Chapitre 12 : La Nouvelle Nuit

Notes de l’auteur : Un chapitre très court, qui va en fait de paire avec le prochain ! Vous en apprendrez un peu plus sur le roi Christian, j'espère que ça vous plaira :) J'ai hâte d'avoir vos retours !

Le roi Christian d'Indeya attendait seul dans la chambre nuptiale, droit comme un i et dos au lit à baldaquin, tapant du pied et jetant des regards furtifs vers les grandes portes à chaque minute qui s'écoulait. Plus le temps passait, plus il craignait que le retard de sa promise ne se transforme en déclaration de disparition, et à cet instant il avait besoin de tout sauf d'une nouvelle reine disparue.

Il était vêtu d'un simple apparat : une chemise de lin blanc, un pantalon identique, le tout recouvert d'une longue robe faite d'un élégant satin brodé blanc et jaune. La robe nuptiale symbolisant l'union de la Pureté, représentée par l'homme, et de la Renaissance, représentée par la femme.

Il s'apprêtait à faire appeler son Premier Ministre, pour une raison qui échappait d'ailleurs à toute logique – mais il n'avait pas le temps d'en rechercher l'explication – quand la porte rouge s'ouvrit sur la reine d'Indeya. Elle était habillée de manière parfaitement synchronisée à ses propres habits, excepté que les bandes jaunes de sa robe correspondaient aux bandes blanches de la sienne, de même pour les liserées blancs. Dès que les battants de bois se furent refermés dans un lourd craquement, Jade marcha jusqu'au lit nuptial sans un mot et sans le quitter du regard. Ses yeux d'émeraude maintenaient le roi captif de leur intensité insaisissable. Puis, elle fit glisser la robe par dessus ses épaules dans un geste lent et calculé. Dessous se trouvait un fin déshabillé couleur crème, légèrement plus foncé que la peau laiteuse qu'il dissimulait à grand peine, laissant sans mal deviner les courbes généreuses de la jeune femme. Alors que l'ancienne princesse saisissait déjà la base de sa petite chemise de nuit, ayant la ferme intention de lui faire subir le même sort, le sang du roi ne fit qu'un tour et il se précipita vers sa promise. Il enferma les mains blanches entre les siennes, afin qu'elles cessent leur manège envoûtant.

— Par toutes les forces du Néant, mais que faites-vous ?

Les grands yeux verts clignèrent d'incompréhension, et la reine dégagea rapidement ses doigts froids de ceux du roi, croisant les bras sous sa poitrine d'un air impatient.

— Je me prépare à la Nouvelle Nuit, répondit-elle, son ton situé en parfait équilibre entre l'exaspération et l'étonnement. Comme toute cérémonie de mariage, la Nouvelle Nuit a pour but de voir les époux consommer le mariage. C'est donc ce que nous devons faire, n'est-ce pas ? demanda-t-elle, avant de reprendre son activité. Alors j'enlève mes vêtements, pour vous épargner le dérangement.

Devant la posture statique et hésitante du roi, elle marqua une pause, détailla son époux de la tête aux pieds, avant d'observer son visage d'un air curieux.

— À moins bien sûr que vous ne préfériez le faire vous-même ? Dans ce cas, je vous en prie, faites donc.

Joignant l'acte à la parole, elle ouvrit les bras, comme pour l'inviter à se blottir entre eux, lui donnant ainsi l'accès à ses vêtements, et surtout, pensa-t-il sans pouvoir empêcher un frisson de descendre le long de sa colonne vertébrale, l'accès à son corps. Christian suivit les mouvements de son épouse du regard, ses yeux marrons devenant aussi ronds que des soucoupes. Pris d'une panique inexplicable, il se détourna de Jade et enfouit son visage dans ses mains, là où elle ne pourrait plus le voir.

— Non… gémit-t-il, sa voix déchirée par un dilemme inconnu de tous sauf de lui. Non. Surtout pas. Je… Je ne peux pas.

Il ne put malheureusement pas voir le regard ahuri que lui lança Jade, puisqu'il refusait toujours de lui faire face, mais celle-ci demeura silencieuse, et il lui en fut immensément reconnaissant.

— Très bien.

Elle se débarrassa de sa robe de nuit, qu'elle laissa tomber sur le parquet massif, formant une petite boule.

Puis elle se glissa dans l'immense lit nuptial, qui était abrité par d'épais rideaux blancs qui l'entourait de part et d'autre et recouvrait également son sommet. Les yeux absorbés dans la contemplation du plafond de velours au dessus de sa tête, Jade recouvrit son corps dénudé du fin drap blanc et tapota la place vacante à sa droite.

— Venez donc me rejoindre, dit-elle d'une voix douce.

Dans une lenteur extraordinaire, le roi Christian fit volte-face et, sans jamais oser lever la tête, alla s'asseoir sur le rebord droit du lit, dos à sa promise, qui leva les yeux au ciel, profitant de ne pas être vue.

— Vous n'allez tout de même pas passer la nuit recroquevillé dans un coin. Et habillé, qui plus est. Je ne crois pas que ce soit là le but de la Nouvelle Nuit. Approchez donc. Que craignez-vous ?

Christian poussa un soupir de défaite. Du haut de ses dix-sept ans, cette jeune femme s'apprêtait à offrir sa virginité à un homme de deux fois son âge, qu'elle ne connaissait pas et ne désirait pas, et cela sans aucune forme d'appréhension ni de dégoût. Elle semblait n'avoir peur de rien, tandis que lui était dévoré par la terreur. Il mourait de honte de devoir admettre qu'il n'avait jamais touché une femme. Jadis, lorsqu'il l'avait désiré, il n'en avait jamais eu le courage, et maintenant qu'il le pouvait, il ne le désirait plus.

Un froissement délicat interrompit le cours de ses pensées et il manqua faire un bond en avant lorsqu'il sentit des mains glacées se poser sur ses épaules, aussi légères qu'un oiseau.

— Je comprends que vous n'ayez pas envie de vous déshabiller. Je vous demande simplement de me faire confiance, si vous le pouvez.

— Je vous fais confiance, s'entendit-il répondre.

Les mains froides se tendirent quelque peu, et il ne put empêcher ses épaules de suivre leur exemple.

— Vous êtes bien le seul dans ce château, murmura la reine, sa voix à la frontière de l'inaudible, et il eut comme un pincement au coeur.

Il fut forcé de se souvenir que Jade des Ospales n'était après tout rien de plus qu'une jeune fille étrangère, seule contre un peuple, un gouvernement et un royaume tout entier.

Pourtant, comme toujours, la nouvelle reine d'Indeya ne se découragea pas et accomplit son devoir d'épouse, tel qu'il lui avait été inculqué et répété. Avec cette quiétude et cette clémence qui lui étaient propres, elle retira la robe qui recouvrait les épaules du roi, et comme guidé par la confiance et le respect qu'il vouait à son épouse, il se laissa faire par ces doigts habiles et se leva même pour lui permettre d'achever sa tâche plus aisément. Cependant lorsqu'il se retrouva nu, dos à elle, il ne put s'empêcher de se figer instantanément, entrant dans une sorte de transe qui rendait impossible le moindre mouvement.

— Venez vous allonger, Votre Majesté.

Jetant un oeil par-dessus son épaule, il s'assura que Jade était bien assise à sa place et ne regardait absolument pas dans sa direction, avant de se retourner et de s'introduire sous les draps aussi rapidement que possible. Immobilisé par l'angoisse, il fixait à son tour les rideaux blancs qui leur servaient de toit, espérant de tout son coeur que la jeune femme finirait simplement par s'endormir, sans même essayer de remplir son devoir d'épouse qui semblait lui tenir tant à coeur. Mais comme il l'avait redouté, Jade n'était pas femme à renoncer face à la difficulté, et aussitôt qu'il fut à ses côtés sous les draps, elle se tourna vers lui.

— Puis-je appuyer ma tête contre votre épaule ? demanda-t-elle soudain.

La requête lui sembla tellement irréelle et inattendue que Christian ne put qu'hocher la tête.

Sans attendre, la reine se faufila près de lui, jusqu'à ce que leurs corps s'effleurent et se touchent, et nicha sa tête au creux de son épaule. La jeune femme poussa un soupir d'aise et Christian parvint enfin à expirer l'air qu'il retenait prisonnier dans sa cage thoracique. Si elle était satisfaite ainsi, juste de se tenir comme cela contre lui, alors peut-être avait-il une chance d'être un bon époux pour elle, et un bon roi pour son peuple. Cependant, il semblait que la chance l'avait définitivement quitté. Il ne se passa pas une seconde avant qu’il ne se paralyse de nouveau. Sur son torse serpentaient plusieurs traînées gelées qu'il identifia plus tard pour ce qu'elles étaient ; à savoir la main de Jade qui le caressait innocemment, comme l'on cajolerait un enfant sur le point de sombrer dans un profond sommeil. Alors quelque chose d'étrange se produisit au moment même où il prenait conscience d'une réalité aussi cruelle qu'injuste. Des larmes jaillissaient de ses yeux, inondant ses joues dans un flot infini de remords silencieux, et la vérité s'échappa enfin de ses lèvres jusqu'alors closes.

— Je ne peux pas vous offrir ce que vous voulez, dit-il d'une voix secouée de sanglots étouffés.

— Ce que je veux ?

À sa plus grande surprise, Jade rit doucement. Sa main arrêta sa course effrénée sur son torse pour préférer se poser à plat contre son coeur, diffusant un agréable courant frais à la surface de sa peau, qui pénétra et se propagea rapidement dans tout son corps.

— Mais savez-vous seulement ce que je veux, Votre Majesté ?

Oubliant tout à coup ses larmes et sa détresse, le roi baissa la tête pour dévisager son épouse dont il ne parvenait à voir que le front, dénué de tout pli ou ride.

— Ne souhaitiez-vous pas devenir reine d'Indeya, monter sur le trône pour y installer votre descendance ?

— Devenir reine d'Indeya ? Pas particulièrement, répondit-elle d'un ton légèrement amusé.

— Mais… Je crains de ne pas comprendre. Votre mère la reine Diane m'a affirmé que la proposition de mariage venait de vous. J'allais bien sûr vous faire parvenir ma demande dans les mois qui allaient suivre, mais pour être franc, vous m'avez pris de court. Je croyais que…

— Que je voulais me marier ? Ce n'est pas tout à fait exact. Et vous apprendrez, j'espère, à ne pas accorder trop de crédit à la parole de la reine des Ospales. Si j'avais voulu être reine, il me suffisait d'attendre de devenir légitime pour monter sur le trône des Ospales ; c'était d’ailleurs là mon seul objectif. Mais le destin en a décidé autrement. Alors, pour vous répondre : non, je ne souhaitais pas devenir reine d'Indeya. J'ai accepté de me marier avec vous pour sauver ma vie. Voilà tout.

L’aveu fut si violent à entendre et à comprendre que le roi crut avoir été frappé par la foudre. Il en profita pour se redresser un peu plus dans la couche, pour mieux observer la femme dont il pensait connaître les véritables intentions. Celle-ci fut expulsée de son épaule mais ne s'en plaignit pas et choisit à la place de s'appuyer contre la tête de lit, le regard figé droit devant elle.

— Que voulez-vous dire ? Étiez-vous en danger en Ospales ? Ou peut-être êtes-vous atteinte d'une quelconque maladie incurable ? Si c'est le cas, n'ayez crainte, nos médecins sont…

Jade tourna la tête, ses yeux verts scintillant d'un éclat sombre.

— Vous n'avez donc aucune idée de ce qu'il se passe de l'autre côté de la frontière. Bien, j'aurais dû m'en douter, soupira-t-elle, lasse. La reine des Ospales n'est pas connue pour sa transparence.

— Pardonnez-moi, ma chère, mais… de quoi parlez-vous ?

— Je ne pouvais plus rester dans mon pays.

Ses lèvres en bouton de rose se tordirent en un sourire amer. Pendu à elles, désespérément, il attendait une explication.

— Car la reine des Ospales m'a condamnée à mort.

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.
Capella
Posté le 11/05/2022
Très belle séance de torture détournée pour notre cher Christian haha ! C'était un chapitre très intéressant et je me demandais chaque fois comment ça allait se conclure, vu à quel point le roi était tout sauf motivé. La conclusion sur l'histoire de Jade paraissait logique mais c'était pourtant une explication nécessaire vu la contexte et la situation, surtout qu'on doit maintenant comprendre la raison de pourquoi un tel jugement est tombé sur Jade et ce qui en adviendra ! Hâte de lire la suite !
Contesse
Posté le 13/05/2022
Coucou Capella :D

Ahah je voyais pas ça comme une séance de torture mais je vois ce que tu veux dire xD Oui, le pauvre est vraiment pas à l'aise ahah ^^
Sur la raison de la condamnation de Jade, j'imagine que tu as la réponse maintenant avec la seconde partie ^^

À tout de suite ;)
Edouard PArle
Posté le 11/04/2022
Coucou !
Je n'ai pas grand chose à ajouter par rapport aux commentaires précédents. Chapitre très mignon qui permet de mieux connaître le personnage du roi Christian. Je trouve que le procédé d'inversion des rôles (classiques) est de loin le plus efficace quand on veut faire passer des messages donc tu as raison de l'utiliser.
La chute est plus une confirmation qu'une surprise mais ça reste satisfaisant et ça donne envie de connaître la réaction de Christian. Je vais continuer sur ma lancée.
Rien à dire sur la forme.
Contesse
Posté le 16/04/2022
Hey Edouard, merci pour ton commentaire :D

Contente que l'inversion du rôle ait eu cet effet sur toi, c'est vrai que c'est un procédé que j'affectionne particulièrement et que j'aime beaucoup utiliser avec ces deux-là ^^ Et oui, le roi Christian c'est vraiment un mec mims ahah x)

A tout de suite ;)
Aliceetlescrayons
Posté le 27/06/2021
Coucou,
ha ha! Je me doutais bien que Christian ne serait pas particulièrement un chaud lapin mais je ne m'attendais pas forcément à une telle sensibilité de sa part. C'est un joli parallèle avec le symbole de "Pureté" que doit être l'homme ^^
Jade a sacrément repris du poil de la bête, depuis le chapitre précédent. Peut-être un peu trop? J'aimais bien qu'elle soit un peu fragilisée par la nuit de noce. Là, elle prend les choses en main et, même si le détail subtil de ses mains glacées montre son angoisse, j'aurais peut-être poussé un peu plus le trait. Ceci dit, étant donné que nous voyons la scène du point de vue de Christian qui est totalement submergé par la panique, c'est finalement assez cohérent qu'il ne s'attarde pas sur les sentiments de son épouse.
Quoi qu'il en soit, c'est rassurant pour Jade de constater qu'il existe au moins une personne dans ce royaume qui ne lui soit pas hostile. C'est juste un peu dommage que Christian ne se soit pas réveillé avant la nuit de noce ;p Il semble avoir un paquet de trucs à apprendre sur son rôle de roi. C'est heureux qu'il ait Jade à ses côtés : elle a sans aucun doute plus de plomb dans la tête que lui. Bref, ils peuvent former une bonne équipe royale, complémentaire ^^
A bientôt!
Alice
Contesse
Posté le 27/06/2021
Re :D

Tu avais effectivement une très bonne intuition sur Christian, c'est vraiment un gars bien xD Et il ajoute un peu de douceur et de réalité, face à ces coutumes très archaïques et sexistes :)

Pour Jade, je crois qu'elle reprend du poil de la bête quand elle comprend qu'elle n'a pas à craindre Christian tout simplement, et qu'elle peut le compter comme un allié et un confident peut-être précieux ;) Aussi, le rôle de Gina quand elle l'a rassurée n'est pas anodin ici aussi je pense :) Également, je ne sais pas si tu as entendu parler de la théorie des 3 petits pas ? En gros, c'est l'idée que quand tu es angoissée, stressée par un événement (ex : un examen), le plus dur est de marcher jusqu'à la salle, et une fois que tu es dedans, tu es dans ton espace de parole où tu vas te libérer du stress, et ça va mieux (c'est un coach qui m'a appris ça dans le cadre de ma prépa ^^)! Bref, tu t'en fous sans doute, mais disons que je me suis basée sur cette expérience pour écrire le comportement de Jade ici ;)
Et effectivement, il y a une part de vrai quand tu dis que comme on suit le PDV de Christian, il ne perçoit peut-être pas très bien l'angoisse de Jade non plus ;)

Et je me réjouis de voir que tu apprécies cette fine équipe ! Je t'assure qu'ils vont faire des trucs super cools ensemble xD

À bientôt <3
Romane
Posté le 14/06/2021
J'aime beaucoup le ton de ce chapitre, un peu féministe ! Pour une fois, ce n'est pas la femme ingénue qui se fait initiée par son époux et c'est sympathique. On en apprend plus sur le roi, et on entrevoit une personnalité touchante ! La relation de tes protagonistes peut devenir très belle, je me demande ce qu'il va en résulter...Jade va-t-elle tenter de prendre le contrôle et manipuler le roi? Ou bien vont-ils développer un amour platonique ? ou partir sur un relation maritale classique ? j'ai hâte de le découvrir !

Et puis la fin du chapitre donne un sacré coup de peps à l'intrigue !
Contesse
Posté le 14/06/2021
Oui, c'est ce que j'appelle du féminisme non voulu, parce que c'est le caractère naturel de Jade qui le crée ^^
Je suis contente que tu aies apprécié le roi, et pour sa relation avec Jade, tu auras plus d'indices dans les chapitres à suivre sur ce qu'il adviendra de ce duo, je te laisse découvrir ça :P

Merci beaucoup pour ton retour, ça me fait très plaisir ! Et à bientôt ;)
Louison-
Posté le 17/05/2021
Hellooooow,

Bon. Alors. Déjà, j'aime que les rôles soient inversés. Dans le sens : la femme qui "prend le contrôle" et non l'homme. Et c'est pas la première fois dans ton récit que tu joues avec les stéréotypes qui sont collés au genre de la femme et de l'homme, donc woui, j'aime, j'adhère, j'adore.
Ensuite : coup de coeur pour Christian ! Jusque là il me laissait assez indifférente, je dois dire, sans haine ni amour à son égard, mais là, sa fragilité dévoilée, il m'a touchée <3 Comme le dit Ewany, je pense aussi que Jade et Christian peuvent constituer un super duo, même si leur relation reste purement platonique. Je t'encourage donc à creuser leur relation, j'ai toujours aimé les duos dans les récits, et souvent je me suis rendu compte qu'ils n'étaient pas forcément "amoureux". Souvent ce sont des frères et soeurs, ou des meilleurs amis, ou humain-animal. Enfin bref, un début de relation naît ici et c'est chouette de ne pas rester centrer sur uniquement Gina-Jade comme couple phare.
Sinon, la révélation finale, haha ça a le mérite de redynamiser le tout et de jeter un coup de froid, bien fichu ton truc ;)
Donc woila, rien à y redire ! En somme je me réjouis de découvrir la suite, je me demande bien ce que manigance la reine des Opales et me réjouis d'en découvrir plus sur la relation qui unissait Christian et Katherine ! Et pourquoi aussi Jade a été condamnée à mort, j'essaie de trouver une hypothèse plausible mais à voir je suis pas très inspirée ce soir haha, c'est une grande zone d'ombre de ce côté x) (sans que cela soit négatif !)

Des bisous d'amour !
Contesse
Posté le 18/05/2021
Coucou, contente de te relire :3

Je suis très heureuse que tu aies remarqué mes tentatives de "tordage" des stéréotypes de genre, c'est vraiment mon but premier et le ciment de la relation Christian/Jade :) Et je suis aussi heureuse que tu apprécies Christian, j'ai attendu exprès ce moment pour le "révéler au lecteur". C'est face à Jade qu'il est le plus touchant je crois, par opposition à elle et à sa froide détermination ! Et j'espère que tu apprécieras le duo Christian/Jade par la suite, je suis d'accord avec toi : les duos non-amoureux sont toujours très intéressants à développer selon moi ;) Et puis il faut être réaliste, dans la vie, il n'y a pas que des amoureux partout xD

Héhé, contente que la révélation soit tombée à pic pour toi ! Il y a quelques indices disséminés au cours des premiers chapitres sur la raison de la condamnation de Jade, mais... disons que c'est plus complexe que ça en l'air xP Tu en sauras plus par la suite, et j'espère que ça te plaira !

Merci encore pour ce commentaire toujours aussi adorable ! Gros bisous et à bientôt <3
Ewany
Posté le 16/05/2021
Hey !

Je suis passée du rire à la surprise dans ce chapitre ahaha ! Et le seul reproche que je peux lui faire, c'est effectivement sa taille : il est trop court et je veux la suite T_T

La différence entre Jade et Christian rend le chapitre vraiment drôle, entre le côté provocateur de Jade et la peur de Christian. J'avoue être assez surprise par la révélation du roi : comment ça il n'a jamais touché de femmes ? (Mais d'hommes oui, c'est ça hein ? xD Avec Guillaume, je suis sûre. Non je blague (presque) me semble que Christian était amoureux de Katherine, c'est ça ?)

Je suis contente de voir que Jade se confie à lui, même s'ils ont une relation qui (je suppose) restera purement platonique, ils peuvent faire un bon duo s'ils se font confiance ! Hâte de lire la suite donc !
Contesse
Posté le 16/05/2021
Ahah désolée pour cette longueur un peu ridicule, normalement c'était bien plus long mais j'ai coupé le chapitre en 2 parties pour équilibrer un peu :/

Alors pour Christian, tu n'es pas très très loin de la vérité ! Il a été amoureux de Katherine, tu as raison ! Et pour Guillaume... Tu verras mouah ah ah ah ah xP

Contente que tu aies apprécié ce chapitre et que certains passages t'aient inspiré le sourire c'était le but :)

Merci pour ton retour comme d'habitude et à bientôt <3
Sklaërenn
Posté le 15/05/2021
"— À moins bien sûr que vous ne préfériez le faire vous-même ? Dans ce cas, je vous en prie, faites donc." Mais que de provocation très chère XD

" Il mourait de honte de devoir admettre qu'il n'avait jamais touché une femme." Quewa ? Pardon ? Mais, mais, mais !

Bon eh bien, voilà Les dés sont lancés. Jade se confie au Roi :) Je pense qu'ils feront une bonne équipe s'ils continuent à être aussi franc l'un envers l'autre par la suite. Même si aucun sentiment amoureux ne devait naître entre eux. Je trouve le roi plutôt attendrissant dans ce chapitre. Je savais qu'il ne serais pas un forceur, mais je ne m'attendais pas qu'il soit torturé à ce point et pourtant, c'est logique quand on y pense.

Je me demande ce que ça va impliqué pour la suite que le roi sache maintenant ce qu'il en est concernant Jade.
Contesse
Posté le 15/05/2021
Ah ah oui Jade est vraiment très provocatrice xD Eh oui, Christian est vraiment tout mignon, tout gentil et tout attendrissant :) J'avais envie de casser le stéréotype du roi super fort, super bourrin, etc. Je veux que mes personnages masculins soient plus beaux que ça :)

Et concernant l'équipe Jade/Christian, tu as raison ! Même sans amour ils peuvent très bien faire de bons souverains, c'est là exactement ce que je voulais démontrer avec ces persos ;)

Merci pour ton retour et à bientôt <3
Cherry
Posté le 14/05/2021
MAIS QUE DE RÉVÉLATIONS !! Bon en vrai je me doutais que le roi Christian serait respectueux et pas du tout intrusif et violent. Je le trouve même mignon >.< dommage pour moi il aime trop la reine Katherine, et puis il est marié à Jade XD
« — Par toutes les forces du Néant, mais que faites-vous ? » : vive le roi Christian ^^ d’ailleurs il m’a fait rire avec sa réplique mdr
« — Je me prépare à la Nouvelle Nuit, répondit-elle, son ton situé en parfait équilibre entre l'exaspération et l'étonnement. » : elle doit avoir beaucoup de self control pour avoir dit ça puisque quelques instants auparavant elle refusait d’entrer dans la chambre… Je crois que Gina l’a rassurée… D’ailleurs remercions Gina d’avoir aidée Jade parce que sans elle on n’en serait pas là x)
« — Que voulez-vous dire ? Étiez-vous en danger en Ospales ? Ou peut-être êtes-vous atteinte d'une quelconque maladie incurable ? Si c'est le cas, n'ayez crainte, nos médecins sont… » : ow, mais il est trop gentil en fait ! je nomme Chris meilleur roi de la table des sept
« — Car la reine des Ospales m'a condamnée à mort. » : franchement, Diane, tu mérites la médaille de la meilleure mère de famille, je vois pas en quoi c’est une preuve d’amour de mettre à mort sa fille… A moins que ce ne soit une coutume dans les Ospales ??
Héhéhé, comme j’adore ce chapitre. Oui il est court mais ça me donne encore plus envie de lire la suite. Je me demande ce qu’il y a d’autre. Et puis j’ai trouvé les actions fluides et la lecture toujours aussi plaisante. Comme l’a dit Louison il y a des améliorations ^^ you can be proud
Mais pourquoi ai-je l’impression que Guillaume d’Arsénis va jouer un rôle d’antagoniste ? Et pourquoi le roi Christian pense automatiquement à lui ? Hum… Détective Cherry trouve cette situation suspecte…
Rendez-vous au prochain chapitre pour de nouvelles révélations choc et exclusives
Contesse
Posté le 15/05/2021
Ah ah oui Christian est encore beaucoup attaché à Katherine mais... il en guérira peut-être un jour ;)
Oui tu as raison, Jade a beaucoup de self control dans ce chapitre ! Elle est toujours déterminée, même si au fond elle a un peu peur ! Mais elle a vite compris que Christian serait le plus adorable des maris ^^

Quant à Diane, c'est sûr qu'elle sera pas élue Maman de l'année hein xD Mais elle a ses raisons (pas forcément bonnes hein ^^)

Je suis super contente que tu aies apprécié ce chapitre :D J'espère que tu aimerais tout autant la suite ! Et comme je disais à Louison, c'est grâce à vous que j'ai pu me débarrasser de ces tournures lourdes qu'on m'avait reproché dans mon précédent livre d'ailleurs !

Concernant Guillaume, tu as en partie raison ! Mais son rôle sera peut-être un peu plus nuancé que ça, et surtout... peut-être qu'il va changer en cours de route ? :)

J'adore ta dernière phrase xD A bientôt detective Cherry, pour de nouvelles aventures !
Vous lisez