Chapitre 3 : La forêt

Par Melo

Pour la deuxième épreuve, les élèves furent amenés à l'entrée de Versyl, une immense forêt qui longeait les alentours de l'Académie. Ces bois étaient normalement interdits d'accès puisqu'ils regorgeaient de multiples dangers.

Mais était-ce seulement possible d'y pénétrer ? Plus le groupe s'approchait, plus la forêt apparaissait comme un immense territoire dont les arbres s'entrelaçant avec leurs multiples branches, semblaient aussi solides que la plus impénétrable des barrières. Seule une arche, positionnée un peu plus loin, offrait une possible entrée au sein de ce lieu enfermé au cœur d'un nœud de racines, de feuilles et de branches. 

Maître Garth, accompagné de quelques professeurs, s'avança et se positionna devant l'entrée à la vue de tous. Il se racla la gorge et annonça d'une voix forte :

— Bien ! Voici la seconde épreuve, qui sera peut-être pour vous la plus déterminante. Par groupe de quatre, vous devrez entrer dans ces bois et lutter contre un adversaire sélectionné spécialement pour vous ! 

Il sourit d'un air mystérieux. 

— Je vous conseille néanmoins de prendre garde, l'ennemi n'est pas toujours celui qui vous fait face, et l'arme n'est pas toujours celle qui se trouve dans votre fourreau.

Shauna écoutait de manière distraite les paroles de Maître Garth, trop occupée à tenter de garder son calme. Elle savait qu'elle n'avait pas le droit à l'échec, ayant probablement réussi l'exploit d'obtenir un score négatif en théorie. Elle sentait son anxiété prendre le contrôle de l'entièreté de son corps, allant de sa tête assaillie de pensées sans aucun sens, jusqu'à ses doigts jouant maladroitement avec les cordons de sa chemise. Le cœur battant la chamade, elle tentait de comprendre ce qui l'attendait dans cette épreuve. Leur directeur était bien trop évasif, et elle ne pouvait qu'observer la forêt où l'obscurité semblait reine, pour tenter d'imaginer ce qui l'attendait.

Quelque peu en retrait, Eirin était tout aussi pensive. Cette épreuve ... Il s'agissait sûrement de la plus reconnue de par sa grande difficulté aussi bien morale que physique. C'était d'ailleurs elle qui avait construit la renommée de l'Académie des Paladins sur l'ensemble du continent. L'objectif était simple : entrer dans ce lieu certainement empli de dangers, y retrouver un adversaire ayant déjà obtenu le grade de Paladin et le défier. Bien entendu, le battre était un bel euphémisme. Si le combat prenait fin lorsque l'adversaire donnait le signal, c'était pour une bonne raison. Non, le véritable objectif était de mesurer notre capacité de survivre face à un obstacle bien plus important que nous.

Comme pour valider les pensées silencieuses d'Eirin, le Maître poursuivit ses consignes. 

— Un jour, un homme a dit " La force est une compagne sûre. Cependant, n'oubliez pas votre courage qui reste votre plus fidèle ami et ce, même lorsque toutes vos capacités deviennent incertaines". Je me permettrais d'ajouter une précision à cette phrase pleine de sagesse : le courage n'est pas de ne ressentir aucune peur, mais au contraire de la reconnaître et de l'affronter. 

Cette phrase perturba Eirin. Pourquoi autant souligner ce principe de ressentir la peur ? La peur restait pourtant une notion subjective. En quoi une épreuve généralisée organisant la rencontre d'un Paladin sélectionné contre un élève pouvait nous faire ressentir à tous de la peur ? À moins que cette rencontre ne soit .... Eirin leva la tête et rencontra brièvement le regard du Maître. Les yeux de ce dernier semblèrent laisser transparaître de ... la compassion pour elle ? 

— Maître Panel, je vous laisse l'honneur d'annoncer le nom de ceux qui entreront les premiers dans la forêt. Attention, cependant, vous serez jugés non pas en groupe, mais bien individuellement.

Les apprentis ne comprirent pas la dernière annonce du professeur, mais aucun n'eut le temps d'y réfléchir puisque Maître Panel arriva avec un long parchemin vierge. Il exerça une légère pression dessus et une série de lettres jaillit pour finalement s'ordonner d'elle-même, voltigeant gracieusement devant le professeur et permettant ainsi d'annoncer les noms des membres du premier groupe.

— Kevin Galaad, Eirin Freymïr, Kristoff Gildeberg, et enfin Shauna ...

— C'est bon ! C'est bon ! annonça l'intéressée en s'avançant. Il n'y a pas dix mille Shauna ici, j'suis prête ! 

Les quatre adolescents se positionnèrent à l'orée de la forêt, attendant le signal des professeurs.

Ce dernier prit la forme étonnante d'un violent éclair, percutant les torches positionnées aux deux coins du portail, illuminant les arbres d'une lueur sinistre.

Face à la violence de cette invitation, les élèves hésitèrent avant d'avancer. Shauna jeta un regard rival à Eirin. Elle allait montrer à cette prétentieuse ce qu'il en coûtait de considérer les autres inférieurs à soi. Sans plus hésiter, la jeune fille s'élança dans les bois, laissant ses camarades en arrière. Elle commença à marcher cinq, dix bonnes minutes dans la forêt, sa main serrant la garde de son épée.

C'est alors qu'elle entendit un luth. Non, elle ne rêvait pas. Quelqu'un était en train de jouer d'un instrument de musique non loin d'ici. Elle suivit le bruit et finit par déboucher sur un bosquet. Assis sur un tronc d'arbre, un homme jouait la mélodie qui sonnait depuis quelques minutes aux oreilles de l'apprentie. L'individu possédait des cheveux courts et bruns, une barbichette mal entretenue et portait une brigandine en cuir. Il se rendit soudainement compte de la présence de la jeune fille et s'arrêta de jouer.

— L'épreuve a commencé ? Bon ...

Il posa l'instrument à côté de lui et se leva. Shauna le reconnut immédiatement : il s'agissait de Ser Han Ronceray, il était réputé pour être un excellent escrimeur et ... un séducteur avéré. C'est bien pour cette dernière "qualité" qu'il n'était pas vraiment pris au sérieux au sein de l'ordre des Paladins. Il passait plus son temps en compagnie des dames qu'à accomplir des quêtes. Cependant, ces dernières étaient toutes réussies.

Après s'être levé, l'homme fit quelques pas en direction de l'adolescente et se positionna entre elle et son instrument.

— Le but est simple, jeune fille. Comme il est certain que tu ne pourras pas me vaincre, je te donne mon point faible, mon sublime luth. Ton objectif est de réussir à me le prendre. Si tu y parviens, tu auras accompli la seconde épreuve.

— Facile ! J'espère que vous n'y tenez pas trop à votre instrument, car vous risquez de le perdre !

Han lui lança un sourire. 

— C'est ce qu'on va voir.

À ces mots, une épée apparut immédiatement dans sa main. Il maîtrisait la magie d'invocation. Shauna dégaina son arme et le combat commença.

 

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
DocteurK
Posté le 15/02/2021
Epreuve corsée que voilà ! Je comprends qu'elle devrait limite se méfier de ses propres coéquipiers ? :o
J'ai une toute petite remarque à faire ; au passage suivant : "[...] au sein de ce lieu enfermé au cœur d'un nœud de racines, de feuilles et de branches", j'aurais plutôt mis : "au cœur d'un enchevêtrement de racines, de feuilles et de branches", ç'aurait été mieux, je trouve.
Melo
Posté le 20/02/2021
Je suis tout à fait d'accord avec toi ! Merci pour la proposition, je te l'a pique ^^'.
DocteurK
Posté le 21/02/2021
tkt, si je peux aider ! :D
Siocbo
Posté le 26/01/2021
Chapitre sympathique, l'épreuve me rappelle celle dans Boruto, c'est cool comme idée de confronter les apprentis paladins à la peur pour tester leur courage, morale, ingéniosité.
On va pouvoir en apprendre plus sur les différents perso !
Melo
Posté le 30/01/2021
J'ai jamais lu Boruto ! C'est bien ? (Oui je profite de ce commentaire pour avoir des retours manga 😂)

Exactement ! Cette épreuve va permettre d'apprendre un peu plus à les connaître !
Blanche Koltien
Posté le 22/01/2021
Coucou!!

Wouah, trop chouette ce chapitre! On regrette presque qu'il soit un peu court! J'aime beaucoup le concept de l'épreuve, c'est original, et sans aucun doute la suite va être très intéressante! J'ai hâte de voir comment Shauna et Eirin vont s'en sortir!

A part ça je n'ai pas repéré de coquille, donc rien à signaler!

Bon courage pour la suite!
Melo
Posté le 24/01/2021
Oui ce chapitre est trop court ! Je pense le réécrire bientôt pour augmenter les descriptions et tenter de le rendre plus consistant ^^'. Quant à Shauna et Eirin... bientôt, bientôt ! 😈
Vous lisez