Chapitre 26 - Entraînement au poignard - Kali - Partie I

Notes de l’auteur : J'adore écrire les moments Dayen / Kali. Vraiment, je m'amuse beaucoup avec eux. J'espère que ce chapitre vous plaira. Je vous mets les deux parties d'un coup, j'ai trop la flemme d'attendre la semaine prochaine pour avoir votre avis dessus l'autre partie x)

Une série de gouttes d'eau perla sur mon visage, ce qui me poussa à sortir de ma torpeur. Merde à la fin ! J'étais si bien ! Qu'est-ce qui se passait encore ? Dante, ou plutôt Dayen, se tenait au-dessus de moi, tout dégoulinant. Je reculais d'un coup, surprise par tant de proximité. À quel moment je m'étais endormie ? Je m'essuyais rapidement le visage avant de jeter un coup d’œil au réveil. Six heures trente ! J'avais dormi toute la nuit d'une traite ? D'ordinaire, c'était Kaya qui gérait cette partie. Je n'étais là que pour quelques heures tout au plus. Avoir le contrôle autant de temps me paraissait tellement bizarre. Je ne pouvais m'empêcher de me demander combien de temps, il se passerait avant que Kaya ne reprenne sa place. Mais pour la première fois depuis ma naissance, j'avais l'impression que ce corps avait eu le repos qu'il méritait.
— La belle au bois dormant est enfin réveillée ! C'est pas trop tôt ! me nargua-t-il.
— Un problème votre Altesse ? Le sol n'était pas à votre convenance ? continuai-je sur le même ton.

Hors de question de lui laisser un pouce de terrain. S'il pensait avoir le dessus sur moi en me réveillant de la sorte, il pouvait se mettre le doigt dans l’œil. Pourquoi Dante n'avait-il pas repris le contrôle ? Qu'est-ce que ces deux-là avaient prévu ?
— Le sol m'allait très bien. Merci quand même de t'en soucier. Tiens, dit-il en me lançant ma SlideWatch.

C'est vrai ! je ne l'avais pas mis au final... J'étais tellement fatiguée que j'avais oublié de le faire. Quoi qu'il en soit, je me demandais ce que ça donnerait si je refusais de la remettre. C'était un peu comme remettre un collier électrique autour de mon cou ce truc. Ou pire, passer la tête sciemment dans la guillotine. Pas sûre que ce soit une bonne idée. Devant mon hésitation, Dayen reprit :
— Rayden t'a laissé sortir hier, ok. Mais ne cherche pas trop à tirer sur la corde. À long terme, tu pourrais perdre tous tes avantages. Pense stratégique.
— C'est pour ça que c'est toi qui es aux commandes et pas Dante ? C'est stratégique là aussi ?
— Mais c'est qu'elle est maligne la petite. Allez mets la Slide et arrête de chercher à gagner du temps. 

Je m’exécutais, non sans râler au passage. Ce qui ne manqua pas de faire rire mon coéquipier. Je n'étais plus très sûre du comportement à adopter avec lui. Ou même Dante. Si agir ainsi ne menait à rien, pourquoi continuer ? Et en même temps, j'éprouvais un certain amusement à rentrer dans son jeu. Après avoir réactivé la Slide, je vérifiai la date. Combien de temps Kaya avait-elle été entre leurs pattes pendant que j'étais « désactivée » ? 18 octobre ?! Nom d'un démon ! Si je me fiais aux souvenirs que j'avais avant tout ce bordel, la simulation groupée était le 4 octobre ! Ils étaient restés quatorze jours à subir ça ? Tu m'étonnes qu'elle ait fini par péter un plomb ! Sans Caden comme soutien moral et complètement déboussolé par les multiples réalités qui se superposaient les unes aux autres, ça ne pouvait que mener à ce résultat ! Mais pourquoi Dante ne paraissait pas plus abîmer qu'elle ? Trop de questions tournaient en boucle dans ma tête sans compter cette culpabilité qui me rongeait depuis que j'avais pris conscience du coche que j'avais loupé avec Hécate... Frustrée de mon inutilité pour protéger Kaya et ma facilité à perdre une occasion en or, je décidai de m'habiller sans plus attendre. Mon estomac criait famine. Passer des jours à être rationnés à nouveau, nous avait fait perdre du poids. Déjà que Kaya avait eu du mal à reprendre une carrure basique... Ce n'était pas comme ça que l'on pourrait être efficace sur le terrain. D'ailleurs, je me demandais à quel moment ils prévoyaient de nous envoyer sur le terrain. Les entraînements, simulations groupées, c'était bien, mais ça ne valait pas le réel. La sonnerie retentit avant que je ne puisse poser la question à notre cher colocataire. Tant pis, ça attendra.

Enfin dans le réfectoire, je finis par rejoindre Caden. J'aurais préféré éviter d'être déjà confronté au meilleur ami de Kaya, mais Dayen ne m'avait pas laissé le choix. Lya était à côté, beaucoup moins blafarde que dans mes souvenirs et plus « présente » qu'avant. Comme si elle avait enfin retrouvé toutes ses capacités. Était-ce dû au remplacement de Slyder ou à autre chose ? À peine étais-je installée à la table, que Caden lança les hostilités : 
— Qu'est-ce que tu as fait hier ? C'était quoi tout ce sang ? Que s'est-il passé avec Hécate ? Pourquoi tu ne laisses pas Kaya reprendre le contrôle ?
— Whola ! Tout doux, cow-boy ! Une question à la fois. Pour commencer, ce sang était celui d'Hécate. Je lui ai définitivement réglé son compte... Oh ! ça va ! Ne me regarde pas comme ! Elle n'a pas eu le temps de faire grand chose à Kaya. D'ailleurs, Kaya n'était même pas consciente de ce qui s'est passé. Du début à la fin, j'avais pris le relais.
— Régler son compte ? Comment ça ?
— Honnêtement, hermano, tu n'as pas besoin de savoir.
— No soy tu hermano y lo sabes muy bien, así que no me llames así, me reprend-il plus contrarié que jamais. Responde a mi pregunta. ¿Por qué no la dejas tomar el control?*
— Porque ella no está bien y tu lo sabes muy bien**, je réponds. Et arrête de parler en espago. C'est votre truc à vous. Si tu en veux pas que je te dise « hermano », je ne le dirais plus. Ne t'inquiète pas.
— Si tu sais que je suis au courant de son état, tu sais donc que je peux l'aider. Enfin d'après Dante, souffla-t-il presque trop bras pour que je l'entende avant de reprendre, donc je te le redemande encore une fois...
— Tu l'aides : oui. Mais ce n'est pas suffisant, le coupai-je déjà agacée par le ton qu'il prenait avec moi.

Qu'il soit désespéré à l'idée que Kaya aille mal ou à cause de mes actes, d'accord, mais avait-il vraiment besoin d'être aussi agressif ? Je n'avais rien demandé à personne ! Et puis, ce n'est pas comme si j'en savais plus que lui ! Je pensais que Caden était juste un garde-fou pour Kaya à cause de leur lien. Ils avaient grandi ensemble après tout ! Il la connaissait mieux que quiconque. Et inversement. En dehors de Matthew ou de Jesse, s'il y avait bien quelqu'un qui pouvait l'aider à ne pas vriller, c'était lui. Ma présence ne suffisait pas toujours pour l'apaiser. C'était son seul pilier ici, donc je ne m'étais pas posé de question à ce sujet, mais ce qui s'était passé entre-temps avait changé la donne. Pourquoi je n'avais pas remarqué qu'il y avait plus que ça ? Et surtout, comment faisait-il ? Je soupirais avant de reprendre :
— Rappelle-toi dans quel état elle était quand tu lui as demandé de se rappeler ! Elle n'est pas capable de gérer les entraînements dans l'immédiat.
— … Dans ce cas, quand ?
— Je ne sais pas. Je ne l'avais jamais vu aussi abîmée jusqu'à maintenant. Ils n'y sont pas allés de main morte.
—Qu'est-ce qu'ils lui ont fait ?
— Crois-moi, tu n'as pas besoin de savoir. Et puis, ce n'est pas à moi de t'expliquer tout ça.
— Sauf qu'en suivant ta logique, elle ne va pas être en mesure de me le dire tout de suite. J'ai besoin de savoir.
— Pourquoi ? Pose-toi les bonnes questions avant cow-boy. Tu veux le savoir pour l'aider ou tu veux le savoir pour te donner des raisons de culpabiliser parce que c'est à cause de toi si elle a subi ça ?

L'air blessé qu'il affiche montrait que j'avais tiré dans le mille. Caden n'était pas quelqu'un de mauvais et Kaya ne souhaitait pas qu'il culpabilise. Lui dire ce qu'elle avait vécu sans qu'elle ne soit remise de ça, ne serait que le tourmenter un peu plus. Totalement inutile et contre-productif dans l'immédiat. Même après, je doutais que ça lui soit utile. Non, il pouvait toujours courir, il ne saura rien. Comme Kaya concernant Hécate.
— Non, c'est pas...
— Écoute, le coupai-je, je ne te dirais rien. Il faut que tu arrêtes de penser que tout est de ta faute. Tu ne pouvais pas prévoir que Slyder ferait ça. Ni toi, ni Lya, ni Kaya... Et pas même moi ! Nous ne pouvions anticiper une telle chose. Pourquoi et dans quel but il t'a tiré dessus ? Tout ça nous échappe encore. Sans compter le fait d'avoir fait subir à Kaya le reste. Ce qu'on doit faire maintenant, c'est aider Kaya, mais petit à petit. Je travaille dessus.
— Comment ? questionna Lya qui semblait tout aussi impliquée.

Elle était définitivement plus réactive qu'avant et nettement moins timide ! Que lui était-il arrivé pendant notre séjour à l'isolement ? Je doutais que ce soit lié seulement à la disparition de Slyder du tableau, non, c'était autre chose. Je me rappelais alors que Kaya avait déjà noté qu'elle semblait plus « consciente » les derniers jours avant la simulation groupée. Était-ce aussi lié à Caden ? Après tout, s'il pouvait « soigner » Kaya, cela pourrait-il être le cas pour Lya ? Instinctivement, je regardais Dayen. Si j'en étais venu à cette conclusion alors lui aussi. Lui ou Dante. L'un ou l'autre, ça revenait au même dans tous les cas. Visiblement Dante avait repris les rênes. Il me fixa tout en continuant de parler avec les autres. L'air qu'il prit ne fit que confirmer mes soupçons. Il détourna le regard vers Julie qui paraissait interloquée par ce qu'il disait. De quoi pouvaient-ils bien parler ? 

________________________
* : Je ne suis pas ton frère et tu le sais très bien, alors ne m'appelle pas comme ça, me reprend-il plus contrarié que jamais, réponds à ma question ! Pourquoi tu ne la laisse pas reprendre le contrôle ?
**: Parce qu'elle ne va pas bien et tu le sais très bien.

 

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
dodoreve
Posté le 09/06/2021
Kali qui appelle Caden "cow-boy" mon dieu xD Elle me fait trop rire. Mais elle se pose les bonnes questions aussi, et c'est vrai que Lya commence décidément à bien m'interroger ! Et malgré tout on ne sait vraiment pas quelles "conclusions" tirer non plus vis-à-vis du rôle que peut jouer Caden dans tout ça.
Sklaërenn
Posté le 09/06/2021
Moui, c'était absolument pas prévu. C'est venu tout seul à l'écriture, mais j'ai trouver ça trop choupi alors j'ai laissé x)

Je vais bientôt m'attaquer au cas Lya, je dois finir certaines choses avant, mais on va aborder un peu plus le sujet après le chapitre 30 normalement :)
ModesteContesse
Posté le 08/06/2021
Je suis perturbée que tu aies décalé tes jours de publication au mardi, je ne m'y fais pas décidément ah ah xD

LYA IS BACK !! Je suis contente, je sens qu'on va en apprendre plus sur elle très bientôt. Tu l'as fait revenir un peu au centre de l'attention, je pense que ce n'est pas un hasard ! Donc j'ai hâte héhé xP

La théorie comme quoi Caden pourrait la guérir et l'apaiser elle aussi est intéressante ! En revanche, je veux pas être rabat-joie, mais je ne partage pas cette théorie : à mon avis, ce n'est pas pour cette raison que Lya apparait plus consciente ces derniers temps ! Je pense que c'est dû au fait que Slyder n'est plus dans le coin, donc elle a cessé d'être son punching-ball déjà, et sans doute aussi qu'elle a cessé de jouer je ne sais quel rôle qu'aurait pu lui attribuer Slyder ! A mon avis, elle a une fonction spéciale au sein de la base. Bref, pour moi Caden n'a cet effet guérisseur que sur Kaya ! A voir par la suite, mais je suis presque sûre de moi xP

Hâte de voir ce qui va se passer après !
Sklaërenn
Posté le 08/06/2021
Oui, j'ai décalé parce que j'ai changé d'orga dernièrement et je me suis rendue compte que le mardi était plus simple alors j'ai continuer ahah.

J'ai tellement l'impression de te torturer avec Lya x)

Tu n'es pas rabat-joie. J'aime bien ta réticense au fait de penser que Caden n'aie cette capacité qu'avec Kaya. L'avenir nous dira si c'est réellement qu'avec elle ou pas. Mais l'absence de Slyder joue un rôle en plus effectivement. J'ai prévu d'aborder son cas prochainement, mais je n'ai pas encore trouver le bon moment x)

J'ai hâte d'avoir ton avis sur l'autre partie du chapitre du coup :)

Contente que ça te plaise toujours en tout cas :D
Vous lisez