Chapitre 14 - Lexa

Par Gabhany
Notes de l’auteur : Où on découvre l'histoire de Lexa, et aussi un peu de Kiaraan ... Bonne lecture !

Abasourdi, Rodrik se tourna vers Lexa. Il ouvrit la bouche pour répondre, son incrédulité se lisant sur son visage, mais Oksa fut plus rapide

- Que veux-tu dire ? demanda-t-elle en posant sa main sur le bras de sa sœur. Tu n’es plus en danger maintenant que nous t’avons retrouvée. Il ne t’arrivera plus rien.

- Tu ne comprends pas ! se dégagea brusquement Lexa.

Refusant de croiser le regard de sa sœur, la jeune fille se tourna vers Lyria, le visage empreint d’incertitude.

- C’est ton histoire, ta famille, affirma la chef des Lupus. C’est à toi de décider de ce qu’ils doivent savoir. Souviens-toi d’une seule chose, cependant : nous t’avons accueillie, mais tu n’es pas l’une des nôtres. Pas encore. Le choix t’appartient, mais il doit être définitif.

Elle offrit à Lexa un sourire dont la bienveillance équilibrait la fermeté de sa voix.

- Mes gardes vont vous ramener. Largo !

Le jeune homme s’avança.

- Emmène les deux filles dans leur cabane. Lexa a l’autorisation de les accompagner, mais tu resteras à proximité pour veiller.

- Bien, Mère.

Largo se dirigea vers Kiaraan et Oksa.

- Un instant ! s’exclama Rodrik. Je souhaite moi aussi entendre ce que Lexa a à nous dire. Cela nous concerne tous. Nous avons le droit de savoir.

- Il n’est pas question que vous partagiez la même cabane, pour des raisons évidentes de sécurité. Vous voulez comprendre, mais avez-vous pensé qu’en insistant ainsi, vous volez leurs retrouvailles à Lexa et sa sœur ?

- Très bien. Je demande moi aussi un entretien en privé avec Lexa, dans ce cas.

- C’est à elle de décider. En attendant, dehors !

Sur un geste excédé de Lyria, Largo et les gardes firent sortir les Ursi de la salle et les guidèrent le long du sentier jusqu’à leurs cabanes respectives. Kiaraan remarqua que l’arbre dans lequel étaient retenus ses compagnons était tout proche du leur. Leurs branches se touchaient presque, et elle était certaine que les Lupus pouvaient se déplacer de l’un à l’autre à loisir. Mais elle n’envisageait plus de s’enfuir. Trop de choses étaient en jeu, maintenant. La jeune fille espérait beaucoup des explications de Lexa. Elle pourrait leur dire si elle avait vu un de leurs autres disparus, peut-être même Silène. Kiaraan avait l’impression d’entendre son esprit bourdonner. Elle était décidée à suivre la piste des disparus jusqu’au bout. Il le fallait, si elle voulait retrouver Silène. Elle pressa le pas pour regagner leur cabane, impatiente de découvrir l’histoire de Lexa. Celle-ci, en revanche, restait silencieuse et se mordait les lèvres. Elle fixait tantôt Oksa, tantôt Rodrik, le visage froissé par le doute et l’appréhension.

Kiaraan arriva la première au pied de l’arbre, et empoigna sans attendre le ceinturon qui la hisserait jusqu’à leur cabane. Elle laissa un des gardes la harnacher tout en observant le manège de Lexa. À quelques mètres derrière Oksa, elle se tenait immobile, les yeux fixés sur Rodrik, semblant hésiter à le suivre. Celui-ci ne cessait d’ailleurs de tourner la tête vers elle tandis que ses compagnons étaient hissés un par un dans leur arbre.

- Lexa ? finit par appeler Oksa qui avait rejoint Kiaraan.

- J’arrive, petite sœur.

Elle fit alors volte-face et courut vers Rodrik. Quand elle fut face à lui, elle se hissa sur la pointe des pieds et lui chuchota quelque chose à l’oreille. Elle se détacha de lui tout aussi vivement qu’elle était arrivée, en laissant sa joue frôler celle du jeune homme, et rejoignit enfin sa sœur qui l’attendait.

*

Largo et les autres gardes les abandonnèrent aussitôt après les avoir amenées à bon port. Kiaraan entendit des bruissements au dessus d’elles, puis le silence s’installa tandis qu’elles s’asseyaient. À cet instant, elle savait gré à Largo de leur laisser un peu d’espace malgré les ordres qu’il avait reçus.

Un peu gênées aux entournures, les trois filles s’entre-regardèrent un long moment, sans savoir par où commencer. Tout en brûlant de curiosité, Kiaraan essayait de se faire toute petite, pour laisser les deux sœurs se retrouver. Mais ni l’une ni l’autre n’osait entamer la conversation. La jeune fille vit Lexa ouvrir la bouche plusieurs fois sans que rien n’en sorte. À la grande surprise de Kiaraan, le doute avait remplacé la joie sur le visage d’Oksa. Son amie détournait le regard de sa sœur qui elle, tentait désespérément de l’accrocher.

- Je suis heureuse de te revoir en vie, Lexa, se décida à intervenir Kiaraan. Si tu nous racontais un peu ce qui t’est arrivé ?

Lexa se tourna vers elle et la remercia d’un sourire soulagé.

- Je suis tellement heureuse de vous revoir, moi aussi. Je… je ne sais pas par où commencer…

- Par le début, peut-être, répliqua froidement Oksa. Que t’est-il arrivé après ta Mue ? Comment se fait-il que tu te sois retrouvée chez les Lupus ? Pourquoi est-ce que tu n’es pas revenue, pourquoi tu ne nous as pas prévenus ?!

Oksa avait crié cette dernière phrase. Elle se releva d’un bond et marcha jusqu’à la porte de la cabane, respirant à grands coups l’air froid de la nuit.

- Je ne suis pas revenue parce que j’ai Mué en loup, répondit Lexa d’une petite voix.

Oksa se retourna d’un bloc, stupéfaite. Elle fixa sa sœur, les yeux écarquillés de surprise. Elle avait l’air de ne pas savoir comment mettre son étonnement en mots, ouvrant et refermant la bouche sans qu’un son n’en sorte. De son côté, Kiaraan était abasourdie. C’était impossible ! Lexa était membre du clan des Ursi, pas des Lupus ! Les gênes et l’esprit de l’ours faisaient partie d’eux. Kiaraan n’avait jamais entendu parler d’une chose pareille. Les Clans vivaient justement séparés pour éviter ce genre de phénomènes. La Mère avait bien fait les choses, en les regroupant selon leur animal totem. Les espèces étaient séparées, comme pour les Purs, pour éviter les querelles et les combats sous leur forme animale. Kiaraan dévisagea Lexa, les sourcils froncés. Elle ne comprenait pas.

Oksa finit par se laisser glisser le long du mur, en dévisageant sa sœur d’un regard brillant de larmes.

- Oh, Lexa… mais comment… comment est-ce possible ? … Et pourquoi tu ne nous as rien dit ? Depuis quand … ?

- Parce que… parce que c’était déjà assez compliqué comme ça pour moi ! J’ai mué en loup dès ma première Mie, et j’ai cru que je devenais folle quand je me suis réveillée ! Je n‘y croyais déjà pas moi-même, comment aurais-je pu me confier à qui que ce soit ? Qui m’aurait cru ? J’ai prié très fort pour que ce soit une erreur, une anomalie, j’ai supplié la Mère que cela ne se reproduise pas. Mais hélas, à ma deuxième Mue, juste après mon appariage, j’ai encore mué en loup. Quand je suis revenue à moi, j’étais à Nevadis. Les Lupus m’avaient trouvée pendant ma Mue et m’avaient guidée jusque chez eux.

- Ils t’ont accueillie comme ça, sans te poser de questions ?

- J’ai été mise en quarantaine, au début. Le Conseil ne voulait pas me garder, ils disaient que ma Mue ne suffisait pas à faire de moi une Lupus. Mais Lyria m’a interrogée, elle voulait  en savoir plus sur moi. Elle m’a dit qu’ayant un loup en moi, j’avais ma place parmi eux, mais que c’était à moi de décider qui je voulais être, Ursi ou Lupus. Que je devais faire mes preuves en tant que Lupus, si je décidais de rester. Elle m’a aussi laissé entendre que ce n’était pas la première fois que ce genre de choses se produisait.

- Pas la première fois ? Tu penses qu’il y a d’autres Ursi qui ont mué en loup comme toi ? intervint Kiaraan.

- Je ne pense pas, non. En tout cas, je n’ai vu personne d’autre de chez nous ici.

- Et Hansen, ton mari ? Il était au courant pour ta Mue ? relança Oksa avant que Kiaraan puisse poursuivre.

- Non. Je ne lui ai jamais rien dit. Personne n’était au courant.

Oksa la dévisagea  d’un regard soucieux, l’air d’avoir compris quelque chose qui échappait totalement à Kiaraan.

- Alors c’est pour ça que Rodrik et toi vous … ? Mais pourquoi ? Pourquoi tu ne m’as rien dit à moi, ta sœur ?

- Mais tu crois que c’était facile ? Que j’aurais pu te révéler une chose pareille au beau milieu d’une conversation banale, comme ça ? J’ai voulu me confier à toi, mais je n’ai jamais osé. Et puis je te rappelle qu’on n’était plus vraiment proches, déjà avant l’appariage. Quant à Rodrik, il voyait bien que quelque chose n’allait pas, mais je … je n’arrivais pas à le lui dire, et je ne pouvais pas rester avec lui et lui mentir chaque jour. Hansen ne savait pas qui j’étais, avant. Il ne me posait pas de questions, il était là, il me faisait rire et me sentir de nouveau insouciante… j’ai été lâche, et stupide, je sais, mais avant ma deuxième Mue, je n’étais pas prête à affronter tout ça.

Oksa poussa un long soupir tremblant. Elle dévisageait sa sœur, fouillant son visage avec intensité, les yeux brillants de larmes. En retour, Lexa fixait sa sœur avec un espoir éperdu, qu’elle tentait pourtant de dissimuler. Kiaraan sentit vibrer dans l’air tous les non-dits, tous les reproches, toutes les contradictions qui tissaient l’arrière-plan de leur relation. Cela avait toujours été ainsi entre elles deux. Kiaraan s’était souvent étonnée de voir à quel point Oksa et sa sœur étaient différentes, opposées, mais pourtant incapables de vivre l’une sans l’autre.

- Alors, toi aussi tu l’as senti ?, finit par proférer Oksa d’une petite voix.

Lexa leva les yeux au ciel en réprimant un sourire attendri.

- Est-ce que j’ai senti que nous nous étions éloignées ? Que nous n’arrivions vraiment plus à communiquer ? Oui. Bien sûr que oui. Est-ce que ça m’a attristée ? évidemment.

Après une infime hésitation, elle tendit le bras et attrapa la main d’Oksa.

- Je suis désolée de n’avoir pas su te parler. Je n’y arrivais pas, j’étais trop effrayée, et je pense que quelque part, j’avais honte. Je me sentais différente, illégitime. C’est pour ça que je ne suis pas revenue après mon réveil à Nevadis. Ici j’ai la sensation d’être à ma place.

- Et toi, pardonne-moi d’avoir cru que tu m’avais trahie et abandonnée. Je ne savais pas tout, et je n’aurais pas du te juger.

Les deux sœurs s’étreignirent férocement un bref instant, et se séparèrent en se souriant avec une confiance retrouvée. Kiaraan se sentait véritablement heureuse pour elles, mais un élément la turlupinait encore.

- Lexa, tu n’as vu aucun autre Ursi à Nevadis ? Même quelqu’un qui n’aurait pas mué en loup ?

- Non, je n’ai vu personne de chez nous. Ils disent la vérité, vous savez,  ils ne sont pas impliqués dans les disparitions. Ni dans l’agression de Lohim. S’il y avait eu une bagarre entre eux ou quoi que ce soit, Lyria en aurait été immédiatement informée. Et j’ai passé beaucoup de temps avec Lyria depuis que je suis ici, je l’aurais su.

- Mais attends un peu, je ne comprends pas. Tu as bien dit tout à l’heure que Lyria t’avait confié que ce n’était pas la première fois qu’un Ursi muait en loup ? Si c’est vrai, c’est peut-être un de nos disparus qui a mué en loup, ou en autre chose ? Ça ne peut pas être une coïncidence !

- Ce n’en est pas une, déclara une voix froide et calme. Mais cela n’a rien à voir avec les disparitions.

Lyria apparut sur le seuil de la porte. Derrière elle, les yeux jaunes de Largo, fixés sur Kiaraan, brillaient de curiosité.

- Tu es bien la fille de Silène et Iarn ? reprit Lyria en s’adressant à Kiaraan. J’ai à te parler.

Ebahie, Kiaraan ne put que fixer bêtement le chef des Lupus. Les mots la fuyaient. Comment connaissait-elle le nom de son père ?

 

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
Arabella
Posté le 29/02/2020
Ahhhh je voulais lire ce chapitre depuis une semaine (et la terrible rentrée m'a balayée de plein fouet! ) Alors Lexa se transforme en loup !!!! Je m'y attendais tellement pas ! quel retournement de situation ! d'où ça vient ? est-ce génétiquement possible (enfin...dans l'idée que se transformer en ours et loup soit possible ahaha) ? enfin bref, super retournement de situation !

Très bon chapitre, très dynamique, très complet. On a un sacré rythme et on lit tout d'une traite ! Je trouve que tes dialogues sont très agréables. Les retrouvailles sonnent justes ! (elles ne tombent pas vraiment dans les bras l'une de l'autre, elles essaient de se comprendre, de s'apprivoiser, c'est bien fait). J'adore "le férocement" quand elles s'étreignent. on perçoit toujours l'animalité en elles. Je suis curieuse de savoir pourquoi Largo est plein de curiosité pour Kiaraan (hihi).

Le personnage de Lyria m'intrigue et je le trouve un peu bizarre. j'ai l'impression qu'elle aboie beaucoup. je ne sais pas comment expliquer, mais j'ai l'impression qu'elle parle toujours d'un ton très dur, alors que ce n'est pas forcément justifié, dis moi ce que tu en penses. Mais ici, par exemple, j'ai l'impression qu'elle gagnerait à montrer sa force en parlant plus calmement. Surtout que du coup, je me demande comment Lexa peut l'apprécier.

J'ai hate de savoir la relation entre Lyria et le père de Kiaraan !

Des bisoussss ! :)
Gabhany
Posté le 01/03/2020
Coucou Arabella ! Eh oui Lexa se transforme en loup ! Et quant à savoir si c'est génétiquement possible, c'est justement tout le mystère … ^^
Alors Lyria illustre bien, en tout cas pour moi, l'expression : une main de velours dans un gant de fer (comment ça c'est l'inverse ? Même pas vrai XD ). Elle est un peu obligée d'être "dure" car elle a des décisions difficiles à prendre, elle doit se faire respecter aussi, sa place de Cheffe, et donc de femme, au sein du Clan est fragile. Il faut qu'elle montre un peu les dents, mais c'est quelqu'un de droit et de juste, c'est pour ça que Lexa l'apprécie.
Je suis contente que tu aies apprécié le chapitre :)
Bisous !!
Joke
Posté le 29/02/2020
Woa, super le coup de la Mue en loup, j'ai rien vu venir et pourtant, une fois que c'est dit, c'est évident.
J'ai été un peu surprise par le passage sur Hansen et Rodrik, je n'ai pas tout compris. Lexa est mariée à Hansen, mais pourquoi alors parle-t-elle de Rodrik?

C'est trop triste qu'elle n'ait rien dit à Hansen en tout cas, ni à sa sœur…

Encore une fois, je trouve l'idée de la Mue différente selon les gens d'une même tribu soit-disant tous "semblables" vraiment super bien trouvée!

Et puis ce qui sous-tend tout ça: plus on est dans "l'entre-soi", plus on doit correspondre à un moule, plus la souffrance est grande quand quelqu'un se sent différent, au point qu'il n'ose même plus se confier à ceux qu'il aime..C'est très fort ce que tu soulèves là, c'est un beau sujet qui est métaphorique de plein de choses, j'ai hâte de voir comment tu vas continuer à le traiter par la suite.
Gabhany
Posté le 01/03/2020
Coucou Joke ! Lexa est mariée à Hansen en effet, mais avant ça elle était avec Rodrik et il est resté dans son cœur. Oui c'est triste, et en même temps elle a du choisir, car dans cette société, comme tu le dis si bien, les gens d'un même clan restent entre eux, se mélanger est mal vu alors que finalement, ils ne sont pas si différents … ce sujet est apparu entre les lignes au fur et à mesure que j'écrivais, via la "différence" de Kiaraan et le fait qu'on ait plein de communautés différentes, et c'est très intéressant tout ce que ça soulève comme réflexions.
Merci pour ta lecture <3
Aliceetlescrayons
Posté le 26/02/2020
Alors moi, je trouve que les réactions de Rodrig et d'Oksa sont très cohérentes. Je dirais presque que celles d'Oksa pourraient être encore plus violentes face à ces retrouvailles.
Je m'explique : d'abord, quand on s'est fait un souci terrible pour quelqu'un, la première réaction en la retrouvant peut être une grande colère (comme une mère qui engueule son enfant quand elle le retrouve après l'avoir perdu au supermarché). En plus, Rodrick s'est quand même fait larguer sans explication pour un autre et découvre en prime que l'élue de son coeur lui cache plein de choses. Il y a de quoi être amer.
Par ailleurs, et là ce serait presque à corriger peut-être, je trouve même qu'Oksa accepte trop bien le fait que sa soeur mue en loup. Le clivage est tellement grand entre les clans qu'il serait légitime de sa part qu'elle ait une réaction de rejet, au moins dans un premier temps.
Je file voir la suite ^^
Gabhany
Posté le 18/03/2020
Oh mince Alice je croyais t'avoir répondu, désolée pour mon délai de réponse ! Merci tu me rassures quant aux réactions de Rodrik et Oksa. C'est exactement à l'exemple que tu donnes que j'ai pensé, mais tu as raison je pourrais accentuer un peu le ressentiment des deux face à Lexa.
Merci pour ton commentaire !
Makara
Posté le 16/02/2020
Coucou gabhany :) me revoilà ! Alors je viens de lire les trois derniers chapitres et j'ai adoré ! Les révélations s'enchaînent et on commence à mieux comprendre les enjeux ! C'edt très intéressant ces histoires de disparitions dans plusieurs camps... Soit quelqu'un essaie de faire des experiences soit il ou elle souhaite la guerre entre les clans !
Mise à part cela, rodrig m'énerve au plus haut point, je trouve vraiment brute et idiot (désolée, je te fais part de mon ressenti). Idem pour la sœur d'oksa, c'est vraiment horrible de ne pas donner de nouvelles a sa famille pendant tout ce temps... Ok, elle avait des excuses mais tout de même... J'ai trouvé kiarann très bien par contre ;) et j'ai vraiment très hâte d'en apprendre plus sur sa famille !
En l'espace de 3 chapitres tu as vraiment créer un bon mystère, je ne pense pas que tu doives couper avec ce qui se passe dans le village des ursi... Au contraire ça peut être la surprise quand ils reviendront (enfin s'ils reviennent !). Bref, c'est quand la suite ? J'ai un peu de temps cette semaine et j'ai besoin d'un bon bouquin :p. Pleins de bisous volants <3
Gabhany
Posté le 22/02/2020
Coucou Makara ! Bon voilà enfin je te réponds officiellement, même si on en a un peu parlé pendant la retraite ;) je suis contente que le développement des intrigues t'ait plu. On a parlé de rodrik (différent de Pier = celui qui a giflé K dans le chap 8). Oui pour Lexa c'est vrai que c'est un peu rude mais les relations inter clans sont interdites normalement, et ça en plus de ce qui lui est arrivé, elle n'a pas osé, ne savait pas comment reprendre contact.
AH je suis contente que tu aies apprécié K. Est-ce que tu trouves qu'elle se démarque plus des autres ? Qu'elle a un peu sa singularité, que tu arrives à t'identifier à elle ?
A très vite <3 Merci pour ta lecture !
Renarde
Posté le 10/02/2020
Coucou Gabhany,

Une petite coquille en passant :
"J’ai mué en loup dès ma première Mie, et j’ai cru que je devenais folle" -> Mue.

Excellent cette révélation ! Je comprends que Lexa ait eu de la peine à encaisser, surtout si a priori tout le monde pensait que c'était impossible.

Donc si j'ai tout compris, elle a quitté Rodrik pour Hansen ? Pour ne pas être démasquée ?

Du coup, Lohim a peut-être bien été attaqué par un loup. Qui n'est pas un Lupus...

Quant à la fin de chapitre, n'en parlons même pas... Hum, la suite ?

P.S : je sens qu'il va y avoir quelque chose entre Largo et Kiaraan <3
Gabhany
Posté le 14/02/2020
Coucou renarde ! Hihi c'est trop bien de voir les réactions, surtout que cette révélation ça faisait longtemps que je la préparais ^^
Oui Lexa a quitté Rodrik pour Hansen pour que Rodrik ne lui pose pas de questions auxquelles elle ne pourrait pas répondre. Elle l'a beaucoup regretté par la suite.
Quant à Lohim, son histoire à lui n'est pas encore résolue, mais je n'en dirai pas plus ^^
La suite bientôt ! J'ai presque fini de l'écrire =D
P.S. Tu sens bien =D Que j'ai hâte de vous faire lire ce que je prépare !
Stella
Posté le 07/02/2020
Re
Je me demande si cette histoire de mue qui ne respecte pas l'animal totem peut-être due à des mélanges entre clan... Que se passe-t-il si un lupus fait un enfant avec un ursi. Je comprends pourquoi Lexa se retrouve chez les lupus et qu'elle ait choisi un mari qui ne soit pas assez proche d'elle pour comprendre qu'il y avait un problème. Du coup elle a mué deux fois en tout avant de disparaître ? La fin nous laisse encore une fois dans le suspence. Peut être pourrais tu glisser un micro indice dans le chapitre précédent sur la réaction de lyria quand elle entend de la bouche de Kiaraan que silene est sa mère .
Vivement la suite des bisous étoilés
Gabhany
Posté le 14/02/2020
Alors là ma Stella, je ne confirmerai ni n'infirmerai, mais tu as mis le doigt sur quelque chose d'important, bravo ! =D
Oui Lexa a mué deux fois, elle pensait que la deuxième fois tout rentrerait peut-être dans l'ordre mais non, alors elle est partie. Je suis contente que sa réaction paraisse cohérente.
Oui tu as raison pour l'indice, il faut que je le rajoute.
Merci pour ta lecture ! Plein de bises !
Vous lisez