Chapitre 2 : L'enfance

TW : Nudité partielle / Agression / Mutilation

 

Aaaah, l’enfance, période de ma vie. Je n’ai pas de qualificatif, ma mémoire a oblitérée plus ou moins toute ma vie avant mes 10 ans, je n’ai que de vagues souvenirs plus ou moins intéressants. Des souvenirs de moi et ma sœur, enfants, dans un parc. Des souvenirs de bastons dans mon école maternelle. Un ami d’enfance dont la peau d’un doigt a été arraché de la deuxième phalange jusqu’à l’ongle à cause d’un caddie roulant dans la cours de récréation. Quelques autres anecdotes de bagarres en primaire. Un camarade qui branche des pinces crocodiles, reliés à une pile sur sa voisine. Un autre qui, avant ou après, je ne sais plus, pince cette même personne si fort qu’elle a dû avoir des points de suture. Moi, assis’e sur des escaliers, en train de lire pendant la pause du midi, jusqu’à ce qu’une personne colle ses fesses, nues, sur ma joue. Un professeur en CM1/CM2 qui est le cliché du prof de la vieille école, à nous hurler dans les oreilles, nous planter ses ongles dans le bras, nous traînant au tableau pour nous humilier devant toute la classe. Voilà les quelques souvenirs qu’ils m’en restent, mis en vrac, sans chronologie car je n’en ai pas la moindre idée, mais en tout cas assez parlant pour dire que je partais dans la vie avec un bagage plein d’espoir et de bonnes ondes. Ou pas. Il y a aussi eu de bons moments, mais ils sont complètements éclipsés dans ma mémoire par tous ces mauvais souvenirs. M’enfin, je ne m’en suis pas si mal sorti’e, même si c’est le début d’une longue descente aux enfers, j’ai entamé l’ascension pour en sortir il y a quelques années, et même s’il y a des hauts et des bas, j’arrive à m’en sortir positivement grâce aux personnes que j’ai rencontræ durant ce périple périlleux. Car pendant mon enfance, durant le début de cette longue descente, j’ai fait la rencontre d’une personne qui me sauva plusieurs fois par la suite. Je ne sais pas si cette personne lira ceci, et j’en doute, aujourd’hui nous avons peu de contact. Néanmoins, en repensant à tout ce qu’il a fait pour moi, j’en ai encore des larmes qui me montent. Dans mon enfance, il n’a pas joué un grand rôle mais sera déterminant dans mon adolescence, qui sera segmentée en plusieurs chapitres tellement j’ai à dire sur cette période de ma vie ! Alors si tu t’es perdu et que tu passes par ici, Antoine, encore une fois, mille mercis pour tout ce que tu as fait pour moi. Sans plus attendre et avant que je fonde en larme en écrivant ces quelques lignes (j’aurai bien assez de quoi faire dans les chapitres suivants), commençons par le début. Le divorce de mes parents.

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
Charlotte RD
Posté le 04/08/2021
Je pense que je vais répéter probablement ce que les autres commentaires disent, mais je trouve ce passage très émouvant.
Il est vrai que lorsque tu évoques tes souvenirs d'enfance, je n'ai pu m'empêcher d'emblée de penser aux miens. Je partais donc joyeuse à cette idée car pour moi l'enfance est synonyme de bons souvenirs dans l'ensemble, mais j'ai été saisie au fur et à mesure par la brutalité que tu relates ici. C'est triste, les enfants sont cruels, les enseignants parfois incompétents et même si on ne pourra jamais totalement se mettre à la place de quelqu'un, je ressens beaucoup d'empathie pour toi et ce que tu as traversé. J'espère que dans la suite de ton récit cela ira mieux à un moment (même si tu annonces déjà cette descente).
Hugo Melmoth
Posté le 15/07/2021
De même que Coco, je suis touché. Ton enfance semble en effet n'avoir vraiment été pas facile, c'est triste. J'espère en tous cas qu'écrire te permettra de respirer à nouveau.
De nouveau, c'est un chapitre dont j'aime le style. Il est court mais efficace et touchant.

Bon courage pour la suite ! Je me remettrai à cette lecture un autre jour.

H.M.
GasteropodMissy
Posté le 16/07/2021
Je me souviens seulement des mauvais souvenirs, alors de ce côté ça semble difficile, mais je ne sais pas si les souvenirs que j'en ai sont représentatifs ou pas, mais je pense que ça l'est plus ou moins.
Merci beaucoup, ce style m'est très cher, content'e que ça plaise !!

Pas de souci, merci beaucoup pour tes encouragements !!
Cocochoup
Posté le 13/07/2021
coucou!
et bien que dire sur ce que tu nous relates...
Je suis profondément touchée et bouleversée par ce que tu as traversé et retenu de ton enfance.
Il y a toujours quelque chose de libérateur dans l'écriture, de décharger une partie de soi en mots.
J'espere que ce voyage dans lequel tu t'es engagé.e t'emmeneras dans des terres plus sereine ❤️
GasteropodMissy
Posté le 13/07/2021
Merci beaucoup de ton soutien, ça me fait chaud au coeur !!
Oui, c'est en parti pour ça que j'entreprends cette démarche !! Et là ce n'est pas seulement une partie, mais tout de moi que j'essai de mettre, pour le meilleur, s'il y en a et surtout pour le pire
Pour l'instant cela fonctionne très bien, ça me permet à la fois de sortir tout ce que j'ai à sortir et de faire une grande introspection, je me suis rendu'e compte de beaucoup de choses en écrivant et je continu de le faire en écrivant la suite, réflexions dont j'essai de vous faire part par la suite

Le début du chapitre trois arrive demain, alors si tu veux en lire plus, n'hésite pas
SoupeSieste
Posté le 11/07/2021
( Il faut que je passe avant Louve, car comment écrire un commentaire après elle? Elle a déjà tout dit!) 😂

Beaucoup de sincérité dans ce chapitre, mais je sais que cela sera le cas durant tout le long de tes lignes. Moi non plus je n'ai pas beaucoup de souvenirs de l'enfance à part les moments marquants.
J'ai aussi un ami qui s'est coupé une phalange, mais avec un portique à l'entrée d'un parc. Et des professeurs timbrés ont en a tous eu malheureusement...
Ta dernière phrase nous tiens en haleine. Hâte de connaitre ton ressentit.
GasteropodMissy
Posté le 11/07/2021
Ahah, ne t'en fais pas, ton commentaire me fais très chaud au coeur et tu arrives à apporter autre chose, alors merci de ces anecdotes soutien !!

La suite arrive mercredi !!
petite_louve
Posté le 11/07/2021
Un nouveau chapitre court mais efficace !
Si le début peut faire sourire le lecteur avec ces anecdotes enfantines, malgré la méchanceté gratuite des enfants, parce que ça nous rappelle aussi les déboires de nos jeunes années. On finit avec un certain pincement au coeur à l'évocation de cette descente aux enfers et face à ta sincérité pour tes larmes convoquées par des souvenirs douloureux.
La sincérité et l'honnêteté sont ceux que tu prônes pour ton écrit et c'est ce que nous retrouvons. C'est donc un premier objectif atteint pour ces 2 premiers chapitres.

Avec ces dernières phrases, nous attendons d'en savoir plus sur toi et ton histoire. Toujours dans le but de mieux te comprendre, mais également dans l'attente que tu te livres pour soulager ta peine, tes chagrins et autres moments difficiles =)
GasteropodMissy
Posté le 11/07/2021
Merci beaucoup pour ton message, il me fait vraiment très chaud au coeur !!
A vrai dire, ces larmes sont plutôt positives car je repense à tout ce qu'il a fait pour moi durant toutes ces années et je ne peux m'empêcher de pleurer car c'est la première personne à m'avoir tendue la main, à comprendre ma souffrance et à essayer de la réduire à néant.
Ça oui je vous livre tout, sans concessions, aussi brut que ça me viens en tête !

Mercredi on attaque enfin le vif du sujet, je pense que ce premier chapitre ne vous décevra pas, du moins je l'espère. Le chapitre trois et ses (pour l'instant) 6 sous parties sont assez chargées, même si la dernière sera la plus douce !!
Vous lisez