đź‘‘ CHAPITRE 2 đź‘‘

S'il y a bien une chose qui fait fonctionner notre belle et charmante société, ce sont les potins. Les petits détails croustillants de la vie de nos concitoyens. Les dernières nouvelles de ce qu'il se passe dans le monde, les sujets de Nettivia avaient tendance à s'en foutre royalement. Diplomatie, relations internationales, guerre, commerce, rien de tout ça ne semblait être au cœur des conversations ou bien faire le tour des tavernes. Ce qui plaisait et ce que les gens voulaient, c'était du scandaleux. Rien de plus. Et qui de mieux que la famille royale pour leur fournir tout ce qu'ils désiraient à ce niveau-là.

Ce n'était un secret pour personne, la famille royale était décousue. Le Roi Nergard était un roi bon, juste et soucieux de servir ses sujets en bon père du peuple, néanmoins sur le plan personnel, l'homme à la couronne dorée était une catastrophe. Il eut huit enfants de quatre femmes différentes.

De la Reine Calice, il eut ses premiers enfants : Le Prince Byron, aîné suprême de la fratrie et imbu de sa personne au possible et la Princesse Ivory, première des princesses et ayant une personnalité plus que diabolique. De sa première maîtresse s'en est venu les jumeaux Cybele et Kybele, deux princes aux caractères bien trop enjoués. De sa deuxième maîtresse, la plus fertile disons-le, sont nés le Prince Gavin, la Princesse Isidora et le Prince Chester. Tous les trois partagent le trait commun de se mêler que peu des activités de la cour, préférant vivre en retrait dans un domaine loin de la capitale et ne se présentant devant leur père qu'au besoin. Enfin, d'une servante du château est née votre humble narratrice la Princesse Magdalena, alias la Princesse Oubliée. Mes aînés sont trop occupés à se quereller tandis que d'autres s'en fichent éperdument de l'existence des uns et des autres.

Tout ce qu'ils partagent en commun c'est un dégoût profond pour...ma personne. Évidemment, je suis la seule n'ayant pas eu une mère noble et selon certains domestiques, mon côté "sauvage" viendrait probablement d'elle. En vérité, je n'en ai pas la moindre idée, je n'ai jamais connue ma mère. Les rumeurs disent qu'Ivory l'a fait disparaître, car malgré le fait qu'elle ait été servante, on dit que ce fut une femme d'une grande beauté et d'un esprit particulièrement vif.

Et donc, tout ce charmant petit monde a le mérite d'attirer la curiosité malsaine de tout un Royaume avide d'avoir un potin à se mettre sous la dent. Pourtant, ce n'est pas ce qui manque bien que les affaires concernant la famille royale et son joyeux bordel soient intimement contrôlées par le Conseil de l'Information. Les yeux et les oreilles du Royaume. Chaque nouvelle concernant une tête couronnée est vérifiée et bien souvent censurée. Ne sort des murs du Palais que ce qu'il faut. En somme ? De fausses informations. Si Ivory et Byron n'étaient pas si prompts à faire des lives sur leurs réseaux en racontant absolument tout ce qu'il se passe ici, je suis persuadée que le petit manège du Conseil aurait pu fonctionner. Malheureusement, la société, bien que noyée sous une vague d'écrans et d'informations à longueur de journée, n'a pas encore sombré dans la stupidité. Certains savent utiliser les réseaux intelligemment.

Néanmoins, chaque photo, chaque publication sont vérifiées par un attaché aux communications que chaque Prince et Princesse a à ses côtés. Sauf moi. Étrangement, on a estimé que je n'en avais pas besoin. J'ai visiblement trop peu d'abonnés pour mériter que l'on vérifie ce que je fais. L'avantage ? Je peux faire à peu près tout ce que je veux et publier le contenu de mon choix. Malheureusement...j'ai trop peu d'abonnés pour que cela soit relayé. Je présume que c'est un cercle sans fin. De toute façon, que pourrais-je prendre en photo ? Mon assiette du midi ? Ma tenue du jour ? C'est ridicule et puis, qui fait ça sérieusement ? Ça n'intéresse personne de savoir quelle escalope ou quelle robe on enfile. Du moins, ce n'est censé intéresser personne. Mais dans un monde où tout est rendu public et où tout est une perpétuelle course aux likes, aux commentaires et aux abonnés...La moindre petite chose qui nous entoure ou qui fait partie intégrante de notre vie est maintenant une arme de choix pour se mettre en avant.

Quel genre de vie est-ce là et est-ce la nôtre ? N'est-elle pas en train de nous échapper ? C'est parfois ce que je me demande.

Je me demande à quoi ressemblerait une vie, une société, un monde dans lequel nous ne serions pas accrocs à ce genre de curiosité malsaine.

 

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
Lauh Gnij
Posté le 20/07/2020
Coucou !
Je m'arrête dans ma lecture pour te laisser un petit commentaire de début de lecture ^^ bien que j'ai très envie de plonger davantage dans l'histoire aha.

Globalement, l'histoire est captivante et bien rédigée. On a la présentation des personnages qui est très intéressante (notamment avec des anecdotes qui ajoutent sans conteste du charme à l'écriture !) et qui nous met un peu le décor en place, mais j'ai hâte de voir quand va commencer ce fameux "ruler game" et je vois déjà la bataille acharnée entre ces fameux princes et ces fameuses princesse aha ! On a déjà un petit coup de cœur pour Magdalena, qui n'a vraiment rien pour elle, couraage !!

Ensuite, j'aimerais te faire part de quelques remarques sur des choses qui m'ont arrêté dans la lecture (elles sont totalement subjectives).

- "Les dernières nouvelles de ce qu'il se passe dans le monde, les sujets de Nettivia avaient tendance à s'en foutre royalement" Cette tournure de phrase nous oblige à lire une deuxième fois la phrase pour se rendre compte que qu'est-ce qu'ils ont tendance à se foutre, alors peut-être inverser les deux parties de la phrases.

- "il eut ses premiers enfants : Le Prince Byron" après les deux points, pas de majuscule (désolée pour le petit détail aha)

- Ensuite, on a beaucoup de noms d'un coup, ils sont vraiment bien introduits. En revanche, ensuite quand tu mentionnes le nom d'Ivory, je t'avoue que j'ai dû revenir en arrière pour me rappeler qui était Ivory. Pour cela, je peux te conseiller d'ajouter une petite description après la deuxième mention, par exemple "cette peste d'Ivory" vu que tu la décrivais comme ayant une personnalité diabolique ou encore simplement "Ivory, la première princesse".

- "Pourtant, ce n'est pas ce qui manque bien que les affaires concernant la famille royale et son joyeux bordel soient intimement contrôlées par le Conseil de l'Information. Les yeux et les oreilles du Royaume."
Ici, je relève deux soucis de ponctuation : la première serait d'ajouter une virgule après "ce qui manque", la deuxième serait de remplacer le point après "information" par une virgule, car "les yeux et les oreilles du Royaume" renvoient au conseil et avec le point, j'ai eu une impression de détachement.

Voilà, j'en ai fini avec les remarques, elles sont un peu pointilleuses et n'empêchent pas la lecture bien sûr.

Enfin, ce passage :
"De toute façon, que pourrais-je prendre en photo ? Mon assiette du midi ? Ma tenue du jour ? C'est ridicule et puis, qui fait ça sérieusement ? Ça n'intéresse personne de savoir quelle escalope ou quelle robe on enfile."
J'adhère ! Quand j'ai lu ça, j'ai senti une vraie attache avec Magdalena, un personnage auquel je pourrais m'identifier sur ce point. Ce qui la rend plus attachante pour mon cas.

J'ai vraiment hâte de voir comment tu vas tourner et retourner cette problématique des réseaux sociaux dans ton histoire et je m'en vais lire la suite !
Bon courage, je te souhaite tout plein d'inspiration !
ManonSeguin
Posté le 21/07/2020
Coucou !

Waw quel pavé ahaha merci en tout cas pour tes remarques, comme c'est une sorte de premier jet, je vais pouvoir retravailler tout ça en ayant tout noté sur mon petit carnet, c'est chouette car ce sont des choses que je ne vois pas spécialement en écrivant !

Et je suis contente que l'histoire te plaise dès le début ! J'ai également hâte de vous dire plus long sur The Ruler Game et sur la problématique des réseaux sociaux dans l'histoire ;)
MissRedInHell
Posté le 02/07/2020
Hey ! :D

J'aime beaucoup que ce chapitre arrive en deuxième. Il permet de poser l'univers et tout ce qu'il implique. On comprend mieux ce monde après s'être attaché aux personnages, bref, c'est une construction qui me plaît bien. :3

Du coup, maintenant, j'attends la suite /o/

D'ailleurs, je ne sais pas si tu as remarqué, mais on peut mettre le texte en justifié ici et c'est trop bien ! :3
ManonSeguin
Posté le 03/07/2020
A la base c'était un chapitre prévu bien plus tard, mais je me suis dit qu'il avait autant sa place au début, pour mieux cerner certaines choses o/ Des fois, ça m'arrive de réfléchir à la constitution de mon récit ahaha.

Et je ne savais pas pour la justification de texte, merci ! Je vais pouvoir faire ça !

Quant Ă  la suite...Elle arrive bientĂ´t promis
MissRedInHell
Posté le 03/07/2020
En tout cas, ça rend grave bien :D

De rien o/

Huhu nice :3
Vous lisez