Chapitre 15 - narrateur 1

   Nous atteignons le village en fin d'après-midi. Paul nous a prévenus que Diego devrait nous recevoir sans problème, mais nous approchons tout de même doucement, en silence et en longeant les bords du chemin pour ne pas être des cibles faciles. Des rires et des cris nous parviennent du village. Des enfants qui jouent. Je pense que nous ne risquons rien.

   Ma vue ne m'avait pas fait défaut, il n'y a bien que quatre maisons, réparties autour d'une place centrale sur laquelle huit enfants de tout âge sont en train de jouer au foot. Un petit nous voit approcher et montre du doigt dans notre direction. Le plus grand intercepte le ballon et se dirige vers nous. Étant donné qu'aucun des autres ne lui arrive à l'épaule, j'en déduis que c'est Diego. Paul nous fait signe de nous arrêter à côté de la première maison et nous attendons qu'il vienne jusqu'à nous. On ne sait rien de lui, mais je souris malgré moi. Ses boucles sombres rebondissent sur sa tête alors qu’il s’approche en trottinant. Il a la peau mate de quelqu’un qui n’a pas peur du soleil, et malgré sa taille, il a l’air un peu plus jeune que nous. Ce type semble parfaitement inoffensif et j'espère un peu qu'en l'accueillant avec un sourire, il sera moins enclin à nous renvoyer d'où nous venons à l'aide du pouvoir qu'il a, peu importe lequel.

   Paul l'interpelle.

   - Bonjour Diego. Je suis Paul, et voici tes camarades de l'Assemblée.

   Diego s'arrête à quelques mètres de nous. Il n’a clairement pas l’intention de nous attaquer, mais je lis de la surprise dans son regard, comme s'il ne s'attendait pas à nous voir arriver un jour. Il finit par s'approcher et tend la main à Paul puis aux autres membres du groupe. Ouf, cette rencontre va se passer paisiblement ! Et il est plus impressionnant de près. J'ai eu du mal à garder mes yeux dans les siens lorsqu'il m'a serré la main... Ils sont d’un vert époustouflant. Il nous fait signe de le suivre vers la maison à l'opposé de la place et relance en passant le ballon aux enfants, qui se remettent à jouer sans lui, sauf deux qui partent en courant vers un chemin qui sort du village.

   Une fois à l'intérieur, il nous présente sa mère qui nous invite à nous installer autour de la table tout en nous jetant des regards méfiants. C'est Diego qui prend la parole.

   - Je pense savoir pourquoi vous êtes là.

   - Les démons sont en train de se regrouper, lui répond Paul.

   - Mon père va vouloir en savoir plus avant que je parte. Pablo et Tom sont partis le chercher. Il devrait arriver bientôt.

   - Nous pouvons attendre, nous sommes en sécurité ici.

   - Pas vraiment, maintenant que vous êtes là.

   - Nous avons pris nos précautions. Nous avons marché deux jours pour venir jusqu'à toi. Ta famille ne craint rien.

   Diego ne répond rien. Il nous regarde tour à tour en prenant le temps de nous dévisager. Son regard s'arrête sur David, qui lui sourit avec toute la gentillesse dont il est capable. Paul remarque l'échange de regards et intervient.

   - David ne fait pas partie de l'Assemblée.

   Le regard de Diego passe de l'analyse à la surprise totale. Il se tourne vers Paul en haussant un sourcil. 

   - Disons qu'il est comme un bonus. Le trépied de Marina, dont tout le monde pourra bénéficier.

   Voyant qu'il passe de Sacha à moi pour identifier laquelle de nous est Marina, je lève la main pour l'aider et le sourire qu'il m'adresse me donne l'impression que je vais fondre sur place. Non seulement, ce type a des yeux d'un vert éblouissant, un corps de rêve (autant dire que le tee-shirt blanc trempé de sueur ne cache rien...), mais en plus il a un sourire digne d'une pub Colgate. La vie est injuste.

   Trêve de plaisanterie. Le père de Diego entre en trombe dans la maison, lui aussi couvert de sueur, mais mélangée à de la terre. Il s'essuie le front d'un revers de main et repousse une mèche qui lui vient dans les yeux. Pas de doute, on sait d'où Diego tient sa tignasse brune. Paul se lève à son arrivée et se dirige automatiquement vers lui. Le père l'entraîne dans la pièce voisine, nous laissant tous les cinq en silence autour de la table, avec Diego qui nous scrute un à un et sa mère qui ne nous quitte pas des yeux non plus, debout derrière lui.

   Je ne sais pas si je me suis déjà sentie aussi mal à l'aise... Yi et Sacha ont tous les deux un visage fermé, les yeux fixés sur Diego et sa mère, une main sous la table, probablement prêts à dégainer leur arme si besoin. David est comme moi, il ne sait pas où se mettre et son regard se pose sur tout ce qu'il peut autour de lui en évitant soigneusement les autres autour de la table.

   - Quels sont vos pouvoirs ? nous demande soudain Diego.

   Alors que David et moi avons sursauté au son de sa voix, Yi et Sacha n'ont pas bougé d'un poil et ne répondent pas. Je ne sais pas s’ils se sont concertés, mais leur comportement laisse à penser que nous allons vraiment avoir besoin de faire plus ample connaissance pour que ces deux-là nous fassent un jour confiance.

   Pendant que je suis encore partie dans mes pensées, c’est David qui prend la parole.

   - Marina maîtrise les vents ! Et c'est une archère exceptionnelle, répond-t-il avec beaucoup d'enthousiasme. Yi maîtrise le feu et d'après ce que j'ai vu, il a toujours son nunchaku sur lui. Et Sacha pourrait certainement construire un igloo sur la place de votre village. Quant à son arme...

   Ne l'ayant encore jamais vue, David interroge Sacha du regard. Elle sort son poignard de sa ceinture à l'arrière de son pantalon. À la vue de l'arme, la mère de Diego se fige, mais celui-ci se lève et lui dit quelque chose pour la rassurer. Il sort ensuite de la pièce et en revient quelques secondes plus tard avec un sabre. Il sourit de fierté, comme s'il était en train de nous présenter son nouveau jouet.

   - Et mon don est la maîtrise du sol. Mais j'ai encore beaucoup à apprendre...

   Sur ce sujet, je ne peux que compatir.

   - Ne t'inquiète pas, moi aussi. J'ai découvert mon don il y a seulement quelques jours, je lui dis d'un ton amical. Je suis heureuse quand j'arrive à soulever quelques feuilles !

   - J'ai failli ensevelir mon école sous terre...

   - Ah, alors notre problème n'est pas exactement le même...

   - Et il s'est passé quoi ? lui demande David, d'un ton un peu trop enjoué.

   - Le prof était en train de s'acharner sur moi et je n'avais aucune idée de la réponse qu'il attendait. J'étais en train de bouillir intérieurement lorsque le sol a commencé à trembler. Une faille s'est ouverte en plein milieu de la classe, c'était la panique, les autres élèves commençaient à se lever et à essayer de sortir... Je savais bien que c'était moi, mais je ne savais pas comment l'arrêter, alors j'ai essayé de faire évacuer tout le monde...

   - Et le prof ?

   - Il s'est foulé la cheville en tombant dans la faille qui s'ouvrait... L'école a été fermée pendant plus d'une semaine.

   - Excellent ! s'exclame David, que l'histoire amuse clairement beaucoup.

   Son amusement se répand jusque Diego, qui semble porter un nouvel œil sur cette histoire et finit par en sourire aussi. Yi et Sacha n'ont pas laissé passer une seule expression lorsque Paul et le père de Diego reviennent dans la cuisine. Le père se dirige vers son fils et le serre dans ses bras.

   D'un signe de tête, Paul nous indique que nous allons repartir. Nous sortons tous sur la place, laissant Diego dire au revoir à ses parents. Il nous rejoint quelques minutes plus tard, un sac sur le dos et son sabre passé en bandoulière. Il nous passe devant et va vers les enfants qui se sont arrêtés de jouer en nous voyant sortir. Il les soulève tous du sol pour les serrer dans ses bras l'un après l'autre et il termine avec un petit garçon et une petite fille dont la ressemblance ne laisse rien à supposer. Son frère et sa sœur. Agenouillé au sol, il les tient contre lui si fort que les deux petits commencent à se débattre pour se libérer. Il les embrasse et revient vers nous. Les yeux rougis de larmes, il redresse son sabre et s'adresse à Paul.

   - Je suis prêt.

   Nous marchons presque une heure en silence avant que Paul ne choisisse un champ d'où nous téléporter. Nous nous mettons en cercle et nous tenons les mains. L'un en face de l'autre, Paul et Yi sont en charge de nous téléporter vers notre prochaine destination.

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
Renarde
Posté le 10/01/2020
Coucou Schumiorange,

Bon, au moins David n'a peut-être pas de super pouvoirs, mais il détend l'atmosphère ! Yi et Sacha se sont trouvés pour le côté gros-dur-qui-ne-laisse-rien-paraître, Diego a l'air bien plus détendu, plus "humain". Il complète bien le groupe actuel je trouve.
Pour l'instant, on distingue bien chacun des personnages, ce qui n'est pas évident à gérer avec autant de jeunes, bravo !

Sinon c'est moi ou Marina fantasme sur tous les garçons du groupe ? XD.

David, david, va falloir ramer sévère là !
Schumiorange
Posté le 10/01/2020
Salut Renarde !

J'adore ta remarque sur Marina qui fantasme sur tous les mecs !! Tu m'as beaucoup fait rire !! XD Et c'est tout à fait vrai !!!! Et entièrement volontaire, j'avais envie d'un personnage féminin qui sait ce qu'elle veut et qui sait ce qu'elle aime ! David a du souci à se faire ; )

Je suis rassurée de savoir que les personnages se distinguent bien pour le moment, ce n'est pas toujours facile de jongler avec autant de têtes, mais ils sont tous indispensables et chacun a son rôle à jouer dans le développement de l'histoire. Et puis, plus on est de fous, plus on rit !
Vous lisez