaran, et ça, quand cette info sortira, ça va faire un sacré tollé chez les bons à rien du gouvernement là ! Enfin, Adhara va mettre 12 chapitres avant de comprendre, le connaissant mdr. Surtout qu'Elaran va le manipuler pour lui faire croire qu'en fait c'était pas vraiment lui mais son double maléfique dont la véritable forme est en fait une licorne bleue... et il va tout gober comme d'hab xD
En tout cas, j'ai hâte de voir Elaran dans la m**de. Ça nous révèlera pas mal de choses sur sa personnalité et ses motivations. Parce qu'encore une fois, si c'est lui qui a organisé l'assassinat de l'ancien roi pour un quelconque but lié au pouvoir, il s'est quand même un peu loupé, parce qu'il est que Conseiller. C'est sympa, mais enfin il reste le sous-fifre du roi pour l'instant. À moins que le plan c'est de tuer Adhara aussi (en même temps je comprends, il est si débile, moi aussi j'en pourrais plus de bosser pour lui si j'étais Elaran) x)
S'il faut en fait, c'est Elio qui a tué le roi. Ce serait drôle ! Enfin, drôle je sais pas si c'est le terme ! Mais il était très très proche du père d'Altais et... ouais, je crois que le père d'Altais et sa mère ont été malmenés par le père d'Adhara ? Ils ont été assassinés et c'était un peu chelou comme meurtre ? Un truc comme ça. Donc ça se tiendrait presque... Ce serait ultra stylé en tout cas !

Bon, Altais va encore avoir besoin de soins ! J'espère qu'il a une bonne mutuelle lui, parce que put***, le nombre de fois où il se prend des soins intensifs dans la tronche (et pas que la tronche)... La note va être salée hein !
Les retrouvailles entre A et A vont être adorables je pense :) Alex va être aux petits soins, et Altais va être là "non mais ça va, nianiania, j'ai vécu pire, c'est bon..." x)

Mini pétage de câble (version kids cette fois, c'est light, mais y a pas qu'Adhara qui en prend pour son grade, pour une fois) :

"— Personne n’est autorisé à interrompre un procès ! tonna Adhara." --> Mais nan, attends, tu veux dire qu'en fait Y A DES REGLES dans ton procès ?! Naaaan, jure ? Vas-y, on va s'faire un kiff toi et moi : on les note tes super règles quelque part genre dans un p'tit carnet, et peut-être un jour ça fera une loi ou un truc écrit tout pourri que les gens pourront lire ? Qui sait, tu pourrais même éloigner un peu ta justice de l'arbitraire un jour ? En commençant par arrêter de juger sans cervelle. Mdr. Jpp de ce mec.

"Mais sache que je ne te ferai jamais confiance. Essaie seulement de me défier, et je te ferai arracher le coeur avant de me débarrasser de tous ceux qui t’auront aidé." Mouais... pas convaincue par la menace, perso ! Tu l'as libéré, t'as perdu, donc là juste tu te ridiculises un peu, je pense en vrai, plus personne te croit ! Voire même plus personne t'écoute à ce stade MDR. En tout cas, moi ça fait longtemps que je t'écoute plus, ça c'est sûr xD

"— Eh bien, on dirait que la roue tourne, murmura Natt, juste à côté de son oncle." Aaaah, mais j'ai compriiiiiis ! En fait, Natt il est pas vraiment chef des armées ou je sais plus quoi ! En vrai, il est commentateur sportif ! C'est le gars qui regarde les matchs les yeux écarquillés et la bouche ouverte, sans rien faire et qui dit en criant dans son micro "alors, Kevin se rapproche de la balle... Ah là là, quelle foulée extraordinaire ! Ce garçon ira loin ! Maaaais... Oh non, quel dommage ! C'est raté pour l'équipe jaune ? Peut-être une meilleure chance la prochaine fois ?...Aaaah, Jordan arrive en force ! Oh ! EH BIEN, ON DIRAIT QUE LA ROUE TOURNE !"
Ah, là, là ! Je suis bête, et moi qui ai vraiment cru que c'était un gars important dans le gouvernement ! J'ai été si naïve, tu m'as bien eue xD

Mes notes :

"— C’est inadmissible ! gronda Elaran, resté près du trône." --> Bon là-dessus c'est très subjectif et je me plante peut-être royalement parce que c'est toi l'auteure et pas moi ^^ Mais j'ai trouvé que ça faisait pas très Elaran de crier ? Enfin, avec le point d'exclamation et le "gronder" et tout ? Je le vois plutôt comme quelqu'un qui a une colère froide, tu vois ? (Comme Diane héhé :P) Donc je sais pas, ça m'a paru bizarre ! Après bon, qui suis-je pour juger tes persos ? mdr

"Il avait depuis longtemps décidé d’y remédier par ses propres moyens, à défaut de pouvoir compter sur la royauté et l’armé" --> l'armée*

Bon, après sur le fond, j'ai un p'tit problème encore une fois avec l'argumentation utilisée pour innocenter Altais xD
Entends-moi bien : on serait dans un pays démocratique où la justice règne, il serait innocenté, c'est pas le problème ! On serait même pas allé au stade du procès, les accusations seraient mortes même au stade de l'enquête. Donc c'est pas le fait qu'il soit innocenté qui me pose problème ici ! C'est juste que... bah, justement on EST PAS dans une démocratie ! Et c'est ADHARA qui juge ! Le gars est prêt à tout, à le torturer pendant des heures, à niquer ses chemises (blanches, on le rappelle, c'est important), il le menace sans arrêt, il exclut tout témoignage ou argumentation en sa faveur, bla bla bla... Et il écoute rien ni personne, sauf quand les gens vont dans son sens !
Et là, vraiment, le fait qu'il lui rende sa liberté, j'ai trouvé ça trop facile, venant de lui. Surtout, basé sur cet argument-là, sur ce souvenir-là. On revient à ce que je disais dans le com précédent : le fait qu'il ait été esclave n'est PAS lié au fait qu'il est innocent ! Selon moi, c'est 2 choses qui ne sont pas corrélées, à moins que tu nous prouves la corrrélation, par rapport à ton histoire, ton univers, tes persos... (Je sais pas, si par exemple y avait une règle comme quoi on peut devenir esclave que si on a jamais commis de crime de sa vie, bon ok ! Même si c'est ultra chelou et pas très crédible comme règle mdr, mais là au moins le lien devient incontestable).
Et Adhara et Elaran l'ont bien dit, d'ailleurs ! Il peut bien devenir esclave, quand bien même il aurait tué le roi juste avant ^^ Rien ne prouve que les 2 sont incompatibles. Ni les arguments avancés par Aliss et Natt, ni le souvenir de Lug. Selon moi, ce souvenir confirme seulement qu'il était bien esclave, et qu'un gars l'a amené là. Mais ça ne dit pas qui était ce gars (donc Elaran et la famille royale restent hors de cause pour l'instant). Donc l'histoire de complot dans les autres sphères du pouvoir, ce ne sont que des rumeurs à ce stade. Et ça ne peut pas suffire à Adhara (le gars le plus borné et idiot de la planète, on le rappelle) pour faire libérer le gars qu'il déteste le plus au monde !
Et donc, pour moi ce souvenir n'apporte aucune info en plus à Adhara. Si ce n'est la confirmation qu'Altais était effectivement un esclave (et encore, si j'étais Adhara, j'aurais poussé le bouchon encore plus loin en disant qu'un gamin rendu méconnaissable par les coups qui prononce le nom d'Altais avant de perdre conscience ne constitue aucunement une preuve de son identité, alors tu vois xD). Et juste avant, Adhara disait justement que le fait qu'il ait été esclave ne changeait rien ! Donc je ne comprends vraiment pas son revirement là ^^
Il faudrait à mon avis que le souvenir révèle plutôt que lors du meurtre, Altais était ailleurs, justement ? Ou alors qu'Elaran est le gars qui l'a amené et donc c'est chelou ? Parce que s'il était vraiment le régicide et qu'Elaran n'avait rien à se reprocher, il l'aurait amené au roi directement ? Là ça aurait vraiment chamboulé Adhara je pense ! Et ça aurait justifié son changement d'avis. Enfin ça, ou un autre truc du genre !
Donc oui, là pour moi, ce souvenir ne fait absolument pas planer un doute qu'il n'y avait pas déjà ! Et étant Adhara (Monsieur-Sans-Cerveau qui n'écoute personne), il ne devrait pas le laisser libre, basé sur cet argument qu'Adhara a déjà balayé ! Donc ouais, à mon avis, il y a une petite modification du souvenir, ou de l'argument d'Adhara à faire ici ^^ (encore une fois, on peut en parler en privé if you wish).

J'ai finiiii !
A bientôt Thildounette, et bisouillettes (ah, c'est nouveau ça !) <3
Mathilde Blue
Posté le 18/08/2021
Re !

Oui c’est dommage, on était à deux doigts de clore l’histoire xD Non plus sérieusement, effectivement, ça risque de faire un sacré remue-ménage quand tout va sortir… Bien vu pour la licorne bleue, comment t’as deviné ? xD Mais ouais il sera un peu dans la merde en vrai… Après si par exemple c’est un objectif de pouvoir, est-ce qu’il s’est tellement loupé vu que dans l’ensemble Adhara l’écoute beaucoup (c’est bien le seul qu’il écoute d’ailleurs mdr) ? Ou peut-être qu’effectivement il va craquer et tuer Adhara xD Mais c’st Aliss la suivant dans l’ordre de succession donc je suis pas sûre que ce soit mieux pour lui xD

Alors les parents d’Altaïs n’ont pas vraiment été malmenés par le père d’Adhara, il n’était pas trop d’accord avec le choix de son frère mais voilé. La mère d’Altaïs est morte en couche, et son père s’est « suicidé ».

Dommage que les mutuelles n’existent pas à Aeldor xD Pour une fois, Altaïs peut remercier son statut de prince, c’est le royaume (donc Adhara hahaha) qui paie les soins pour lui ^^ Mais hâte des retrouvailles entre A et A, même si t’as bien résumé le truc xD

Momo craque totalement face à Adhara, ça y est. En fait il aurait dû dire « personne n’est autorisé à m’interrompre, surtout si c’est pour me contredire en plus ». Bon et puis laisse-le menacer Altaïs, il a besoin d’évacuer sa frustration le pauvre xD

« Ah, là, là ! Je suis bête, et moi qui ai vraiment cru que c'était un gars important dans le gouvernement ! J'ai été si naïve, tu m'as bien eue xD »
Jpp, ça fait trois chapitres que t’es à deux doigts de craquer à cause de Natt aussi xD Mais tqt, il a pas encore montré tout son potentiel…

« Mais j'ai trouvé que ça faisait pas très Elaran de crier ? »
Alors là c’était purement pratique, il fallait bien qu’il élève un peu la voix pour se faire entendre de tout le monde x) Sinon oui il est plus du genre à avoir des colères froides (glaciales, genre copain des colères de Diane, ils vont devenir meilleurs potes eux).

Alors pour revenir sur le fait qu’Altaïs a été innocenté, je vais pas m’étaler vu qu’on en a déjà parlé et que j’ai en partie répondu dans le chapitre précédent. Adhara lui rend sa liberté parce qu’il n’a pas le choix, à cause de l’article, le peuple soutient Altaïs, et il n’a pas de preuve formelle qu’Altaïs est bel et bien coupable (et à ce stade c’est un peu nécessaire s’il ne veut pas se retrouver avec une révolte et la tête coupée). Le fait qu’il est esclave n’est effectivement pas lié au fait qu’il est innocent, mais c’est suffisamment louche pour que ça interroge le fait qu’il soti coupable. L’esclave est illégal, et personne n’aurait eu intérêt à le retenir prisonnier s’il n’y avait pas un complot en-dessous parce que ça aurait rapporté bien plus de le ramener au palais. D’autant plus que c’est franchement étrange que la nuit du régicide, il soit réduit en esclavage et emprisonné dans les bas-fonds. Donc effectivement il pourrait être coupable tout de même, mais il y a beaucoup de voiles sur cette affaire, et Adhara n’est pas stupide au point de ne pas en avoir conscience, donc autant surveillé Altaïs jusqu’au jour où il aura sa preuve incontestable plutôt que l’exécuter direct avec le risque de déclencher une révolution contre la royauté. Donc voilà, j’essaierai de développer davantage cette vision des choses dans la réécriture (si je conserve cet angle) !

Merci pour ton commentaire, plein de bisouilles Momo <3
petite_louve
Posté le 14/07/2021
Adhara cède un peu de terrain ? Vraiment ? Je ne m'y attendais vraiment pas ! Par contre, Elaran, il ne lâchera pas le morceau et il fera sûrement quelque chose... Il pue lui ! Je ne sais pas ce qu'il va préparer, mais ça ne sûrement pas beau du tout !

Nous sommes quand même contents qu'Altaïs ait réussi à sortir vivant de ce procès, bien qu'il soit en très mauvais état. Nul doute qu'Alex va bien s'occuper de lui *regard intéressé...* Avec Elio, il est arrivé pile au bon moment ! Quant au souvenir de Lug, il est ô combien important ! Nous remercions Aliss pour avoir faire lumière dessus !

La dernière phrase de Natt... Qu'est-ce qu'il attend ? Pourquoi tant de mystères ? =O Tu dois nous en dire plus sur lui !
Mathilde Blue
Posté le 17/07/2021
Re ^^

Haha, je crois que le changement de position d’Adhara en a surpris plus d’un, mais avec le manque de preuves et le peuple sur le dos il n’a pas eu trop le choix ^^’ Ça ne veut pas dire qu’il compte rester les bras croisés :p Quant à Elaran… T’as sans doute raison x)

Mais oui au moins Altaïs est envie et en plus il a retrouvé Alex (même si bon les retrouvailles joyeuses attendront qu’il reprenne conscience…), tout semble aller pour le mieux… ^^ En espérant que les choses se poursuivent ainsi :p

Et Natt… Ben c’est Natt, toujours aussi mystérieux ^^ (J’avoue des fois j’avais envie de le secouer un bon coup)

À bientôt :D
AnatoleJ
Posté le 05/07/2021
Re-coucou :D

Je suis aussi agréablement surpris de la réaction d’Adhara, je ne m’y attendais pas mais d’un autre côté, ça fait sens qu’il soit forcé de rétracter les griffes pour le moment ! Après, je doute que ça soit finit, avec Eleran encore dans les parages... Mais au moins, Altaïs et Alexander sont réunis pour de bons, et ça, c’est forcément une énorme amélioration (ils ont droit à un peu de répit avant que de la merde leur retombe dessus ou je suis trop optimiste ? T_T)

Et dans un tout autre registre, quel entremetteur de génie, ce Lug xD Laisser un petit gars juste là où il pourra être sauvé par le futur amour de sa vie, faut le faire (à moins que ce ne soit pas 100% accidentel ? Mystère, mais vu leur lien ça ne m’étonnerait pas !)(bon par contre revoir un bout du passé d’Altaïs dans les bas-fonds c’était la dose de torture obligatoire par chapitre, c'est ça hein ? T_T)

Mes petites notes :
« Le comte les balaya à l’aide de sa magie, comme s’ils n’avaient pas la moindre importance. »
Ce sens du drama x)

« Il avait depuis longtemps décidé d’y remédier par ses propres moyens, à défaut de pouvoir compter sur la royauté et l’armé »
Lug était déjà prêt pour la guerre, c’est bien mon petit

« — Pauvre gamin…
L’autre haussa une nouvelle fois les épaules.
— Ça ne nous regarde pas de toute manière. »
Ils étaient à ça d’être des gens sympas, quand on a un coeur faut s’en servir ho :(

« Lug n’hésita pas un seul instant. »
Je pense qu’on peut donner une place à Lug dans le nouveau gouvernement, il fera pas de bêtises contrairement à certains dont le nom commencent par Ele et finissent par Ran

« — Mais sache que je ne te ferai jamais confiance. Essaie seulement de me défier, et je te ferai arracher le coeur avant de me débarrasser de tous ceux qui t’auront aidé. »
C’est beau l’amour familial

« — Eh bien, on dirait que la roue tourne, murmura Natt, juste à côté de son oncle. »
Ce n’est pas grâce à ta maigre contribution, frère indigne :(

Voilà pour ce chapitre, à bientôt sur le suivant :D
Mathilde Blue
Posté le 06/07/2021
Coucou ! :D

Eh ouiiiiiii, Adhara est buté mais il sait aussi quand il doit renoncer (enfin pour le moment…). Même si effectivement, avec Elaran dans les parages rien n’est gagné encore…

« ils ont droit à un peu de répit avant que de la merde leur retombe dessus ou je suis trop optimiste ? T_T »
Euh… Non non, c’est totalement plausible, qui serait assez cruel pour leur en faire encore baver après tout ? ^^

« à moins que ce ne soit pas 100% accidentel ? Mystère, mais vu leur lien ça ne m’étonnerait pas ! »
Ce n’est probablement pas 100% accidentel en effet, il se pourrait que la magie d’Alexander l’ait un petit peu attiré par-là ^^

« bon par contre revoir un bout du passé d’Altaïs dans les bas-fonds c’était la dose de torture obligatoire par chapitre, c'est ça hein ? T_T »
Non mais là c’était plutôt positif d’une certaine manière, c’était pour le sauver ^^

« Ils étaient à ça d’être des gens sympas, quand on a un coeur faut s’en servir ho :( »
Oui c’est dommage hein ?

« Je pense qu’on peut donner une place à Lug dans le nouveau gouvernement, il fera pas de bêtises contrairement à certains dont le nom commencent par Ele et finissent par Ran »
Je ne connais pas de Ele-ran, dommage :p

« C’est beau l’amour familial »
T’as vu ça ?

« Ce n’est pas grâce à ta maigre contribution, frère indigne :( »
La conclusion de ce procès : tout le monde adore Aliss et déteste Natt xD

À bientôt :D
Cherry
Posté le 18/06/2021
« Seuls les grands yeux bleu ciel qui s’étaient tournés vers lui l’intéressaient. » : c’est beau l’amour, la jeunesse…
« Il se retrouva partagé entre un intense bonheur de revoir Altaïs en vie et une fureur difficilement contenue lorsqu’il découvrit l’état déplorable dans lequel se trouvait le jeune homme. » : un peu longue cette phrase, elle mérite une virgule 😉
« À ses yeux, vivre dans les bas-fonds étaient déjà un supplice » : était
« il n’était pas question qu’ils deviennent également un moyen de réduire des vies à néant. » : j’ai pas compris de qui on parlait ici
« Lug réapparut dans un vieux bâtiment. Une ancienne presse. » : je vous invite à remercier Lug sans qui la rencontre entre Altaïs et Alexander n’aurait jamais été possible
« Ils firent plusieurs pas l’un vers l’autre.
Et Altaïs s’effondra. » : NOOOOOOOOOOOOOOON ! POURQUOI ? Pourquoi nous faire souffrir ? POURQUOI ?
« — Eh bien, on dirait que la roue tourne, murmura Natt, juste à côté de son oncle. » : MERCI NATT ! ton intervention est très perspicace. Merci beaucoup d’avoir été inutile…
Concernant le personnage d’Adhara :
Oui, la réaction d’Adhara peut sembler soudaine, voire inattendue et incohérente pour son personnage sous un angle. MAIS je trouve que personnellement, cela ajoute à sa personnalité. Depuis le début, on voit un gamin rancunier et têtu qui pique des crises de colère, et dans ce chapitre, Adhara accepte la vérité telle qu’elle est. Il laisse partir son ennemi n°1 parce qu’il n’a aucune preuve exacte. Il suit quand même les règles même s’il a toutes les raisons du monde à les briser. Là on voit un autre pan de sa personnalité et ça tend à l’humaniser. Je te cache pas que j’ai été très surprise de sa réaction, mais pour ma part cela m’a semblée juste. Dans cette situation il n’allait pas prendre le risque de se mettre à dos le peuple, ça aurait été con x)
Mathilde Blue
Posté le 19/06/2021
Coucouuuuuu

« j’ai pas compris de qui on parlait ici »
Le « ils » se renvoyaient aux bas-fonds !

« je vous invite à remercier Lug sans qui la rencontre entre Altaïs et Alexander n’aurait jamais été possible »
Qui sait… ^^

« NOOOOOOOOOOOOOOON ! POURQUOI ? Pourquoi nous faire souffrir ? POURQUOI ? »
Ben ça aurait été un peu facile sinon :p (et un peu cliché aussi ^^)

« MERCI NATT ! ton intervention est très perspicace. Merci beaucoup d’avoir été inutile… »
Tu es un peu méchante avec ce pauvre Natt je trouve :(

Concernant Adhara, je suis totalement d’accord avec ton point de vue ! En effet, sa réaction est surprenante, mais il sait reconnaître quand il n’a pas d’autres choix. Du coup je suis super contente que tu vois les choses comme ça !

À bientôt :D
Gabhany
Posté le 16/06/2021
Alors ! Dans l'ensemble j'ai bien évidemment ADORE ce chapitre. L'arrivée d'Elio et Alexander est juste réjouissante, le chapitre est plein de tension. MAIS je trouve qu'Adhara fait un peu facilement volte-face après la lecture du souvenir de Lug. En fait je ne comprends pas trop sa réaction. Depuis le début il dit qu'il veut tuer Altaïs, il l'a torturé, il ne montre aucun doute. Et là bim un seul souvenir d'un parfait inconnu et il est prêt à libérer Altaïs ? Je ne trouve pas ça forcément cohérent. Je me dis qu'il était peut-être manipulé par Elaran, mais dans ce cas il faudrait peut-être montrer des moments où Elaran influence Adhara. Ou expliquer pourquoi le souvenir de Lug suffit à faire libérer le prince. Après tout, Elaran l'a montré, on peut les falsifier les souvenirs ...!
Hâte de lire la suite tout de même ;)
Mathilde Blue
Posté le 16/06/2021
Coucou !

Ben disons que le souvenir de Luc penche clairement en faveur de l’innocence d’Altaïs et il n’a pas de preuve indiscutable qu’il soit coupable... Ça plus le coup de l’article qui range la population du côté d’Altaïs, il n’avait pas vraiment le choix... Et on ne peut pas falsifier, seulement les verrouiller ! (Enfin c’est ce qu’Elaran fait à Altaïs). J’espère que ça rend les choses un peu plus cohérentes à tes yeux ^^’

À bientôt !
Gabhany
Posté le 23/06/2021
Coucou ! Ok oui je comprends mieux !
dodoreve
Posté le 16/06/2021
En venant sur PA ce matin je me suis dit "Peut-être qu'il y aura le chapitre du Prince déchu plus tôt, cette fois 0:) ?" et mes espoirs ont été ENTENDUS \o/

Quel soulagement, nom d'un chien. Je me demandais toutefois si Lug allait TOUT révéler, et donc non finalement, mais comme ça c'est déjà assez, tant pis si c'est le minimum. D'ailleurs je dis soulagement, mais j'espère qu'Altaïs va se remettre de tout ça assez vite parce que le pauvre, il aurait de quoi comater un moment s'il voulait se reposer un peu (j'y crois pas trop : Alexander est de retour, et donc sa détermination et sa force).

J'ai toujours un peu de mal à comprendre la psychologie d'Adhara mais je crois que c'est parce que les premiers chapitres sont loin dans ma mémoire. Devant cette preuve malgré tout évidente, même s'il manque le fait lui-même, pourquoi semble-t-il absolument vouloir tenir Altaïs coupable ou lui refuser sa confiance ? Est-ce à cause de sa forme de magie si unique ? J'ai du mal à bien dissocier l'enjeu du régicide de celui-ci quand je me projette dans son ressenti, mais comme je le disais c'est aussi sans doute parce que le début est loin derrière moi.

Voilà. ENFIN RÉUNIS, MERCI LA VIE ô.ô et bonjour l'attente (en même temps je suis débile à me précipiter sur tes chapitres comme ça là oh) : à la semaine prochaine <3

(Deux petites coquilles à "l'armé(e)" et à "pas assez de preuve(s)")
Mathilde Blue
Posté le 16/06/2021
Coucou ! :D

Ouiiiiii, comme je suis en stage j’ai publié le chapitre plus tôt que d’habitude ^^

Alors j’ai l’impression que ce qui te pose problème chez Adhara c’est que tu essaies de comprendre sa logique... Sauf qu’en fait il n’agit et ne réfléchit pas forcément de manière rationnelle ! Il est obligé de plier à cause du souvenir, mais reste persuadé qu’Altaïs est responsable de ses malheurs ! Bon après il ne l’a jamais beaucoup apprécié non plus, mais depuis le régicide il le hait viscéralement et ça ne s’efface pas en un instant...

Mais oui ils sont enfin ensemble !!! Noooon, dis pas ça ! Moi ça me fait trop plaisir nos petits rendez-vous du mercredi :p

Bien vu pour les coquilles !

Merci pour ton commentaire et à la semaine prochaine <3
Vous lisez